Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match 0

[Preview] NFL Semaine 7 : les Chiefs toujours sous pression, Khalil Mack et les Ravens montent les barbelés

Un classement qui se resserre de plus en plus en AFC, de belles oppositions de style et un deuxième match à Londres, la semaine 7 est arrivée.

[Preview] NFL Semaine 7 : les Chiefs toujours sous pression, Khalil Mack et les Ravens montent les barbelés

Le suspense est devenu la norme cette saison en NFL. Lors des matchs d’abord, puisque encore une fois, neuf des quinze rencontres de la semaine dernière se sont terminées avec huit points d’écart ou moins. Mais celui-ci s’installe aussi dans le classement. Après 7 semaines, très peu d’équipe ont fait le trou et beaucoup sont encore en course. Pour preuve, il y a 21 franchises sur 32 qui sont, soit en tête de leur division, soit à seulement un match de celle-ci. Tout est encore à définir. Et on ne s’en plaint pas.

Cette semaine, beaucoup de belles affiches au programme. Les Chiefs continuent leur revue de l’AFC avec la réception d’un nouveau leader de division pendant que leurs rivaux dans la conférence, les Patriots, sont en danger à Chicago. À noter aussi, un nouveau match à Wembley cette semaine. Les Chargers vont découvrir Londres, pendant que les Titans, eux, vont y joueur pour la deuxième fois. Trois matchs à ne pas manquer, une nouvelle rencontre de l’autre côté de la Manche et les traditionnels duels de division : voici le programme de la semaine 7.

Les matchs à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Chicago Bears (3-2) – New England Patriots (4-2)

Après les Chiefs la semaine dernière, New England a de nouveau un gros match qui l’attend ce dimanche. Cette fois pas de franchise de l’AFC, mais l’une des équipes les plus en forme de ce début de saison en NFC : Chicago. Certes, les Bears sortent d’une défaite traumatisante face aux Dolphins en prolongations, mais le talent est toujours là et cette opposition est indécise. Pour leur part, les Patriots sont en pleine confiance. Ils viennent de faire tomber le leader de leur conférence et se dirigent semaine après semaine vers leur meilleur niveau. L’attaque en tout cas, commence à fonctionner à plein régime. C’est d’ailleurs de ce côté du ballon que risque de se jouer ce match. Matt Nagy a su confectionner une des meilleures défenses de la NFL. Une escouade qui autorise très peu de points (19,2 unités/match, 4e de la NFL). Sauf qu’en face, les points s’empilent pour Tom Brady (145/214,  1 599 yards, 13 TDs et 6 INTs) et ses hommes (29,3 unité/match, 4e meilleure attaque de la ligue). Un homme pourrait empêcher ça, c’est Khalil Mack. Le défensive end est tellement en forme qu’il peut dérégler une attaque à lui tout seul. Il est déjà à 5 sacks, 4 fumbles forcés et 1 interception. Attention toutefois, il semble s’être un peu blessé face aux Dolphins et a été un peu limité à l’entraînement. À voir si cela aura un impact. Quand New England affronte une défense agressive comme celle-ci, avec un pass-rusheur dominant, Bill Belichick a l’habitude de souvent utiliser le jeu au sol. Un schéma qui pourrait se reproduire. Surtout qu’en ce moment, le jeu au sol est (re)devenu une arme très dangereuse pour les Patriots. Sony Michel (91 courses pour 400 yards, soit 4,4 yards/course) et James White (29 course pour 149 yards, soit 5,1 yards/course) apporte notamment, une véritable menace dans ce secteur.
Pronostic : Les Patriots continuent leur marche en avant et les Bears retombent à 50 %.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Baltimore Ravens (4-2) – New Orleans Saints (4-1)

C’est peut-être le plus beau match de la semaine. Ces deux équipes visent tout simplement le Super Bowl et elles ont montré depuis le début de la saison qu’elles en ont les moyens dans leur conférence respective. Mais ce dimanche, elles passent un test. Elles auront en face d’elles un adversaire totalement différent de leur identité de jeu. D’un côté, les Saints misent sur l’attaque à tout va. De l’autre, les Ravens eux mettent les barbelés et gagnent leur match grâce à la défense. C’est simple, on pourrait presque résumer cette opposition en une phrase simple : la meilleure attaque de la ligue face à la meilleure défense. Si on regarde les chiffres, on s’aperçoit que New Orleans est l’équipe qui marque le plus de points (36), devant des franchises comme Kansas City ou Los Angeles. À l’opposé, c’est peu dire que d’annoncer que Baltimore encaisse peu de points. La franchise n’autorise que 12,8 unités par match (1e devant la NFL, loin devant Dallas 2e à 17,2). Qui arrivera à prendre le dessus ? C’est LA question de ce match. Depuis le début de l’année, l’escouade défensive de John Harbaugh n’a encaissé aucun touchdown en deuxième mi-temps. Les Saints eux rentrent d’une semaine de repos et on eu le temps d’analyser cette opposition. Espérons pour eux qu’ils aient réussi à trouver une faille dans ce mur. Un duel symbolise cet affrontement. C’est l’opposition entre le receveur de New Orleans, Michael Thomas (103,8 yards/match, 4e meilleur receveur) et Jimmy Smith, le cornerback de Baltimore qui est l’un des meilleurs à son poste en NFL. On ne sait pas vous, mais nous on a hâte de voir ça.
Pronostic : Une grosse attaque face à une défense féroce : priorité à l’attaque en saison régulière. Victoire des Saints.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Kansas City Chiefs (5-1) – Cincinnati Bengals (4-2)

Décidément, il n’y a pas de repos pour les Chiefs en ce début de saison. Après avoir affronté les deux derniers finalistes de l’AFC coup sur coup, Kansas City se tape de nouveau un leader de division. La franchise accueille ce week-end le premier de l’AFC Nord : les Bengals. Une rencontre en prime time dimanche soir qui devrait être spectaculaire. Déjà parce que les yards et les points pourraient pleuvoir. Nous sommes en effet en présence de deux des meilleures attaques de la ligue. Côté Kansas City, on le répète assez souvent pour que tout le monde soit au courant (35,8 points/match, 2e de la ligue et 418,5 yards/match, 5e). Mais pour Cincinnati, c’est moins martelé et pourtant les hommes de Marvin Lewis scorent aussi beaucoup (29 points/match, 6e). Ils devraient d’ailleurs continuer cette semaine étant donné que la défense des Chiefs est toujours aussi mauvaise (28,7 points/match, 7e et 468,2 yards/match, dernier de la ligue). Des points, les Bengals vont en marquer. Ils vont en encaisser aussi. Mais il faudra qu’ils en encaissent le moins possible. Kansas City traine une très mauvaise escouade défensive, mais jusqu’à présent, la franchise a (presque) toujours réussi à marquer plus de points que l’adversaire. Cincinnati devra donc tout faire pour ralentir cette escouade. Jusqu’à présent, personne n’y est arrivé. La ligne défensive des visiteurs sera cruciale. Il faut absolument mettre la pression sur Patrick Mahomes qui a souvent tout son temps pour lancer. Kansas City est l’équipe qui a autorisé le moins de sacks en NFL (6). C’est là que peut se faire la différence. En face, Geno Atkins en est déjà à 6 sacks (3e de la NFL) justement. En atteignant le quarterback rapidement, il peut permettre aux défenseurs derrière lui de suivre des joueurs comme Tyreek Hill, Sammy Watkins ou Kareem Hunt moins longtemps.
Pronostic : À domicile, les Chiefs restent intraitables et reprennent leur marche en avant.

Opposition de style à Londres

Coup d’envoi dimanche à 15h30
Los Angeles Chargers (4-2) – Tennessee Titans (3-3)

Après Seattle et Oakland, deux nouvelles équipes traversent l’Atlantique cette semaine pour s’affronter à Wembley. Avant leur semaine de repos, Chargers comme Titans espèrent terminer leur première partie de saison sur une bonne note. Paradoxalement, c’est l’équipe au bilan le moins bon qui est la mieux classée. Avec à peine autant de victoires que de défaite, Tennessee est pour l’instant en tête de l’AFC Sud. La franchise est à égalité avec Jacksonville et Houston à 3-3. Deux équipes qui s’affrontent ce dimanche. Les Titans peuvent faire une bonne affaire dans cette division. En revanche, malgré un joli bilan de 4-2, les Chargers ne sont pas leaders de leur division. Ils n’en sont toutefois pas loin. Aussi dominants soient les Chiefs, Los Angeles n’est qu’à un match de tête de l’AFC Ouest. Dans la capitale londonienne, l’opposition de style risque d’être totale. Il y a d’un côté une équipe très offensive (412,5 yards/match) et qui marque beaucoup de points (29,2 unités/match, 5e). Et de l’autre, une franchise qui mise sur sa défense imperméable dans la red-zone (17,8 points encaissés/match, 3e). Reste désormais à savoir qui prendra le dessus dans un environnement très peu familier et dans un contexte plus compliqué.
Pronostic : Quatrième victoire consécutive des Chargers et une occasion manquée pour Tennessee.

Les duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Jacksonville Jaguars (3-3) – Houston Texans (3-3)

Au sein de cette division extrêmement serrée, tous les matchs de l’AFC Sud deviennent cruciaux. En effet, si les Colts sont largués à 1-5, les trois autres franchises (Tennessee, Houston et Jacksonville) partagent le même bilan (3-3). Autant dire que cette opposition entre les Jaguars et les Texans vaut de l’or. Ces deux équipes ont déjà perdu face aux Titans cette saison (20-17 en semaine 2 pour les Texans et 9-6 et semaine 3 pour les Jaguars). Voilà pourquoi, si on en restait là, ce serait Tennessee qui resterait première de la division. Aucune des deux équipes n’a donc envie de perdre l’avantage face à un autre rival. Dans cet affrontement, les dynamiques sont totalement opposées. Après un bon début, Jacksonville, peine de plus en plus avec trois défaites sur les quatre derniers matchs. À l’inverse, après un terrible départ (0-3), les Texans sont invaincus depuis le 23 septembre (3 victoires). Les visiteurs sont donc les plus en forme avec un Deshaun Watson en feu. Attention en revanche à ses pertes de balles. Même si le quarterback est bon en ce moment, il enregistre beaucoup de turnovers. En témoigne la semaine dernière avec pas moins de 3 (2 INTs et 1 fumble). Face à une défense qui ne se prive pas pour mettre la pression sur le lanceur adverse et qui se jette sur toutes les occasions de récupérer le ballon, il va falloir être beaucoup plus attentif. En attaque, les Jaguars devront probablement composer de nouveau avec l’absence de Leonard Fournette. Ils devront trouver des solutions en attaque.
Pronostic : Malgré des dynamiques opposés, Jacksonville réussit décrocher une victoire qui fait du bien avant d’aller à Londres.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Washington Redskins (3-2) Dallas Cowboys (3-3)

Un match entre deux équipes de la NFC Est est toujours intéressant à regarder. Surtout quand cette division est très serrée. Malgré un mauvais départ, Dallas est revenu dans la course aux playoffs, et une victoire dimanche à Washington lui offrirait la tête devant les Redskins et les Eagles. Ce serait une bonne chose avant de partir pour la semaine de repos. Mais cette équipe des Redskins est difficile à manœuvrer. Pour cela, les Cowboys vont s’appuyer une fois de plus sur Ezekiel Elliot. Le deuxième meilleur coureur de la ligue (586 en 117 courses, soit 5 yards/course) est toujours l’option numéro une de cette attaque. Mais pour la première fois la semaine dernière, la franchise du Texas a affiché un coureur à plus de 100 yards dans le match ainsi qu’un receveur à plus de 100 yards. Dak Prescott profite enfin des ouvertures laissées par le jeu au sol et Cole Beasley (101 yards et 9 réceptions) a livré un grand match. En défense, Washington devra donc se méfier de ce receveur dans le slot tout en continuant d’être performant au sol. En effet, l’équipe de la capitale possède l’une des meilleures escouades dans ce secteur (seulement 90,2 yards autorisés/match, 6e de la ligue). On verra si l’équipe est capable de prendre le dessus sur l’ancien coureur d’Ohio State. De l’autre côté du ballon, l’attaque de Washington pourrait bien utiliser elle aussi ses running backs. Cela a bien fonctionné la semaine dernière et Adrian Peterson continue d’être bon cette saison (77 courses pour 339 yards, soit 4,4 yards/course ainsi que 3 TDs).
Pronostic : Dallas continue sa bonne série et s’impose chez un rival de division pour prendre la tête de la NFC Est.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
San Francisco 49ers (1-5) – Los Angeles Rams (6-0)

Los Angeles est désormais la seule équipe invaincue de la ligue. Depuis la défaite de Kansas City la semaine dernière, les Rams sont seuls dans cette catégorie et dominent la NFL. Surtout qu’il y a de fortes chances qu’ils y restent encore un petit peu, car en face ce sont les 49ers cette semaine. Avant d’enchaîner un calendrier particulièrement difficile pour leurs quatre prochains matchs (vs. Packers, @Saints, vs. Seahawks et vs. Chiefs), Sean McVay et leurs hommes doivent absolument faire le travail à San Francisco. Malgré l’absence de Jimmy Garoppolo, ils ne devront pas négliger la défense. Lundi, les 49ers ont inscrit 30 points à l’extérieur. San Francisco marque en moyenne 24,7 points par match (16e de la NFL). Assez pour donner du travail à l’escouade défensive des Rams. De l’autre côté du ballon en revanche, c’est beaucoup plus compliqué pour Kyle Shanahan. Déjà parce qu’il affronte une équipe qui marque 32,7 points/match (3e de la NFL) et qui parcourt 464,3 yards/match (1e de la ligue). Mais aussi parce que la défense de 49ers n’est pas bonne. Elle encaisse pas mal de yards (377,2 par match, 19e) et surtout beaucoup de points (29,8 par match, 29e). Difficile dans ces cas-là de remporter un match face à une escouade qui peut vous faire exploser au sol tout en vous découpant dans les airs. Pour l’instant, personne n’a trouvé la solution pour ralentir Todd Gurley et ses coéquipiers. On imagine mal, les 49ers le faire.
Pronostic : Septième match et septième victoire pour les Rams. Tout simplement.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Philadelphia Eagles (3-3) – Carolina Panthers (3-2)

Et si ces deux équipes se retrouvaient en playoffs dans quelques mois ? On en est encore loin, mais c’est une possibilité qu’on ne peut pas écarter. C’est en tout cas une belle affiche qui nous attend dimanche. Les deux équipes ont de grandes ambitions. Philadelphia s’est lancée dans la défense de son titre et pour l’instant il y a des hauts et des bas. Les deux prochains matchs sont importants et pas simples. Avant de profiter de leur jour de repos, les Eagles reçoivent les Panthers et vont à Jacksonville. La première étape se passe donc à domicile. La clé de ce match est à chercher au sol. Comme l’an dernier, Philadelphia possède l’une des meilleures défenses de la ligue au sol (79,8 yards autorisés/match, 2e en NFL). Sauf qu’en face, la course est l’arme numéro un des Panthers. Carolina utilise cette arme très majoritairement (139,4 yards/match, 4e de la ligue). Reste à savoir qui arrivera à prendre le dessus. Le sol sera donc intéressant à observer mais n’oublions pas non plus les airs, qui seront le théatre d’un beau duel de quarterback. Cam Newton est plutôt bon cette année (1 158 yards 9 TDs et 4 INTs) mais il doit être protégé. Derrière une ligne efficace, le lanceur est efficace, mais quand elle devient poreuse, il est beaucoup plus en difficultés. Pour Wentz, le parcours est un peu différent. Le quarterback n’a encore joué que quatre matchs, mais il affiche déjà 8 TDs. Surtout, il monte en puissance depuis son retour. Une bonne chose pour la franchise.
Pronostic : Victoire à domicile des Eagles qui profitent de quelques jours de repos en plus que leurs adversaires puisque leur dernier match remonte à jeudi dernier.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Jets (3-3) – Minnesota Vikings (3-2-1)

Sans faire de bruit, les Jets sont tranquillement revenus à 50 % de victoire et n’ont qu’un match de retard sur la tête de l’AFC Est. C’est peut-être présomptueux de parler de gagner la division pour l’équipe de Todd Bowles, mais New York peut très bien rester en embuscade pendant un moment pour les playoffs. Pour cela, il faudra trouver de la constance, à l’image de son quarterback Sam Darnold. Quand le rookie est bon, il peut être très bon, quand il est mauvais, il plombe son équipe. Depuis deux semaines, les Jets semblent avoir trouvé la solution : appuyer sur le jeu de course et ne pas en demander trop à son lanceur. C’est simple, l’équipe est à 3-0 quand Darnold ne lance pas plus de 30 fois. Face aux Colts, il a bien lu la défense en homme à homme d’Indianapolis. Ce dimanche, le schéma pourrait être plus compliqué contre Minnesota. Entre une ligne arrière parmi la meilleure de la ligue et un pass-rush ultra-performant, l’ancien lanceur d’USC passe un nouveau test cette semaine. À noter d’ailleurs que Minnesota jouera sans Mike Hughes. Le cornerback rookie est forfait pour le reste de la saison. C’est une perte notable pour les Vikings, car il avait très bien démarré l’année. Malgré ça, Mike Zimmer et ses hommes ont largement les moyens d’aller gagner à New York. Ils seraient surtout bien avisés de le faire au vu de la situation dans la NFC Nord. Les Packers qui sont à égalité ne jouent pas cette semaine. Ils se verraient rajouter de la pression si Minnesota venait à gagner cette semaine. Surtout, Chicago, en tête de la division, reçoit les Patriots et pourrait très bien chuter une deuxième fois d’affilée. Une potentielle défaite qui pourrait laisser le champ libre aux Vikings.
Pronostic : La marche est encore trop haute pour Sam Darnold et les Vikings continuent leur chemin avec une victoire.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Indianapolis Colts (1-5) – Buffalo Bills (2-4)

Ce week-end, les Bills feront jouer leur troisième quarterback de l’année. Avec la blessure de Josh Allen, Sean McDermott doit s’adapter. Il a d’abord testé une nouvelle fois Nathan Peterman qui a, une nouvelle fois, déçu. Il fallait alors trouver une solution et elle est venue de son ancienne franchise. En effet, Buffalo a signé Derek Anderson, l’ancien lanceur remplaçant des Panthers à l’époque où le coach des Bills y était en tant que coordinateur offensif. Le coach fait donc confiance à ce joueur expérimenté qui n’a toutefois pas lancé un ballon depuis 2016. Derek Anderson a simplement eu 10 jours pour se préparer à intégrer une attaque qui est à l’arrêt (12,7 points/match, dernier de la NFL et 222,5 yards/rencontre, 31e). L’avantage est qu’en face, la défense des Colts n’est pas le point fort de la franchise cette année. L’équipe prend beaucoup de points (30 par match, 30e de la ligue) ce qui peut donner quelques ouvertures à Buffalo. Il faudra en tout cas marquer des points si les visiteurs veulent remporter cette rencontre, car Indianapolis à l’inverse est plutôt performant en attaque. Andrew Luck est le 9e meilleur passeur de la ligue avec 1 792 yards (299 par match). Surtout, il est le deuxième meilleur quarterback quand il est face au blitz. Selon Pro Football Focus, son évaluation est de 90,6 dans ces situations. Une mauvaise nouvelle pour les Bills qui utilisent souvent cette arme pour mettre la pression sur le meneur de jeu adverse.
Pronostic : Sans leur quarterback titulaire et même avec un joueur expérimenté, Buffalo est loin du compte et les Colts remportent leur deuxième succès.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Tampa Bay Buccaneers (2-3) – Cleveland Browns (2-3-1)

C’en était trop pour les Buccaneers. Après un nouveau match à plus de 350 yards pour le quarterback adverse et 34 points encaissés, la franchise a décidé de se séparer de son coordinateur défensif Mike Smith. Il faut dire que l’escouade est dans le bas de classements sur tous les tableaux : points encaissés par match (34,6, 32e de la ligue), yards autorisés par rencontre (440,0, 32e), touchdowns encaissés (22, 31e)… Bref, il était temps que cela change et c’est pour l’instant Mark Duffner, le coach des linebackers, qui assurera l’intérim. Son premier test sera face aux Browns à domicile. Cleveland n’est pas forcément l’équipe la plus dangereuse, mais il faut se méfier quand même. Baker Mayfield (1 076 yards, 55,6 % de passes complétées, 4 TDs et 5 INTs) est plutôt bon depuis le début de la saison. Ses statistiques seraient d’ailleurs bien meilleures si ses receveurs ne lâchaient pas autant de ballon sur ses passes. C’est le gros problème à Cleveland : les drops. La défense des Browns sera aussi bien occupée, car si l’escouade défensive de Tampa Bay n’est pas bonne, l’attaque elle tourne toujours aussi bien. Jameis Winston a été très bon (30/41, 395 yards, 4 TDs et 2 INTs) et il va être difficile à contenir. Surtout que Cleveland encaisse énormément de yards (406,5 par match, 28e en NFL).
Pronostic : Dans un match serré, Tampa Bay l’emporte et se remet à l’endroit.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Miami Dolphins (4-2) – Detroit Lions (2-3)

Cette fois, il ne faudra pas attendre la dernière minute pour apprendre que Ryan Tannehill est forfait pour le match. La franchise de Miami l’a déjà annoncé, le quarterback est out et c’est Brock Osweiler qui sera titularisé. La semaine, l’ancien Bronco a d’ailleurs livré l’un de ses meilleurs matchs en carrière (28/44, 380 yards, 3 TDs et 2 INTs) menant les Dolphins vers une nouvelle victoire. La franchise floridienne garde le rythme des Patriots et elle est toujours à égalité avec New England en tête de l’AFC Est. Pour l’instant, elle est invaincue à domicile (3-0) et espère garder son stade inviolé. Adam Gase compte donc sur Brock Osweiler pour reproduire sa performance. Mais le problème, c’est que le quarterback est très inconstant et il est capable de sortir un très mauvais match dimanche. Il pourra en tout cas compter sur une ligne offensive qui a été excellente la semaine dernière. Que ce soit dans le jeu de passe ou au sol, elle a dominé son adversaire direct, les Bears, qui n’étaient pas non plus les premiers venus. Il faudra qu’elle en fasse de même cette semaine pour enlever un peu de pression à Osweiler. Car en face, les Lions sont en forme. Au sens propre d’abord, puisqu’ils ont pu profiter d’une semaine de repos. Mais aussi au sens figuré puisqu’ils ont remporté deux de leurs trois derniers matchs. Eux espèrent revenir à 50 % pour ne pas être trop lâché dans une NFC Nord qui n’a pas encore rendu son verdict.
Pronostic : Miami l’emporte à domicile et met la pression sur les Patriots.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
Atlanta Falcons (2-4) – New York Giants (1-5)

Dans le football européen, on appellerait ça « une remontada ». Les Falcons vont-ils réussir à se redresser pour renverse la tendance ? Partis de 1-4, ils tentent de faire une deuxième partie de saison quasi sans faute pour se qualifier en playoffs. Cela à bien commencer face aux Buccaneers la semaine dernière (34-29), il faut maintenant continuer contre les Giants avant de profiter de la semaine de repos. La moindre défaite peut désormais être fatale pour Dan Quinn et les siens. Chez les Giants, la pression est moins forte. New York n’a plus beaucoup d’espoirs pour les playoffs malgré un calendrier un peu plus abordable en fin de saison. Mais pour ce match à Atlanta, les Giants pourront profiter de 11 jours de préparation puisqu’ils ont joué jeudi dernier. Ils pourront surtout utiliser Shaquon Barkley qui s’impose déjà comme l’un des meilleurs running backs de la ligue (84 courses pour 438 yards, soit 5,2 yards/match et 4 TDs). Face aux Falcons il devrait une nouvelle fois être utilisé à outrance surtout qu’en face, la défense contre la course est très moyenne. C’est simple, le site Pro Football Focus affiche une note de 63,5 pour cette escouade dans ce secteur. C’est la quatrième plus mauvaise note du site. La défense autorise notamment 121,3 yards aux coureurs adverses par match (24e de la ligue). C’est donc dans ce secteur que peut se jouer le match.
Pronostic : Malgré des lacunes défensives, Atlanta a trop besoin de ce match pour le laisser filer à domicile et c’est donc une victoire pour les Falcons.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 15h30
Los Angeles Chargers (4-2) – Tennessee Titans (3-3)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Jacksonville Jaguars (3-3) – Houston Texans (3-3)
Philadelphia Eagles (3-3) – Carolina Panthers (3-2)
New York Jets (3-3) – Minnesota Vikings (3-2-1)
Chicago Bears (3-2) – New England Patriots (4-2)
Indianapolis Colts (1-5) – Buffalo Bills (2-4)
Tampa Bay Buccaneers (2-3) – Cleveland Browns (2-3-1)
Miami Dolphins (4-2) – Detroit Lions (2-3)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Baltimore Ravens (4-2) – New Orleans Saints (4-1)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Washington Redskins (3-2) Dallas Cowboys (3-3)
San Francisco 49ers (1-5) – Los Angeles Rams (6-0)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Kansas City Chiefs (5-1) – Cincinnati Bengals (4-2)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
Atlanta Falcons (2-4) – New York Giants (1-5)

Équipes au repos :
Green Bay Packers (3-2), Oakland Raiders (1-5), Pittsburgh Steelers (3-2-1) et Seattle Seahawks (3-3)

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Nov à 3:20 SEA 1.6 pariez 2 GB
18-Nov à 20:00 ATL 1.48 pariez 2.25 DAL
18-Nov à 20:00 DET 2.4 pariez 1.42 CAR
18-Nov à 20:00 IND 1.65 pariez 1.95 TEN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une