Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

FAQ du FOOT

La FAQ du FOOT – Le rating (évaluation) des quarterbacks

  • 0

Pour qualifier la performance d’un quarterback, l’ensemble de ses statistiques sont regroupées sous un chiffre unique que l’on appelle le Passer Rating ou Quarterback Rating, que nous traduisons sur le site par « évaluation. » Plus le rating est élevé, plus la performance a été de haut niveau. Sortez vos calculatrices, on va analyser exactement comment ce chiffre est sorti du chapeau.

Un peu d’histoire

Si la majorité d’entre nous a toujours connu ce Passer Rating, il n’est en fait utilisé que depuis les années 70. Les critères d’évaluation des meilleurs lanceurs ont d’abord été le nombre de yards à la passe, puis le pourcentage de complétion à la fin des années 1930. Ensuite pendant 30 ans, de 1940 à 1970 environ, le jugement de la qualité d’un quarterback se faisait relativement aux performances des autres QB de la ligue. Le problème de ce système et qu’il n’était possible d’obtenir son évaluation une fois que toutes les équipes avaient joué.

Pour pallier à ces lacunes, le commissionnaire de l’époque Pete Rozelle a créé une équipe de spécialistes pour plancher sur un système de calcul plus parlant. Ce dernier, basé sur les performances des quarterbacks durant les années 60, sera finalement adopté par la NFL en 1973 et est toujours utilisé aujourd’hui.

Les critères pris en compte

Le rating est basé sur 4 statistiques principales :

  • Le pourcentage de complétion
  • Le nombre de yards gagnés par passes lancées
  • Le nombre de touchdowns par passes lancées
  • Le nombre d’interceptions par passes lancées

Le rating est donc uniquement centré sur les caractéristiques de passe, et gagner des yards à la course, comme c’est de plus en plus souvent le cas avec les quarterback modernes, ne fera pas gonfler cette note.

Calcul pas si savant

Chacun des 4 critères ci-dessus est inclus dans 4 calculs intermédiaires A, B, C et D tels que :

Il faut ensuite combiner ces 4 valeurs pour obtenir le passer rating.

Le problème avec ce système de calculs est qu’aucune des 4 variables A, B, C et D ne peut prendre une valeur supérieur à 2.375. Par conséquent, le pourcentage maximum de complétion pris en compte sera de 77.5%. Ainsi, si un quarterback est suffisamment précis pour compléter 80% de ses passes, ce pourcentage sera automatiquement ramené à 77.5. Au final, l’évaluation “parfaite” pour un quarterback selon ces règles s’obtient en remplaçant toutes les variables par 2.375 et l’on obtient la note de 158.3 (valeur sans unité). De la même manière, il existe des valeurs minimales et un quarterback ne pourra pas avoir moins de 30% de passes complétées pour le calcul.

Un rating parfait requiert alors au minimum :

  • 77.5% de passes complétées
  • 12.5 yards par passe lancée
  • 1 touchdown toutes les 8.4 passes
  • Aucune interception

De la même manière, un rating de zéro requiert au mieux :

  • 30% de passes complétées
  • 3 yards par passe lancée
  • Aucun touchdown
  • 1 interception toutes les 10.5 passes

Ce Passer Rating tel qu’il existe aujourd’hui est loin d’être exempt de toute critique. En premier lieu nous l’avons dit, les yards gagnés à la course ne sont pas pris en compte. Or le jeu de course revet pour certains QB une importance primodiale et est au cœur de leur style de jeu. On pense évidemment tout de suite à Mickael Vick. Autre critique, le fait d’encadrer certaines valeurs. Ainsi, il est dommage qu’un pourcentage de complétion supérieur à 77.5% ne soit pas pris en compte.

Performances récentes

Le dernier quarterback à avoir obtenu l’incroyable note de zéro de rating est Nathan Peterman, le QB des Bills lors du premier match de cette saison 2018 contre les Ravens de Baltimore, où il finit le match à 5/18 pour 24 yards, 0 touchdown et 2 interceptions. Il a d’ailleurs été remplacé dans le 3ème quart-temps.

Parmi les noms les plus connus à avoir obtenu un rating de zéro, on pourra citer Peyton Manning en 2015, son frère Eli en 2004 ou encore Jeff Garcia, également en 2004. Plusieurs joueurs ont déjà obtenu la note de zéro (Joe Namath, Warren Moon, …) à 2 reprises, et seul Terry Bradshaw avec les Steelers a obtenu l’évaluation la plus faible à 3 reprises. On notera également que par deux fois, en 1976 et 1982, le QB titulaire et son remplaçant ont tous les deux obtenus la note de zéro dans le même match !

De nombreux joueurs ont de leur côté obtenus la note parfaite de 158.3. On retrouve parmi eux beaucoup de receveurs ou running backs qui n’ont lancé qu’une passe sur un trick play et qui se retrouvent avec un rating de 158.3. Si l’on exclut ces joueurs, on comptabilise 25 performances parfaites depuis l’an 2000. La dernière en date étant celle de Jared Goff cette année contre Minessota. On retrouve également les noms de Ben Roethlisberger (x3), Drew Brees, Tom Brady (x2), Eli Manning, Peyton Manning (x4), ou encore Kurt Warner (x3).

Si Aaron Rodgers n’a jamais obtenu cette note lors d’un match, il possède le meilleur rating sur une saison en 2011 avec la note de 122.5.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Nov à 3:20 SEA 1.6 pariez 2 GB
18-Nov à 20:00 ATL 1.48 pariez 2.25 DAL
18-Nov à 20:00 DET 2.4 pariez 1.42 CAR
18-Nov à 20:00 IND 1.65 pariez 1.95 TEN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une