Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Atlanta Falcons Résumés Tampa Bay Buccaneers 0

Falcons – Buccaneers (34-29) : un grand Matt Ryan relance Atlanta

Avec 354 yards à 31/41 et trois touchdowns, Matt Ryan a rayonné face aux Bucs.

Falcons – Buccaneers (34-29) : un grand Matt Ryan relance Atlanta

Atlanta Falcons (2-4) – Tampa Bay Buccaneers (2-3) : 34-29

Vu le niveau de la défense des Falcons et des Buccaneers depuis le début de saison, on pouvait s’attendre à un match explosif du côté d’Atlanta. Finalement, on n’a pas eu de festival offensif même si les deux équipes se sont tout de même livrées une belle bataille en attaque.

Dans cette opposition, ce sont les Falcons qui ont fini par l’emporter grâce notamment à un grand Matt Ryan (31/41, 354 yards, 3 TD), qui a dépassé Joe Montana au nombre de touchdowns lancés en carrière. A noter aussi la grosse performance de Julio Jones (10 REC, 143 yards), toujours aussi inarrêtable. Avec ce succès, Atlanta met fin à une série de trois défaites consécutives, tandis que Tampa Bay s’incline pour la troisième fois d’affilée.

Le show Matt Ryan

Auteur d’un bon début de saison malgré les résultats décevants d’Atlanta, Matt Ryan réalise une première mi-temps sensationnelle face à la faible défense de Tampa Bay. Dans un fauteuil, le quarterback des Falcons trouve facilement ses receveurs et Atlanta n’a aucun problème pour ajouter des points au tableau d’affichage. Ryan réussit ses onze premières tentatives et termine la première période à 20/24, 240 yards et deux touchdowns, l’un pour Mohamed Sanu (2 REC, 46 yards, 1 TD) et l’autre pour le tight end Austin Hooper (9 REC, 71 yards, 1 TD). Julio Jones se met aussi en évidence avec plusieurs réceptions qui font très mal aux Bucs. Au total, les Falcons marquent 24 points en cinq possessions, grâce également à un touchdown au sol d’Ito Smith (11 courses, 22 yards, 1 TD) et un field goal du kicker Matt Bryant juste avant la pause.

En face, Jameis Winston (30/41, 395 yards, 3 TD, 2 INT, 31 yards au sol) connaît des hauts et des bas pour sa première titularisation de la saison. Il commence très bien la rencontre avec un premier drive parfaitement exécuté, durant lequel il trouve Cameron Brate (1 TD) dans la end zone suite à une grosse course de Peyton Barber (13 courses, 82 yards, 4 REC, 24 yards, 1 TD). Ensuite, ça se complique un peu pour lui. Il perd progressivement le rythme trouvé en début de match et envoie notamment une interception. Cependant, il se reprend en fin de première mi-temps. Il utilise ses jambes pour se libérer de la pression adverse et inscrit un second touchdown sur une passe pour le jeune tight end O.J. Howard (4 REC, 62 yards, 1 TD). Cela permet aux Bucs de revenir à 24-13.

Les Bucs à quelques yards d’un miracle

Le troisième quart-temps est celui des occasions manquées pour Tampa Bay. En effet, l’attaque floridienne n’arrive pas à profiter du réveil de la défense, qui parvient à forcer trois punts de suite en mettant notamment Ryan sous pression. Les Buccaneers intègrent la zone rouge adverse à deux reprises, mais repartent qu’avec trois points au compteur (24-16). Winston est en partie responsable car il se fait intercepter pour la deuxième fois du match dans la end zone.

Le quarterback de Tampa Bay se rattrape au début du quatrième quart. Bien aidé par son coureur Peyton Barber, Jameis Winston fait avancer son équipe et arrive cette fois-ci à conclure avec un touchdown sur une passe pour Chris Godwin (6 REC, 56 yards, 1 TD). Les Bucs tentent alors une conversion à deux points pour égaliser, sans succès (24-22). Face à cette remontée floridienne, Matt Ryan reprend les choses en main et relance son attaque. Il sert Julio Jones pour 32 yards puis utilise même ses jambes pour arracher un first down. Une fois dans la zone rouge adverse, le quarterback des Falcons fait ce qu’il faut avec un touchdown pour Tevin Coleman (35 yards au sol, 1 TD à la réception) (31-22).

Avec un peu plus de six minutes à jouer, les Bucs n’ont pas de temps à perdre. Winston le sait et sort un drive magnifique. Sept passes complétées sur neuf, 75 yards parcourus, et un touchdown marqué à travers un lancer pour Barber (31-29). Derrière, Tampa a besoin d’un stop. Les Buccaneers parviennent à forcer un quatrième down dans les deux dernières minutes, et les Falcons décident alors de prendre un gros risque en tentant un field goal de 57 yards. Risque payant, puisque Matt Bryant marque (34-29). Sans temps-mort, les Buccaneers jouent le tout pour le tout dans les ultimes secondes avec notamment plusieurs passes latérales, mais ils échouent à quelques yards de la end zone ! On n’est pas passé loin d’un miracle…

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Nov à 3:20 SEA 1.6 pariez 2 GB
18-Nov à 20:00 ATL 1.48 pariez 2.25 DAL
18-Nov à 20:00 DET 2.4 pariez 1.42 CAR
18-Nov à 20:00 IND 1.65 pariez 1.95 TEN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu