Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Power rankings 0

Power Ranking NFL 2018 – Semaine 7 : La baie de San Francisco en plein brouillard !

Power Ranking NFL 2018 – Semaine 7 : La baie de San Francisco en plein brouillard !

Le mercredi sur Touchdown Actu, c’est le jour du Power Ranking ! 3, 2, 1, go !

Une baie. Deux villes. Deux identités. Deux franchises NFL. Un même même brouillard. Karl The Fog. Dans un tir groupé unique dans l’histoire du Power Ranking TDA, San Francisco et Oakland occupent les deux dernières positions de notre classement. Une solidarité géographique touchante. Et c’est loin d’être volé. Si Frisco paye au prix fort une cascade de blessures, Oakland encaisse difficilement les décisions chocs de son nouveau gourou, Jon Gruden. Si les premiers se sont encore inclinés vaillamment , leur marque de fabrique depuis 2 saisons, les seconds avaient visiblement raté l’embarquement pour Londres. Dans un quintet de 5 formations à 1-5, les Cardinals auront eu le mérite de montrer un visage encourageant face à un adversaire coriace et aux ambitions retrouvées.

Tout en haut, les Rams poursuivent leur sans faute non sans quelques frissons, encore une fois. Malgré leur revers tout feu tout flamme de Foxboro, les Chiefs conservent leur 2e place. Au repos, les Saints ont dû apprécier le faux pas de Panthers qui sortent du top 10. À force de gagner petit, ça leur pendait au museau. Dire qu’on osait presque susurrer qu’ils étaient sur le déclin. En une semaine et deux prime time, les Pats ont remis les choses au point et remontent au pied du podium. Grandes déceptions du début de saison, les Vikings et Steelers profitent d’une belle entame de mois d’octobre pour se repositionner confortablement dans le groupe de tête. Dans un tir groupé de l’AFC Nord, les Bengals et Ravens collent aux basques de Pittsburgh pendant que les Chargers débarquent dans le wagon de tête.

Ridiculisés à Dallas, les Jaguars dégringolent dans un ventre mou toujours aussi illisible. Les Packers et Eagles se rassurent, mais font du surplace. Les Redskins et Cowboys ne perdent pas le rythme dans une NFC Est qui renoue avec sa tradition de division imprévisible et ultra serrée. Les Seahawks retrouvent une place plus digne, pendant que les Dolphins stoppent in extremis l’hémorragie. Chose que des Titans pathétiques auront été incapables de faire.

Qui plane ? Qui sombre ? Qui risque de passer une bien longue saison ? Qui peut dores et déjà revoir ses ambitions à la hausse ? Voici notre classement. Une hiérarchie qui ne se base pas uniquement sur le nombre de victoires, mais avant tout sur la forme du moment. Si deux équipes sont proches et ne se sont pas affrontées récemment, on se demande laquelle l’emporterait si le match se jouait aujourd’hui. Battre la meilleure équipe ne vous propulsera pas au sommet de ce classement en un claquement de doigts. Perdre contre un des cancres ne vous précipitera pas dans les abysses. On peut gagner et perdre quelques places, s’incliner et grimper de quelques rangs. C’est l’impitoyable loi du Power Ranking !

pr-rams-ok 1. Los Angeles Rams (6-0) –
– Plus de yards au sol (623)
– Plus de touchdowns au sol (9)
– Plus de yards en attaque (870)
– Plus de touchdowns en attaque (11)

Quand on voit le niveau stratosphérique de Todd Gurley depuis l’an passé, difficile d’expliquer son trou d’air de 2016. Ah bah si en fait.

pr-chiefs-ok 2. Kansas City Chiefs (5-1) –
De toute l’ère Belichick, les Pats ne l’avaient jamais emporté en concédant 40 points ou plus. Les 327 yards et 4 touchdowns cumulés de Tyreek Hill et Kareem Hunt n’auront pas suffit à empêcher cette première et éteindre le feu dans une défense passoire qui risque de jouer plus d’un mauvais tour à ces Chiefs.

pr-saints-ok 3. New Orleans Saints (4-1) –
Ne pas jouer, mais voir un rival de division qui vous titille les chevilles s’incliner, c’est un peu comme une victoire.

pr-patriots-ok  4. New England Patriots (4-2) +2
Parce qu’une semaine NFL sans nouveau record de Tom Brady, ça n’est pas vraiment une semaine NFL. Oui, ce refrain ne marche pas uniquement avec Drew Brees.

pr-vikings-ok 5. Minnesota Vikings (3-2-1) +4
De 66 yards au sol par match depuis le début de la saison (32e de la ligue) à 170 yards en une rencontre. Soudainement, l’attaque emmenée par un excellent Kirk Cousins devient plus dangereuse encore. Et pendant ce temps-là, Adam Thielen a tranquillement effacé la barre des 100 yards dans les airs pour une 6e semaine de suite et Danielle Hunter signé son sack hebdomadaire.

— ESPN Stats & Info (@ESPNStatsInfo) 14 octobre 2018

pr-steelers-ok 6. Pittsburgh Steelers (3-2-1) +4
7 victoires consécutives face à leurs rivaux de l’Ohio. Invaincus à Cincinnati depuis 2013. 14 victoires, 2 petites défaites pour Big Ben è Cincy. Les Steelers sont dans leur jardin au Paul Brown Stadium.

pr-bengals-ok 7. Cincinnati Bengals (4-2) –
À une minute et 18 secondes de la fin, ils croyaient enfin avoir brisé leur malédiction. C’était sans compter compter sur les jambes de feu d’Antonio Brown. Les Bengals viennent de griller un joker dans une AFC Nord ultra compétitive.

pr-ravens-ok 8. Baltimore Ravens (4-2) +3
En un match, les Ravens ont raflé plus de sacks (11) que les Falcons, Dolphins, Redskins (10), Bucs (9), Pats, Raiders et Giants (7) depuis le début de la saison.

pr-chargers-ok 9. Los Angeles Chargers (4-2) +4
132 yards et 3 touchdowns au sol. Les Browns ont bouffé du Gordon bleu toute la journée. Comme à la cantoche !

pr-bears-ok10. Chicago Bears (3-2) -2
Accueillir des Patriots sortis de leur torpeur, on a connu mieux pour se remettre d’une défaite crève coeur. Peut-être auraient-ils mieux fait de jouer au foot au lieu de se mettre au catch.

pr-panthers-ok11. Carolina Panthers (3-2) -6
Un quarterback qui gagne plus de yards au sol que n’importe quel coureur, un coureur qui attrape plus de ballons dans les airs que n’importe quel receveur et des Panthers qui perdent à la fin. Un sale air de déjà vu. Ron Rivera doit trouver un remède.

pr-jaguars-ok12. Jacksonville Jaguars (3-3) -9
Les Cowboys tournaient difficilement à 16,6 points par match depuis le début de la saison. Mais ça, c’était avant de croiser le chemin de feu la meilleure défense de la ligue.

pr-eagles-ok13. Philadelphia Eagles (3-3) +1
34 points en attaque ! Malgré un jeu au sol amorphe et avec le complicité d’un adversaire bien tendre, Philly renoue avec des chiffres dignes de l’an passé et reste au contact dans un NFC Est indécise comme on l’aime.

pr-packers-ok14. Green Bay Packers (3-2-1) +1
Le roi des comebacks a encore frappé ! Ou pas. Avec 13 matchs gagnés après avoir été mené dans les 15 dernières minutes, Aaron Rodgers ne trône qu’en 83e place des quarterbacks les plus clutchs en saison régulière. À des années lumière des 43 de Peyton Manning. Et pourtant, on a comme l’impression que ça arrive bien plus souvent.

pr-seahawks-ok15. Seattle Seahawks (3-3) +4
Un travail d’abattage en défense qui cloue Derek Carr au sol, un Russell Wilson appliqué et soutenu par un jeu au sol qui lui ôte un peu de pression à défaut d’être flamboyant. Pas une copie parfaite, mais du travail sérieux.

pr-dolphins-ok16. Miami Dolphins (4-2) +4
Intraitables défensivement en première mi-temps. Ouverts aux quatre vents pendant 10 minutes folles à l’entame du second acte. Déchaînés en attaque dans un dernier quart-temps de cinglés. Miraculés dans une prolongation démentielle. Miami Schizophins

pr-redskins-ok17. Washington Redskins (3-3) +4
Victoire. Défaite. Victoire. Défaite. Victoire. Malgré de nombreux visages en attaque, les Redskins cultivent avec soin leur irrégularité chronique de l’an passé. Face aux Cowboys dimanche prochain, ils tiennent une occasion en or de prendre une foulée d’avance dans la NFC Est.

pr-cowboys-ok18. Dallas Cowboys (3-3) +5
206 yards au sol, 2 touchdowns et une possession fleuve de près de 39 minutes. L’avantage lorsque l’on contrôle le match le match de bout en bout, c’est que même le plus frileux des coachs peut se permettre quelques petites folies. À l’image des deux 4e tentatives couronnées de succès de Jason Garrett en fin de première mi-temps.

pr-lions-ok19. Detroit Lions (2-3) -1
Chez des Dolphins capables de tout, tous les scénarios possibles sont envisageables. Une choses est sûre, une défaite mettrait les Lions à distance de leurs trois rivaux de la NFC Nord.

pr-titans-ok20. Tennessee Titans (3-3) -8
106 yards au total en attaque.
1/10 sur 3e essai.
Zéro point inscrit.
11 sacks concédés.
361 yards accordés en défense.
Abyssal.
Une semaine après leur prestation honteuse de Buffalo, ils ont remis ça.

pr-jets-ok21. New York Jets (3-3) +3
Appliqué, judicieux dans ses choix, précis, après un gros passage à vide de 3 semaines, Sam Darnold poursuit son apprentissage dans la bonne direction.

pr-texans-ok22. Houston Texans (3-3) –
Parfois hideux, souvent laborieux, mais toujours victorieux. Depuis 3 semaines, les Texans se sont trouvés une nouvelle devise, à défaut de s’être trouvé un fond de jeu.

pr-broncos-ok23. Denver Broncos (2-4) +3
Case Keenum en 2017 : 7 interceptions
Case Keenum en 2018 : 8 interceptions
Il ne lui aura fallu que 6 rencontres pour dépasser son total de toute la saison passée.

pr-browns-ok24. Cleveland Browns (2-3-1) -8
De +9 durant les 3 premières semaines à neutre durant les 3 suivantes. Depuis que Baker Mayfield a pris les commandes de l’attaque des Browns, le différentiel de turnovers a pris du plomb dans l’aile.

pr-falcons-ok25. Atlanta Falcons (2-4) +2
6 matchs, 707 yards, pas le moindre touchdown. Du jamais vu. La disette de Julio Jones entre dans l’histoire.

pr-buccaneers-ok26. Tampa Bay Buccaneers (2-3) -4
Pire défense dans les airs (439,8 yards par match), escouade la plus généreuse en points (34,6 par match), le galion de Tampa prend l’eau de toutes parts.

pr-bills-ok27. Buffalo Bills (2-4) -1
Il serait définitivement temps que Nathan Peterman se penche sur sa reconversion. Loin des terrains de football si possible. Loin du football tout court. Loin du sport tant qu’à faire. Au fond d’un bois peut-être ?

pr-giants-ok28. New York Giants (1-5) –
88 interceptions. Depuis 2013, aucun quarterback n’a lancé le ballon dans les mauvaises mains autant de fois qu’Eli Manning. Et depuis 2013, les Giants n’ont disputé qu’un seul match de playoffs. Une défaite, bien évidemment. Coïncidence ? I think not.

pr-cardinals-ok29. Arizona Cardinals (1-5) +2
À force de rester muets dans chaque 3e quart-temps depuis le début de la saison et d’être incapable de convertir le moindre 3e essai (0/10 dimanche), les Cards se compliquent sévèrement la tâche. Dommage, car Josh Rosen commence à montrer de jolies choses.

pr-colts-ok30. Indianapolis Colts (1-5) -1
20 points. 37. 38. 42. Depuis 4 semaines, la défense n’en finit plus de sombrer. Heureusement pour eux, les Bills du terrifiant Nate Peterman ou du redoutable Derek Anderson débarquent en ville dimanche prochain. Une occasion en or de se regonfler le moral.

pr-niners-ok31. San Francisco 49ers (1-5) +1
Ils étaient invaincus au Monday Night Football depuis 2010. 8 match, 9 ans, 4 quarterbacks (Troy et Alex Smith, Blaine Gabbert et Colin Kaepernick). Il s’en est fallu d’un rien pour que leur belle série se poursuive. Au lieu de ça, c’est leur incroyable collection de défaite par 3 points ou moins et leur piteux différentiel de turnovers (-11) qui prennent de l’épaisseur.

pr-raiders-ok32. Oakland Raiders (1-5) -2
Un 5e revers en 6 semaines, une parodie de football londonienne, un Bruce Irvin qui préfère penser aux parties de jambes en l’air qui l’attendent avec sa femme, tout va bien à dans le comté d’Alameda. Heureusement, les Oakland Laideurs peuvent compter sur leur jeunesse. Oh, nevermind.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Nov à 3:20 SEA 1.6 pariez 2 GB
18-Nov à 20:00 ATL 1.48 pariez 2.25 DAL
18-Nov à 20:00 DET 2.4 pariez 1.42 CAR
18-Nov à 20:00 IND 1.65 pariez 1.95 TEN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une