Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Los Angeles Chargers Résumés Tennessee Titans 0

Chargers – Titans (20-19) : un pragmatisme à l’anglaise pour Los Angeles

Dans un match match qui aurait pu basculer sur la dernière action, Los Angeles revient de Londres avec une cinquième victoire.

Chargers – Titans (20-19) : un pragmatisme à l’anglaise pour Los Angeles

Los Angeles Charges (5-2) – Tennessee Titans (3-4) : 20-19

Les Titans auraient pu tenter un extra-point. Mike Vrabel en a décidé autrement. L’entraîneur des Titans voulait gagner le match et il a demandé à son équipe de tenter la conversion à deux points. Courageux. Tennessee venait d’inscrire un touchdown à seulement 35 secondes de la fin et était revenu à une longueur (20-19). Marcus Mariota (24/32, 237 yards, 1 TDs, 1 INT) aura finalement deux occasions de gagner le match, mais à chaque fois, la défense des Chargers a su résister, malgré une faute sur la première qui entraînera la seconde. Efficace sans être exceptionnel, Los Angeles s’est sorti du piège tendu par Tennessee. Les locaux du jour peuvent remercier leur défense donc, mais aussi leur quarterback Philip Rivers qui a sorti un grand match (19/26, 306 yards et 2 TDs). Le lanceur enregistre sa 60e rencontre avec plus de 300 yards et revient d’Angleterre avec une victoire pour la première fois de la franchise (2 matchs). Les Californiens abordent donc leur semaine de repos avec le soulagement d’avoir fait le travail. Car tout n’a pas été facile en cette après-midi londonienne.

En première période, la stratégie de Tennessee était simple : priver les Chargers de la balle. Les Titans le savent, il est difficile d’arrêter Philip Rivers, même si on a une bonne défense. Et s’ils en doutaient, ils peuvent le découvrir dès la première passe du quarterback. Une bombe vers la gauche en direction de Tyrell Williams (4 réceptions, 118 yards et 1 TD) pour un touchdown de 75 yards. Il n’aura fallu que 9 secondes aux Chargers pour inscrire leurs premiers points. À ce moment-là, on se dit que l’après-midi va être compliquée pour les hommes de Mike Vrabel.

Mais la meilleure défense est parfois l’attaque. C’est en tout cas le schéma qu’applique Tennessee. La franchise enchaîne les longs drives, ponctués d’actions importantes sur les troisièmes tentatives. Avec leurs deux runnings backs en forme, Derrick Henry (12 courses, 33 yards, 1 TD, 2 réceptions et 32 yards) et Dion Lewis (13 courses, 91 yards, 6 réceptions et 64 yards), les Titans vont manger le chrono durant toute la première période. C’est simple, ils gardent la balle plus de 21 minutes sur 30. Le seul problème, ils n’arrivent pas à conclure. À deux reprises, ils doivent se contenter de field goals de 18 et 33 yards.

Pire, à la fin du deuxième quart-temps, les Titans construisent un drive de plus de 9 minutes qui se termine par… une interception sur la ligne des 4 yards de LA. Des problèmes dans la end-zone qui sont récurrents puisque Tennessee n’a plus inscrit un touchdown depuis plus de 2 matchs. En face, les Chargers peuvent remercier Denzel Perryman qui sauve la maison avec cette interception. Il permet à son équipe de rentrer aux vestiaires avec 4 points d’avance (10-6) alors qu’elle n’a eu que trois drives (un touchdown, un field goal et un punt) à se mettre sous la dent.


En seconde période, on pense que le match va enfin s’enflammer. Les deux premiers drives nous donnent raison. D’abord pas le biais de Philip Rivers. Le quarterback continue son match parfait avec un nouveau drive très court (1 minute 14), une nouvelle longue passe (55 yards) et un nouveau touchdown (17-6). À la réception, Mike Williams. Sauf que cette fois, Marcus Mariota et son attaque répondent du tac au tac. Après un drive de 42 yards, Derrick Henry parcourt le petit yard qui le sépare de la end-zone (17-13). Le premier touchdown de la franchise depuis…156 minutes de jeu.


Sauf qu’ensuite, le rythme se calme de nouveau. Les pieds sont plus en vues que les mains. Chaque équipe punt une fois, elles tentent aussi un field goal chacune. Les Chargers le réussissent, les Titans non (20-13).

Jusqu’à ce fameux dernier drive. Les Titans remontent tout le terrain jusqu’aux 20 yards adverses. Mais il faut attendre le 7e jeu dans la red-zone pour qu’ils marquent enfin leur touchdown. Une play-action de Marcus Mariota qui trouve Luke Stocker dans le coin gauche. La suite, vous la connaissez. Mike Vrabel tente le tout pour le tout et la défense de Los Angeles tient le coup. Ces deux équipes vont maintenant avoir deux semaines pour preparer le prochain match. Les supporters londoniens, eux, auront vu un match plein de suspense.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Nov à 3:20 SEA 1.6 pariez 2 GB
18-Nov à 20:00 ATL 1.48 pariez 2.25 DAL
18-Nov à 20:00 DET 2.4 pariez 1.42 CAR
18-Nov à 20:00 IND 1.65 pariez 1.95 TEN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une