Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés 0

[Preview] NFL Semaine 8 : de la revanche dans l’air à la Nouvelle-Orléans, un vent de panique à Londres

Un dimanche de feu en prévision avec le remake de la demi-finale NFC de l’an dernier, un match de la peur à Londres et beaucoup de belles affiches.

[Preview] NFL Semaine 8 : de la revanche dans l’air à la Nouvelle-Orléans, un vent de panique à Londres

Attention ! Comme tous les ans, nous changeons d’heure une semaine avant nos amis américains. Résultats : tous les coup d’envois sont avancés d’une heure en France. Vous me direz que c’est plus pratique pour pouvoir durer dans la nuit de dimanche à samedi. C’est vrai. Mais cela serait dommage de louper une heure de football cette semaine en vous mettant devant la télé à 19h seulement. Donc retenez bien : rendez-vous à 18h. Surtout qu’il y a encore de belles affiche ce dimanche.

À commencer par un match entre les Saints et les Vikings qui avait donné des étincelles l’an dernier en playoffs, une rencontre à Londres entre les Eagles et les Jaguars, tout deux en grand danger, mais aussi de belles affiches entre les Rams et les Packers ou les Ravens et les Panthers par exemple, ainsi que d’autres moins belles comme les Cardinals et les 49ers. Un remake, de la panique sur le sol anglais, le premier choix de la draft en toile de fond et les traditionnels duels de division : voici le programme de la semaine 8.

Le match à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 21h25
Los Angeles Rams (7-0) – Green Bay Packers (3-2-1)

Les Rams sont-ils invincibles ? Cette saison la question a le mérite d’être posée. L’avantage, c’est que la réponse pourrait venir dans les deux prochaines semaines. Los Angeles affronte Green Bay puis New Orleans en l’espace de 7 jours. Si l’équipe de Sean McVay s’en sort avec deux victoires, dominantes qui plus est, alors on ne sera pas loin de répondre par la positive à cette question. En attendant, il faut jouer les matchs. Le premier sur la table c’est la réception de Green Bay donc. Les Packers arrivent frais puisqu’ils ont eu une semaine de repos. Le souci pour eux, est qu’ils n’aiment pas jouer à l’extérieur. Ils affichent deux défaites cette saison… les deux à l’extérieur Washington et à Detroit). Le déplacement en Californie sera pour eux aussi un bon test. Notamment en attaque. On parle beaucoup de l’escouade offensive des Rams, mais la défense est aussi très dure à manœuvrer. À l’image d’un Aaron Donald qui a enregistré 4 sacks et 6 plaquages pour perte la semaine dernière. En bref, il a passé tout le match dans le « back-field » adverse. L’autre Aaron de ce match, Rodgers, est prévenu, il doit se méfier de cette défense et de ce pass-rush. Surtout que l’attaque des Packers avance beaucoup (421 yards/match, 4e de la NFL), mais ne marque pas assez de points (24,7 points/match, seulement 16e de la ligue). La faute a des problèmes récurrents dans les 20 derniers yards. Des soucis qu’ils seront obligés de régler ce dimanche, s’ils veulent avoir un espoir.
Pronostic : Difficile d’imaginer les Rams chuter à domicile, 8-0 pour Los Angeles.

Un remake et une revanche

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 01h20
Minnesota Vikings (4-2-1) – New Orleans Saints (5-1)

Tout le monde se rappelle de la dernière fois que ces deux équipes se sont rencontrées. C’était en demi-finale de conférence et la dernière action est restée dans la légende. Stefon Diggs avait privé les Saints de la victoire sur un touchdown à l’ultime seconde. Depuis, les Vikings se sont faits éliminer en finale et les deux franchises sont reparties pour une nouvelle saison. Elles sont même très bien reparties. New Orleans comme Minnesota assument leur statut de prétendants très sérieux cette année, ce qui rend ce match encore plus spécial. Car en plus, il y a des chances que ces deux équipes se rencontrent en playoffs. En tout cas, le résultat aura un impact sur la post-saison de janvier. Il pourrait, pourquoi pas, définir un avantage du terrain, voire une « bye week ». La NFL nous offre en tout cas peut-être le plus beau match du dimanche soir de la saison. Difficile de faire mieux. Cette rencontre va-t-elle dépasser le Patriots-Chiefs d’il y a deux semaines ? Sur le papier, elle en a le potentiel. Toutes les stars sont là (Alvin Kamara, Adam Thielen, Marcus Lattimore,…), les quarterbacks (Drew Brees et Kirk Cousins) jouent à un niveau de MVP et les Saints vont certainement avoir un sentiment de revanche par rapport à la saison dernière. On a hâte.
Pronostic : Malgré l’avantage du terrain, les Saints subissent leur deuxième défaite de la saison infligée par des Vikings très solides.

Londres

Coup d’envoi dimanche à 14h30
Jacksonville Jaguars (3-4) – Philadelphia Eagles (3-4)

C’est le dernier match à Londres de l’année, et c’est le match de la peur pour chacune des deux équipes. Avec le même bilan négatif, ces franchises qui visaient le Super Bowl au début de la saison, doivent absolument rentrer d’Angleterre avec une victoire pour encore croire aux playoffs. D’un côté, les Eagles ont chuté 3 fois lors de leur quatre derniers matchs. En face, c’est pire. Jacksonville a perdu 4 de ses 5 dernières rencontres. Les Jaguars n’ont plus connu la victoire depuis le 30 septembre. Une éternité en NFL. Si la défense ne joue pas au niveau qui était le sien en Floride l’an dernier, c’est surtout l’attaque qui est montré du doigt. Blake Bortles enchaîne les mauvaises performances depuis quelques semaines, au point d’être sorti dimanche dernier. À Londres, Doug Marrone a annoncé qu’il fera de nouveau confiance à l’ancien lanceur d’UCF. Il n’aura par contre qu’une très petite marge de manœuvre. Pour retrouver un peu d’allant offensif, les Jaguars doivent se concentrer de nouveau sur le jeu au sol. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils sont allés chercher Carlos Hyde à Cleveland en attendant le retour de Leonard Fournette. Le problème, c’est que cette semaine, ils affrontent l’une des meilleures défenses dans ce domaine. En effet, comme l’an dernier, Philadelphia est très bon au sol (85,7 yards au sol autorisés par match, 2e de la NFL). Pas sûr donc que ce soit la bonne semaine pour les Jaguars. Les Eagles eux pourraient se relancer avant leur semaine de repos.
Pronostic : Pour leur première fois à Londres, les Eagles gagnent et reviennent à 50 %

Premier choix de la draft

Coup d’envoi dimanche à 21h25
Arizona Cardinals (1-6) – San Francisco 49ers (1-6)

Ce match aurait pu être dans la catégorie des duels de division car les deux équipes appartiennent à l’AFC Ouest. Mais quand on regarde les bilans, on se rend compte que les implications sont toutes autres. Du sort de cette rencontre, se joue peut-être le futur premier choix de la draft. Avec les Giants, les deux franchises possèdent le pire bilan de la ligue (1-6). Paradoxalement, l’équipe qui s’imposera dimanche, prendra du retard sur ses concurrents. De là à perdre volontairement, on ne croit pas, mais toujours est-il que le résultat de ce match aura tout de même une réelle importance. Cette année, San Francisco et Arizona se sont déjà rencontrés. C’était en semaine 5. Les Cardinals l’avaient emporté 28-18. Leur seule victoire de la saison pour l’instant. Pour Steven Wilks, le grand chantier c’est l’attaque. Ses hommes ne marquent que 13,1 points par match (31e de la ligue) et n’enregistrent que 220,7 yards par rencontre (32e de la ligue). Un adversaire comme San Francisco est alors idéal pour se relancer puisqu’en face, c’est la défense qui est à la peine. Les 49ers encaissent énormément de points (31,1 par match, 31 de la ligue). On l’avait vu d’ailleurs lors du match aller puisque Arizona avait enregistré son meilleur total de points de l’année (28). On verra donc qui de l’attaque des Cardinals ou de la défense des 49ers réussira à prendre le dessus, pour une fois cette saison.
Pronostic : Les 49ers se vengent de la semaine 5 et viennent remporter leur deuxième victoire de la saison en Arizona.

Coup d’envoi dimanche à 21h05
Oakland Raiders (1-5) – Indianapolis Colts (2-5)

On a tendance à l’oublier, mais les Raiders ont un match à jouer ce week-end. Avec tout ce qu’il s’est passé cette semaine à Oakland, la réception des Colts était passée au second plan. Entre le trade d’Amari Cooper, les histoires de vestiaires et celles autour de Derek Carr, on a beaucoup parlé de la franchise californienne. Une chose dont on est sûrs maintenant, c’est que les Raiders sont passés dans une phase de reconstruction. Avec trois choix du premier tour l’an prochain, Jon Gruden prépare sa draft 2019. Et si l’équipe continue comme ça, elle pourrait même avoir le premier choix dans quelques mois. Jusqu’à la fin de la saison, les Raiders seront en tout cas un candidat potentiel au « first pick ». Les Colts, eux, le seront un peu moins car leur reconstruction est déjà bien entamée. Les signes d’encouragements sont là et il est difficile de les imaginer « tanker ». Dans ce match, on observera particulièrement le comportement de Derek Carr et de ses coéquipiers après les nombreuses rumeurs sorties cette semaine.
Pronostic : Indianapolis profite d’une semaine très compliquée pour Oakland et glane son deuxième succès consécutif, une première cette année.

Les duels de division

Coup d’envoi dimanche à 18h00
Kansas City Chiefs (6-1) – Denver Broncos (3-4)

Pour la deuxième fois cette année, Broncos et Chiefs vont s’affronter. Lors du « match aller », Kansas City s’était imposé 23 à 27. C’était en semaine 4. En dehors des Patriots, Denver est peut-être l’équipe qui a posé le plus de problème aux Chiefs. Il n’ y a qu’à voir : c’est face aux Broncos, que Patrick Mahomes et les siens ont inscrit le moins de points cette saison (27). Il y a deux raisons pour lesquelles Denver n’a pas encaissé entre 30 et 40 points comme toutes les équipes qui affrontent cette attaque. D’abord, parce qu’elle a su mettre (un peu) le quarterback sous pression. Avec des joueurs comme Von Miller et Bradley Chubb, l’équipe de Vance Joseph possède l’un des meilleurs pass-rush de la NFL. Il n’en faudra pas moins pour essayer de faire dérailler cette attaque. Le deuxième élément se trouve de l’autre côte du terrain. C’est le jeu au sol. En abusant des courses, Denver avait su manger le chrono et laisser Patrick Mahomes sur le banc. Les ingrédients sont donc là. Mais malheureusement, même cela n’avait pas marché car les Chiefs étaient revenus dans le 4e quart-temps alors qu’ils étaient menés de 10 points. Il faudra donc faire pareil mais en mieux pour la franchise du Colorado. Surtout que cette fois-ci ce sera à l’extérieur. La semaine a en tout cas mal commencé pour eux avec le cas Chad Kelly.
Pronostic : Serrée il y a quelques semaines, cette opposition est cette fois à sens unique et les Chiefs l’emportent facilement.

Coup d’envoi dimanche à 18h00
Pittsburgh Steelers (3-2-1) – Cleveland Browns (2-4-1)

On avait quitté les Steelers en grand forme avant leur semaine de repos avec deux victoires consécutives face aux Falcons et aux Bengals. Depuis, les Bengals ont de nouveau chuté (face aux Chiefs) et les Ravens n’ont pas su résister aux Saints. Résultat, sans jouer Pittsburgh est repassé en tête de l’AFC Nord. Et avant d’affronter de nouveau Baltimore la semaine prochaine, il faut recevoir les Browns. Une équipe de Cleveland qui avait posé beaucoup de problèmes à Mike Tomlin et les siens dès le premier match de la saison. Au point de terminer la rencontre en match nul, 21 partout. C’est la constante du côté des Browns cette année, ils posent des problèmes à tout le monde. En revanche, ils ne gagnent pas tout le temps. Le manque d’expérience les empêche parfois d’être bons dans les moments décisifs. Quand bien même, ils ont déjà 2 victoires et personne ne crierait au scandale si leur bilan affichait 4-3 au lieu de 2-4-1. Hue Jackson et son équipe doivent maintenant prendre l’habitude de gagner des matchs serrés. Ce sera la prochaine étape de l’apprentissage. Dimanche, Le’Veon Bell ne sera toujours pas présent derrière la ligne des Steelers. Pour l’instant Pittsburgh se contente très bien de James Conner, jusqu’à quand ?
Pronostic : Victoire des Steelers qui ne se font pas avoir une deuxième fois par Cleveland.

Coup d’envoi dimanche à 18h00
New York Giants (1-6) – Washington Redskins (4-2)

Après une victoire face aux Cowboys, Washington affronte de nouveau un membre de la NFC Est. Le plus mauvais. Un bon moyen de continuer la série de victoires. Depuis leur retour de semaine de repos, les Redskins ont enchaîné deux succès. Ils sont en tête de leur division et compte y rester. Cela ne devrait pas être très difficile de se défaire des Giants. L’équipe est à la rue en ce moment. Elle aura un jour de moins pour préparer ce match puisqu’elle a joué lundi soir. Surtout, que la semaine n’a pas été de tout repos. Les dirigeants de New York ont été très actifs avec notamment les trade d’Eli Apple et de Damon Harrison. On prépare déjà la saison prochaine du côté du front office. Avec Saquon Barkley, les Giants devraient beaucoup plus utiliser le sol. Eux qui n’enregistrent que 83,7 yards par match au sol (30e de la ligue). Sauf que dimanche, ils vont avoir encore plus de mal que d’habitude à mettre leur coureur sur orbite car ils affrontent l’une des meilleures défenses dans ce domaine. Washington est en effet particulièrement performant contre la course (87,3 yards/match, 3e de la ligue).
Pronostic : Washington enchaîne une troisième victoire et s’envole en NFC Est.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 01h15
Buffalo Bills (2-5) – New England Patriots (5-2)

Depuis que les Patriots ont démarré la saison avec un bilan de 1-2, ils sont sur quatre victoires consécutives. New England a trouvé son rythme de croisière, notamment en attaque, et ses adversaires deviennent des victimes. Même les Chiefs ont eu du mal à suivre. Ce lundi, ce sont les Bills qui vont tenter de faire jeu égal. Il y a quand même peu de chances qu’ils y arrivent quand on voit les statistiques offensives de Buffalo. Sean McDermott mène la plus mauvaise attaque en terme de points marqué par match (11,6, 32e de la ligue) et l’une des plus mauvaises en terme de yards parcourus par rencontre (234, 31e de NFL). Une production offensive qui ne s’arrange pas depuis la blessure de Josh Allen et son remplacement par Nathan Peterman d’abord, puis Derek Anderson ensuite. L’ancienne doublure de Cam Newton sera d’ailleurs le lanceur titulaire lundi soir. Non, si les Bills veulent avoir une petite chance de l’emporter, il faudra qu’ils le fassent de l’autre côté du terrain : en défense. Buffalo encaisse peu de yards (320,9 yards/match, 4e de la ligue), et va essayer de stopper cette attaque qui a retrouvé une profusion de cible. Tom Brady devrait d’ailleurs récupérer l’une de ses préférées avec le retour de Rob Gronkowski. Sony Michel en revanche, ne devrait pas participer au match.
Pronostic : New England enchaîne une cinquième victoire consécutive et continu sa série.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 18h00
Detroit Lions (3-3) – Seattle Seahawks (3-3)

On espère que les Seahawks se sont bien reposés. Après son voyage à Londres, Seattle a eu une semaine de repos qui était nécessaire quand on voit le calendrier qui attend les hommes de Pete Carroll. Sur les quatre prochaines semaines, ils vont recevoir les Chargers et les Packers et aller affronter les Rams et les Panthers. Alors que leur bilan n’est que de 3-3, ils ne peuvent pas se permettre de perdre trop de match désormais. Surtout face aux équipes de la NFC. Mais avant ce calendrier de la mort, ils se déplacent à Detroit. Une franchise d’un standing en dessous mais qui joue du bon football en ce moment. Rien n’est gagné d’avance pour les champions 2013. Les deux formations affichent le même bilan et restent sur une bonne performance. Pour Seattle c’était à Londres donc, pour Detroit, c’était à Miami. Là où les Dolphins n’avaient jamais perdu encore. Ce dimanche, il devrait y avoir pas mal de jeu au sol. Nous auront en effet sur le terrain la 7e (Seattle, 127,8 yards/match) et la 11e (Detroit, 122,3 yards/match) attaque au sol de la ligue. Pourquoi se priver de cette arme, surtout qu’en on sait qu’on affronte la 24e (Seattle, 120,7 yards autorisés/match) et la 30e (Detroit, 139,3 yards/match) défense dans ce secteur.
Pronostic : Detroit passe au-dessus de la barre des 50 % de justement dans l’un des matchs les plus serrés de la semaine.

Coup d’envoi dimanche à 18h00
Cincinnati Bengals (4-3) – Tampa Bay Buccaneers (3-3)

Les Buccaneers ont enfin stoppé l’hémorragie. Après trois défaites consécutives, Tampa Bay a remporté son match face aux Browns la semaine dernière. C’était certes un peu miraculeux, mais toujours est-il que la franchise est revenue à 50% de victoire. Tout est encore possible pour les hommes de Dirk Koetter en NFC. En face, les Bengals eux sont toujours dans l’œil du cyclone. Leur dernière victoire remonte au 7 octobre, contre les Dolphins. Alors qu’ils dominaient l’AFC Nord, ils sont désormais à la lutte avec les Steelers (4-2-1) et les Ravens (4-3). Ce match pourrait bien être un feux d’artifices. Déjà parce que les attaques sont en forme des deux côtés. Mais surtout parce que les défenses font parties des plus mauvaises de la ligue. En terme de yards encaissés (429,4 yards/match pour Cincinnati, 31e de la ligue et 417,5 yards/rencontre pour Tampa Bay, 29e de NFL), mais aussi en terme de points encaissés (32,7 unités/match pour les Bucs, 32e de la ligue et 29 unités/rencontre pour les Bengals, 28e de la la NFL). En bref, il va y avoir de l’attaque dans l’Ohio.
Pronostic : Répit de courte durée pour les Buccaneers qui s’inclinent de nouveau.

Coup d’envoi dimanche à 18h00
Chicago Bears (3-3) – New York Jets (3-4)

Il y a encore quelques jours, Chicago était premier de sa division. L’équipe venait de perdre face aux Dolphins dans un match qui aurait pu basculer des deux côtés et voulait se relancer. Depuis, les Bears ont de nouveau chuter, contre les Patriots cette fois. Une défaite qui coûte chère, car derrière eux, Packers, Vikings et Lions ont tous gagné. Résultat : Chicago est désormais dernier de la NFC Nord. Preuve s’il en fallait que cette division est l’une des plus relevée de la NFL. Pour l’instant, rien d’alarmant pour l’équipe de Matt Nagy, mais il faut repartir dans une spirale négative pour ne pas se laisser décrocher. Minnesota, Green Bay et Detroit ont tous des gros matchs cette semaine (respectivement contre les Saints, les Rams et les Seahawks). L’occasion donc pour la franchise de l’Illinois de revenir au contact. Encore faut-il battre les Jets. Pour eux, le schéma est un peu différent. Leur division est dominée par les Pats, et le déclin de New England ne semble pas être pour cette année. Reste à New York les miettes dans l’AFC. L’équipe de Todd Bowles ne vise pas forcément les playoffs mais aimerait figurer du mieux possible pour sa première année avec Sam Darnold. Un quarterback qui va être mis sous pression à Chicago.
Pronostic : Chicago se reprend et met la pression sur ses concurrents direct en NFC Nord.

Coup d’envoi dimanche à 18h00
Carolina Panthers (4-2) – Baltimore Ravens (4-3)

Le retour était miraculeux la semaine dernière. Les Panthers ont su arracher une victoire face à Philadelphia qui était loin de leur être promise. Pendant ce temps, Baltimore livrait l’un des plus beaux matchs de l’année face aux Saints, chutant uniquement après un extra-point manqué de Justin Tucker. Le premier de sa carrière en 222 tentatives. Tout cela pour dire que les deux équipes sont en grande forme. Une chose est sûre en tout cas, ce match sera d’une intensité et d’une dureté physique rare. Il y a face à face peut-être les deux équipes les plus physiques de la ligue. Il est très difficile de marquer des points sur la défense des Ravens (14,4 unités autorisées par match en moyenne cette saison, 1e de la ligue), surtout en deuxième mi-temps où seuls les Saints ont réussi à leur inscrire un touchdown cette saison. Les Panthers sont prévenues. Eux, qui espèrent profiter d’un faux pas de New Orleans face aux Vikings pour revenir à hauteur dans la division. Eux surtout qui montent souvent en puissance au fur et à mesure de la rencontre et qui sont souvent meilleurs en seconde période. Le match se jouera donc probablement dans les 30 dernières minutes. Laquelle de ces deux franchises saura poser sa patte (ou sa griffe dans le cas des Ravens) sur ces deux derniers quart-temps ?
Pronostic : Miraculés la semaine dernière, les Panthers n’arrivent cette fois pas à renverser la situation face à des Ravens trop organisés, victoire Baltimore.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 14h30
Jacksonville Jaguars (3-4) – Philadelphia Eagles (3-4)

Coup d’envoi dimanche à 18h00
Kansas City Chiefs (6-1) – Denver Broncos (3-4)
Pittsburgh Steelers (3-2-1) – Cleveland Browns (2-4-1)
New York Giants (1-6) – Washington Redskins (4-2)
Detroit Lions (3-3) – Seattle Seahawks (3-3)
Cincinnati Bengals (4-3) – Tampa Bay Buccaneers (3-3)

Chicago Bears (3-3) – New York Jets (3-4)
Carolina Panthers (4-2) – Baltimore Ravens (4-3)

Coup d’envoi dimanche à 21h05
Oakland Raiders (1-5) – Indianapolis Colts (2-5)

Coup d’envoi dimanche à 21h25
Arizona Cardinals (1-6) – San Francisco 49ers (1-6)
Los Angeles Rams (7-0) – Green Bay Packers (3-2-1)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 01h20
Minnesota Vikings (4-2-1) – New Orleans Saints (5-1)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 01h15
Buffalo Bills (2-5) – New England Patriots (5-2)

Équipes au repos :
Atlanta Falcons (3-4), Dallas Cowboys (3-4), Los Angeles Chargers (5-2) et Tennessee Titans (3-4)

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Nov à 3:20 SEA 1.6 pariez 2 GB
18-Nov à 20:00 ATL 1.48 pariez 2.25 DAL
18-Nov à 20:00 DET 2.4 pariez 1.42 CAR
18-Nov à 20:00 IND 1.65 pariez 1.95 TEN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une