Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Detroit Lions Résumés Seattle Seahawks

Lions – Seahawks (14-28) : un Russell Wilson simplement parfait

Detroit Lions (3-4) – Seattle Seahawks (4-3) : 14-28

Un quart temps. Il aura fallu attendre 15 minutes pour que l’équipe emmenée par un Russell Wilson de gala (14/17, 248 yards, 3 touchdowns, 158.3 d’évaluation) ne retrouve le rythme d’avant sa semaine de repos. Bien aidé dans son entreprise de démolition par Chris Carson (105 yards en 25 portées, 1 touchdown), Seattle a inscrit 28 points consécutifs pour enterrer définitivement les maigres espoirs de Detroit dans la rencontre.

Les deux équipes entament la rencontre avec la ferme intention de prendre chacune le dessus sur son adversaire. Conforme au plan de jeu de ces dernières semaines, les Seahawks martèlent au sol avec une course sur leurs cinq premières tentatives et un Carson omniprésent. Detroit compte surfer sur sa bonne dynamique et continue d’alterner en attaque mais Kerryon Johnson n’a pas la même production que contre Miami (22 yards en 8 portées) et Matthew Stafford est moins précis (27/40, 310 yards, 2 touchdowns, 1 interception). A ce petit jeu, les locaux dégainent pourtant les premiers avec une passe remarquable de 39 yards de Stafford qui s’extirpe du pressing défensif et trouve Marvin Jones Jr dans la end-zone peut avant la fin du premier quart temps (7-0).

Seattle dans tous les secteurs

Le second acte est un récital pour toutes les escouades de Seattle. La défense ( 3 sacks, 1 fumble récupéré, 1interception aujourd’hui) met sous pression Stafford qui ne parvient plus à faire avancer son attaque, et les équipes spéciales ne sont pas en reste. Sur le retour d’engagement consécutif au touchdown égalisateur (7-7) de Tyler Lockett (2 rec, 34 yards, 1 TD), Barkevious Mingo récupère un fumble sur les 17 yards de Detroit. Occasion en or pour les hommes de Pete Carroll qui aggravent le score. Une première passe en direction de David Moore (4 rec, 97 yards, 1 TD) pour prendre l’avantage (7-14), une seconde vers Ed Dickson (2 rec, 54 yards, 1 TD) pour creuser l’écart (7-21). Detroit est sonné et la mi-temps arrive avec un avantage 21-7 pour les visiteurs qui ont scorés sur trois possessions consécutives.

Au retour des vestiaires, nouvelle démonstration de force de Seattle, bien décidé à prendre les devants définitivement. Aux stops défensifs, s’ajoutent les prestations XXL de Wilson et Carson. Le quarterback offrant des ballons à tous ses receveurs dont un touchdown annulé pour Nick Vannett (1 rec, 16 yards), sorti des limites du terrain avant d’effectuer sa réception. Carson, le running back détruisant à lui seul le premier rideau défensif de Detroit, est enfin récompensé d’un touchdown sur une course de 7 yards dès l’entame du quatrième quart temps (7-28). Par la suite, les Seahawks se contentent de faire tourner l’horloge, laissant la défense terminer le travail.

Côté Lions, le jeu varié et prolifique de la semaine passée semble loin tant les différentes escouades ne sont pas arrivées à performer. Petite lueur d’espoir avec la réduction du score sur une nouvelle passe de 19 yards pour Jones Jr à 10 minutes de la fin mais espoir de courte durée. Deux nouvelles pertes de balle de Stafford, un fumble récupéré par Frank Clark et surtout une interception à 1 yard de l’en-but de Justin Coleman alors que Detroit était en position pour revenir à un touchdown d’écart, ont eu définitivement raison des hommes de Matt Patricia. La rencontre était définitivement scellée quand Seattle s’est payé le luxe de réussir un fake punt. Michael Dickson, acculé en fond d’end zone, s’est dégagé de la pression pour gagner à la course une première tentative décisive à 2 minutes de la fin. Pas sûr qu’il s’agissait d’une feinte. Seattle avait peut-être décidé de prendre un safety et Dickson a vu la lumière. Au final, il ne pouvait rien arriver à Seattle.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Nov à 3:20 SEA 1.6 pariez 2 GB
18-Nov à 20:00 ATL 1.48 pariez 2.25 DAL
18-Nov à 20:00 DET 2.4 pariez 1.42 CAR
18-Nov à 20:00 IND 1.65 pariez 1.95 TEN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu