Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Atlanta Falcons Field Advisor Histoire Super Bowl

Super Bowl LIII – Field Advisor : le Mercedes-Benz Stadium des Atlanta Falcons

Nouvelle structure, rénovation, future implantation… qu’importe l’avancée du projet, le stade demeure l’élément de base pour chaque franchise. Il représente à la fois un véritable moyen de pression auprès des municipalités et une extraordinaire machine à cash pour les équipes. Au cours de ce tour d’horizon, TDActu vous propose de découvrir les spécificités de chaque enceinte. Dans un premier temps, place aux stades actuels accueillant une franchise à temps complet tout au long de la saison.

Super Bowl oblige, direction cette semaine l’hôte de cette 53ème édition pour découvrir le Mercedes-Benz Stadium d’Atlanta.

Mercedes-Benz Stadium, un nid de luxe

Progressif, emblématique et unique, trois adjectifs qui décrivent parfaitement le nouveau domicile des Falcons, merveille architecturale et d’ingénierie, qui s’impose dans l’horizon du centre-ville d’Atlanta. Après 1200 jours de travail, le stade le plus cher du monde (en attendant ceux de Los Angeles et Las Vegas) a ouvert ses portes à proximité de leur ancien domicile, le Georgia Dome et établit de nouveaux standards pour tous les autres bâtiment de la ligue. De l’extérieur à l’intérieur, le Mercedes-Benz Stadium présente un design incroyable, inégalé dans aucun autre stade professionnel à ce jour, et demeure l’une des plus impressionnantes enceintes de football.

Le sentiment d’être à l’extérieur, même si le toit est fermé, est une autre de ces caractéristiques majeures. L’extrémité Est du stade est réalisée en forme d’aile, part du symbolisme des Falcons, et comprend une immense « fenêtre » qui offre une vue imprenable sur les toits d’Atlanta. Haute de 16 étages, elle est recouverte de E.T.F.E, un matériau semi-cristallin utilisé en alternative du verre. La partie la plus emblématique se trouve au-dessus de la tête des spectateurs avec un toit octogonal qui s’ouvre ou se ferme comme un objectif d’appareil photo, et surtout le plus grand écran géant L.E.D au monde, un ruban panoramique à 360° de 7m de haut et 30m de circonférence qui fournit un ensemble de graphiques en constante évolution à l’ensemble du stade.

Photo : Mercedes-Benz Stadium.

La nid des Falcons possède une capacité d’accueil légèrement inférieure à son prédécesseur mais avec une empreinte et une surface au sol bien supérieures. Il a été en grande partie conçu pour les fans avec une disposition des sièges différente offrant plus d’espace pour les jambes, de grands espaces ouverts dans chaque zone d’extrémité pour favoriser les échanges, une multitude de commodités et de concessions qui sont les moins chers de la NFL. Il s’agit probablement du stade le plus spectaculaire jamais construit qui établit des nouveau standards en matière de luxe, de confort et de commodités lors de chaque évènement.

le stade

Le Mercedes-Benz Stadium se trouve en face de la State Farm Arena des Hawks en NBA et à quelques pâtés de maisons de plusieurs attractions principales d’Atlanta, notamment le parc olympique Centennial, le centre CNN, le Hall of Fame du football universitaire, le World of Coca-Cola, l’aquarium de Géorgie et le centre des droits civils et humains. Depuis la démolition du Georgia Dome le 20 novembre 2017, le quartier est désormais en pleine mutation et développement avec l’arrivée de plusieurs projets qui redynamiseront cette ancienne zone industrielle vide depuis des décennies.

Le stade, dont le coût total était estimé à 1,6 milliard de dollars en juin 2016, abrite non seulement l’équipe de football, mais également l’Atlanta United FC, nouvelle franchise MLS, et s’est vu offrir l’organisation de nombreuses manifestations sportives de premier plan comme la finale nationale NCAA en 2018 ou le Final Four de basket en 2020. Il appartient à l’état de Géorgie, par l’intermédiaire de la Georgia World Congress Center Authority, et est exploité par AMB Group, la société mère des deux entités sportives.

Photo : Sports Video Group.

Il a une capacité de 71 000 places pour les matchs NFL dont 7 500 sièges haut de gamme et 190 suites de luxe. Celle-ci peut être portée à 83 000 pour certains événement, et rabaissée à 42 500 pour le soccer. De nombreux clubs et salons privés complètent l’offre V.I.P avec l’AMG Lounge & SunTrust Clubs (derrière chaque banc de touche, entre les lignes des 45 yards), les Mercedes-Benz et Delta Sky360 Clubs (dans les 35 premiers rangs, au bord de la pelouse), le Harrah’s Cherokee Club (avec des vues imprenables sur le terrain et l’incroyable Halo vidéo à 360°), le 100 Yards Club (ouvert à tous les fans, entre le deuxième et troisième niveau et qui s’étend sur toute la longueur du terrain).
La partie inférieure enferme complètement le terrain en gazon synthétique FieldTurf Revolution 360 et des deux étages supplémentaires sont situés le long des deux lignes de touche. Accéder à n’importe quelle zone du bâtiment est un jeu d’enfant, car chaque niveau dispose d’un hall qui s’étend à 360° autour des installations.

D’une hauteur de 93 mètres, sa façade distinctive se compose d’une peau en plastique léger et d’un toit rétractable unique qui ressemble à un moulinet et rappelle le Panthéon romain ou les ailes d’un faucon. Constitué de huit pièces triangulaires, il peut s’ouvrir ou se fermer en douze minutes mais pour l’inauguration, les travaux permettant au système de fonctionner n’étaient pas terminés. Ils l’ont été pour l’ouverture de sa seconde saison en 2018, avec une première le 14 juillet. Depuis ce jour, il fait partie des cinq stades NFL à posséder un toit escamotable.

Sa composition et son architecture permettent à la lumière naturelle de pénétrer dans le stade soit par l’intermédiaire de l’ouverture du toit, soit par les extrémités Nord et Est translucides. En plus du halo vidéo, il existe une colonne vidéo de la hauteur du bâtiment et de multiples rubans L.E.D, offrant les moments forts et des statistiques du match. A l’extérieur, plus de 5 000m2 d’espaces ont été aménagés et sont dédiés aux fans avec l’organisations de concerts, la présence de jeux pour enfants et de stands de nourritures ou boissons. On y retrouve également une énorme statue de faucon en acier inoxydable de 40m de haut.

Photo : Explore Georgia.

La construction

Le projet d’un nouveau stade à Atlanta a mis du temps à voir le jour avant son inauguration officielle le 26 aout 2017 lors d’une rencontre de pré-saison entre Falcons et Cardinals. Dès 2010, de nombreux journaux ont eu écho du désir d’Arthur Blank, propriétaire de la franchise, de remplacer le Georgia Dome par une nouvelle enceinte à ciel ouvert. Son souhait premier était de voir son équipe évoluer en extérieur, mais il gardait en tête la possibilité d’organiser un nouveau Super Bowl. Cela permettrait également à la ville d’Atlanta de pouvoir postuler comme site potentiel pour accueillir des futures rencontres de Coupe du Monde de soccer. En février 2011, le rêve est devenu un peu plus réalité lorsque le cabinet d’architecte Populous a établi les premiers esquisses d’un stade de 71 000 places pour un budget de 700 millions de dollars.

2012 est l’année charnière du programme. Le site a été sélectionné : il se trouve dans la quartier de Vine City, à proximité du Georgia Dome qui sera par la suite démoli. Les grandes dates ont été annoncées :  la construction démarrera en 2014 pour une remise des clefs en 2017, mais le coût des travaux a été réévalué à près de 950 millions de dollars. Et le 10 décembre, l’état de Géorgie, dans une décision unanime, a approuvé le plan directeur tout en laissant une marge de manoeuvre pour apporter des modifications.

Photo : Construction Equipment Guide.

Par la suite, les choses se sont accélérées pour espérer rester dans les délais. Le 19 mars 2013, le conseil municipal d’Atlanta a officiellement approuvé la construction du stade. La contribution publique s’élèvera à hauteur de 200 millions, provenant de taxes sur les hôtels de la ville et du comté de Fulton, la NFL apportera la même somme sous forme de prêt. Le 18 juin, les plans finaux ont été approuvés, le stade accueillera un peu plus de 70 000 personnes, avec 190 suites de luxe et 7 500 places haut de gamme. Ils sont l’oeuvre de 360 Architecture ( Populous, plus tard HOK) en collaboration avec trois autres firmes d’Atlanta, Goode Van Slyke Architecture (GVSA) – Stanley Beaman & Sears –  TVS Design,  qui participeront à la conception dans un certain nombre de domaines tout en apportant leur connaissance du centre-ville d’Atlanta et le périmètre entourant le nouveau stade. Les travaux seront gérés par la société locale Holder Construction Company, en association avec Hunt Construction, HJ Russell & Company et CD Moody Construction Company.

Deux versions ont été proposées pour le futur bâtiment qui se trouvera au Sud du Georgia Dome et pourra recevoir des rencontres de NFL mais aussi de soccer, pour la prochaine franchise MLS. La première option était un stade dont le toit et les murs extérieurs pourraient s’ouvrir, ce qui en aurait fait le tout premier du genre, mais il serait extrêmement difficile à construire et exploiter. Raisons pour lesquelles, le second projet a été choisi, beaucoup plus conventionnel en dépit de ses qualités uniques. Surnommé « le Panthéon », il imite la forme de dôme de la structure romaine, surmonté d’un toit escamotable inspiré d’un diaphragme ovale. Créé avec 8 pétales droits, il serait le premier du genre. Après quelques problèmes juridiques, le début officiel des travaux a eu lieu le 19 mai 2014 lors d’une cérémonie présidée par le maire Kasim Reed.

Photo : Forbes.

Au fur et à mesure de l’avancée du chantier, le coût de l’infrastructure n’a eu de cesse d’augmenter. Les estimations initiales de 700 millions de dollars ont été dans un premier temps amendées à 950 millions avant même le début des travaux. Il a ensuite passé la barre des 1,2 milliard, après l’accord du Georgia World Congress Center de revaloriser le budget, dont une contribution de 40 millions de l’état de Géorgie pour porter à 600 millions le montant de l’aide publique pour ce projet. Au final, plus d’1,6 milliard ont été dépensés pour en faire l’un des stades les plus chers de l’histoire. Pour aider au financement, les Falcons ont eu recours à la vente de licences de sièges personnels, pouvant atteindre 45 000$ par siège en fonction de la section désirée, et ont conclu une entente avec Mercedes-Benz USA (le 24 aout 2015) sur les droits d’appellation du site pour les 27 années suivantes. Bien qu’aucun détail d’ordre financier ne soit dévoilé, la somme de 320 millions de dollars pour la période est annoncée officieusement.

Finalement, 1 200 jours ont été nécessaires entre le premier coup de pelle et le premier match contre les Cardinals. La date prévue pour l’ouverture a été repoussée à trois reprises en raison de la complexité du toit escamotable, les sous-traitants n’arrivant pas à régler correctement la synchronisation des huit panneaux. Initialement prévue le 1er mars 2017, elle a été successivement décalée au 1er juin, puis au 30 juillet et enfin au 26 aout, sans incidence sur le calendrier des Falcons mais contraignant l’équipe de soccer à délocaliser ou reporter quelques rencontres. Pour assurer le fonctionnement du toit à long terme et terminer les derniers réglages, les responsables du stade ont pris la décision de laisser le bâtiment fermé pendant la saison 2017 des deux équipes.

Quelques temps après la première rencontre officielle face aux Packers (17 septembre), l’avocat de Fayetteville – Wayne Kendall- a intenté une action en justice contre le comté de Fulton, affirmant qu’il manque à son devoir public en ne percevant pas quelques 26 millions de dollars d’impôts fonciers des deux équipes d’Arthur Blank. Selon Fox 5 Atlanta, Blank bénéficie d’une interprétation favorable de l’accord sur l’utilisation du stade. Les Falcons et United sont locataires à long terme des lieux, mais l’utilisation n’a pas été considérée comme un bail car trop restreinte. Le Georgia World Congress Center est propriétaire des lieux et en tant qu’entité gouvernementale, elle n’a pas à payer d’impôt. Pour Kendall, l’accord est en réalité un contrat de location car les Falcons ont le contrôle sur l’intégralité des revenus provenant des stationnements, restaurants et merchandising. La décision n’est pas encore connue à ce jour mais si le tribunal donne raison à Kendall, la franchise devra s’acquitter de la somme. Affaire à suivre.

Photo : The Gridiron Fields Database.

Un phénomène architectural et technologique

A la vue des premières ébauches, une chose sautait aux yeux : le nouveau nid des faucons serait une véritable merveille architecturale avec un toit rétractable et une « fenêtre » donnant sur le centre-ville d’Atlanta en pièces maîtresses. Surnommée « Window to the City », celle-ci offre un espace incroyable avec une vue imprenable à la fois sur la ville et le terrain, elle est accompagnée de passerelles piétonnières au niveau des second et troisième étages. Une grande partie de la façade est en polymère clair ou en verre pour permettre à la lumière naturelle de balayer le terrain.

Photo : Sports Road Trip.

Le toit est une véritable prouesse technologique. Composé de huit panneaux triangulaires surmontés du logo Mercedes et recouverts d’E.T.F.E, il est capable d’ajuster son opacité pour contrôler la lumière. Ils ne pèsent « que » 3 500 tonnes sur les 27 500 de l’immense structure. Une fois ouvert, ils créent l’illusion de l’extension des ailes d’un oiseau. Chacun des huit panneaux fonctionne sur deux rails droits parallèles; l’un des rails est responsable du déplacement du panneau, tandis que l’autre le stabilise. La fermeture prend un peu moins de temps, car le toit doit dégager les joints au début de la procédure d’ouverture et ralentir vers la fin pour empêcher les panneaux de dérailler. L’architecte Bill Johnson a déclaré que l’ouverture circulaire s’inspirait du Panthéon romain, nom utilisé pour la conception du bâtiment, le site internet Deadspin a surnommé cela le “Megatron’s Butthole”…

Étant donné que cette innovation était l’une des caractéristiques principales du stade, certains des problèmes liés à la toiture ont été amplifiés au cours de sa première année d’exploitation. Alors qu’il devait s’ouvrir en moins de 12 minutes en appuyant simplement sur un bouton, il n’était pas encore opérationnel au moment où les principaux locataires du stade ont entamé leurs saisons et il devait être ouvert mécaniquement, ce qui prenait beaucoup de temps. En tant que tel, le toit n’a été ouvert que deux fois au cours de sa première année d’utilisation, une fois pour l’ouverture de la saison NFL 2017 face aux Packers et pour la rencontre de MLS entre Atlanta United et Toronto FC le 22 octobre. Les réglages se sont poursuivis pendant près d’un an et le 25 juillet 2018, lors d’une démonstration devant les médias, il a enfin été ouvert et fermé pour la première fois comme prévu, les deux procédures prenant environ huit minutes chacune. Plusieurs problèmes de fuites d’eau ont également été rapportés, notamment pendant la finale nationale NCAA, mais après vérification des responsables de l’enceinte, il s’agissait plus de quelques gouttes d’eau plutôt que de réelles fuites. Ce genre de complication était fréquente dans les stades aux toits rétractables nouvellement construits, la solution serait apportée une fois la mécanisation du système entièrement terminée.

Sous le toit se trouve la pièce maîtresse du stade avec le plus grand écran L.E.D du monde qui s’étend sur avec une surface totale de 5 793m2  et 37 millions de L.E.D utilisées. En forme de halo, il entoure l’ouverture du toit sur 360°. Il a été spécialement conçu par l’entreprise Daktronics pour résister aux intempéries, comme s’il s’agissait une enceinte à ciel ouvert. Le Mercedes-Benz Stadium est d’ailleurs souvent décrit comme « un stade de plein air recouvert d’un toit », comme voulu initialement par le propriétaire des Falcons.

Au niveau technologique, l’installation comporte l’ AT & T Perch (zone dotée d’une vue fantastique sur le terrain avec des écrans de télévision permettant de regarder des sports du monde entier), une colonne vidéo de 31m de haut et 622m2 d’écrans (plus grande que 17 afficheurs vidéos NFL et 23 MLB) qui retransmet les statistiques, 2 000 écrans de télévision dans les halls, 1 800 points d’accès Wi-Fi, un service cellulaire optimisé et une application mobile pour ne rien rater. Seule ombre au tableau, le système audio qui a été critiqué au cours de la première année d’existence, plus particulièrement lors des concerts organisés. L’assemblage de 3 250 haut-parleurs a été totalement revu pendant l’intersaison, offrant une expérience audio nettement améliorée en 2018.

Le stade comprend également des fonctionnalités spécifiques au football universitaire avec deux vestiaires surdimensionnés, chacun pouvant accueillir 100 joueurs, nécessaires aux effectifs NCAA. Des travaux ont été menés dans l’espoir de résoudre les problèmes d’encombrement des zones d’entrée et de sortie du stade, avec l’ajout de plusieurs portes supplémentaires. Un pont piétonnier, qui permettra d’accéder aux parcs de stationnement, ainsi qu’une station de transports en commun MARTA, située à la sortie de la promenade Northside, sont actuellement en construction. Une fois terminé, le pont permettra aux piétons d’avoir un accès direct à la gare de Vine City (MARTA) et à l’entrée Ouest du stade.

Attention portée sur la durabilité

Le Mercedes-Benz Stadium a été conçu pour devenir le site le plus durable de la NFL. Tous les efforts consentis pendant la réalisation du projet ont été récompensés par la certification L.E.E.D Platinum, une première dans le sport professionnel. Créé par l’ U.S Green Building Council (USGBC), la certification L.E.E.D (Leadership in Energy and Environmental Design), est le système d’évaluation des bâtiments écologiques le plus utilisé. Avec un total de 88 points, il a obtenu plus de points que tout autre établissement sportif au monde.

« Nous avons décidé de construire un site qui dépasserait les attentes, mais repousserait également les limites de ce qui était possible de faire en termes de conception de stade, d’expérience des supporters et de durabilité. Nous nous sommes fixé pour objectif d’obtenir la note L.E.E.D la plus élevée, car c’était la bonne chose à faire pour notre ville et l’environnement. Grâce à cette réalisation, nous montrons qu’il est possible de construire un site de manière durable et responsable quelque soit sa taille « . Arthur Blank, propriétaire des Atlanta Falcons et United.

Le site est réputé pour son design audacieux, ses caractéristiques accrocheuses, et les solutions uniques choisies en matière de développement durable sont les éléments clés de l’innovation du bâtiment dès le premier jour. Blank avait déjà construit le premier bâtiment « L.E.E.D Gold » en Géorgie en 2004, le Family Office Arthur M. Blank dans le quartier de Buckhead à Atlanta. De nombreux partenaires du nouveau stade ont énormément contribué à concrétiser sa vision d’enceinte sportive la plus durable, y compris l’architecte principal (HOK), le fournisseur d’énergie solaire du stade et partenaire officiel en matière de durabilité (Georgia Power), le consultant en durabilité (Ecoworks Studio).

Arthur Blank recevant la certification L.E.E.D Platinum (Photo : Mercedes-Benz Stadium).

Les principales réalisations en matière de développement durable comprennent:

. Un éclairage efficace à L.E.D qui durera 10 fois plus longtemps que les éclairages standards et réduira la consommation d’énergie de 60%. Réparti sur une superficie de 7 600m2, il est alimenté par 4 000 panneaux photovoltaïques qui peuvent assurer la tenue de 10 matchs des Falcons ou 13 rencontres de United.
. Un système de pointe de gestion des eaux pluviales avec la capacité de stocker plus de 3 millions de litres sur le site pour une utilisation ultérieure mais également pour empêcher les inondations dans les zones voisines. Le stade utilise 47% moins d’eau que les normes de base (EPAct 1992) en raison d’installations économes et d’une infrastructure de conservation. Il est également partenaire d’organisations communautaires telles que Trees Atlanta pour partager l’eau de pluie capturée et permettre l’irrigation des arbres. Grâce à tout cela, il est le premier site sportif à bénéficier de tous les crédits d’impôt de la catégorie eau.
. L’incitation à l’utilisation des moyens de transports alternatifs pour se rendre sur les lieux avec la création d’un programme de voituriers à vélo, de nouveaux sentiers de promenade adaptés aux piétons, de stations de recharges pour véhicules électriques. L’enceinte possède le pourcentage le plus élevé de la NFL de spectateurs utilisant les transports en commun pour assister aux rencontres des Falcons grâce à la proximité de 3 lignes ferroviaires MARTA sur 700m de distance.
. Un programme de recyclage (Recycle for Good) ayant pour mission de recycler 3 millions de bouteilles et canettes en aluminium qui permettront de financer une maison « habitat pour l’humanité », située dans le quartier historique de Westside.
. Une implication dans la communauté et le quartier avec l’aménagement d’un jardin urbain et un partenariat avec des organisations locales pour former les résidents de Westside aux arts culinaires et les aider à occuper des emplois bien rémunérés dans l’industrie.

Les stratégies d’utilisation et de conservation très efficaces de l’eau et de l’énergie permettront également de réaliser d’importantes économies opérationnelles sur la durée de vie à long terme du Mercedes-Benz Stadium qui accueille plus de 50 événements majeurs par an, ainsi que des visites publiques quotidiennes et des événements privés.

Sur la gauche, les panneaux photovoltaïques. (Photo : CLADglobal.com).

Évènements organisés

. Hôte du Super Bowl LIII, le 3 février 2019.
. En NCAA : le 8 janvier 2018, finale nationale avec la victoire d’Alabama contre Georgia 26-23 après prolongations. Le Chick-Fil-A Peach Bowl, l’un des 6 Bowls majeurs qui accueille par rotation l’une des demi-finales du championnat national. Chick-Fil-A Kickokk, un match d’ouverture de la saison universitaire. La finale de la conférence SEC jusqu’en 2027.
. Les matchs du championnat d’état lycéen en 2017.
. En soccer : domicile des Atlanta United. All Star Game MLS, le 1er aout 2018 entre une sélection des meilleurs joueurs de la ligue et la Juventus Turin devant 72 317 spectateurs. Site très certainement retenu pour recevoir des rencontres de la future Coupe du Monde 2026.
. En basket universitaire, Final Four en 2020.
. Des concerts dont le concert inaugural mettant en vedette Garth Brooks qui n’a pas eu un grand succès en raison de la mauvaise acoustique des lieux. Après des demandes de remboursement, les autorités ont fait le nécessaire pour améliorer la chose.
. Une manche de l’AMA SuperCross le 3 mars 2018.
. Le 4 janvier 2018, le stade a fait l’objet du premier épisode de « Building Giants » sur Science Channel . En utilisant des images de la construction avec CGI, le processus de construction est exploré en détail. Au cours de l’épisode, il a été noté que les sections les plus lourdes des fermes du toit étaient érigées par la plus grande grue sur chenilles conventionnelle jamais construite en Amérique du Nord, une Manitowoc modèle 31000 d’une capacité de 2 535 tonnes.

Comment s’y rendre?

Le Mercedes-Benz Stadium est situé au cœur du centre-ville d’Atlanta, dans le quartier des sports et des divertissements. Plus de 20 000 places de stationnement sont disponibles à moins de 20 minutes à pied.

En voiture : de l’Est ou de l’Ouest, Prendre l’I-20 West ou East jusqu’à l’I-75/85 North puis sortir à International Boulevard (248C) et suivre les panneaux en direction du stade.
. Du Nord : prendre l’I-75/85 South, sortir à Williams Street (249C) et suivre les indications pour le stade.
. Du Sud : prendre l’I-75/85 North, sortir à International Boulevard (248C) et suivre les panneaux.

Les Falcons se sont associés à Lyft (concurrent d’Uber) qui fournit deux points de collecte/dépose-minute à proximité du stade. Signalées par des panneaux, ces zones se trouvent à proximité de la porte 1 (zone principale) ou des portes 2,3,4 (zone plus petite).

En transports en commun : solution à privilégier pour le moment afin d’éviter les soucis de stationnement. Le service MARTA (réseau de trains et de bus couvrant toute la ville) propose des arrêts à proximité du stade (2,50$ l’aller simple).
. Sur la ligne bleue ou verte (à favoriser avec un accès direct) : stations « Vine City » ou « Dome/GWCC / Philips Arena / CNN Center ».
. Sur la ligne rouge ou dorée (possible mais plus éloigné) : stations « Garnett » ou « Peachtree Center ».
. En commun au quatre lignes : station « Five Points ».

Photo : Marta.

A pied ou en vélo : le stade est adjacent à un réseau cyclable via le « Westside PATH », un sentier pour piétons et cyclistes le reliant au Centennial Park, à Georgia Tech et à Westside Atlanta Beltline. Il dispose d’un emplacement dédié pour garer les vélos qui comprend 250 supports.

Photo : Mercedes-Benz Stadium.

Il s’est associé à la Atlanta Bicycle Coalition (ABC) pour fournir un service de voiturier à vélo pour les matchs des Atlanta Falcons et les Atlanta United. Le service débute deux heures avant le coup d’envoi et se termine une heure après chaque match. Le valet utilisera un service d’enregistrement numérique permettant aux cyclistes d’enregistrer rapidement et efficacement leurs vélos. Au moment du dépôt, les personnes intéressées fournissent simplement leur numéro de téléphone, un SMS est envoyé avec un identifiant de réclamation sécurisé. Les casques, lumières, sacs et cadenas peuvent rester sur les vélos, ce qui facilite le stationnement et la sécurité.

Photo : PSL Source.

Fun Facts

Le stade a incorporé une des expositions d’art contemporain les plus vastes du pays dans ses parties intérieures ou extérieures avec plus de 180 œuvres commandées, dont des œuvres de Nari Ward, Hank Willis Thomas et Steven ou William Ladd. Il s’est associé au Savannah College of Art and Design (SCAD) pour commander des œuvres d’art et des souvenirs de classe mondiale. Plus de 1 200 fans ont été interrogés pour identifier les couleurs ou les thèmes préférés, l’université a sélectionné 54 artistes de renommée locale et internationale pour créer des œuvres explorant des sujets liés au football, à l’histoire d’Atlanta et de la Géorgie. La pièce maîtresse est la sculpture en acier inoxydable « The Falcon » de Gábor Miklós Szőke, qui selon l’artiste est la plus grande sculpture d’oiseau sur pied du monde. Le faucon, perché au sommet d’un ballon de football en bronze de 4 mètres, mesure 12 mètres de haut avec une envergure de 21 mètres. L’œuvre d’art de plus de 33 000 kilos se tient devant le stade et mesure la hauteur d’un bâtiment de quatre étages.

Les Falcons, comme toutes les équipes NFL, se rendent compte que le nombre de spectateurs a diminué dans l’ensemble de la ligue, alors que de plus en plus de fans préfèrent regarder les matchs chez eux ou par le biais d’autres médias électroniques. Ils ont décidé de mettre l’humain au coeur du projet pour inciter individuellement chaque personne à assister à une rencontre en dédiant plusieurs zones facilitant la socialisation. Pour cela, ils ont créé le Home Depot Backyard, situé sur le site de l’ancien Georgia Dome, qui comprend plus de 5 hectares d’espaces verts avec des W.C permanents, une scène de spectacles, des jeux pour les enfants, une aire de pique-nique, et qui se transforme en tailgate géant les jours de match. A l’intérieur, ils ont fourni des sièges plus larges que dans la plupart des autres stades de la ligue pour améliorer le confort et ajouté cinq sorties supplémentaires pour fluidifier la sortie post-match.

Photo : The Falcoholic.

Pour alléger les inconvénients liés aux concessions alimentaires, le bâtiment a mis en oeuvre plusieurs concepts permettant de gagner du temps avec la multiplication des points de vente (673 stands, dont 24 bars et restaurants et plus de 1 200 robinets à bière),et les prix des aliments et boissons indiqués en dollars entiers. Pour encourager les spectateurs à consommer, les prix pratiqués sont les moins chers du pays, quelque soit la discipline. Les Falcons ont ainsi mis en place le programme de tarification « Fans First » qui a été reconnu comme la percée sportive de l’année par le Sports Business Journal. Malgré une baisse moyenne de 50% des prix de vente, les dépenses moyennes ont augmenté de 16% par personne et par match par rapport à la même période au Georgia Dome. Plusieurs stades professionnels et universitaires ont suivi les traces de ce modèle en réduisant les prix des aliments et des boissons.

Dans le menu « Fan First », une famille de quatre personnes peut acheter les produits alimentaires « de base » pour un total de moins de 30 dollars. Pour un match des Falcons, un soda (recharges illimitées), de l’eau, des hot-dogs, bretzels et pop corn coûtent 2 $. Les pizzas, nachos et gaufres sont au prix de 3 $. L’article le plus cher du menu « Fan First » est affiché à 5 $. Pour la saison 2018, la franchise a décidé de poursuivre sur cette dynamique en baissant le prix de nombreux autres produits alimentaires et bières.

Parmi les options de restauration, l’enceinte propose une variété d’établissements comme le Molly B’s Cookhouse qui offre des plats typiques du Sud américain, ou le premier Chick-fil-A dans un stade NFL (chaîne de restauration rapide américaine spécialisée dans les plats à base de poulet). Celui-ci est célèbre pour être fermé le dimanche même si un évènement a lieu ce jour là.

Sources : Atlanta Falcons, Info-Stades, Stadium DB, Stadiums of Pro Football, Stadium Journey, Football Stadium Digest, Football Ballparks, Pro Football Reference, Thrillist, Sports Pro Media, Go Banking Rates.

Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une