Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

FAQ du FOOT

La FAQ du FOOT – Les plus gros cogneurs

  • 0

Si vous deviez enfiler un équipement de football américain et affronter un joueur NFL en Oklahoma Drill (face à face), qui devriez-vous éviter à tout prix ? A priori tout le monde, car si vous faites partie du commun des mortels, n’importe quel joueur NFL vous enverrais directement à l’hôpital. Mais essayons rapidement de faire le tour des postes pour voir qui cogne le plus fort.

Petit rappel de physique, la force est donnée par la formule :

Force = Masse x Accélération

L’accélération est quant à elle directement liée à la vitesse. Les joueurs qui font le plus mal sont donc logiquement ceux qui ont la meilleure combinaison de poids et d’explosivité. Évidemment,

Quarterback / Kicker

Deux postes peuvent tout de suite être éliminés de la compétition : les quarterbacks et les kickers. Ces deux postes sont ultra protégés par les règles, il existe à la fois un roughing the kicker et un roughing the Passer, qui sanctionnent les brutalités sur ces joueursPeu connus pour leur vitesse ou leur puissance, ces deux postes vont rarement au contact, même si certains kickers ont déjà impressionné sur des plaquages de retourneurs.

Ils sortent du lot : Pat McAfee (K), Brett Fravre (QB), Matthew Stafford (QB)

Wide Receivers / Cornerbacks / Free Safeties

 

Ces trois postes ont été traités ensemble car ils sont similaires en capacités physiques. Ce sont les joueurs les plus rapides sur le terrain. Le record du 40 yards dash ayant été battu l’an dernier par John Ross, actuellement receveur chez les Bengals avec un temps de 4.22 secondes. Sur les 17 joueurs qui ont couru le 40 yards en moins de 4.30, 15 sont des receveurs ou des defensive backs.

C’est bien au niveau du poids que ces postes pêchent en tournant autour des 90kg, ils comptent parmi les joueurs les plus légers de NFL. Leurs forces se situent donc surtout au niveau de l’agilité et la vitesse, mais ils ne sont pas les plus gros cogneurs.

Ils sortent du lot : Brian Dawkins (FS), Sheldon Brown (CB), Laron Landry (FS), Calvin Johnson (WR), Anquan Boldin (WR), Harrison Smith (FS), Sean Taylor (FS)

Offensive Line / Defensive Line

On tient ici l’exact opposé de la catégorie précédente. Les linemen sont en effet les athlètes les plus massifs du terrain. En 2015, la taille moyenne d’un lineman offensif de NFL moyen était de 1,95m pour 141kg ! Les defensive tackles ont des gabarits quasiment similaires, alors que les defensive ends ont tendance à être un peu moins lourds et un peu plus athlétique, se rapprochant très fortement du poste de linebacker.

Ils ne sont pourtant pas en reste en ce qui concerne la vitesse. S’ils ont effectivement l’air lent à la télé par rapport aux autres joueurs, c’est simplement que la vitesse générale est démentielle. Prenons l’exemple de Linval Joseph, 150kg, qui a retourné un fumble pour un touchdown cette année : il court le 40 yards en 5,04secondes. Un temps improbable pour une corpulence comme la sienne. Il bat à coup sûr la plupart des lecteurs de Touchdown Actu qui font pourtant la moitié de son poids…

Au final, les joueurs de ligne sont ceux capables de déployer le plus de puissance sur le terrain, mais pas de générer le plus de force à cause de leur poids. Ils arrivent de toutes façons rarement lancés à pleine vitesse de par leur position sur le terrain. Il est tout de même assez marrant de voir des OLine complètement écraser des cornerbacks lors de décrochements pour ouvrir une brèche à leurs running backs.

Ils sortent du lot : Aaron Donald (DT), JJ Watt (DE), Nadamukong Suh (DT)Myles Garrett (DE)

Linebackers / Running Backs / Tight-Ends / Strong Safeties

Ces quatre postes sont les plus “hybrides” en termes de taille et de poids. Ni trop léger ni trop lourds, ils sont la parfaite combinaison pour cogner fort. Les tight-ends sont en quelques sortes des gros receveurs. Ils ont tendance à être très grands pour pouvoir attraper des balles dans le traffic au-dessus de la mêlée. Leur taille est par contre un désavantage pour emporter le titre du plus gros cogneur.

Les running backs sont les adversaires directs des linebackers. Ils sont très rapides, très puissants et très vifs, ils échouent donc au pied du podium pour une raison simple : ils évoluent en attaque. Difficile en effet de décerner le titre à des joueurs qui vont très souvent chercher à éviter le contact pour gagner le plus de terrain. Les runnings sont par contre, à n’en pas douter, les joueurs qui dégustent le plus sur le terrain. Entre les blocs et les courses plein centre, il est quasiment impossible de finir une action sans avoir pris un coup au passage.

Ne reste donc plus que les linebackers et les strong Satefies. Si le choix est difficile, un léger avantage semble se dessiner pour les strong safeties. Alors que les gabarits sont assez similaires, la position plus en retrait du SS lui permet souvent d’arriver avec un peu plus d’élan et de délivrer de la boite à foison. Les strong safeties sont ce qui se fait de mieux en football américain en matière de combinaison poids/vitesse, à la fois par leur physique et par leur position sur le terrain.

Ils sortent du lot : Patrick Willis (LB), Lawrence Taylor (LB), Ray Lewis (LB), Brandon Jacobs (RB), Jerome Bettis (RB), Landon Collins (SS), Andrew Sendejo (SS), Kam Chancellor (SS), Jeremy Shockey (TE)

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Nov à 3:15 LAR 1.5 pariez 2.2 KC
22-Nov à 19:30 DET 2.45 pariez 1.4 CHI
22-Nov à 23:30 DAL 1.23 pariez 3.25 WAS
23-Nov à 3:20 NO 1.1 pariez 4.7 ATL

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une