Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match 0

[Preview] NFL Semaine 9 : deux légendes face à face et un duel pour la suprématie en NFC

[Preview] NFL Semaine 9 : deux légendes face à face et un duel pour la suprématie en NFC

Nous sommes pile à la moitié de la saison. Huit semaines sont derrière nous et les huit prochaines vont tranquillement nous emmener vers les playoffs. En attendant, ça joue lors de ce neuvième week-end de compétition. Après le Thursday Night Football entre les Raiders et les 49ers, place désormais au reste de la troupe. Attention, les horaires reviennent à la normale cette semaine avec le changement d’heure, du côté américain cette fois.

Toute la semaine, on a parlé de cet affrontement entre Tom Brady et Aaron Rodgers, et ce sera en effet le moment fort de ce dimanche. Mais il ne faut pas oublier aussi le grand match à venir entre New Orleans et Los Angeles qui pourrait facilement être l’une des affiches des playoffs en janvier. Nous nous intéresserons aussi à ces équipes qui espèrent poursuivre leur série de victoires (Houston, Los Angeles, Washington…). Un match entre deux légendes, un duel pour la suprématie de la NFC, des spirales positives à poursuivre et les traditionnels duels de division : voici le programme de la semaine 9.

Les matchs à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 22h25
New Orleans Saints (6-1) – Los Angeles Rams (8-0)

C’est incontestablement LE match de la semaine. Et quel match ! C’est simple, selon notre Power Ranking, le #3 accueille le numéro #1. Difficile de faire mieux. La semaine dernière ces deux franchises se sont déjà sorties de deux grosses rencontres face à des adversaires de la NFC (Les Vikings et les Packers). Et si ces matchs ressemblaient à des demi-finales de conférence, la rencontre de ce dimanche fait fortement penser à une finale de conférence. On ne serait en tout cas pas surpris que ces deux franchises jouent pour une place au Super Bowl en janvier. Pour l’instant, avantage à Los Angeles, à la faveur d’un bilan immaculé. Pendant un moment, on a pensé que Green Bay allait faire tomber la dernière équipe invaincue de la ligue. Mais force est de constater qu’il faut faire un match parfait pour pouvoir battre les Rams. S’il y a bien une équipe qui peut livrer ce genre de performance, c’est bien New Orleans. À domicile, les hommes de Sean Payton ont les moyens de tenir la distance offensivement (33,4 points par match, 2e de la NFL devant… les Rams à 33 points/match). L’occasion aussi de voir s’affronter deux des meilleurs backfields de la ligue. D’un côté, il y aura Todd Gurley (169 courses, 800 yards, 11 TDs + 31 réceptions, 351 yards et 4 TDs). De l’autre, le meilleur combo de running backs de la NFL avec Alvin Kamara et Mark Ingram (133 courses, 556 yards, 9 TDs + 54 réceptions, 442 yards et 2 TDs à eux deux).
Pronostic : Première défaite des Rams dans un match plein de suspense.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
New England Patriots (6-2) – Green Bay Packers (3-3-1)

Tom Brady vs. Aaron Rodgers. Impossible de passer à côté cette semaine. Tout le monde ne parle que de ça, plus même que du match entre les deux leaders de la NFC (voir ci-dessus). En même temps, c’est normal, c’est le duel de quarterback de la saison, voire même de ces dernières années. On a face à face, ce qui se fait de mieux à ce poste. Tom Brady peut d’ailleurs dépasser Brett Favre à la deuxième place du classement des quarterbacks ayant lancé le plus de touchdowns (508 pour Favre, 504 pour Brady). Les deux numéros 12 de ce match se sont en tout cas fait beaucoup de compliments cette semaine. D’un côté, comme de l’autre. Si on en parle autant, c’est aussi que leurs affrontements sont rares. Ce sera uniquement la deuxième fois qu’ils joueront l’un contre l’autre. C’était en 2014 et le Green Bay d’Aaron Rodgers l’avait emporté. Mais sur le terrain, ils ne seront pas l’un en face de l’autre. Ce sont les défenses qui vont devoir affronter ces génies. L’escouade de Green Bay a livré une superbe première période face aux Rams la semaine dernière. Grâce à des blitz et de multiples combinaisons, ils ont ralenti l’une des meilleures attaques de la ligue. Malheureusement, les ajustements à la mi-temps ont fait du mal à cette équipe qui a eu du mal à suivre ensuite. Une leçon pour ce dimanche, surtout quand on sait que Bill Belichick et Josh McDaniels sont des maîtres en matière d’ajustements en plein match. Pour ce qui est de l’autre côté du terrain, la tâche ne sera pas simple non plus pour la défense des Pats. Aaron Rodgers a été bon la semaine dernière (18/30, 286 yards, 1 TD) face à une défense de Los Angeles qui ne lui a fait aucun cadeau. On sait de quoi le Packer est capable. Et ce match pourrait bien s’offrir au dernier quarterback qui aura la balle.
Pronostic : Les Patriots restent invaincus à domicile et mettent les Packers en danger dans la NFC Nord.

Victoires en série

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Washington Redskins (5-2) – Atlanta Falcons (3-4)

Derrière les deux mastodontes de la NFC (New Orleans et Los Angeles), Washington est l’équipe qui a la plus belle série. Trois victoires consécutives et une dernière défaite qui remonte à la semaine 5 (vs. les Saints justement). Les Redskins sont désormais premiers de leur division et ont même deux matchs d’avance sur leur premier poursuivant : les Cowboys, qu’ils ont battus la semaine dernière. Mais ce dimanche, les joueurs de la capitale affrontent une autre équipe qui n’a plus perdu depuis la semaine 5. La dernière défaite d’Atlanta remonte en effet à ce Thursday Night Football face aux Steelers. Depuis, les hommes de Dan Quinn ont enregistré deux victoires avant leur semaine de repos. Des succès qui étaient bien nécessaires. Si le finaliste 2016 veut revoir les playoffs cette année, il n’a plus le droit à l’erreur et il faut déjà revenir à 50 %. Mais aller gagner à Washington n’est pas chose aisée en ce moment. La franchise est l’une des plus physiques de la ligue. D’abord grâce à son jeu au sol (128 yards/match, 8e de la ligue), porté par un Adrian Peterson retrouvé (587 yards en 127 courses, soit 4,6 yards/course et 4 TDs). Mais aussi grâce à une défense qui encaisse peu de yards (322,4 yards/match, 4e de la ligue) et de points (19,1 unités/match, 5 de la NFL). Une escouade défensive très complète qui vient de renforcer ses lignes arrières avec l’arrivée de Ha Ha Clinton Dix en provenance de Green Bay. Devant, le talent aussi est là, la ligne défensive est parmi les meilleures du pays. Une mauvaise nouvelle pour Atlanta qui doit composer depuis quelques jours avec des blessures sur sa ligne offensive. Les Falcons ne seront probablement pas à 100 % dans les tranchées et cela pourrait se payer cher.
Pronostic : Victoire de Washington qui poursuit sa bonne série de victoires.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Denver Broncos (3-5) – Houston Texans (5-3)

Quel retournement de situation ! Il n’y a pas si longtemps que cela, Houston était à 0-3, largué par Jacksonville ou Tennessee dans l’AFC Sud. En à peine plus d’un mois, les Texans ont su faire tourner la roue pour empocher 5 victoires, repasser en tête de leur division et même larguer leurs trois rivaux (Colts, Jaguars et Titans) qui sont tous en dessous de la barre des 50 % de victoire désormais. L’attaque s’est enfin réveillée. Deshaun Watson joue enfin au niveau auquel on l’attendait après sa saison rookie (168/261, 2 176 yards, 15 TDs, 7 INTs, 98,4 d’évaluation + 44 courses, 230 yards et 1 TD en 2018). S’il a perdu Will Fuller la semaine dernière, ses dirigeants n’ont pas trainé pour le remplacer puisqu’ils ont récupéré Demaryius Thomas aux Broncos via un échange. Dans cette partie du terrain, le lanceur est aussi bien aidé par un jeu au sol retrouvé. Lamar Miller (113 courses, 504 yards, 9e de la NFL) est sur une bonne série avec notamment deux matchs à plus de 100 yards sur les deux dernières semaines (100 vs. Jacksonville et 133 vs. Miami). Sauf qu’un problème demeure toujours, la ligne offensive. Si elle joue mieux depuis quelque temps, elle reste poreuse et le quarterback est toujours en danger. Il est le deuxième joueur le plus sacké (26) de la ligue derrière Eli Manning. Surtout qu’en face dimanche, il y a une machine à sacks. S’il y a bien une chose que Denver fait bien, c’est ça. La franchise est deuxième dans ce secteur (24). Bradley Chubb et Von Miller auront cette lourde tâche de devoir faire dérailler l’attaque adverse. Sans un bon match de leur part, cela risque d’être compliqué. Car de l’autre côté du ballon, les Broncos misent beaucoup sur le sol (133,1 yards/match, 7e de la ligue), mais Houston n’est pas mauvais dans ce domaine (seulement 95,1 yards autorisés par match, 7e de la NFL). Surtout qu’eux aussi ont leurs armes contre la passe. Deux d’entre elles s’appellent J.J. Watt et Jadeveon Clowney (21 sacks pour la franchise texane cette saison).
Pronostic : Sixième succès consécutif pour les Texans qui s’envolent en tête de l’AFC Sud.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Seattle Seahawks (4-3) – Los Angeles Chargers (5-2)

C’est l’une des plus belles rencontres de ce week-end. Les deux équipes sont dans une situation similaire. Leurs divisions respectives (NFC Ouest et AFC Ouest) sont dominées par les cadors de la conférence (Les Rams et les Chiefs), alors les deux franchises tracent leur route dans l’ombre. Force est de constater que leur chemin est pavé de victoires pour l’instant. À tel point qu’elles sont deux des équipes les plus en forme de la NFL. De retour de Londres il y a deux semaines, les Chargers ont pu profiter d’un week-end de repos et reviennent à la compétition dimanche. Anthony Lynn pourra d’ailleurs compter sur Melvin Gordon. Absent contre les Titans à Wembley, le running back devrait être de retour de blessure face aux Seahawks. Une bonne nouvelle pour cette escouade offensive qui aura besoin de tout le monde pour battre Seattle. Pete Carroll a (re)trouvé une défense imperméable qui encaisse peu de yards (327,3 par match, 5e de la ligue) et de points (18,7 par match, 4e en NFL). Il faudra au moins ça pour arrêter un Philip Rivers qui joue à un niveau MVP en ce moment. Lui qui va jouer son 200e match consécutif. De l’autre côté du terrain, les Seahawks s’appuieront toujours sur un jeu au sol efficace (134,7 yards/match, 5e de la ligue). Une grosse défense et un jeu au sol dominant, cela doit rappeler des souvenirs aux supporters de Seahawks.
Pronostic : Dans un très beau match, Los Angeles reste dans une spirale positive et va chercher une nouvelle victoire.

Les duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Carolina Panthers (5-2) – Tampa Bay Buccaneers (3-4)

Depuis deux semaines, les Panthers font forte impression. Avec deux succès face aux Eagles et Ravens, ils arrivent à tenir le rythme des Saints dans leur division. Carolina n’est qu’à un match du leader. Une équipe de New Orleans qui joue d’ailleurs contre les Rams cette semaine. Peut-être la bonne occasion pour les hommes de Ron Rivera de revenir à hauteur. Ils accueillent dimanche une autre équipe de la NFC Sud. Une franchise plus en difficulté puisqu’elle est dernière de la division. Dirk Koetter est toujours à la recherche de la formule magique et a annoncé qu’il allait (encore !) changé de quarterback titulaire. Ryan Fitzpatrick retrouve son poste de début de saison. Pour lui, comme pour Jameis Winston avant lui, le défi sera de limiter les interceptions. Les deux lanceurs en sont à 15 depuis le début de l’année (pire total de la NFL). Les Bucs affrontent surtout une défense qui est 8e au nombre de balles volées dans les airs depuis le début de l’année (9). De l’autre côté du terrain, il va falloir stopper Cam Newton pour Tampa Bay. Et même si la défense floridienne est la pire de la NFL (33,3 points encaissés/match, 32e et 415,3 yards autorisés/rencontre, 29e), paradoxalement, elle peut contrer le point fort de leurs adversaires du jour. En effet, les locaux abusent du jeu au sol cette année, et ça marche très bien pour l’instant (138,9 yards par match au sol, 2e de la ligue). Sauf que les Buccaneers sont plutôt bons dans ce secteur. Ils sont même parmi les meilleurs avec seulement 96,9 yards autorisés par match (10e en NFL). Pour cette escouade défensive, c’est peut-être le match idéal pour aider un peu son attaque.
Pronostic : Solides dans tous les compartiments du jeu, les Panthers souffrent plus qu’il n’y paraît dans ce match, mais l’emporte et met la pression sur les Saints.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Miami Dolphins (4-4) – New York Jets (3-5)

Puisque les Patriots ne laissent que des miettes dans l’AFC Est, les autres équipes tentent tant bien que mal d’exister. Si les deux dernières années, les Bills ou les Dolphins ont réussi à se qualifier en playoffs, cela risque d’être compliqué cette saison. Pour New York, on est à la limite de l’impossible. Pour Miami, il faudrait une dernière partie de saison grandiose. Possible donc, mais peu probable. En attendant, il y a ces fameux duels de divisions. Les deux franchises abordent celui-ci alors qu’elles sont dans le dur. Cela fait deux semaines qu’elles n’ont plus gagné. Dimanche, l’attaque de Miami sera toujours menée par Brock Osweiler. Alors qu’on pensait que Ryan Tannehill serait de nouveau apte, il faudra attendre encore (au moins) une semaine pour revoir l’ancien de Texas A&M. Dimanche sera la deuxième et dernière rencontre de la saison pour ces deux équipes. Elles s’étaient en effet déjà affrontées lors de la semaine 2, pour une victoire à l’extérieur de Miami (12-20). Une rencontre serrée avec une première mi-temps à l’avantage des Dolphins (0-20) à la pause, puis 30 dernières minutes pour les Jets (12-0 en seconde période). Les hommes d’Adam Gase s’étaient donc imposés, mais n’avaient pas surclassé leurs adversaires. Difficile de prédire la physionomie de la rencontre pour ce dimanche tant les deux équipes sont d’une inconstance rare.
Pronostic : Vengeance des Jets qui égalisent dans la série face aux Dolphins avec une victoire à l’extérieur.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Baltimore Ravens (4-4) – Pittsburgh Steelers (4-2-1)

C’est probablement le plus beau duel de division de cette semaine. Une rivalité historique qui livre toujours des rencontres très serrées. Le premier match entre ces deux équipes cette année n’avait pas dérogé à la règle. Les Ravens l’avaient emporté à Pittsburgh (26-14) en semaine 4, au moment où les Steelers n’étaient pas encore tout à fait dans leur assiette. Depuis ça va mieux en Pennsylvanie et Mike Tomlin et les siens sont revenus tout en haut de l’AFC Nord. Les joueurs du Maryland en revanche restent sur deux défaites consécutives. La clé de ce match sera certainement le duel entre la ligne défensive de Baltimore et la ligne offensive de Pittsburgh. La première est l’une des plus dominantes de la ligue, permettant à la franchise d’être la première au nombre de sacks pour l’instant (27). La deuxième est, avec Dallas, ce qui se fait de mieux en NFL. Grâce à elle, James Conner a (presque) fait oublier Le’Veon Bell (127 courses, 599 yards soit 4,7 yards/course et 9 TDs), et Ben Roethlisberger est très bien protégé (10 sacks autorisés depuis le début de l’année, 2e de la ligue et seulement 2 sur les 4 derniers matchs). Lors du « match aller », Baltimore n’était pas arrivé à toucher Big Ben. Il faudra cette fois lui mettre de la pression pour ne pas le laisser s’installer. De l’autre côté, Joe Flacco et les siens devront offrir un peu d’aider à leur défense. Cette escouade ne peut pas gagner tous les matchs, tout le temps, à elle toute seule.
Pronostic : Réaction d’orgueil des Ravens qui rompent la série négative et se rapprochent un peu des leaders de la division.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Minnesota Vikings (4-3-1) – Detroit Lions (3-4)

Minnesota va devoir profiter de ce match pour partir en semaine de repos confiant. Les Vikings viennent de chuter face aux Saints et ils leur restent deux semaines avant d’attaquer un calendrier démentiel. En effet, au retour de leur « bye week », les hommes de Mike Zimmer vont aller à Chicago, recevoir Green Bay, se déplacer à New England puis à Seattle. Quatre matchs très compliqués qui rendent cette réception de Detroit cruciale. Il faut prendre les victoires dès que possible. Mais ça ne sera pas simple contre les Lions. La clé pour Kirk Cousins sera de prendre le score rapidement. Il ne faut pas laisser Matt Patricia et son équipe s’installer. La franchise n’est jamais meilleure que lorsqu’elle a le temps de mettre en place son jeu au sol pour harasser la défense adverse. Avant d’affronter Seattle, les Lions sortaient de deux victoires (vs. Green Bay et Miami) acquises grâce à leur running back (343 yards au sol en deux matchs). Sauf que face aux Seahawks, la machine a déraillé. Après un touchdown initial, ils ont pris 21 points en première mi-temps, obligeant Matthew Stafford à lancer la balle plus que de raison (40 fois). Résultat, le quarterback n’a pas été efficace, pire, il a forcé avec une interception et un fumble. Alors qu’à côté, Kerryon Jones, le running back, n’a eu que 22 yards à se mettre sous la dent. Minnesota a donc le plan pour faire déjouer les Lions. Il faut maintenant le mettre en place.
Pronostic : Minnesota réagit et aborde sa semaine de repos avec une cinquième victoire.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Buffalo Bills (2-6) – Chicago Bears (4-3)

Le hasard du calendrier a voulu que les deux rivaux des Bears aient deux gros matchs en même temps. En effet, dimanche dernier, les Vikings se sont inclinés face aux Saints pendant que les Packers n’arrivaient pas à faire chuter les Rams. Résultat, Chicago, qui était repassé derrière ces deux franchises dans le classement de la NFC Nord, est redevenu leader de la division à la faveur d’une victoire face aux Jets. Une bonne chose pour l’équipe de Matt Nagy qui enchaîne en plus cette semaine avec un déplacement à Buffalo. Un match parfaitement à la portée de la franchise de l’Ohio. Buffalo a toujours autant de mal à inscrire des points (10,9 par match, dernier de la ligue) et les Bears devraient en profiter. Ce match ne devrait pas être des plus spectaculaire et il faut surtout s’attendre à une partie défensive. Mais en enchaînant une 5e victoire, Chicago pourrait continuer de mettre la pression sur ses concurrents directs en envoyant un message fort. Ils devront ensuite jouer trois matchs face à des adversaires de la NFC Nord (vs. Lions deux fois et Vikings).
Pronostic : Chicago s’impose face à une équipe de Buffalo toujours aussi pâle.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cleveland Browns (2-5-1) – Kansas City Chiefs (7-1)

On parlait du duel de quarterback de légende entre Aaron Rodgers et Tom Brady (voir ci-dessus). Nous en sommes encore loin dans ce match, mais cet affrontement entre Patrick Mahomes et Baker Mayfield pourrait être le duel des quarterbacks du futur. Il faut tout de même avouer que le premier a pris de l’avance sur le second. Le lanceur de Cleveland a même dit que, pour lui, Mahomes aurait dû être numéro un de la draft l’an dernier. C’est vrai que cette saison, l’attaque de Kansas City est toujours aussi difficile à arrêter. Bousculés en début de match la semaine dernière, les Chiefs ont su trouver la faille chez les Broncos. Tout cela n’augure rien de bon pour les Browns qui ont du mal en défense cette saison (414,5 yards autorisés/match, 28e de la ligue et 26,3 points encaissés/rencontre, 24e de la NFL). Attention toutefois à ne pas être trop confiant pour Patrick Mahomes. Lui qui avait commencé la saison sans aucune interception pendant un moment, commence à les enchaîner depuis quelques matchs, comme la semaine dernière où il en a lancé une de plus. Surtout que l’escouade des Browns est très opportuniste. Elle est celle qui a provoqué le plus de pertes de balle (12 INTs et 10 FFs). Il y a eu surtout pas mal de changements cette semaine dans l’Ohio avec le limogeage de Hue Jackson après trois saisons. On notera que les deux jeunes lanceurs se sont déjà affrontés. C’était à l’université en 2016. Oklahoma de Baker Mayfield avait battu Texas Tech de Patrick Mahomes… 66-59 ! Les deux stars avaient combiné 1 708 yards et 12 TDs dans ce match. Peu probable que cela se reproduise en NFL… mais ça fait 1-0 pour Mayfield.
Pronostic : Au cœur d’une semaine mouvementée à Cleveland, les Browns ne peuvent rien faire face aux leaders de la conférence.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
Dallas Cowboys (3-4) – Tennessee Titans (3-4)

Forcément, tous les yeux seront braqués sur un homme lors de ce match lundi soir : Amari Cooper. Le receveur vient d’être échangé par les Raiders pour un choix du premier tour lors de la prochaine draft. Certains estiment ce prix bien trop haut comparé aux autres receveurs échangés ces derniers jours. D’autres le trouvent normal, considérant le potentiel du joueur. Toujours est-il que les réponses viendront de ses performances, à commencer par celle-ci face aux Titans. Mais, malgré l’arrivée d’un receveur de gros calibre, l’attaque de Dallas devrait toujours être portée vers le sol. Les Cowboys gagnent 136,9 yards par match grâce à la course (4e de la ligue). Ezekiel Elliott a lui tout seul en gagne 88,4 par match. Il en est déjà à 619 cette année (2e derrière Todd Gurley). Le running back drafté en 2016 reste l’arme offensive numéro 1 de Jason Garrett. Pour les visiteurs du jour, un joueur comme Amari Cooper leur aurait probablement fait un très grand bien. Les Titans restent sur 3 défaites et l’attaque à beaucoup de mal à marquer des points (15,1 unités/match, 30e en NFL). Sur les sept derniers matchs, Tennessee n’a inscrit que 7 touchdowns. Une mauvaise nouvelle quand on rencontre la deuxième meilleure défense du pays en matière de points encaissés (17,6 unités encaissées par match par Dallas, 2e derrière Baltimore). Pour l’anecdote, Jason Witten, le légendaire tight end de Dallas, retrouvera son ancienne équipe pour ce Monday Night Football.
Pronostic : Avec une formule classique constituée de jeu au sol et de défense, Dallas s’impose et revient à 50 %.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Buffalo Bills (2-6) – Chicago Bears (4-3)
Carolina Panthers (5-2) – Tampa Bay Buccaneers (3-4)
Cleveland Browns (2-5-1) – Kansas City Chiefs (7-1)
Miami Dolphins (4-4) – New York Jets (3-5)
Baltimore Ravens (4-4) – Pittsburgh Steelers (4-2-1)
Minnesota Vikings (4-3-1) – Detroit Lions (3-4)
Washington Redskins (5-2) – Atlanta Falcons (3-4)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Denver Broncos (3-5) – Houston Texans (5-3)
Seattle Seahawks (4-3) – Los Angeles Chargers (5-2)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
New Orleans Saints (6-1) – Los Angeles Rams (8-0)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
New England Patriots (6-2) – Green Bay Packers (3-3-1)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
Dallas Cowboys (3-4) – Tennessee Titans (3-4)

Équipes au repos :
Arizona Cardinals (2-6), Cincinnati Bengals (5-3), Indianapolis Colts (3-5), Jacksonville Jaguars (3-5), New York Giants (1-7) et Philadelphia Eagles (4-4).

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Nov à 3:15 LAR 1.5 pariez 2.2 KC
22-Nov à 19:30 DET 2.45 pariez 1.4 CHI
22-Nov à 23:30 DAL 1.23 pariez 3.25 WAS
23-Nov à 3:20 NO 1.1 pariez 4.7 ATL

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une