Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Los Angeles Rams New Orleans Saints Résumés 0

Saints – Rams (45-35) : ‘The Greatest Show on Turf’ version New Orleans

Inarrêtables, Alvin Kamara et les Saints ont fait tomber les Rams pour la première fois cette saison !

Saints – Rams (45-35) : ‘The Greatest Show on Turf’ version New Orleans

New Orleans Saints (7-1) – Los Angeles Rams (8-1) : 45-35

C’était l’une des grosses affiches de la semaine, et elle a tenu toutes ses promesses. Au Superdome, les Saints et les Rams se sont livrés une bataille offensive exceptionnelle. Presque 1 000 yards au total entre les deux équipes, dix touchdowns et un nombre incalculable de big plays.

Au final, c’est l’équipe de New Orleans qui est repartie avec la victoire, infligeant ainsi à Los Angeles sa première défaite de la saison. Drew Brees a fait du Drew Brees (25/36, 346 yards, 4 TD), Michael Thomas a battu un record de franchise avec 211 yards à la réception (en 12 REC, et 1 TD) et Alvin Kamara (19 courses, 82 yards, 2 TD, 4 REC, 34 yards, 1 TD) en a fait voir de toutes les couleurs aux Rams.

L’équipe californienne, menée de 21 points en première période, a réalisé une superbe remontée en deuxième mi-temps mais les Saints ont fini par prendre le dessus. L’une des clés du match a été le manque d’impact de la ligne défensive de LA, qui n’a pas réussi à mettre Drew Brees sous pression (aucun sack) et qui a accordé 141 yards au sol.

Un festival offensif

Dès le début du match, les deux attaques montrent pourquoi elles font partie de l’élite de la NFL. En effet, les Saints et les Rams se rendent coup pour coup. D’abord, New Orleans réalise un drive impressionnant de dix jeux et 75 yards qui se termine par un touchdown d’Alvin Kamara (7-0). Le running back fait mal à Los Angeles, tout comme le duo Drew Brees – Michael Thomas. Les hommes de Sean McVay répondent dans la foulée avec une passe de 33 yards de Jared Goff (28/40, 391 yards, 3 TD, 1 INT) pour le tight end Tyler Higbee (2 REC, 40 yards), puis Todd Gurley (13 courses, 68 yards, 1 TD) prend le relais avec plusieurs belles courses et un touchdown (7-7).

Les Saints reprennent l’avantage sur le drive suivant. Brees trouve le rookie Tre’Quan Smith (2 REC, 23 yards, 1 TD) et Benjamin Watson (3 REC, 62 yards, 1 TD) pour de gros gains, avant de servir Kamara qui atteint la end zone (14-7). Mais encore une fois, les Rams parviennent à tenir le rythme grâce à Goff et Brandin Cooks (6 REC, 114 yards, 1 TD). D’abord, le quarterback envoie une bombe de 48 yards vers son receveur. Ensuite, les deux joueurs se connectent pour l’égalisation (14-14).

New Orleans explose

Derrière, on assiste à un tournant. En effet, le running back de New Orleans Mark Ingram (9 courses, 33 yards, 1 fumble perdu) perd le ballon dans sa propre moitié de terrain, sauf que Los Angeles n’en profite pas. Les Rams sont stoppés et tentent un fake field goal, sans succès (même si le punter Johnny Hekker semblait avoir atteint le premier down…). Ce fait de jeu donne un coup de boost aux Saints, qui sont sur le point d’exploser offensivement.

L’attaque de New Orleans déroule avec un Brees au sommet de son art. Parfaitement protégé par sa ligne offensive, le quarterback enchaîne les passes complétées, que ce soit pour Thomas, Watson, ou Smith, qui marque le troisième touchdown pour les locaux (21-14). Les Saints profitent ensuite d’un field goal raté et d’une interception de Jared Goff pour creuser l’écart. Dans un premier temps, Brees trouve Benjamin Watson dans la end zone (28-14), puis ce diable d’Alvin Kamara inscrit un nouveau touchdown au sol (35-14). Los Angeles réduit le score juste avant la pause grâce à son kicker (35-17).

Les Rams ne lâchent rien, mais les Saints ont le dernier mot

Sonnés, les Rams profitent de la mi-temps pour reprendre leurs esprits. Au retour des vestiaires, les visiteurs reviennent avec de meilleures intentions. Jared Goff enchaîne les passes complétées, notamment pour Robert Woods (5 REC, 71 yards), avant de servir le running back Malcolm Brown (1 REC, 18 yards, 1 TD) qui réalise un mouvement assez incroyable pour atteindre la end zone (35-24). La défense californienne surfe sur la vague et provoque un punt, puis Los Angeles parvient à revenir à une possession grâce à un field goal suite à une réception de 26 yards signée Cooks (35-27).

Il reste alors un quart-temps à jouer. Les Rams réussissent une nouvelle fois à stopper New Orleans en mettant enfin un peu de pression sur Brees. Ils ont donc l’occasion de revenir à hauteur des Saints, et c’est ce qu’ils font. En moins de quatre minutes, Los Angeles égalise grâce à une réception de 41 yards de Cooper Kupp (5 REC, 89 yards, 1 TD) suivie d’une conversion à deux points réussie (35-35).

Sur le drive suivant, les locaux parviennent à arrêter l’hémorragie. Après une belle course de Kamara et une grosse réception de Thomas, le kicker Wil Lutz redonne l’avantage aux siens à travers un field goal de 54 yards (38-35). La défense de New Orleans se réveille ensuite et permet à l’attaque de revenir rapidement sur le terrain. C’est à ce moment-là que les Saints prennent une option sur la victoire grâce à Thomas, auteur d’un gros touchdown de 72 yards et d’une célébration à la Joe Horn (45-35). Les Rams tentent le tout pour le tout en fin de match mais ils rendent le ballon sur un quatrième down non converti.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Nov à 3:20 SEA 1.6 pariez 2 GB
18-Nov à 20:00 ATL 1.48 pariez 2.25 DAL
18-Nov à 20:00 DET 2.4 pariez 1.42 CAR
18-Nov à 20:00 IND 1.65 pariez 1.95 TEN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une