Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match Chroniques 0

[Preview] NFL Semaine 10 : rivalité en NFC Est et suprématie en AFC

Les Rams enchaînent les gros duels alors que le Sunday Night Football sera marqué par une rivalité historique.

[Preview] NFL Semaine 10 : rivalité en NFC Est et suprématie en AFC

Nous y sommes, la deuxième partie de la saison commence cette semaine. La plupart des équipes ont déjà joué leurs 8 premiers matchs (voire 9 pour certaines). On entre donc dans le moment crucial de l’année. Chaque défaite peut être synonyme d’élimination quasi définitive des play-offs dorénavant.

Cette semaine, les Rams ont de nouveau une opposition compliquée après leur première défaite. Le Sunday Night Football sera lui animé par un Eagles-Cowboys alléchant. Pendant ce temps-là, trois équipes continuent de se tirer la bourre à distance pour les hautes sphères de l’AFC (Chiefs, Pats et Chargers) alors que côté 49ers et Giants, c’est plutôt le bas du classement que l’on regarde. Une rivalité légendaire en NFC, une suprématie en jeu en AFC, le premier choix de la draft toujours dans les têtes et les traditionnels duels de division : voici le programme de la semaine 10 !

Les matchs à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Los Angeles Rams (8-1) – Seattle Seahawks (4-4)

Pour la première fois de l’année, nous allons voir comme Los Angeles réagit à une défaite. Défaits par les Saints la semaine, les Rams ont encore de la marge dans cette division de la NFC Ouest mais doit repartir de l’avant. D’abord parce que les sont potentiellement à égalité avec eux en tête de la conférence (7-1 avec un match en moins). Ensuite parce qu’il ne faut pas laisser le doute s’installer. Côté Seahawks aussi on sort d’une défaite. Un gros match face à une autre équipe de Los Angeles, les Chargers, qui a fait retomber l’équipe pile sur la barre des 50 %. Mais tout n’est pas à jeter et il faut continuer de gagner pour espérer une « Wild-Card ». Si New Orleans a été la première équipe à faire tomber les hommes de Sean McVay, pas sûr qu’ils aient donné la marche à suivre aux Seahawks. En tout cas, pas sûr que Seattle peut appliquer la même stratégie. L’attaque de Russell Wilson est correcte mais pas assez talentueuse pour se lancer dans un feu d’artifice avec Jared Goff et consorts où chaque équipe se rend coup pour coup. Non, Pete Carroll doit rester sur son plan de jeu et abuser du jeu au sol. Dans ce secteur Seattle est très bon (137,1 yards/match, 3e de la ligue) pendant que la défense de Los Angeles n’est pas des plus impériales (105,3 yards encaissés/rencontre, 13e en NFL). En revanche, c’est de l’autre côté du terrain qu’il faut être un peu plus inquiet pour les visiteurs. D’habitude si sérieuse (19,5 points encaissés/match, 5e de la ligue), la défense de Seattle n’a pas totalement su contenir les Chargers la semaine dernière (25 points encaissés). Il faudra faire mieux car les Rams peuvent le faire payer.
Pronostic : Pas le temps de douter, les Rams retrouvent le chemin de la victoire.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Philadelphie Eagles (4-4) – Dallas Cowboys (3-5)

Ce Sunday Night Football promet d’être excitant pour de multiples raisons. Il y a tout dans ce match. Il y a d’abord deux bonnes équipes. Malgré leurs bilans moyens, Philadelphia comme Dallas font partie des bonnes formation de la saison. Le problème est qu’elles sont irrégulières. Les Eagles en sont l’exemple parfait. Depuis le début de la saison, ils n’ont jamais gagné deux matchs consécutifs. Mais à l’inverse, ils ont toujours réagit après une défaite. Ce qui fait que leurs résultats pour l’instant sont simples : Victoire-Defaite-Victoire-Defaite-etc… Si on suit cette logique d’ailleurs, ils devraient perdre face à Dallas car ils ont emporté leur dernier match (semaine 8 à Londres vs. Jaguars). Pour les Cowboys, c’est un peu plus compliqué. La franchise n’a plus gagné depuis le 14 octobre et a enchaîné deux défaite d’affilées. Mais l’équipe reste bonne, surtout qu’elle a recruté à un poste qui était l’une de ses plus grosses lacunes depuis le début de l’année : un receveur. Et c’est aussi pour cela que ce match est excitant. Les deux équipes vont pouvoir montrer la plus-value que va leur apporter leur nouveau receveur arrivée via un trad (Amari Cooper côté Dallas et Golden Tate côté Philadelphia). Le premier s’est déjà montré lors du Monday Night Football en semaine 9 (5 réceptions, 58 yards et 1 TD) et devrait être de plus en plus à l’aise dans cette attaque. Le deuxième a eu plus d’une semaine pleine pour se familiariser aux schéma des Eagles et il apprécie surtout jouer contre les Cowboys. Pour preuve ses statistiques cette année quand il était encore un Lions (8 réceptions, 132 yards  et 2 TDs). Il a laissé un mauvais souvenir à ses adversaires et va les retrouver de nouveau. Enfin, on parle là d’une rivalité historique de la NFL. Bref, le genre de rencontre à ne pas manquer…
Pronostic : À l’extérieur, les Cowboys créent la surprise et reviennent à hauteur de leurs rivaux.

Suprématie en jeu en AFC

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Kansas City Chiefs (8-1) – Arizona Cardinals (2-6)

Ils sont toujours en tête de la conférence et de la division. Les Chiefs dominent toujours parfaitement leur sujet, pourtant ils n’ont pas le droit à l’erreur. Derrière eux, les Pats sont à l’affût pour leur récupérer la première place de la conférence, pendant que les Chargers attendent le faux-pas pour passer devant dans l’AFC Ouest. Une pression, que les hommes d’Andy Reid gèrent parfaitement pour l’instant. Après une période calendaire compliquée avec des matchs contre les Jaguars, les Bengals, les Patriots ou encore les Broncos (2x), les oppositions se sont calmées depuis deux semaines. Kansas City a battu Cleveland la semaine dernière et s’attaque ce dimanche aux Cardinals. Malgré un bilan de 2-2 sur les 4 derniers matchs, Arizona est l’une des pire équipes de la ligue, notamment en attaque. Pendant que Josh Rosen et les siens n’inscrivent que 13,7 points par match (31e de la ligue), Kansas City fait exploser toutes les défenses avec 36,3 unités inscrites par rencontre (1e en NFL). Le duel est donc déséquilibré et pourrait tourner à la boucherie. À domicile, Kansas City doit en tout cas faire le travail, avant de profiter d’une semaine de repos et surtout d’aller à Los Angeles pour affronter les Rams en semaine 12.
Pronostic : Sans surprise, les Chiefs ne font pas de cadeau aux Cardinals et s’imposent lourdement.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Tennessee Titans (4-4) – New England Patriots (7-2)

Ils sont les principaux concurrents des Chiefs dans la conférence. Les Patriots continuent, semaine après semaine, d’envoyer message après message : il faudra encore compter sur eux cette année. Dimanche dernier était peut-être le meilleur exemple. New England a dominé les Packers des deux côtés, dégageant un sentiment de puissance manifeste. Les Titans sont prévenus, c’est du lourd qui arrive. Eux ont joué lundi soir. Un match physique face aux Cowboys et s’en sont sortis. De bien belle manière d’ailleurs. Tennessee n’a pas dis son dernier mot dans cette division AFC Sud. Malgré des Texans qui s’envolent, ils espèrent encore des playoffs. Ils passent un véritable test en cette semaine 10. Certains dans cette équipe le savent d’ailleurs mieux quiconque puisqu’ils étaient encore dans le camp d’en face il y a peu. On parle notamment de Malcolm Butler, pas en réussite contre Dallas avec deux touchdowns concédés et Dion Lewis, dont on surveillera le duel à distance avec James White. À voir aussi chez les Pats si Sony Michel et surtout Rob Gronkowski feront leur retour.
Pronostic : Les Patriots continuent sur leur lancée et l’emportent. 

Premier choix de la draft

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
San Francisco 49ers (2-7) – New York Giants (1-7)

Chaque semaine, on continue de ressortir les duels qui auront un impact direct sur le classement du premier choix de la draft. Cette fois, ce sera le Monday Night Football entre les 49ers et les Giants. Deux des 6 équipes qui affichent seulement deux victoires ou moins. Un duel déséquilibré puisque San Francisco aura 3 jours de plus de repos et de préparation à la faveur d’un match joué jeudi dernier. Une opposition face aux Raiders (une autre équipe à seulement une victoire) que les 49ers ont emporté. L’histoire de ce match restera forcément Nick Mullens, le quarterback qui a surpris tout le monde en livrant un match exceptionnel (16/22, 262 yards, 3 TDs). Il a posté une évaluation parfaite (151,9) pour son premier match dans la grande ligue. Contre New York l’évaluation ne sera probablement pas parfaite, mais peut-il livrer de nouveau un très bon match ? Il faudra attendre le dernier match de cette semaine 10 pour le savoir. Contre Oakland, il avait profité d’un pass-rush très mauvais de la part des Raiders pour avoir un peu plus de temps pour prendre ses décisions. Bonne nouvelle, si Oakland est dernier au nombre de sacks provoqués (7), les Giants sont avant-derniers (10). Il devrait de nouveau avoir un peu de mou pour s’en sortir. Le pass-rush sera d’ailleurs la clé de ce match. Les deux équipes ont déjà encaissé 31 sacks cette saison (30e et 31e de la ligue), et la ligne offensive qui protégera le mieux son lanceur donnera un avantage conséquent à sa franchise.
Pronostic : Pour la première fois de la saison, les 49ers enchaînent une deuxième victoire consécutive.

Les duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Chicago Bears (5-3) – Detroit Lions (3-5)

En trois semaines, ces deux équipes vont s’affronter à deux reprises. Pour les Bears comme pour les Lions, c’est une bonne chose. Pour les premiers, c’est l’occasion de distancer définitivement un concurrent de la NFC Nord. Pour les seconds, ils ont l’opportunité de revenir à hauteur de leurs adversaires et de se relancer dans la division. Entre ces deux rencontres, les Bears affronteront aussi les Vikings. Autant dire que les trois semaines sont cruciales pour les hommes de Matt Nagy. Pour l’instant, ils sont toujours en tête de leur division et donc qualifiés pour les playoffs, mais il va falloir tenir le rythme de Green Bay et surtout Minnesota derrière. Depuis deux rencontres, la défense de Chicago est redevenue l’escouade dominante du début de saison. Elle n’a autorisé que 10 et 9 points face aux Jets et Bills, n’autorisant qu’un touchdown par match. Contre Detroit, elle devrait continuer cette série avec une attaque des Lions qui a du mal en ce moment. Pour preuve, l’opposition contre les Vikings durant laquelle ils n’ont marqué que 9 points.
Pronostic : Les Bears l’emportent à domicile et restent premiers de la NFC Nord.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Jets (3-6) – Buffalo Bills (2-7)

Encore une saison galère pour ces deux équipes. Alors que l’on entame la deuxième partie de l’année, les deux franchises doivent déjà préparer la saison prochaine en construisant quelque chose qui devra être plus stable en 2019. Pour New York, les derniers matchs vont permettre à Sam Darnold de prendre de l’expérience (même si en l’occurence sur ce match Josh McCown sera titulaire par mesure de précautions) et d’exploser pourquoi pas en saison deux comme ont pu le faire Carson Wentz ou Jared Goff. Pour Buffalo c’est plus compliqué, Josh Allen est blessé et reste à l’infirmerie pour l’instant. La défense est déjà en place mais c’est l’attaque qui doit passer à l’étape supérieur. Les Bills ont beaucoup de mal de ce côté du terrain. Sur les 6 derniers matchs, l’équipe de Sean McDermott n’a inscrit que 7,6 points de moyenne, à peine plus d’un touchdown par match. Sur l’année, les Bills sont à 10,7 unités inscrites de moyenne (32e de la NFL). La semaine dernière, Nathan Peterman a été (un peu) meilleur avec un record en carrière de 31 passes complétées. Toutefois, il a quand même lancé 3 interceptions, une habitude pour lui. En attaque, New York n’est pas beaucoup mieux avec 22 points/match (22e de la ligue). Vous l’aurez compris, il ne risque pas d’y avoir un grand spectacle dans ce match.
Pronostic : Les Jets l’emportent dans un match qui ne restera pas dans les livres d’histoires.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Indianapolis Colts (3-5) – Jacksonville Jaguars (3-5)

Qui aurait cru qu’une fois arrivé à la semaine 10, ces deux équipes auraient le même bilan ? Pas grand monde. Pourtant Jaguars comme Colts affichent 3 victoires et 5 défaites. Si Indianapolis est à la place que l’on imaginait au début de saison, Jacksonville en revanche va de déception en déception. Après avoir commencé la saison par 3 victoires en 4 matchs avec notamment un succès impressionnant face aux Patriots, les Jaguars ont complètement coulé. L’équipe n’a plus gagné depuis le 30 septembre. L’un des secteurs dans lequel les Jaguars sont loins de leurs performances est la colonne des sacks. « Sacksonville » ne mérite plus son surnom. Calais Campbell, Yannick Ngakoué et consorts n’ont enregistré que 19 sacks cette saison (24e). On pourrait alors se dire que les Floridiens pourraient se relancer face à des Colts qui possèdent depuis plusieurs saisons une ligne offensive très moyenne. Sauf que cette saison ce n’est plus le cas. Les efforts des dirigeants pour améliorer ce groupe ont finalement payé et ça se voit. Cette ligne n’a encaissé que 10 sacks depuis le début de la saison (2e de la NFL). Le fait d’avoir Andrew Luck au poste de quarterback aide aussi pour faire descendre cette statistique. Toujours est-il que Indianapolis est surprenant et n’a pas à rougir face à Jacksonville cette année. Surtout que l’équipe est actuellement dans une spirale positive avec deux victoires consécutives.
Pronostic : Les Colts continuent leur belle période et confirment la mauvaise saison des Jaguars.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Oakland Raiders (1-7) – Los Angeles Chargers (6-2)

Le match de la semaine dernière l’a prouvé de nouveau, cette année il faut compter sur les Chargers. Los Angeles relève tous les défis qu’on leur propose et Seattle en a fait les frais la semaine dernières. Les deux seuls défaites des hommes d’Anthony Lynn ont été face aux Rams et aux Chiefs, peut-être les deux meilleures équipes de la NFL à cette période. En dehors de ces deux-là, personne n’a réussi à les faire plier. Et on se demande bien comment, les Raiders pourraient s’y prendre. Oakland n’a pas les armes, même à domicile, pour espérer quelque chose. La défense est l’une des pires de la NFL. Elle encaisse pas moins de 31,5 points par match (31e de la ligue). Compliqué quand on sait que l’on affronte l’une des attaques les plus explosives du pays. Le plus inquiétant, c’est que depuis le débit de l’année, Jon Gruden ne trouve aucune solution face au jeu au sol (144,5 yards encaissé par match, pire moyenne de la NFL). Melvin Gordon risque alors de s’en donner à coeur joie, lui qui mène la 5e meilleure attaque à la course de la ligue (128,9 yards/rencontre). En effet, une surprise est toujours possible. Mais ce serait une sacrée surprise.
Pronostic : Derrière les Chiefs, les Chargers gardent le rythme dans l’AFC Ouest.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cincinnati Bengals (5-3) – New Orleans Saints (7-1)

Et si elle était là, la meilleure équipe de la ligue à l’heure actuelle. En tout cas, elle est en tête de tous les« Power Ranking » cette semaine. En même temps, difficile d’en faire autrement quand on a vu la démonstration de force que les Saints ont livré dimanche dernier face aux Rams. Un match plein de bout en bout et de chaque côté du terrain contre une équipe qui n’avait pas perdu un match de toute la saison. New Orleans en est désormais à 7 victoires consécutives et est deuxième dans la conférence, uniquement à la faveur d’un match en moins sur Los Angeles. En bref, cette équipe commence à faire peur. Surtout qu’on a appris dans la semaine, que l’attaque allé recevoir un nouveau renfort : Dez Bryant. Comme si elle en avait besoin. On ne sait pas encore dans quelle forme est l’ex-receveur des Cowboys mais s’il revient à un niveau décent, ce peu vite devenir un casse-tête pour les adversaires. Pas sûr qu’il est un rôle très important dès dimanche en revanche. Ce qui n’empêche pas les Bengals de se méfier, surtout avec cette défense qui encaisse déjà beaucoup de points (27,4 points/match, 28e de la ligue). Heureusement que l’attaque est là pour sauver la mise comme la semaine dernière contre les Buccaneers. Elle affiche 27,6 points/rencontre (10e de la ligue). C’est d’ailleurs ça qui permet aux Bengals d’encore croire aux playoffs en AFC. En tout cas, ce match promet d’être très spectaculaire et aurait eu sa place dans la catégorie « à ne pas manquer ».
Pronostic : Dans un match très serré, les Saints ne sont pas pris au piège et gagnent dans l’Ohio.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cleveland Browns (2-6-1) – Atlanta Falcons (4-4)

Les Falcons y sont enfin. 4-4, c’était le premier objectif de cette équipe. Alors qu’elle avait démarré à 1-4, il lui fallait absolument enchaîner les victoires pour, au moins, revenir à 50% de victoire. Maintenant, c’est une autre saison qui commence pour les finalistes 2016. Si la tête de la division est un peu trop loin à aller chercher avec les Saints qui dominent, les playoffs sont encore atteignables. Mais la deuxième partie de l’année doit être quasiment parfaite. Pour commencer, cette série de 8 matchs, Atlanta se rend à Cleveland. Pas forcément le plus compliqué des déplacements. Attention toutefois, les Browns sont difficiles à manier à domicile. Depuis le début de l’année, ils affichent un bilan de 2 victoires pour 2 défaites et un match nul dans l’Ohio. Ce ne sera pas non plus facile pour Dan Quinn et ses hommes, mais les Falcons semblent avoir trop de talent pour se faire surprendre. D’abord en attaque où Matt Ryan est toujours aussi bon cette saison (213/301, 2 685 yards, 19 TDs, 3 INTs). Il est même 4e de la ligue au nombre de yards lancés. Avec des cibles comme Calvin Ridley (33 réceptions, 463 yards et 7 TDs) ou Julio Jones (60 réceptions, 933 yards et 1 TD), qui a inscrit son premier touchdown de la saison la semaine dernière, l’attaque va être compliquée à arrêter pour les Browns. De l’autre côté du terrain, ce n’est pas mieux. La défense des Falcons est un peu plus à la peine (28,3 points encaissés/match, 29e de la ligue), mais va un peu mieux avec seulement 20 points ou moins encaissés lors de 3 des 4 derniers matchs. Surtout, ils vont affronter une ligne offensive des Browns qui a déjà autorisé pas moins de 35 sacks cette saison. Avec des joueurs comme Vic Beasley ou même Bruce Irving qui vient d’être signé cette semaine, Atlanta pourrait en profiter. Du côté des pass-rush, Deion Jones est revenu à l’entraînement cette semaine, mais ne devrait pas encore être tout à fait prêt après sa fracture du pied lors du premier match de la saison.
Pronostic : Quatrième succès consécutif pour les Falcons qui poursuivent leur bonne période.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Tampa Bay Buccaneers (3-5) – Washington Redskins (5-3)

Trent Williams, Brandon Scherff, Shawn Lavuao, Morgan Moses… La liste des blessés sur la ligne offensive semble s’allonger semaine après semaine du côté des Redskins. Alors que tout allé très bien pour eux avec un jeu au sol dominant et un Alex Smith qui concédait très peu de perte de balles, la suite de la saison risque d’être compliquée si cela continue de la sorte. La semaine dernière, Washington a subi la loi des Falcons, ce dimanche, il va falloir regoûter à la victoire face à une nouvelle équipe de la NFC Sud. L’idée est de limiter la casse pour essayer de récupérer ces blessés. La bonne nouvelle c’est que les Redskins sont toujours premiers de leur division. En plus, leur deux poursuivants (Cowboys et Eagles) s’affrontent cette semaine, mais il faut aller gagner en Floride. Deux des trois victoires de Tampa Bay sont venues d’un match à domicile, seuls les Steelers ont réussi à s’imposer au Raymond James Stadium. Le défi n’est pas facile pour l’équipe de Jay Gruden mais le chemin vers les playoffs passe par ce genre de rencontre.
Pronostic : Les Buccaneers l’emportent une fois de plus grâce à leur attaque.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Green Bay Packers (3-4-1) – Miami Dolphins (5-4)

Ryan Tannehill ne sera toujours pas présent pour ce match. Alors qu’on annonçait une courte absence face aux Bears en semaine 6, le lanceur a finalement manqué 4 matchs et sera absent pour le 5e. Durant cette période, c’est Brock Osweiler qui a pris l’intérim. Il est actuellement a un bilan de 2-2. Miami garde le rythme et peut toujours croire aux playoffs. Ce dimanche, la franchise passe un vrai test face aux Packers. Un match probablement décisif pour eux, car après ça ils affronteront les Colts et les Jets de nouveau. Deux matchs à leur portée et en allant gagner à Green Bay cela ferait beaucoup de bien à Adam Gase. Sauf qu’il est très dur de gagner à Lambeau Field. Surtout que les Packers sortent d’une défaite face à une autre équipe de l’AFC Est. Ils ont eux dans l’obligation de gagner pour encore croire à la post-saison. Le problème, est qu’Aaron Rodgers et sa ligne offensive ont souffert du pass-rush de New England dimanche alors que ce n’était pas forcément un point fort des finalistes 2017. En revanche, ça l’est un peu plus pour les Dolphins. Miami pourrait donc mettre encore plus de pression sur les locaux du jour. C’est souvent ce qui leur permet de créer des pertes de balles. Les Dolphins en sont à 15 INTs depuis le début de l’année (1e en NFL). Sur ce point-là en revanche, ils sont mal tombés. Aaron Rodgers n’a lancé qu’une interception cette année, et encore elle n’est pas imputable au quarterback puisqu’elle provient d’une erreur de Jimmy Graham.
Pronostic : Sous pression les Packers l’emportent chez eux et reviennent à 50 %.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cincinnati Bengals (5-3) – New Orleans Saints (7-1)
Cleveland Browns (2-6-1) – Atlanta Falcons (4-4)
Chicago Bears (5-3) – Detroit Lions (3-5)
Kansas City Chiefs (8-1) – Arizona Cardinals (2-6)
Tennessee Titans (4-4) – New England Patriots (7-2)
Tampa Bay Buccaneers (3-5) – Washington Redskins (5-3)
New York Jets (3-6) – Buffalo Bills (2-7)
Indianapolis Colts (3-5) – Jacksonville Jaguars (3-5)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Oakland Raiders (1-7) – Los Angeles Chargers (6-2)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Los Angeles Rams (8-1) – Seattle Seahawks (4-4)
Green Bay Packers (3-4-1) – Miami Dolphins (5-4)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Philadelphie Eagles (4-4) – Dallas Cowboys (3-5)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
San Francisco 49ers (2-7) – New York Giants (1-7)

Équipes au repos :
Baltimore Ravens (4-5), Denver Broncos (3-6), Houston Texans (6-3) et Minnesota Vikings (5-3-1).

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Nov à 3:20 SEA 1.6 pariez 2 GB
18-Nov à 20:00 ATL 1.48 pariez 2.25 DAL
18-Nov à 20:00 DET 2.4 pariez 1.42 CAR
18-Nov à 20:00 IND 1.65 pariez 1.95 TEN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une