Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft NCAA Portrait 0

NCAA – Futures stars – Elgton Jenkins, balle au centre

NCAA – Futures stars – Elgton Jenkins, balle au centre

Avant d’exprimer leurs talents avec les professionnels, les joueurs NFL se forment dans les universités du pays. La rédaction de TDA vous propose les portraits de ceux qui seront les stars de demain.

Elgton Jenkins

1m93 pour 140 kilos
Né le 26 décembre 1995 à Clarksdale, Mississippi
Centre, Mississippi State, senior

Le centre est le joueur qui engage le ballon en le transmettant au quarterback. Mais pas que. Il est celui qui sur la ligne analyse la défense adverse et son positionnement. Quid du middle linebacker ? Quid d’un safety en position de blitz ? Pourtant. Hormis ceux qui pratiquent ce jeu, peu les remarquent. Prenez également les 30 joueurs de ligne offensive les mieux payés et vous y verrez quatre centres. 4 sur 30. Le premier d’entres-eux est le Cowboy Travis Frederik et son contrat est seulement le 13e parmi les big uglies.

Aujourd’hui retour à Starkville, pour un focus sur une position peu médiatisée mais ô combien importante, après le joueur dominant dans les tranchées côté défensif (Simmons), à la rencontre de celui qui domine le côté offensif.

Polyvalence

En 2017, l’équipe des Bulldogs est celle ayant concédé le moins de sacks dans la si relevée conférence SEC. Big E y était pour beaucoup avec son ami Martinas Rankin (drafté par les Texans en 2018). Si au lycée, il jouait des deux côtés du ballon (19 plaquages et 2 sacks en 2014 comme defensive tackle), c’est bien pour jouer en attaque qu’il est recruté par les marrons et blancs.

Ses deux premières saisons sur le terrain (une première sans jouer/redshirt), il est dans la rotation démarrant 3 matchs en 2015 et 5 en 2016. 8 titularisations mais 25 matchs joués en tout et sa polyvalence liée à son intelligence de jeu est précieuse : 5 titularisations comme tackle gauche, une comme tackle droit et trois en guard gauche.

En 2017, il est positionné au centre de la ligne et il y démarre les 13 matchs. Aucun sack concédé, pas même un QB hit. Nous parlons bien pourtant, d’un joueur ayant affronté les Dlines de Georgia, Alabama, LSU et Auburn.

Son entraineur Joe Moorhead, dit de lui à usatoday, qu’il est « les yeux, les oreilles et le cerveau de l’attaque ». Le cerveau, le mot est lâché.

Intelligence

Ty Darlington était le centre de l’université de Oklahoma pendant quatre saisons (2012-15) et à propos de cette position bien spécifique il déclare à ESPN :

« Le centre doit être le joueur le plus intelligent de la ligne si ce n’est de l’attaque. Il doit s’adapter et prendre des décisions cruciales sous la pression »

Ce à quoi Ryan Kelly (Colts) répond : « Je ne sais pas si nous sommes tous des Einstein mais nous acceptons les responsabilités qui vont avec ce poste ». Et cela tombe bien concernant Jenkins puisqu’il n’a plus rien à démontrer au niveau scolaire : diplômé en technologie industrielle, il a également été honoré par deux fois (2015 et 2017) en étant membre du SEC Academic Honor récompensant le niveau scolaire des joueurs de la conférence.

Persévérance

« Cette inter-saison j’ai beaucoup travaillé sur les détails, notamment concernant mon snapping* »             *transmission du ballon

Nick Saban, l’entraineur de l’université de Alabama dit de cette position (espn) :

« Le centre doit être fort physiquement pour gérer les nose tackles, il doit être vif, il doit être athlétique pour bloquer sur le second niveau et surtout, il doit avoir des mains sures pour contrôler le ballon « 

La position requiert aussi un travail sur l’équilibre du corps. Le centre est un joueur devant dans le même temps, envoyer une main en arrière pour transmettre le cuir, tout en avançant ses pieds et son autre bras vers l’avant pour bloquer un défenseur de 140 kilos.

Elgton Jenkins est à ce jour (décembre 2018) considéré comme valant un choix du top 50. En plus d’être bon en protection, il est un bloqueur efficace pour le jeu de course et, sa polyvalence lui permettant de jouer plusieurs positions sur la ligne O ne fait que renforcer ce statut.

Lors du match du 10 novembre 2018 contre Alabama, il n’a pu contenir tout le match le formidable nose tackle Quinnen Williams, mais qui le peut ? Fin janvier, il sera observé concernant sa capacité à contenir les défenseurs les plus forts, durant la semaine du Senior Bowl. Ses performances lors des exercices en semaine et du match du samedi 26 seront déterminant quant à sa position sur les boards des managers NFL.

Récompense

Il est, avec sa saison 2018, un des favoris pour remporter le Rimington Trophy décerné chaque année au meilleur centre du pays*. L’an dernier, le Buckeye de Ohio State Billy Price l’a remporté avant d’être sélectionné au premier tour par les Bengals de Cincinnati. Cela serait une belle reconnaissance pour tout le travail qu’il a fournit, même s’il avoue qu’il se contenterait d’une plus modeste récompense : un bon repas.

Lorsque Paul Davis de 247Sports lui pose la question de savoir quel est le joueur lui ayant posé le plus problème jusqu’ici, il ne cite aucun joueur ni d’Alabama ni de LSU mais son coéquipier Jeffery Simmons :

« Je pense qu’il est le meilleur defensive tackle du pays. Et par rapport à tout notre travail en commun à l’entrainement, je pense qu’il va devoir me payer un bon repas. Il sera choisi avant moi alors c’est lui qui devra payer l’addition »

* Mentions au poste de centre : Garrett Bradbury NC State, Erik McCoy Texas A&M, Ross Pierschbacher Alabama

Essayez pendant 2 minutes 40 de garder vos yeux sur le joueur qui engage le ballon, le numéro 74 :

Possible fit 2019 : New-York Giants

Les G-Men se doivent de continuer à renforcer la ligne offensive. Greco, Pulley et Halapio seront agent-libres à l’inter-saison et une sélection de Jenkins au second tour aiderait à mieux protéger Eli Manning ou un rookie et, sa capacité à ouvrir des brèches et à bloquer au second niveau serait précieuse pour Saquon Barkley.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
17-Déc à 3:20 LAR 1.1 pariez 4.7 PHI
18-Déc à 3:15 CAR 2.85 pariez 1.3 NO

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une