Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Indianapolis Colts Jacksonville Jaguars Résumés

Colts – Jaguars (29-26) : pas de chance pour Jacksonville

Indianapolis Colts (4-5) – Jacksonville Jaguars (3-6) : 29-26

Les défenses avaient encore la tête à la semaine de repos et chaque équipe a eu sa mi-temps. Réveil trop tardif pour Jacksonville, incapable d’arrêter l’attaque d’Indianapolis en première période. Des Colts emmenés par un Andrew Luck chirurgical (21/29, 285 yards, 3 touchdowns, 1 interception) et un Eric Ebron (3 rec, 69 yards, 2 TDs + 1 TD au sol) en feu sur les premières minutes du match. Les Jaguars peuvent regretter tout de même un field goal raté et une conversion à un point bloquée.

Il y a tout de même eu du suspense, puisque les Jaguars ont récupéré le ballon à trois minutes de la fin avec l’occasion d’égaliser ou de l’emporter. Mais un fumble de Rashad Greene a mis fin à leurs derniers espoirs. Avec cette défaite, la porte des playoffs se referme un peu plus.

Ebron, homme à tout faire

Les Colts restent sur une série de trois victoires consécutives à domicile et comptent bien poursuivre dans cette direction. Le début de match, essentiellement basé sur des petites passes, est en tout cas à leur avantage. Le ballon voyage bien, Andrew Luck, remarquablement protégé par sa ligne, distribue à toutes ses cibles et Eric Ebron (3 réceptions, 69 yards, 2 touchdowns à la passe – 1 course, 2 yards, 1 touchdown à la course)  est l’homme qui termine les actions. Au bout de 7 petits jeux, il réceptionne le cuir en profondeur, casse un dernier plaquage et se jette sur le plot de coin pour conclure la première série offensive par un touchdown de 53 yards (7-0). Sur la toute fin du premier quart temps, il inscrit son second touchdown de la journée sur une course de 2 yards (14-7). Entre temps, Jacksonville est revenu au score grâce à Dante Moncrief (3 réceptions, 98 yards, 1 touchdown) et Blake Bortles (26/38, 320 yards, 2 touchdowns) qui réalise son plus gros jeu de la saison. Malgré une position de départ peu enviable sur ses 3 yards, il parvient tout d’abord à se donner plus d’espace avant de trouver l’ancien de la maison Colts. Sur un tracé corner, il parvient à éviter deux défenseurs qui se télescopent, sa pointe de vitesse faisant le reste pour rejoindre la end-zone avec une réception de 80 yards.

Le second acte est une partie de ping-pong offensif. Mais où les locaux avancent par de longs drives bien construits, les floridiens répondent par des coups d’éclats. A ce petit jeu, Ebron ressort une nouvelle fois de sa tanière, la défense des Jaguars est complètement dépassée et Indianapolis en profite. Son attaque carbure aussi bien au sol, avec un gros jeu de 53 yards en débordement de Jordan Wilkins (sa seule course du match), qu’à la passe. Et c’est par la voie aérienne que la série se conclue avec le triplé du tight-end, étonnamment seul dans la zone d’en-but (21-7). Les visiteurs répondent sur la série suivante en remontant le terrain rapidement. 5 petites actions ont suffi, Leonard Fournette se chargeant de conclure au sol sur 1 yard (21-13). Seul bémol, la transformation à 1 point contrée qui aurait pu coûter cher sans l’intervention des arbitres. Et Andrew Luck dans tout cela, il va bien, merci pour lui. En atteste une première période remarquablement terminée par une nouvelle passe de touchdown pour Mo Alie-Cox (1 yard), Marlon Mack transformant à deux points (29-16). Petite lueur d’espoir côté visiteur avec trois nouveaux points avant la sirène sur un field goal de 28 yards de Josh Lambo (29-16). Les deux équipes regagnent les vestiaires, nul doute que les coordinateurs défensifs auront du travail tant ce secteur de jeu a été défaillant avec 530 yards gagnés au total, 25 premières tentatives obtenues et aucun sacks, ni interceptions concédés.

Réveil en seconde mi-temps

Jacksonville est en tout cas revenu avec de meilleures intentions, et semble avoir copié le plan de jeu des Colts, la rigueur défensive en plus. Débutant avec le ballon, les Jaguars mangent plus de 8 minutes 30 à l’horloge, avec 17 actions au total qui s’achèvent par un nouveau touchdown de Fournette sur une play action à 1 yard de la end zone (29-23). Cette série est notamment marquée par la première réussite dans l’histoire de la franchise floridienne d’un fake field goal sur une 4ème tentative et 4 yards à parcourir sur les 30 yards adverses.

Après un stop défensif et une nouvelle série bien menée, le troisième quart temps, se finit sur un échec de Lambo à 52 yards de distance, le ballon passe à quelques centimètres du poteau gauche. Dommage pour eux, cela aurait permis de concrétiser un gros temps fort depuis le retour des vestiaires en revenant à 3 points avant le dernier acte mais la partie est loin d’être terminée.

Dans la continuité, Luck est intercepté par Telvin Smith mais cela n’a pas profité à Jacksonville, contraint de se dégager. Les Colts n’y arrive décidément pas en seconde période. Après une nouvelle possession stérile, ils voient leurs adversaires revenir suite au field goal de 55 yards de Lambo à un peu plus de 4 minutes de la fin du match (29-26), alors qu’Adam Vinatieri dévisse le sien à 52 yards des poteaux. Le compte à rebours est lancé et Jacksonville continue de progresser pour au moins arracher les prolongations.

C’est le moment choisi par la défense d’Indianapolis pour réaliser enfin une action d’éclat. Sur une réception de 10 yards de Rashad Greene, Kenny Moore provoque un fumble et Malik Hooker récupère le ballon. Non vue dans un premier temps, la vidéo contredit l’appel des arbitres et offre le ballon aux Colts sur leurs 23 yards. Luck n’a plus qu’à mettre le genou à terre. A une minute du terme, ce scénario met un terme à la rencontre et très certainement aux derniers espoirs des Jaguars d’accrocher une place en playoffs après une quatrième défaites consécutives.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
17-Déc à 3:20 LAR 1.1 pariez 4.7 PHI
18-Déc à 3:15 CAR 2.85 pariez 1.3 NO

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu