Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

L'équipe type 0

L’équipe type de la semaine 10 : Nick Chubb s’échappe, Leighton Vander Esch joue les sauveurs

L’équipe type de la semaine 10 : Nick Chubb s’échappe, Leighton Vander Esch joue les sauveurs

Attaque

Quarterback : Drew Brees, New Orleans Saints (22/25, 265 yards, 3 touchdowns)
MVP ! MVP ! Seulement trois passes incomplètes pour le fantastique quarterback des Saints dont une passe relâchée par un receveur et une autre lancée sur la touche pour échapper à la pression. Une évaluation de 150,4 pour couronner le tout et à moins d’un effondrement en fin de saison, New Orleans sera l’un des grands favoris pour le Super Bowl LIII, mais nous n’en sommes encore pas là. Ah … et Brees a passé Brett Favre au nombre de touchdowns lancés en carrière.

Running back : Nick Chubb, Cleveland Browns (20 portés, 178 yards, 1 touchdown)
Un touchdown de 92 yards (record de la franchise) à la course, un touchdown à la réception et Nick Chubb ressemble de plus au monstre à deux têtes qu’il était à Georgia et au choix du 1e tour qu’il aurait probablement dû être s’il n’avait pas eu cette horrible blessure au genou durant son cursus sur le campus d’Athens.

Receveur n°1 : Allen Robinson, Chicago Bears (8 réceptions, 133 yards, 2 touchdowns)
Pareil que pour son voisin du dessus. Avant sa déchirure du ligament antérieur, Allen Robinson, c’était 80 réceptions pour 1400 yards et 14 touchdowns en 2015. Si les Bears ont de bonnes chances de retrouver les playoffs, ils pourraient surtout faire des dommages pour plusieurs années par la suite tant l’équipe semble s’équilibrer des deux côtés du ballon.

Receveur n°2 : Corey Davis, Tennessee Titans (7 réceptions, 125 yards, 1 touchdown)
5e choix de la Draft en 2017, on commençait déjà à dire que Corey Davis était un bust avant cette saison 2018L’histoire, c’est que  le receveur des Titans montre de plus en plus non seulement ses qualités athlétiques, mais aussi ses très bonnes mains qu’on lui connaissait en college football. Si Marcus Mariota trouve le moyen d’avoir une connection permanente avec lui, cela pourrait faire des étincelles du côté de Nashville

Receveur n°3 : Tyreek Hill, Kansa City Chiefs (7 réceptions, 117 yards, 2 touchdowns)
Caméraman, spectateur, receveur électrique. Tyreek Hill sait décidément tout faire, mais sa plus grande qualité est tout de même de faire exploser quasiment toutes les défenses NFL. Comme quoi, il y a encore des joueurs qui s’en sortent après avoir reçu l’étiquette de saltimbanque en NCAA.

Tight end n°1 : Zach Ertz, Philadelphia Eagles (14 réceptions, 145 yards, 2 touchdowns)
Quel match du tight end des Eagles. Ses stats parlent d’elles-mêmes, mais, malheureusement pour Philadelphie il a échoué à 8 yards de la end zone sur la dernière action du match non sans avoir eu la présence d’esprit de faire une passe latérale à Golden Tate pour que ce dernier ait sa chance de marquer un touchdown.

Ligne offensive : Dallas Cowboys
Ezekiel Elliott est très fort, s’il peut mettre 151 yards contre la 2e meilleure défense face à la course avant cette semaine, c’est que la ligne offensive y est pour quelque chose. Xavier Su’a Filo et Zack Martin ont notamment ouvert de nombreuses brèches pour l’ancien Buckeye.

Défense

Defensive tackle : Aaron Donald, Los Angeles Rams (3 plaquages, 2,5 sacks)
Une semaine sans face à la très bonne ligne offensive et Aaron Donald est de nouveau au sommet de son art. Il a littéralement terrorisé les linemen des Seahawks durant toute la rencontre, aplati Russell Wilson, recouvert un fumble et reparti au vestiaire le couteau entre les dents.

Defensive tackle : Fletcher Cox, Philadelphia Eagles (3 plaquages)
encore un match dominant de la part du defensive tackle des Eagles. Plus que de simples stats, la présence de Cox interdit l’accès à l’attaque adverse durant toute la rencontre. L’ennui, c’est que ses coéquipiers n’ont pas été aussi bons que lui et ont laisser filer Ezekiel Elliott et les passes de Dak Prescott.

Defensive end : Khalil Mack, Chicago Bears (5 plaquages, 2 sacks)
2 sacks de plus dans la besace et une présence de tous les instants pour le fantastique ex-Raider. Jon Gruden a dû sentir les montagnes déplacées par le defensive end jusqu’à Oakland.

Defensive end : Justin Houston, Kansas City Chiefs (4 plaquages, 1 interception)
Une interception pour Justin Houston, ce n’est pas toute les semaines que ça arrive. C’est pourtant bien dans son domaine de prédilection, le pass rush, que le defensive end des Chiefs s’est démarqué face aux Cardinals. Cinq pression sur Josh Rosen, de quoi faire paniquer l’ancien Bruin au point de lui faire lancer un ballon en plein sur Houston.

Linebacker n°1 : Leighton Vander Esch, Dallas Cowboys (13 plaquages, 1 interception)
À moins de 2 minutes de la fin, avec deux joueurs sur le dos, Vander Esch stoppe Corey Clement sur une troisième tentative et donne quasiment la victoire aux Cowboys face aux Eagles. Une victoire indispensable pour garder la franchise de Dallas dans la course aux playoffs. Est-ce que les Cowboys ont bien fait de drafter Vander Esch pour suppléer un Sean Lee toujours aussi fragil au lieu de prendre un receveur ou un tight end ? On dirait bien que oui.

Linebacker n°2 : B.J. Goodson, New York Giants (6 plaquages, 2 interceptions)
Un linebacker des Giants dans l’équipe type ? Parfaitement ! B.J. Goodson a fait très mal aux 49ers avec ses 2 interceptions et  remettre du baume au coeur de ses coéquipiers lorsque San Francisco avait le vent en poupe.

Linebacker n°3 : Joe Schobert, Cleveland Browns (7 plaquages)
En semaine 9, le jeu de course d’Atlanta avait très bien fonctionné. Joe Schobert s’est assuré que cela ne se reproduise pas en semaine 10 avec 4 stops défensif dans ce compartiment de jeu. Le linebacker des Browns réussit en 2018 la meilleure saison de sa carrière et il est à l’image de cette défense de Cleveland qui commence à montrer tout le potentiel qu’on lui prédisait.

Cornerback n°1 : Bryce Callahan, Chicago Bears (5 plaquages, 2 passes déviées, 1 interception)
Et de deux pour Bryce Callahan qui après son apparition dans l’équipe type de la semaine 8 a encore réussit une performance de premier ordre. Ciblé 6 fois, il n’a autorisé que 3 réceptions pour un total de 16 petits yards et réussit une interception. Le cornerback s’impose désormais comme une pièce maîtresse de cette très bonne défense des Bears.

Cornerback n°2 : Prince Amukamara, Chicago Bears (8 plaquges, 2 passes déviées, 1 interception, 2 fumbles forcés)
Décidément, cette défense des Bears ne s’arrête pas de briller. S’il a été moins régulier que Callahan en couverture, Prince Amukamara a réussi tout une panoplie de big plays. Une interception et 2 fumbles forcés pour le cornerback qui semble être revenu à son meilleur niveau après des années de galère avec des blessures.

Free safety : Marcus Williams, New Orleans Saints (4 plaquages, 1 interception)
Le safety des Saints a été tellement parfait en couverture qu’il n’a jamais été ciblé par Andy Dalton. Malgré cela, Williams est parvenu à intercepter une passe du quarterback des Bengals en coupant parfaitement la trajectoire du ballon et en le retournant pour 78 yards, donnant une occasion en or à son attaque d’ajouter des points au tableau. Comme si c’était nécessaire.


Strong safety : Marcus Gilchrist, Oakland Raiders (3 plaquages, 1 passe déviée, 1 interception)
S’il l’attaque des Raiders a encore été anémique en semaine 10, la défense, elle, a fait plutôt bonne figure pendant une bonne partie de la rencontre face aux Chargers. Marcus Gilchrist en a d’ailleurs profité pour réussir sa meilleure performance de la saison en n’autorisant qu’une réception pour 4 yards et en réussissant une très belle interception en fin de 1e mi-temps afin de garder les siens dans le match.

Équipes spéciales

Kicker : Chris Boswell, Pittsburgh Steelers (1/1 au field goal, 7/7 aux extra points)
Souvent, la régularité est le meilleur atout des kickers en NFL et Chris Boswell a été parfait pour les Steelers lors du Thursday Night Football avec un field goal de 50 yards et 7 extra points réussis en autant de tentatives.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
14-Déc à 3:20 KC 1.42 pariez 2.4 LAC
15-Déc à 23:30 NYJ 2.85 pariez 1.3 HOU
16-Déc à 3:20 DEN 1.5 pariez 2.2 CLE
16-Déc à 20:00 ATL 1.18 pariez 3.65 ARI

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une