Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match Chroniques 0

[Preview] NFL Semaine 11 : les Rams et les Chiefs pour savoir qui est le plus fort, les Steelers pour se venger

Beaucoup de gros matchs en cette semaine 11 avec notamment un Los Angeles-Kansas City explosif, mais pas que…

[Preview] NFL Semaine 11 : les Rams et les Chiefs pour savoir qui est le plus fort, les Steelers pour se venger

Tout doucement, le calendrier commence à se dessiner, l’épurage se fait par le bas. Si quelques équipes sont d’ores et déjà hors course pour les playoffs (Cardinals, Raiders, 49ers…), nous arrivons dans la période où la deuxième vague d’éliminations va submerger la NFL. Des équipes comme les Falcons, Eagles, Cowboys ou autres Dolphins n’ont plus le droit à l’erreur. Les rencontres qui arrivent en sont d’autant plus importantes.

Cette semaine sera forcément marquée par l’affrontement de haut vol entre les Rams et les Chiefs. Mais il y a aussi quelques matchs entre équipes de même division qui devraient être sympas, tout comme un match qui sent bon la revanche entre les Jaguars qui avaient éliminé les Steelers en playoffs l’an dernier. On continue aussi de garder un œil sur le bas du classement avec des matchs qui peuvent influer sur la draft 2019. Une opposition entre les deux leaders de conférences, un air de revanche en Floride, le premier choix de la draft toujours en jeu et les traditionnels duels de division : voici le programme de la semaine 11 !

Les matchs à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 22h25
New Orleans Saints (8-1) – Philadelphia Eagles (4-5)

On va forcément beaucoup parler cette semaine du match entre les deux leaders de conférence (voir ci-dessous), mais la meilleure équipe de la NFL à l’heure actuelle est probablement là : New Orleans. Après leur grosse victoire face aux Rams justement, les Saints ont continué sur leur lancée en humiliant ce qui est une des bonnes équipes de l’AFC cette année, Cincinnati. Sean Payton et ses hommes ont inscrit pas moins de 51 points aux Bengals… à Cincinnati ! À l’heure actuelle, on a du mal à imaginer qui peut bien arrêter cette équipe. Doug Pederson, le futur adversaire, a dû se creuser la tête cette semaine pour trouver des moyens de ralentir cette attaque. Généralement, de ce côté du terrain, les Eagles sont plutôt bons (20,3 points encaissés/rencontre, 6e de la ligue), sauf qu’en face c’est tout simplement l’escouade la plus prolifique de la ligue qui se dresse face à eux (36,7 points inscrits/match). Si le champion en titre veut continuer à croire au doublé, il lui faudra absolument trouver une solution, car il n’a plus le droit à l’erreur. Cette défaite face aux Cowboys en semaine 10 a de nouveau fait passer Philadelphia sous la barre des 50 % et la situation devient urgente. Il ne reste plus beaucoup de matchs et les Eagles doivent enchaîner les victoires. New Orleans peut d’ailleurs jouer les juges de paix sur les trois prochaines semaines en NFC. En effet, les Saints affrontent coup sur coup Philadelphia, Atlanta puis Dallas. Trois équipes qui visent une « wild-card », mais qui sont dans une situation où la moindre défaite peut-être fatale. Drew Brees et ses partenaires sont capables de ressortir avec trois victoires et de mettre tout le monde d’accord. Ce qui éliminerait probablement les trois équipes de la course aux playoffs.
Pronostic : Victoire New Orleans avec un 9e succès consécutif.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
Los Angeles Rams (9-1) – Kansas City Chiefs (9-1)

Mexico ? Pas Mexico ? La situation était quelque peu ubuesque quant à savoir où ce match aller se jouer. Initialement prévu au Mexique, ce clash se déroulera finalement à Los Angeles. Un imbroglio qui nous ferait presque oublier l’essentiel : nous avons face à face les leaders de leur division respective. Quand le premier de l’AFC rencontre le premier de la NFC, forcément le match est à ne pas manquer. On ne sait même pas par où commencer. Il y a face à face les deuxièmes et troisièmes attaques les plus prolifiques de la ligue (35,3 points/match pour les Chiefs, 2e et 33,5 unités/rencontre pour les Rams, 3e). Autant dire que l’on devrait voir des points lundi soir. On assistera aussi à un duel à distance entre deux des favoris au titre de MVP de la saison. Avec Drew Brees, Todd Gurley et Patrick Mahomes se disputent depuis quelques semaines le titre de meilleur joueur de la ligue. Difficile d’imaginer ce trophée échapper à l’un des trois. Un match comme celui-ci pourrait d’ailleurs donner l’avantage à l’un ou à l’autre. Bref, tout est réuni pour que l’on vive une grande rencontre pour clôturer cette semaine 11. Seul bémol, Los Angeles a enregistré cette semaine le forfait de Cooper Kupp. Le receveur s’est rompu le ligament croisé antérieur est sera indisponible jusqu’à la fin de la saison. À voir comment l’attaque de Sean McVay et Jared Goff va s’adapter. En tout cas, l’équipe qui remportera ce match enverra un signal fort à toute la ligue. Et gagnera pourquoi pas un avantage psychologique sur son adversaire au cas ou les deux franchises se rencontreraient de nouveau… au Super Bowl par exemple.
Pronostic : Impossible de donner un pronostic à cette rencontre, mais puisqu’il faut se lancer : match nul… 50 à 50.

Un air de revanche

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Jacksonville Jaguars (3-6) – Pittsburgh Steelers (6-2-1)

Les Steelers ont commencé la saison très doucement avec un match nul face aux Browns ou une défaite contre les Ravens par exemple. Mais, tel un moteur diesel, les voilà qu’ils montent en puissance au fur et à mesure des matchs. Le dernier exemple en date, jeudi dernier, contre les Panthers, est arrivé comme une évidence. Une victoire face à une très bonne équipe de NFC et surtout 52 points inscrits à une défense parmi les meilleures de la ligue. Au final, cette équipe n’a perdu que deux fois et s’impose clairement dans le groupe des favoris de l’AFC. Avant la saison, ce déplacement en Floride aurait pu faire figure de vrai test pour les hommes de Mike Tomlin. Au vu des performances des Jaguars, cela ne devrait pas être le cas, mais ce match n’est toutefois pas dénué de sens pour Pittsburgh. Il peut être l’occasion de laver l’affront. Ce sont en effet les Jaguars qui avaient éliminé les Steelers en demi-finale de conférence l’an dernier. Une grosse performance de la bande à Doug Marrone qui a douché les espoirs de Big Ben et les autres (45-42) d’aller affronter les Patriots pour une place au Super Bowl. Une victoire dimanche ne changera rien à l’histoire, mais ferait du bien à l’égo des Jaunes et Noires. S’ils restent sur leur lancée, cela ne devrait pas être trop difficile. Ben Roethlisberger a enregistré pas moins de 319 yards et 5 TDs lors du Thursday Night Football. Un secteur aérien dans lequel les Jaguars ont beaucoup de mal cette année malgré le talent de leurs lignes arrières. La semaine dernière, ils ont autorisé 285 yards et 3 TDs dans les airs à Andrew Luck. Il va falloir fermer les vannes s’ils ne veulent pas finir comme Carolina. Jacksonville est donc à la peine cette année, mais attention tout de même pour Pittsburgh, cette équipe a du caractère et est capable de montrer les muscles sans prévenir. Les Patriots, laminés par les Jaguars en début de saison (31-20), peuvent en témoigner.
Pronostic : Succès des Steelers dans un match beaucoup plus serré qu’attendu.

Premier choix de la draft

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Arizona Cardinals (2-7) – Oakland Raiders (1-8)

C’est devenu une habitude, comme chaque semaine, on isole un match du bas de tableau. Pas pour la qualité des équipes ou de l’opposition, vous vous en doutez, mais bien parce que ce sont ces matchs-là qui auront un impact direct sur la draft 2019 et notamment sur le premier choix. Pour l’instant, les Raiders en sont les virtuels détenteurs. Depuis la victoire de New York, Oakland est la seule équipe à n’avoir remporté qu’un match cette saison. Même leurs adversaires du jour en sont à 2. Si plus haut on vous parlait d’un feu d’artifice entre les Rams et les Chiefs, ce match devrait être tout l’inverse. Avec 16,8 points/match Oakland possède la 30e attaque de la ligue pendant qu’Arizona n’affiche que 13,8 unités/rencontre à la 31e place. Il faudra donc repasser pour voir des points dimanche. Toutefois, depuis que les Cardinals se sont séparés de Mike McCoy, leur coordinateur offensif, et que Byron Leftwich l’a remplacé, il y a du mieux. Cela ne se voit pas encore tout à fait sur les tableaux d’affichage, mais certaines statistiques sont plus avantageuses. À l’image de David Johnson, le running back star, qui a dépassé les 100 yards depuis la ligne de scrimmage lors des deux derniers matchs. Il reste des progrès à faire partout, mais peut-être que les Cardinals vont dans le bon sens de ce côté du ballon. Pour ce qui est d’Oakland… l’équipe ferait peut-être mieux de perdre ce match. Tout simplement.
Pronostic : Troisième victoire des Cardinals dans ce duel de mal classé.

Les duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Baltimore Ravens (4-5) – Cincinnati Bengals (5-4)

Ça va mal pour les Ravens. Baltimore a perdu 4 de ces 5 derniers matchs. Mise à part la raclée infligée à Tennessee (21-0), ces dernières semaines ont été très compliquées pour John Harbaugh. À tel point que le coach serait même sur la sellette du côté du Maryland. Une situation que son adversaire de dimanche connait bien puisqu’on a l’impression que Marvin Lewis, l’entraîneur des Bengals, est sur un siège éjectable depuis plusieurs saisons. Il y a d’ailleurs eu du changement du côté du staff à Cincinnati. Le coordinateur défensif, Teryl Austin, recruté cet été, a été remercié. Marvin Lewis appellera désormais les jeux défensifs. Un rôle qu’il connait bien puisqu’il a été coordinateur défensif de 1996 à 2001… des Ravens. Les dirigeants comptent en tout cas sur lui pour redresser une défense qui prend beaucoup trop de points (32 par match, 31e de la ligue) et de yards (454 par rencontre, 32e en NFL). Autre changement dans le staff, l’arrivée de Hue Jackson. Ou plutôt le retour de celui qui a été coordinateur offensif de cette équipe avant d’être entraîneur principal à Cleveland. Il reste donc dans l’Ohio, mais revient cette saison pour être assistant de l’entraîneur. Marvin Lewis va donc devoir préparer sa défense à un challenge encore inconnu. En effet, Joe Flacco s’est blessé lors du dernier match des Ravens face aux Steelers. Malgré une semaine de repos, le quarterback ne semble pas être rétabli. Reste à savoir maintenant quel lanceur sera aligné pour le remplacer. Les Ravens vont-ils choisir de titulariser Lamar Jackson, leur rookie, ou bien d’utiliser Robert Griffin III ? Réponse dimanche.
Pronostic : Défaite des Ravens à domicile qui met encore un peu plus de pression sur John Harbaugh.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Indianapolis Colts (4-5) – Tennessee Titans (5-4)

À la surprise générale, les Titans ont dominé les Patriots de bout en bout la semaine dernière. Une performance majuscule qui nous oblige à réévaluer la qualité de cette équipe. Si on ajoute leur grosse performance face à Dallas le lundi précédent, on se rend compte que les Titans sont très en forme en cette deuxième partie de saison. Ils ne sont qu’à un match derrière le leader de la division (Houston). Mais derrière, ça pousse, les Colts n’ont pas dit leur dernier mot. Alors qu’ils avaient commencé la saison à 1-5 et qu’on félicitait la progression de cette équipe sans que cela se traduise dans les résultats, Indianapolis s’est mis en route. La franchise est désormais sur trois victoires consécutives. Certes, les équipes vaincues ne sont pas des cadors (Bills, Raiders et Jaguars), mais cela a au moins le mérite de donner de la confiance à l’équipe et de la laisser dans la course aux playoffs. Cette réception des Titans sera un vrai test pour Andrew Luck et ses partenaires, notamment en attaque. Tennessee possède en effet la défense qui encaisse la moins de points en NFL (16,8 unités autorisées/match) et elle a une nouvelle fois prouvé sa solidité face Bill Belichick et ses hommes (10 points encaissés seulement). Les Colts qui misent beaucoup sur l’attaque (28,9 points inscrits/rencontre, 6e de la ligue) devront donc trouver des solutions offensives s’ils veulent avoir une chance. On observera notamment la bataille entre la ligne défensive des Titans, qui a rendu la vie très difficile à New England et Tom Brady la semaine dernière, et la ligne offensive des Colts, qui n’a pas autorisé un sack depuis trois semaines. La clé du match se trouve probablement là.
Pronostic : Retour à 50% pour les Colts… comme pour les Titans.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Chargers (7-2) – Denver Broncos (3-6)

Depuis la défaite des Patriots la semaine dernière, les Chargers sont virtuellement deuxièmes de l’AFC. Derrière les Chiefs, dans la conférence comme dans la division, Los Angeles est désormais à 6 victoires consécutives. La franchise est parmi les plus en formes de la NFL à l’heure actuelle. À domicile dimanche, elle va tenter de battre un rival de division pour mettre la pression sur Kansas City qui jouera le lendemain face aux Rams. Pour cela, l’attaque sera de nouveau l’atout majeur de cette équipe. Philip Rivers, Melvin Gordon et consorts ont toujours inscrit au moins 20 points cette saison. Un immense défi pour les Broncos qui ont perdu 6 de leurs 7 derniers matchs. Mais s’il existe un défaut à cette équipe des Chargers, il est peut-être à chercher du côté de la défense contre la course. Los Angeles a autorisé plus de 100 yards lors des 4 derniers matchs. Pour deux d’entre eux, les Californiens ont même permis à l’attaque adverse de dépasser les 150 yards au sol (Seahawks et Titans). Ça tombe bien, c’est la qualité principale des Broncos de ce côté du ballon. Avec leur rookie, Phillip Lindsay (110 courses, 591 yards soit 5,4 yards/course et 3 TDs), Denver pourrait faire des dégâts dans l’escouade défensive adverse. Ce ne sera pas forcément suffisant.
Pronostic : Les Chargers continuent leur route sereinement et peuvent attendre tranquillement le Rams-Chiefs du lendemain.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Chicago Bears (6-3) – Minnesota Vikings (5-3-1)

C’est logiquement le duel de division le plus excitant de la semaine. Ça tombe bien, il est en « prime time » dimanche soir. Ce match aurait eu sa place dans notre catégorie « à ne pas manquer ». Ce n’est ni plus ni moins que la NFC Nord qui est en jeu entre les Bears et les Vikings. Pour l’instant, Chicago domine cette division, mais Minnesota n’est qu’un match derrière. Alors que Green Bay a chuté à Seattle lors du Thursday Night Football, on se dirige vers un duel à distance entre ces deux équipes pour la tête. Mais ce week-end, ce duel ne sera pas à distance, elles auront en effet l’occasion de s’affronter directement. Elles pourront prendre un avantage tant sportif que psychologique. Bears et Vikings se retrouveront d’ailleurs lors de la semaine 17 pour le « match retour » et celui-là aussi devrait valoir de l’or. En attendant, il faut d’abord jouer dans l’Illinois. Pour les hommes de Mike Zimmer, c’est l’occasion de s’affirmer. L’effectif est plein de talent, tout le monde le sait. L’équipe se prend parfois à jouer à un très haut niveau, c’est une certitude. Mais les Vikings sont-ils capables de gagner un gros match cette année ? Pour l’instant, Minnesota a fait le travail face aux petites équipes cette saison (sauf contre les Bills), mais n’a pas réussi à remporter un choc. Sans jamais passer à travers, en étant parfois même plutôt bons, les finalistes de la NFC 2017 ont toutefois chuté contre les Rams (31-38) et les Saints (20-30) et n’ont pas pu faire mieux qu’un match nul face aux Packers (29-29). Pour s’affirmer dans cette division et cette conférence en général, il leur faudra sortir vainqueurs de gros matchs. Surtout que le calendrier qui arrive en est truffé. Les Vikings doivent encore jouer les Bears à deux reprises (semaine 11 et semaine 17), les Packers (semaine 12), les Patriots (semaine 13) et les Seahawks (semaine 14). Une fin de saison qui aura le mérite de les mettre dans le bain pour les playoffs, s’ils les atteignent.
Pronostic : Les Vikings s’imposent à Chicago et reprennent les commandes de la NFC Nord.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Atlanta Falcons (4-5) – Dallas Cowboys (4-5)

Les Falcons restaient sur trois victoires consécutives, ils n’avaient plus perdu depuis le 7 octobre. On les pensait même de retour dans la course aux playoffs après être revenus à 50 %. Et puis, ce fut le drame. Atlanta a perdu à Cleveland dans un match complètement à leur portée. Un coup d’arrêt terrible pour cette équipe à qui il ne reste plus beaucoup de cartouches si elle veut accrocher la post-saison. Une situation dans laquelle se trouve aussi son adversaire du jour. La dynamique est différente pour les Cowboys (belle victoire face aux Eagles la semaine dernière), mais l’urgence est la même. Chaque défaite désormais peut être celle qui obligera ces deux franchises à dire adieu aux playoffs. On le sait, la défense des Falcons n’est pas au niveau cette année. Atlanta mise donc sur son attaque et son duo Matt Ryan (3 015 yards, 21 TDs, 3 INTs et 113,2 d’évaluation) et Julio Jones (67 réceptions, 1 040 yards, 15,5 yards/réception, 2 TDs). Les deux hommes sont bons cette année et tentent de porter cette équipe à bout de bras. Problème, dimanche, ils vont affronter l’une des meilleures défenses du pays. Dallas n’encaisse que très peu de points (19 par match, 3e de la NFL). On observera donc laquelle de ces deux escouades prendra le dessus sur l’autre. De l’autre côté du terrain, l’attaque des Cowboys, qui a été bonne contre Philadelphia, va devoir continuer sa progression. L’arrivée d’Amari Cooper commence à porter ses fruits, mais il reste encore du travail. Sauf qu’aucune de ces deux équipes ne peut se permettre de prendre le temps. Il faut gagner. Tout de suite.
Pronostic : Les Falcons gagnent de nouveau… les Cowboys perdent de nouveau…

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Giants (2-7) – Tampa Bay Buccaneers (3-6)

On ne va pas se mentir, ce match n’est pas le plus excitant de la semaine. L’enjeu est minime entre ces deux équipes qui n’ont plus grand-chose à jouer cette saison. Toutefois, la rencontre pourrait être spectaculaire. D’abord parce que les défenses sont du genre à encaisser beaucoup de yards (367,2 par match pour les Giants, 22e et 400 pour les Buccaneers, 28e en NFL). Ensuite parce que les attaques ont des moments où le talent qui les compose est clairement visible. Notamment du côté de Tampa Bay qui possède l’escouade qui engrange le plus de yards en NFL (452,8 yards/rencontre). Attention tout de même, la semaine dernière les Bucs ont enregistré plus de 500 yards en attaque pour seulement… 3 points inscrits. Une aberration qui s’explique une fois de plus par les pertes de balles que Tampa Bay accumule. Ryan Fitzpatrick a encore lancé 2 INTs face aux Redskins. Si on ajoute celles de Jameis Winston, le total de la franchise s’élève à 19 cette saison (pire de la NFL). Et à l’inverse, ils n’ont réussi à intercepter les passes adverses qu’à une seule reprise. Une bonne nouvelle pour Eli Manning qui va pouvoir tenter des coups en profondeur, là où Tampa Bay a beaucoup de mal à défendre. Les Floridiens ont déjà encaissé 7 TDs sur une passe de 20 yards ou plus. La connexion entre le quarterback des G-Men et Odell Beckham Jr. pourrait alors faire mal aux visiteurs du week-end. New York est donc à la recherche d’une deuxième victoire consécutive, chose qui ne lui est pas arrivée depuis les semaines 14 et 15… 2016. Voilà deux ans déjà.
Pronostic : Succès des Giants qui enchaînent et qui terminent cette mauvaise série.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Washington Redskins (6-3) – Houston Texans (6-3)

Voici un match entre ce qui est peut-être deux des équipes les plus sous-côtés de la ligue. On parle en effet peu de ces deux franchises, et rarement en tant que favoris. Pourtant, chacune d’elle domine sa division respective. Pour Washington la raison est simple, la franchise fait partie de la NFC Est, la division qui accueille probablement les équipes les plus polarisantes de la NFL. Qu’ils soient bons ou mauvais, on parlera toujours des Cowboys ou les Giants, si on y ajoute les Eagles, champions en titre, on comprend que les Redskins n’aient pas la lumière qu’ils méritent actuellement. Pourtant, cette équipe est en effet deux matchs devant tous ses concurrents dans cette division et les trois prochaines rencontres sont les plus importantes de sa saison. Il y a d’abord la réception de Houston ce dimanche donc, avant d’enchaîner deux déplacements à Philadelphia puis Dallas. Avec trois victoires de plus, Washington serait quasiment assuré de remporter sa division. Pour Houston, la physionomie est différente. Les Texans sont encore titillés par les Titans, à un match derrière, qui viendront dans le Texas en semaine 12. Mais les hommes de Bill O’Brien sont en pleine confiance. Après avoir perdu les trois premiers matchs de la saison, ils sont désormais sur une série de 6 victoires consécutives. Il faut maintenant voir si, paradoxalement, la semaine de repos ne leur a pas coupé le rythme. Washington espère en tout cas casser cette série.
Pronostic : Dans un match très serré, les Texans réussissent à s’imposer dans la capitale fédérale.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Detroit Lions (3-6) – Carolina Panthers (6-3)

Le Thursday Night Football de la semaine dernière restera probablement dans les mémoires comme l’un des matchs de la saison. Malheureusement, c’est un très mauvais souvenir pour Carolina qui s’est fait laminer par les Steelers (52-21). Dix jours plus tard, les Panthers rencontrent d’autres félins, les Lions. Dans le Michigan, ils doivent absolument reprendre le fil de leur saison. New Orleans est désormais à deux matchs devant eux. C’est loin, mais en même temps les semaines 15 et 17 seront le théâtre d’affrontement entre les Saints et les Panthers. En attendant, il faut rester à portée de fusil. Pour cela, ce déplacement à Detroit n’est pas forcément un cadeau. À domicile, les hommes de Matt Patricia ont déjà fait tomber les Patriots (semaine 3) et les Packers (semaine 5). Mais à l’inverse, ils ont déjà perdu face aux Jets (semaine 1) et aux Seahawks (semaine 8) . La question sera de savoir quelle équipe de Detroit se présentera sur le terrain ce dimanche. La priorité pour eux sera de protéger Matthew Stafford. Le quarterback s’est fait sacker 16 fois en deux matchs et en plus T.J. Lang, l’un de leur meilleur garde, a rejoint la liste des blessés. Carolina va donc devoir exploiter cette faiblesse. La franchise en a les moyens au vu du talent que possède cette défense.
Pronostic : Carolina remet la marche en avant et se rassure à Detroit.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Baltimore Ravens (4-5) – Cincinnati Bengals (5-4)
Atlanta Falcons (4-5) – Dallas Cowboys (4-5)
New York Giants (2-7) – Tampa Bay Buccaneers (3-6)
Jacksonville Jaguars (3-6) – Pittsburgh Steelers (6-2-1)
Washington Redskins (6-3) – Houston Texans (6-3)
Indianapolis Colts (4-5) – Tennessee Titans (5-4)
Detroit Lions (3-6) – Carolina Panthers (6-3)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Chargers (7-2) – Denver Broncos (3-6)
Arizona Cardinals (2-7) – Oakland Raiders (1-8)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
New Orleans Saints (8-1) – Philadelphia Eagles (4-5)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Chicago Bears (6-3) – Minnesota Vikings (5-3-1)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
Los Angeles Rams (9-1) – Kansas City Chiefs (9-1)

Équipes au repos :
Buffalo Bills (3-7), Cleveland Browns (3-6-1), Miami Dolphins (5-5), New England Patriots (7-3), New York Jets (3-7), San Francisco 49ers (2-8)

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Déc à 23:30 TEN 1.15 pariez 4 WAS
23-Déc à 3:20 LAC 1.38 pariez 2.5 BAL
23-Déc à 20:00 CLE 1.25 pariez 3.1 CIN
23-Déc à 20:00 DAL 1.23 pariez 3.25 TB

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une