Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match Chroniques 0

[Preview] NFL Semaine 12 : les Wild Cards en ligne de mire pour les Seahawks et les Panthers

Alors que Thanksgiving est passé, le reste de la NFL attaque la semaine 12 avec de grands enjeux, notamment pour les futurs Wild Cards.

[Preview] NFL Semaine 12 : les Wild Cards en ligne de mire pour les Seahawks et les Panthers

Après avoir eu droit exceptionnellement à trois matchs jeudi, dimanche tout revient à la normale pour cette 12e semaine de compétition. La semaine dernière, 9 rencontres sur 13 se sont terminées par un écart de 3 points ou moins et seuls deux matchs (SaintsEagles et ColtsTitans) n’étaient pas serrés. Sans parler de ce chef d’œuvre entre Kansas City et Los Angeles lundi soir dont on n’a eu de cesse de parler cette depuis. Cette semaine, Kansas City et Los Angeles sont au repos, mais beaucoup d’autres matchs sont intéressants.

Il y a d’abord un duel entre deux franchises qui visent les Wild Cards dans la NFC. Mais puisque la NFL a mis à l’honneur la NFC jeudi avec pas moins de 6 équipes sur le pont pour Thanksgiving, dimanche sera l’occasion de s’intéresser d’un peu plus près aux équipes qui espèrent récupérer la seule place qu’il reste de plus ou moins disponible pour les playoffs dans cette conférence (si on considère que New England, Houston, Pittsburgh et Kansas City sont bien partis pour remporter leur division et en y ajoutant Los Angeles). Un gros match en NFC, les Wild Cards en AFC, toujours ce premier tour de la draft et les traditionnels duels de division : voici le programme de la semaine 12 !

Le match à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Carolina Panthers (6-4) – Seattle Seahawks (5-5)

Ces deux équipes ne peuvent plus gagner leur division. Si mathématiquement c’est possible, on imagine mal les Seahawks et les Panthers rattraper respectivement les Rams en NFC Ouest et les Saints en NFC Sud. Ces deux franchises sont à 10-1 et il faudrait un miracle (ou un cataclysme) pour qu’elles chutent de leur place de leader. En revanche, Carolina comme Seattle peuvent encore viser une place en Wild Card. Et c’est bien l’enjeu de ce match. Pour l’instant, les hommes de Ron Rivera sont virtuellement qualifiés, mais les dynamiques sont un peu opposées. Les Panthers viennent de chuter face à Detroit dans un match très serré alors que les Seahawks ont livré une très belle rencontre contre les Packers pour revenir à un bilan équilibré. Avec l’enjeu et le style de ces deux formations, cette opposition risque d’être très physique. La bataille au sol pourrait être la clé de ce match. Seattle a la meilleure attaque dans ce domaine de la ligue (154,3 yards/match), la défense de Carolina, qui encaisse moins de 100 yards par rencontre à la course (98,5, 6e de la NFL) est prévenue. Mais dans les airs aussi, les deux équipes ont des arguments à faire valoir. Russell Wilson (21/31, 225 yards, 2 TDs vs. les Packers) et Cam Newton (25/37, 357 yards, 3 TDs et 1 INT vs. les Lions) restent sur deux très belles performances et tenteront de porter leur équipe jusqu’à la victoire.
Pronostic : Victoire de Seattle qui repasse devant son adversaire du soir.

Wild Card en AFC

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Baltimore Ravens (5-5) – Oakland Raiders (2-8)

C’est peut-être le début d’une nouvelle ère à Baltimore. Depuis 10 ans, la franchise joue avec Joe Flacco derrière sa ligne offensive. Avec lui, John Harbaugh a même gagné un Super Bowl en 2012. Mais la semaine dernière, les Ravens ont été obligés de titulariser leur quarterback remplaçant, drafté en fin de premier tour l’an dernier, Lamar Jackson, à cause de la blessure de Flacco. Sauf que l’ancien de Louisville a été exceptionnel. S’il a encore des (gros) progrès dans la poche, il a montré qu’il avait un potentiel énorme et une explosivité hors norme en accumulant plus de 100 yards au sol (119 yards en 26 courses, 4,6 yards/course), presque autant qu’à la passe (13/19, 150 yards, 0 TD et 1 INT) contre les Bengals. Cette semaine, il va de nouveau démarrer le match et pourrait une fois de plus se régaler. En effet, face à Cincinnati, Baltimore a aussi vu son running back, Gus Edwards, dépasser les 100 yards (115 yards et 17 courses, 6,8 yards/course). Baltimore s’est donc fortement appuyé sur le sol et ne devrait pas changer de fusil d’épaule face aux Raiders. Surtout qu’Oakland défend très mal dans ce domaine (142,3 yards autorisés par rencontre, 31e de la ligue). La franchise du Maryland aurait tort de s’en priver. Ne soyez donc pas surpris si vous voyez Lamar Jackson dépasser les 100 yards pour la deuxième fois consécutive. Une performance qu’un quarterback n’a plus réalisée depuis 1950…
Pronostic : Sans grand spectacle, mais avec un Lamar Jackson toujours aussi dangereux, les Ravens s’imposent.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Indianapolis Colts (5-5) – Miami Dolphins (5-5)

On l’a dit plus haut, les divisions de l’AFC sont plus ou moins toutes jouées. Les Patriots, les Steelers, les Chiefs et Texans devraient finir premiers. Quatre équipes auxquelles on peut ajouter les Chargers qui semblent aussi se diriger vers les playoffs. Même si tout peut changer très vite en NFL, c’est en tout cas la physionomie qui semble de dessiner pour cette fin de saison dans la conférence. Si on calcule bien, il ne reste donc plus qu’une place en Wild Cards de ce côté de la ligue. Un spot que des équipes comme Cincinnati, Baltimore, Tennessee ou encore nos deux adversaires du jour, Miami et Indianapolis, vont se disputer jusqu’à la fin. L’opposition de ce dimanche entre les Colts et les Dolphins peut donc avoir une implication directe sur la post-saison dans quelques semaines. Pour ce match, Ryan Tannehill devrait être de retour, lui qui a manqué 5 matchs (2 victoires et 3 défaites). Le lanceur devra tenir la comparaison face à son homologue de l’autre équipe : Andrew Luck. Le quarterback des Colts est en feu en ce moment. L’ancien de Stanford est revenu à son meilleur niveau et l’attaque d’Indianapolis commence à faire vraiment peur. Elle est l’une des plus prolifiques de la ligue (29,8 points/rencontre, 5e en NFL) et porté par un Luck de folie (29 TDs, 2e en NFL). Un des éléments qui permet à au numéro 12 d’être aussi bon, c’est sa protection. Si critiquée depuis des années, la ligne offensive des Colts est devenue l’une des meilleures de la ligue. Andrew Luck n’a pas été sacké depuis 5 matchs. Dimanche dernier, il n’a même pas été touché une seule fois par la défense des Titans. Sur l’année, la franchise ne cumule que 10 sacks (1e de la ligue). Une très bonne passe qui devrait se poursuivre, car les Dolphins ne sont pas très bons dans ce domaine avec seulement 17 plaquages du quarterback derrière la ligne de scrimmage (29e du pays). Et on a vu ce que ça donne si on laisse du temps à Luck pour lancer…
Pronostic : Cinquième victoire consécutive des Colts qui passent au-dessus de la barre des 50% pour la première fois de la saison.

Premier choix de la draft

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Tampa Bay Buccaneers (3-7) – San Francisco 49ers (2-8)

Comme chaque semaine on isole un match du bas de tableau qui aura impact sur la future draft. Cette semaine, c’est le déplacement des 49ers à Tampa Bay qui nous intéresse dans l’optique du premier choix au printemps prochain. Toutes les équipes de la NFL ont gagné au moins deux matchs et elles sont 3 à n’avoir que 2 victoires (49ers, Raiders et Cardinals). Chez les Buccaneers, c’est tellement le foutoir qu’on ne serait pas surpris que cette équipe continue d’être dans la course au first pick jusqu’à la fin de la saison. Chaque semaine, Dirk Koetter change de quarterback. Dimanche, Jameis Winston redeviendra au poste de titulaire. Quoi qu’il arrive, il semble que peu importe le quarterback, les Buccaneers vont engranger les yards (voire les points sur certains matchs), mais vont aussi accumuler les pertes de balles. C’est simple, il y a seulement 3 quarterbacks en NFL cette saison qui ont enregistré 11 interceptions ou plus : 2 sont dans l’effectif de Tampa Bay. À l’inverse, il semble que Kyle Shanahan semble lui pouvoir faire avancer son attaque quoi qu’il arrive même avec un quarterback remplaçant ou même le troisième lanceur de l’équipe. Mais cela reste trop léger pour gagner les matchs. En tout cas, ce match n’est clairement pas le plus beau de la semaine, mais encore une fois il n’est pas sans enjeu.
Pronostic : Victoire des 49ers… qui s’éloignent du premier choix de la draft.

Les duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cincinnati Bengals (5-5) – Cleveland Browns (3-6-1)

En plus d’être un duel de division, ce match est un derby entre deux équipes qui évoluent dans le même État : l’Ohio. Pendant que les Browns sortent d’une semaine de repos après avoir battu les Falcons il y a deux semaines, les Bengals, eux, sont dans le dur avec deux revers consécutifs. Ils n’ont plus gagné depuis presque un mois (le 28/10 vs. les Buccaneers). La semaine dernière, la défense de Cincinnati a encore une fois été à la peine. Si elle n’a pas encaissé 500 yards au total (une première depuis 3 matchs), elle a laissé deux joueurs dépasser les 100 yards au sol. En effet, les rookies des Ravens, Gus Edwards et Lamar Jackson, le quarterback (!), ont cumulé respectivement 115 et 119 yards. Une preuve s’il en fallait que la défense des Bengals est à la rue cette saison, surtout face à la course (153,8 yards encaissé au sol/rencontre, dernier de la ligue). Ça tombe mal, car en face les Browns s’appuient de plus en plus sur Nick Chubb, un autre rookie qui pourrait dépasser les 100 yards dimanche face aux hommes de Marvin Lewis. Lors de sa dernière sortie, le coureur a en tout cas été exceptionnel (20 courses, 176 yards soit 8,8 yards/tentative et 1 TD). Il n’y a donc pas de raison que Cleveland ne continue pas d’exploiter son running back à fond. Attention toutefois, Hue Jackson, le désormais ex-entraîneur des Browns est maintenant dans le staff de Cincinnati pour conseiller Marvin Lewis. Il peut être un avantage pour les locaux dimanche.
Pronostic : Victoire des Bengals qui s’accrochent dans la course aux Wild Cards.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Jets (3-7) – New England Patriots (7-3)

Il fallait que cela tombe sur les Jets. On le sait les Patriots ont tendance à revenir très déterminés après une défaite. Ils ont aussi la réputation d’arriver très préparés pour le match qui suit leur semaine de repos. Si en plus, ils cumulent les deux, comme ce sera le cas dimanche, le futur adversaire a du souci à se faire. En effet, il y a deux semaines, New England s’est lourdement incliné face aux Titans. Depuis, ils ont eu près de 14 jours pour se remobiliser et analyser le prochain match contre New York. On a alors du mal à imaginer comment l’équipe de Todd Bowles va pouvoir s’en sortir. Surtout que les Jets traversent une zone de turbulence en ce moment. Ils sont actuellement sur une série de 4 défaites consécutives. La dernière victoire remonte à mi-octobre, face aux Colts. La semaine dernière, ils ont même laissé ce qui est peut-être la pire attaque de la ligue, celle de Buffalo, inscrire 41 points. Matt Barkley a lancé 2 TDs et plus de 200 yards. Qu’est ce que ça va être quand ce sera un Tom Brady revanchard qui se présentera dimanche ? Le numéro 12 devrait d’ailleurs voir l’une de ses cibles préférées faire son retour sur le terrain : Rob Gronkowski.
Pronostic : Les Patriots repartent de l’avant et infligent une 5e défaite en 5 matchs aux Jets.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Philadelphia Eagles (4-6) – New York Giants (3-7)

Le champion en titre est en grand danger. Les trois prochains matchs des Eagles vont être cruciaux. Avec leur bilan de 4-6, ils sont pour l’instant loin des playoffs, mais rien n’est totalement joué. Les Cowboys ayant battu les Redskins pendant Thanksgiving, Philadelphia peut revenir à deux matchs de la tête de la division avec une victoire dimanche. L’autre bonne nouvelle, c’est qu’après New York, les hommes de Doug Pederson iront défier Washington puis Dallas, les deux équipes en tête de cette NFC Est. En bref, ils ont leur destin entre leurs mains et une fin de saison parfaite pourrait amener le vainqueur 2018 en playoffs. Sauf que la faute n’est plus permise. À commencer par cette réception des Giants. Pour le « match aller », le 12 octobre, les Eagles l’avaient emporté à New York (13-34) dans un match où Carson Wentz avait été bon (26/36, 278 yards, 3 TDs), mais où Philadelphia avait eu du mal à contenir Saquon Barkley (130 yards en 13 courses soit 10 yards/porté et 1 TD). C’est l’un des problèmes cette année pour les Eagles : le jeu au sol. Si bonne l’an dernier dans ce domaine, l’escouade défensive a un peu plus de mal cette saison (101,4 yards/match, 12e de la NFL). Et comme le rookie running back des Giants semble être de plus en plus fort, cela pourrait être dangereux dimanche. Face aux Bucs la semaine dernière, il a d’ailleurs livré le meilleur match de sa jeune carrière (27 courses, 142 yards, 2 TDs + 2 réceptions, 10 yards et 1 TD). Il sera l’homme à abattre pour Pat Shurmur et les siens.
Pronostic : Victoire des Giants à l’extérieur qui enterrent (quasiment) tout espoir de playoffs pour les Eagles.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Minnesota Vikings (5-4-1) – Green Bay Packers (4-5-1)

En un mois, les Vikings peuvent tout perdre. Eux, qui étaient premiers de leur division il n’y a pas si longtemps, entament une fin de saison très compliquée. Il y avait d’abord ce match face aux Bears dimanche soir dernier qui s’est terminé sur une défaite, avant d’enchaîner sur la réception des Packers puis deux déplacements à New England et Seattle. Autant dire que ce sont trois gros matchs qui attendent Minnesota qui n’est pas à l’abri dans cette conférence NFC. Pour Green Bay, la fin de saison est un peu plus facile à négocier avec les Cardinals et les Jets au programme notamment, mais eux sont plus loin au classement. C’est simple, si les Packers ne gagnent pas dans le Minnesota, ils devraient probablement dire adieu à la post-saison. Surtout que Chicago a remporté son match de Thanksgiving et met la pression sur ces deux équipes. La clé de ce match se trouvera certainement du côté de l’attaque des Vikings. Kirk Cousins doit mieux jouer que la semaine dernière pour continuer de faire avancer cette escouade dans les airs, comme il le fait depuis le début de l’année (279 yards aériens/match, 8e de la NFL). Sauf qu’en face s’il y a bien quelque chose qui fonctionne pour la franchise du Wisconsin, c’est bien la défense contre la passe. Les jeunes arrières défensifs ne cessent de surprendre et il est devenu difficile de lancer face aux Packers (223 yards autorisés dans les airs/match, 5e de la ligue). Reste à savoir qui prendra le dessus dans ce domaine. La dernière fois que ces deux franchises se sont rencontrées, c’était en semaine 2 et nous avions eu le droit à un match nul (29-29). Pas sûr que cela se reproduise.
Pronostic : Les Vikings s’imposent et ne se laissent pas distancer par les Bears dans la NFC Nord.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
Houston Texans (7-3) – Tennessee Titans (5-5)

On parle beaucoup des Saints qui viennent d’enchaîner 10 succès d’affilés. Et derrière eux, on mentionne beaucoup les Rams, les Chiefs voire les Steelers parmi les équipes les plus en forme du pays. Mais derrière New Orleans, la franchise qui possède la plus longue série de victoires consécutives est bien à chercher dans le Texas, à Houston. Les hommes de Bill O’Brien n’ont plus perdu depuis le 23 septembre dans un match face aux Giants. Entre temps, ils ont enchaîné 7 week-ends victorieux et même la semaine de repos n’a pas coupé leur rythme puisqu’ils sont revenus en dominant les Redskins dimanche dernier. Les Titans devront donc être très en forme pour faire tomber le leader de la division AFC Sud à domicile, là où il n’a perdu qu’une fois cette saison. Tennessee en est capable. Cette équipe a déjà dominé les Patriots, les Cowboys et même cette équipe des Texans cette saison (Semaine 2, 20-17). Elle est capable de sortir un grand match. Le problème, c’est son inconstance chronique. Elle est en effet capable de complètement passer à travers comme la semaine dernière face aux Colts ou contre les Ravens un peu plus tôt dans la saison. En bref, on ne sait pas à quoi s’attendre avec cette équipe. Toutefois, elle devra forcément rentrer dans une dynamique positive cette saison si elle veut détrôner les Texans ou même accrocher une place en Wild Cards.
Pronostic : Huitième victoire des Texans qui se vengent de la semaine 2.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Buffalo Bills (3-7) – Jacksonville Jaguars (3-7)

Pendant trois quart-temps la semaine dernière, les Jaguars ont ressemblé aux Jaguars version 2017. Mais si ! Vous savez, ceux qui ont atteint la finale de la conférence AFC l’an dernier ? On sait, on a l’impression que c’était il y a une éternité. Pourtant tout allait pour le mieux face aux Steelers durant 45 minutes. La défense a fait vivre un calvaire à Ben Roethlisberger et l’attaque évitait les erreurs qui coûtent si cher à cette équipe habituellement. Résultat : Jacksonville menait 16-0. Puis tout a déraillé dans le dernier quart-temps. Les Jaguars sont redevenus les Jaguars de 2018. Ceux-là, on ne vous en fait pas un dessin, vous voyez bien qui ils sont. À croire que la saison est vraiment à oublier en Floride. Pour Buffalo, on n’est pas loin de ça aussi. Malgré une belle victoire la semaine dernière avec plus de 40 points inscrits (41, une première cette saison), on doute que Matt Barkley soit la solution sur le long terme au poste de quarterback. Cette fin de saison risque d’être très longue pour les deux équipes. Dans ce match sans enjeu, une victoire mettrait du baume au coeur des supporters. S’il y avait défaite en revanche, les fans se consoleraient en se disant qu’au plus leur équipe chute… au plus elle monte dans la draft l’an prochain.
Pronostic : Quatrième succès des Jaguars cette année qui relèvent un peu la tête.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Chargers (7-3) – Arizona Cardinals (2-8)

Ce n’est pas forcément le match le plus excitant de la semaine sur le papier, mais sur le terrain cela peut donner un beau duel. Un beau duel entre deux des meilleurs runnings backs de la ligue. D’un côté, il y a Melvin Gordon qui livre une année exceptionnelle. Le coureur affiche la 3e meilleure moyenne de la ligue (82,3 yards/match) seulement derrière Ezekiel Elliott et Todd Gurley. Il est l’une des raisons principales pour laquelle Phillip Rivers joue peut-être le meilleur football de sa carrière. Avec eux, l’attaque de Los Angeles est aussi prolifique (400,8 yards/match, 6e de la ligue). De l’autre, il y a David Johnson. Lui n’est pas dans une bonne année. Leader de l’attaque des Cardinals avec Larry Fitzgerald, le coureur a eu du mal à couvrir les lacunes de cette équipe, notamment derrière l’une des pires lignes offensives de la ligue. Toutefois, on l’a vu, il n’a pas perdu ses qualités. La preuve la semaine dernière, il a enregistré le premier match à plus de 100 yards de sa saison. Face aux Chiefs il y a deux semaines il n’était pas passé loin (98 yards) et il a finalement brisé cette barrière dimanche dernier (117). Petit à petit, il redevient une véritable arme pour cette attaque. Les Chargers sont prévenus, ils pourraient tomber face à un coureur déterminer à poursuivre sur sa lancée. Ça tombe mal, car Los Angeles a beaucoup de mal à défendre dans ce domaine (112,1 yards encaissés/match, 18e de la ligue). On l’a encore vu la semaine dernière face aux Broncos. Les hommes d’Anthony Lynn ont encaissé 3 TDs au sol, autorisant une moyenne de 7,2 yards/course à Phillip Lindsay. Il va falloir régler ce problème pour pouvoir retrouver la victoire.
Pronostic : Les Chargers font le travail à domicile et repartent de l’avant.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Denver Broncos (4-6) – Pittsburgh Steelers (7-2-1)

Et si les Broncos jouaient les trouble-fêtes en cette fin d’année ? Non pas qu’ils ont encore les moyens d’aller en playoffs, cela semble en effet compliqué. Mais surtout, Denver est le style d’équipe qui peut embêter les gros sur un match. On l’a vu la semaine dernière face aux Chargers. Denver prend rarement une raclée, depuis le début de l’année les hommes de Vance Joseph ont battu Seattle et Los Angeles, mais surtout ils ont donné du fil à retordre aux Rams, aux Texans et aux Chiefs (2 fois). Lors de ces matchs, l’écart moyen de leur défaite n’est que de 4 points. Preuve s’il en fallait que Pittsburgh n’aura pas la tâche facile ce dimanche. Mais les Steelers ont des arguments à faire valoir, même à l’extérieur. Hors de ses bases, Pittsburgh n’a jamais perdu cette saison. Seuls les Browns les ont accrochés pour un nul, les quatre autres équipes qui ont reçu les Steelers (Buccaneers, Bengals, Ravens et Jaguars) se sont toutes inclinées. Toutefois si Ben Roethlisberger et les siens rééditent leur performance des trois premiers quart-temps de la semaine dernière, pas sûr que ça passe cette fois face aux Broncos.
Pronostic : Petite surprise dans ce match puisque Denver s’impose encore une fois au bout du suspense.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cincinnati Bengals (5-5) – Cleveland Browns (3-6-1)
Tampa Bay Buccaneers (3-7) – San Francisco 49ers (2-8)
Buffalo Bills (3-7) – Jacksonville Jaguars (3-7)
Baltimore Ravens (5-5) – Oakland Raiders (2-8)

Carolina Panthers (6-4) – Seattle Seahawks (5-5)
New York Jets (3-7) – New England Patriots (7-3)
Philadelphia Eagles (4-6) – New York Giants (3-7)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Chargers (7-3) – Arizona Cardinals (2-8)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Indianapolis Colts (5-5) – Miami Dolphins (5-5)
Denver Broncos (4-6) – Pittsburgh Steelers (7-2-1)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Minnesota Vikings (5-4-1) – Green Bay Packers (4-5-1)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
Houston Texans (7-3) – Tennessee Titans (5-5)

Équipes au repos :
Los Angeles Rams (10-1), Kansas City Chiefs (9-2)

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
17-Déc à 3:20 LAR 1.1 pariez 4.7 PHI
18-Déc à 3:15 CAR 2.85 pariez 1.3 NO

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une