Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match 0

[Preview] NFL Semaine 12 (jeudi) : les leaders de division de NFC à la fête pour Thanksgiving

Trois matchs et trois leaders de division en NFC (Chicago, Washington et New Orleans) de sortie en cette journée un peu spéciale en Thanksgiving.

[Preview] NFL Semaine 12 (jeudi) : les leaders de division de NFC à la fête pour Thanksgiving

Un jeudi un peu particulier cette semaine puisque les États-Unis fêtent Thanksgiving. Et comme le veut la tradition outre-Atlantique : pour Thanksgiving, c’est football. Comme pour un « mini-dimanche », nous allons pouvoir profiter d’un match dès 18h, puis d’un à 22h avant de terminer par une rencontre en pleine nuit.

Pour l’édition 2018, la NFL a mis à l’honneur la NFC avec 6 équipes issues de cette conférence. Chacun des matchs permettra d’ailleurs de voir évoluer les leaders de divisions de cette conférence. Ils seront chacun face à l’un de leurs rivaux de division. Seul le leader de la NFC Ouest (Les Rams) n’est pas présent. Trois matchs à grand enjeu donc qui valent le coup d’œil.

Coup d’envoi jeudi à 18h30
Detroit Lions (4-6) – Chicago Bears (7-3)

Les Lions face aux ours. Comme le veut la tradition, Detroit reçoit un match en ce jeudi de Thanksgiving. Ce sera le premier des trois, celui du début de soirée en France. Et c’est ni plus ni moins que le leader de la NFC Nord qui fait le court déplacement dans le Michigan : Chicago. À la faveur du grande victoire face aux Vikings lors du Sunday Night Football, les Bears ont en effet creusé le trou dans la division. Ils ont désormais 3 matchs d’avance sur Detroit et Green Bay, ainsi que deux sur Minnesota. Une superbe performance qui leur permet d’être la troisième équipe en NFC (derrière les Rams et les Saints) et surtout d’entrevoir les playoffs. Il reste encore quelques victoires aux hommes de Matt Nagy pour être sûrs de voir la post-saison, mais cela semble bien parti.

Le match de ce jeudi est important puisqu’il permettrait au moins d’éliminer définitivement Detroit pour qui les espoirs de faire les playoffs sont déjà maigres. Pourtant, les Lions continuent de se battre. Leur victoire la semaine dernière face aux Panthers a envoyé un message : ils ne vont pas lâcher la fin de saison. Chicago est prévenu et va avoir la tâche compliquée. Surtout que Mitch Trubisky ne pourra pas jouer ce match. Pour la troisième fois de sa carrière Chase Daniels va démarrer un match de NFL. On se doute alors que Chicago devrait beaucoup s’appuyer sur son jeu au sol avec Tarik Cohen et Jordan Howard qui devraient avoir beaucoup de travail. Surtout que les Bears possèdent déjà la 10e attaque au sol du pays (122,9 yards/match).

De l’autre côte du ballon, Matthew Stafford devra faire sans Kerryon Johnson et Marvin Lewis. Il devra surtout faire face à un « front seven » en feu en ce moment. De Khalil Mack à Akiem Hicks en passant par Leonard Floyd et Roquan Smith, les Bears ont fait vivre un cauchemar à Kirk Cousins la semaine dernière. On sait justement que la protection du quarterback n’est pas forcément une force chez les Lions. Ça s’annonce mal pour eux. Dans ce domaine, Matt Patricia espère que ses joueurs livreront la même prestation que face aux Panthers dimanche dernier avec seulement un sack autorisé. Pour finir, il est important de noter que ces deux franchises se sont déjà rencontrées il y a seulement deux semaines. C’était en semaine 10 et Chicago était venu à bout de Detroit en seulement 3 quart-temps. Ils avaient inscrit 34 points en 45 minutes, pour un score final nettement à leur avantage (34-22).

Les clés du match : La ligne offensive de Detroit arrivera-t-elle à contenir les monstres défensifs des Bears ?

Le pronostic : Chicago remporte une cinquième victoire consécutive et conforte sa place en tête de la NFC Nord.

Coup d’envoi jeudi à 22h30
Dallas Cowboys (5-5) – Washington Redskins (6-4)

Autre match et autre tradition : un match à Dallas durant ce jour de fête. Pour cette deuxième rencontre de ce jeudi, la situation est plutôt similaire. Les Cowboys, tout comme les Lions, accueillent le leader de leur division, en l’occurrence la NFC Est, qui se déplacera sans son quarterback titulaire. En effet, on a toujours en tête la terrible blessure d’Alex Smith la semaine dernière contre les Texans. Le quarterback est évidemment « out » pour le restant de la saison. Washington se retrouve du coup dans une position délicate. Alors qu’ils avaient réussi à s’installer tout en haut de cette division, les Redskins vont devoir défendre leur position avec un quarterback remplaçant à leur tête : Colt McCoy. La semaine dernière, le lanceur n’a pas été ridicule (6/12, 54 yards, 1 TD) avec notamment un touchdown dès sa première passe. Mais il devra être meilleur s’il veut faire gagner son équipe.

Surtout que désormais Dallas est l’équipe la plus dangereuse pour les joueurs de Jay Gruden. Les Cowboys sont revenus à un bilan équilibré et deviennent pressants derrière les Redskins puisqu’ils ne sont plus qu’à un match. Ils croient encore aux playoffs et ont l’occasion parfaite de revenir en tête de la division. Jason Garrett et ses hommes avaient d’ailleurs perdu la première confrontation entre ces deux équipes cette année. En effet, Redskins et Cowboys se sont déjà rencontrés en semaine 7. Washington l’avait alors emporté d’une courte tête.

Les joueurs de la capitale fédérale avaient surtout fait régner leur loi au sol. D’un côté, Adrian Peterson était passé tout près des 100 yards (99 yards) pendant que, de l’autre côté, la défense avait contenu Ezekiel Elliott à seulement 33 yards, son plus mauvais match de la saison. S’ils veulent l’emporter, les Redskins devront rééditer cet exploit, eux qui encaissent moins de 100 yards par match au sol cette saison (95,7 yards/match, 6e de la NFL).

Les clés du match : Le jeu au sol sera primordial des deux côtés du terrain dans ce match.

Le pronostic : Trop compliqué de s’imposer sans son quarterback titulaire face à une équipe en pleine confiance, victoire de Dallas.

Coup d’envoi dans la nuit de jeudi à vendredi à 02h20
New Orleans Saints (9-1) – Atlanta Falcons (4-6)

Cette fois, le leader de la division reçoit ce match. Les Saints accueillent en effet en Louisiane les Falcons pour ce match qui sera en « prime time » aux États-Unis. Depuis une semaine, on ne parle que de ce match entre les Rams et les Chiefs, vendant les qualités exceptionnelles de ces deux franchises. Mais n’oublions pas que la meilleure équipe de la NFL, c’est certainement New Orleans. Les Saints sont sur 9 victoires consécutives. Ils n’ont plus perdu depuis le match d’ouverture de la saison, le 9 septembre. Dans cette série de victoires, on note notamment la victoire en semaine 3 face aux Falcons justement. Dans un match extrêmement spectaculaire, les Saints s’étaient imposés 43-37, mais les Falcons leur avaient posé des problèmes. Ce match s’était terminé en prolongations.

Il y a des chances que l’on voit de nouveau beaucoup de points jeudi soir. D’un côté, il y a probablement la meilleure attaque de la NFL menée par Drew Brees, Michael Thomas, Alvin Kamara et consorts. C’est en tout cas la plus prolifique en termes de points (37,8 par match). De l’autre, il y a un quarterback en feu. Matt Ryan livre l’une des meilleures saisons de sa carrière avec déjà 3 306 yards (3e de la NFL), 22 TDs (8e) et seulement 4 INTs. En tout cas, si les Falcons veulent espérer quelque chose en Louisiane, le MVP 2016 devra sortir un grand match. On le sait désormais depuis quelques semaines, il est quasiment impossible d’arrêter l’attaque de Sean Payton, alors l’escouade offensive adverse doit être capable de suivre le rythme. On l’avait vu au « match aller », celle d’Atlanta en est capable.

Attention, tout de même, les Falcons vont affronter une défense un peu différente de celle qui s’était déplacée en Géorgie. D’abord parce qu’il y a un élément en plus. Entre temps, Eli Apple est arrivé depuis New York et il est très bon depuis ce trade. Il est l’une des raisons pour lesquelles cette défense a augmenté son niveau de jeu. Pour exemple, les Saints ont autorisé une évaluation moyenne de 112,2 aux quarterbacks adverses durant les 7 premières semaines. Un chiffre désormais tombé à 84,9 depuis la semaine 8. Matt Ryan est prévenu. Mais de son côté aussi certaines choses ont changé. Le lanceur arrive enfin à se connecter avec son receveur préféré, Julio Jones, pour inscrire des touchdowns. Le numéro 11, très bon depuis le début de la saison, n’arrivait pas à capter de ballon dans la end-zone avant finalement d’inscrire trois touchdowns en trois semaines. Un par match. Le duel entre Eli Apple et Julio Jones sera d’ailleurs excitant à observer.

Les clés du match : L’attaque des Falcons doit suivre le rythme de Drew Brees et les siens.

Le pronostic : Les Saints sont quasiment injouables en ce moment. Victoire de New Orleans.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
14-Déc à 3:20 KC 1.42 pariez 2.4 LAC
15-Déc à 23:30 NYJ 2.85 pariez 1.3 HOU
16-Déc à 3:20 DEN 1.5 pariez 2.2 CLE
16-Déc à 20:00 ATL 1.18 pariez 3.65 ARI

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une