Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Atlanta Falcons Dallas Cowboys Résumés 0

Falcons – Cowboys (19-22) : Dallas à la dernière seconde

Grâce notamment à un grand Ezekiel Elliott, les Cowboys ont arraché une victoire très précieuse à Atlanta.

Falcons – Cowboys (19-22) : Dallas à la dernière seconde

Atlanta Falcons (4-6) – Dallas Cowboys (5-5) : 19-22

Avec un bilan de quatre victoires pour cinq défaites avant la rencontre, les Falcons et les Cowboys avaient besoin d’un succès pour continuer à croire aux playoffs. Dans un match serré de bout en bout, c’est finalement Dallas qui a réussi à s’imposer sur un field goal de Brett Maher à la toute dernière seconde.

Pour remporter cette partie, Dallas a joué en mode old school. Une défense solide avec un jeu de course performant, c’est souvent efficace. Ezekiel Elliott s’est montré à son avantage (23 courses, 122 yards, 1 TD, 7 REC, 79 yards), Dak Prescott a fait le boulot (22/32, 208 yards, 1 TD à la course), et les Cowboys repartent donc avec une victoire très importante en poche.

Pour Atlanta, cette défaite est difficile à avaler. Menés au score dans le quatrième quart-temps, les Falcons ont réussi à remonter un déficit de dix points, mais cela n’a pas suffi. Désormais, ils devront quasiment faire un sans-faute pour espérer se qualifier en playoffs.

Défense ! Défense !

Les défenses sont à l’honneur au cours de la première période. Les Cowboys, réputés pour leur solidité défensive, parviennent à mettre en difficulté Matt Ryan (24/34, 291 yards, 1 TD, 1 INT). Au cours des deux premiers quart-temps, le quarterback des Falcons est souvent sous pression et est sacké à trois reprises. Il passe même à deux doigts de l’interception, mais son coéquipier Julio Jones (6 REC, 118 yards, 1 TD) parvient à éviter le turnover grâce à un superbe plaquage. D’un point de vue statistique, Dallas limite l’une des équipes les plus explosives de la ligue à seulement six points et 143 yards au total.

Le problème pour les Cowboys, c’est que l’attaque n’est pas très inspirée en première mi-temps. Pourtant, tout commence bien avec un premier drive impressionnant. Durant ce dernier, Dallas parcourt 85 yards en plus de sept minutes grâce notamment à un Ezekiel Elliott en jambes, mais les hommes de Jason Garrett doivent se contenter d’un field goal. Ensuite, c’est le désert ou presque. Résultat, les Cowboys sont menés à la pause sur le score de 6-3.

Serré jusqu’à la dernière seconde

La deuxième période repart sur les mêmes bases. En possession du ballon pour commencer le troisième quart-temps, Dallas avance bien grâce à Elliott et Amari Cooper (3 REC, 36 yards), mais un sack sur Dak Prescott oblige les visiteurs à tirer un field goal. En face, l’attaque d’Atlanta n’arrive toujours pas à tourner à plein régime. Les Falcons parviennent cependant à reprendre l’avantage grâce à leur kicker après deux belles actions de Tevin Coleman (8 courses, 58 yards, 3 REC, 27 yards). 9-6 avec un quart-temps à jouer.

Au début du quatrième quart, le match s’enflamme. Suite à de nombreuses petites courses et deux grosses réceptions de Cooper et Cole Beasley (5 REC, 51 yards), les Cowboys inscrivent le premier touchdown du match sur une percée de Prescott, qui conclut un très gros drive de 14 jeux et presque huit minutes (9-12, après un extra point raté) ! Derrière, Atlanta tente de réagir mais Matt Ryan est intercepté par le rookie Leighton Vander Esch. La sanction est immédiate, puisque Ezekiel Elliott trouve la end zone deux jeux plus tard sur une course de 23 yards (9-19).

Les Falcons sont sonnés, mais pas KO. Dos au mur, ils arrivent à revenir à une possession grâce à un field goal (12-19), avant de récupérer rapidement le ballon. Ensuite, Julio Jones sort le grand jeu avec une magnifique réception dans la end zone, qui remet les deux équipes à égalité (19-19). Malheureusement pour les locaux, Dak Prescott parvient à guider son équipe dans le camp adverse lors du dernier drive, ce qui permet au kicker Brett Maher de donner la victoire aux Cowboys (19-22).

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
14-Déc à 3:20 KC 1.42 pariez 2.4 LAC
15-Déc à 23:30 NYJ 2.85 pariez 1.3 HOU
16-Déc à 3:20 DEN 1.5 pariez 2.2 CLE
16-Déc à 20:00 ATL 1.18 pariez 3.65 ARI

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu