Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés 0

NFL Semaine 11 : tous les scores et résumés

Ce qu’il faut retenir du dimanche de la Semaine 11 en NFL.

NFL Semaine 11 : tous les scores et résumés


Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20

Chicago Bears (7-3) – Minnesota Vikings (5-4-1) : 25-20

Coup d’envoi dimanche à 22h

New Orleans Saints (9-1) – Philadelphia Eagles (4-6) : 48-7

Coup d’envoi dimanche à 19h


Atlanta Falcons (4-6) – Dallas Cowboys (5-5) : 19-22

Baltimore Ravens (5-5) – Cincinnati Bengals (5-5) : 24-21

Washington Redskins (6-4) – Houston Texans (7-3) : 21-23

Jacksonville Jaguars (3-7) – Pittsburgh Steelers (7-2-1) : 16-20

Indianapolis Colts (5-5) – Tennessee Titans (5-5) : 38-10

Coup d’envoi dimanche à 22h

Los Angeles Chargers (7-3) – Denver Broncos (4-6) : 22-23

Les Broncos récupèrent une dernière fois le ballon avec un peu moins de deux minutes à jouer, 2 points de retard mais en étant sur leurs 6 yards. Autant dire que la tâche n’était pas aisée pour Case Keenum (19/32, 205 yards) et ses partenaires. Et pourtant, les visiteurs réussissent un très gros drive en enchaînant les passes et les gros gains avec 38 yards pour Emmanuel Sanders et 30 pour Courtland Sutton. L’attaque place alors son kicker pour le coup de pied de la gagne à 34 yards. McManus s’élance et le réussit, offrant ainsi la victoire aux siens (22-23) dans un match aux nombreux rebondissements.

Après deux fiels goal consécutifs pour les Chargers (6-0), ce sont les Broncos qui marquent le premier touchdown. Denver surprend son adversaire avec un fake punt sur une 4&5 mi-terrain, une action réussie qui permet de maintenir en vie la série et de voir Phillip Lindsay (11 courses, 79 yards, 2TD) marquer sur une course de 41 yards sur le jeu suivant (6-7).

Les Broncos pensent même pouvoir enfoncer le clou quand, sur le drive qui suit, ils interceptent Philip Rivers (28/43, 401 yards, 2TD, 2INT) puis entrent dans les 15 yards adverses. Malheureusement, Denver est trop gourmand et tente une 4&1 sans succès repartant ainsi sans point de la zone rouge adverse. Une opportunité gâchée à laquelle répondent immédiatement les Chargers en inscrivant un touchdown (13-7) par l’intermédiaire de Keenan Allen (9rec, 89 yards, 1TD) à quelques minutes de la mi-temps.

Los Angeles redémarre tambours battants avec une série victorieuse d’entrée et conclue par une réception d’Antonio Gates dans la zone de vérité (19-7, xp raté). Denver de son côté se relance grâce à sa défense et l’inévitable Von Miller. Le défenseur lit parfaitement le quarterback adverse et l’intercepte mi-terrain pour remonter alors le cuir jusqu’au 18 yards adverse en étant stoppé in extremis par Travis Benjamin. Cette fois les visiteurs ne laissent pas passer l’occasion et marquent un touchdown (19-14) sur une course de Royce Freeman. Une dynamique positive qu’entretien la franchise du Colorado en passant devant au score sur leur série suivante lorsque Lindsay franchit la ligne d’en-but pour le touchdown (19-20, conversion à 2 point ratée).

Les Chargers finissent par stopper l’hémorragie juste après en réussissant un field goal pour reprendre les commandes (22-20). Une avance que l’équipe ne parvient pas à conserver en cédant sous les passes de Case Keenum et le coup de pied de la gagne (22-23) de Brandon McManus. Los Angeles pourra aussi s’en vouloir pour ses 14 pénalités qui ont plus qu’embêté l’équipe.

Arizona Cardinals (2-8) – Oakland Raiders (2-8) : 21-23

Après cinq défaites de suite, les Raiders ont enfin mis fin à leur spirale négative en allant chercher la victoire sur le fil avec un field goal à la dernière seconde pour l’emporter 23 à 21. Une victoire plutôt méritée pour des Raiders qui auront pu s’appuyer sur un gros jeu au sol (152 yards).

C’est avec sa défense qu’Oakland s’illustre rapidement dans ce match. Après seulement deux jeux, Gary Conley intercepte Josh Rosen (9/20, 136 yards, 3TD, 2INT) et rend la balle à son attaque sur les 40 yards adverse. Une offrande que Derek Carr (19/31, 192 yards, 2TD) transforme en touchdown (0-7) quelques actions après en se connectant avec Jared Cook (3rec, 31 yards, 1TD).

Malgré son interception, le rookie des Cardinals enchaîne bien avec sur la série suivante une passe de touchdown (7-7) pour l’éternel Larry Fitzgerald (2rec, 23 yards, 2TD). L’attaque des Cardinals passe même la « seconde » quand Christian Kirk transforme une passe courte en gain de 59 yards pour le touchdown (14-7). Le soucis pour Arizona c’est que son jeune quarterback fait aussi des erreurs. Sur une nouvelle passe interceptée, les Cardinals voient leurs rivaux du soir repartir mi-terrain. Un nouveau turnover que l’attaque des Raiders bonifie avec un touchdown sur réception de Brandon LaFell pour revenir à 14-14. Après plusieurs punts de chaque côté, les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score.

Les visiteurs sont les premiers à marquer au retour des vestiaires sur un coup de pied qui leur permet de prendre l’avantage (14-17). Sur leur drive suivant, les Raiders ratent l’occasion de prendre le large en étant incapables de marquer un touchdown malgré 6 actions dans les 10 yards adverse… L’équipe doit alors se contenter d’un nouveau field goal (14-20). A défaut de trouver la faille, Oakland a au moins pris 8 minutes au chrono avec ce drive.

Après cinq punts consécutifs, il faut attendre les cinq dernières minutes du match pour que l’attaque d’Arizona se réveille enfin. C’est David Johnson (25 courses, 137 yards) qui s’en charge avec une course de 53 yards qui permet enfin à son équipe d’atteindre la zone rouge adverse. Finalement c’est Fitzgerald qui conclue le drive par un touchdown (21-20), son deuxième du soir.

Après trois 3&out de suite, les Cardinals pensent avoir fait le plus dur quand Johnson réussit une sublime course de 57 yards pour le touchdown. Seulement un de ses partenaires s’est rendu coupable d’un holding et l’action est donc annulée. Une erreur dommageable puisque derrière l’équipe doit punter et voit, sur le drive qui suit, les Raiders mettre le field goal de la victoire (21-23).

Coup d’envoi dimanche à 19h00


Detroit Lions (4-6) – Carolina Panthers (6-4)
 : 20-19

Tout jouer sur une conversion à deux points. Il faut oser. Ron Rivera et Cam Newton (25/37, 357 yards, 3 TDs, 1 int) ont échoué. À un peu plus d’une minute de la fin, les Panthers ont marqué un touchdown pour revenir à un point. Plutôt que de tenter l’égalisation au pied, Rivera décide de tenter à deux points pour la gagne. Jarius Wright (3 rec, 40 yards) est ouvert dans la end zone, Newton a le temps, mais il manque son lancer. Une belle occasion qui s’envole. Littéralement. L’onside kick est recouvert par Detroit, qui s’assure la victoire.

La victoire aurait presque eu un air de hold-up pour Carolina. Car les Lions avaient, pour une fois, décidé de venir jouer sérieusement. Après avoir encaissé un touchdown d’entrée (0-7), Detroit a répondu immédiatement grâce à Kerryon Johnson (15 courses, 87 yards, 1 TD) (7-7). La défense a ensuite complètement verrouillé le match, forcant les visiteurs à trois punts et une interception avant la pause, puis un field goal manqué et un autre punt au retour des vestiaires. Le temps d’ajouter deux field goals pour se détacher (13-7).

Tout s’est emballé dans le dernier quart, avec un touchdown de Curtis Samuel (5 rec, 55 yards, 1 TD) qui aurait mis les Panthers devant sans un échec de Graham Gano sur l’extra point. Réponse immédiate de Detroit avec un superbe touchdown de Kenny Golladay (8 rec, 113 yards, 1 TD), sur une passe tout en toucher de Matt Stafford (23/37, 220 yards, 1 TD). Après un échange de punt, Newton récupère le cuir avec un peu moins de trois minutes à jouer pour aller chercher la victoire. D.J Moore (7 rec, 157 yards, 1 TD) marque. Gano n’étant plus dans les petits papiers de son coach, c’est donc la conversion à deux points. Il fallait oser, mais c’est raté.

New York Giants (3-7) – Tampa Bay Buccaneers (3-7) : 38-35

Les Buccaneers continuent d’essayer un peu tout et n’importe quoi en attaque tout en restant désespérément perméables en défense. Cette fois, Jameis Winston (12/16, 199 yards, 2 TDs, 1int) a pris le relais aux commandes de l’attaque dans le troisième quart après trois interceptions de Ryan Fitzpatrick (13/21, 167 yards, 3 int). Cela n’a pas rendu les choses forcément plus propre, puisque Winston a amené un touchdown… en perdant le ballon sur un fumble, recouvert dans la end zone par Mike Evans (6 rec, 120 yards, 1 TD). De quoi ramener Tampa à dix longueurs (24-14). Mais leur défense étant toujours aussi passoire, les Giants et Odell Beckham (4 rec, 74 yards, 1 TD) ont évidemment pu marquer dans la foulée (31-14) pour aborder la fin de match plus tranquillement. Saquon Barkley (27 courses, 142 yards, 2 TDs – 2 rec, 10 yards, 1 TD) s’est même offert un triplé (38-28).

Un match des Buccaneers n’étant pas complet sans un scénario fou, Winston a tout de même trouvé Evans pour un touchdown à 2mn22 de la fin pour ramener son équipe à trois longueurs (38-35). La défense a même enfin forcé un punt dans la foulée pour récupérer le ballon à 23 secondes de la fin et offrir une dernière chance à Winston… qui a immédiatement été intercepté.

New York a pris l’avantage dès le début de la partie, avec un touchdown de Saquon Barkley sur chacune des deux premières séries offensives (14-0). Un touchdown au sol de Fitzpatrick a ramené les Floridiens dans le second quart (14-7), mais le lanceur de Tampa a ensuite complètement déraillé, avec une interception juste avant la pause, une autre retournée pour un touchdown juste après le retour des vestiaires (21-7), puis une troisième dans la foulée. De quoi forcer les coachs à le sortir pour de bon. Winston a fait un peu mieux, mais les Buccaneers manquent toujours de sérieux et de solidité. Les playmakers de New York ont pu se régaler. Eli Manning (17/18, 231 yards, 2 TDs), lui, n’a manqué qu’une seule passe.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Déc à 23:30 TEN 1.15 pariez 4 WAS
23-Déc à 3:20 LAC 1.35 pariez 2.6 BAL
23-Déc à 20:00 CLE 1.25 pariez 3.1 CIN
23-Déc à 20:00 DAL 1.23 pariez 3.25 TB

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une