Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New Orleans Saints Philadelphia Eagles Résumés 0

Saints – Eagles (48-7) : Drew Brees et New Orleans humilient les champions en titre !

Les Saints sont inarrêtables, les Eagles méconnaissables.

Saints – Eagles (48-7) : Drew Brees et New Orleans humilient les champions en titre !

New Orleans Saints (9-1) – Philadelphia Eagles (4-6) : 48-7

Une leçon, une balade de santé, une humiliation. Voilà comment on pourrait résumer la rencontre entre New Orleans et Philadelphia.

Devant leur public, les Saints ont dominé les Eagles dans tous les secteurs du jeu. Très bien protégé par sa ligne offensive, Drew Brees (22/30, 362 yards, 4 TD) a encore été sensationnel et l’attaque au sol a profité des nombreuses brèches pour marcher sur la défense adverse (173 yards au total). New Orleans a également été très solide de l’autre côté du ballon, que ce soit au niveau des tranchées ou de la ligne arrière. Mis à part un touchdown dans le second quart-temps, Carson Wentz (19/33, 156 yards, 3 INT) et les Aigles n’ont pas vu le jour au Superdome. Au final, ils ont terminé avec…351 yards de moins que leur adversaire.

Avec cette défaite, les champions en titre sont dans une position bien inconfortable, mais ils ont la chance d’évoluer dans une division toujours très ouverte. Quant aux Saints, ils sont désormais sur une magnifique série de neuf victoires consécutives.

Les Saints prennent les Eagles à la gorge

Dès le début de match, New Orleans montre qui est le patron. Au cours du premier quart-temps, les Saints n’accordent qu’un seul first down aux Eagles (sur une pénalité qui plus est), et parviennent à intercepter Carson Wentz par l’intermédiaire de Marshon Lattimore. De l’autre côté du ballon, Drew Brees et ses coéquipiers déroulent. Sur leur premier drive, ils inscrivent un field goal suite à une course de 38 yards de Mark Ingram (16 courses, 103 yards, 2 TD) (3-0). Lors du second, Brees distribue vers Keith Kirkwood (3 REC, 33 yards) et Michael Thomas (4 REC, 92 yards, 1 TD), avant de trouver Austin Carr (1 TD) dans la end zone (10-0).

La galère continue pour Philly au début du second quart. Les Saints sont tout simplement inarrêtables, à la passe comme à la course. Les hommes de Sean Payton parcourent 84 yards en dix jeux, avec un touchdown d’Ingram à l’arrivée (17-0). Complètement dominés, les Eagles arrivent à sortir un peu la tête de l’eau grâce à leur attaque. Wentz trouve son rythme et enchaîne les passes complétées, puis le rookie Josh Adams (7 courses, 53 yards, 1 TD) sort une très belle course de 28 yards pour le touchdown (17-7). Malheureusement pour les champions en titre, l’embellie ne dure pas. Dans les derniers instants de la première mi-temps, Drew Brees fait du Drew Brees. Il trouve notamment Michael Thomas pour un gros gain, ainsi que le rookie Tre’Quan Smith (10 REC, 157 yards, 1 TD) à trois reprises, dont une fois dans la end zone (24-7).

Les Saints s’amusent

Au retour des vestiaires, New Orleans enfonce le clou. La pause n’a pas refroidi Drew Brees, au contraire. Le quarterback des Saints s’appuie encore une fois sur Smith et Thomas, et sert ce dernier pour un touchdown de 23 yards (31-7). En face, Carson Wentz est en galère. Comme un symbole, sa cible favorite Zach Ertz (2 REC, 15 yards) est invisible. Les Eagles rendent le ballon suite à un quatrième down non converti, puis encaissent sept points de plus à travers une course d’Ingram (38-7).

Le reste du match est anecdotique, mais les Saints ne s’arrêtent pas en si bon chemin. Tre’Quan Smith continue sa soirée de rêve avec une nouvelle réception de grande classe, puis Alvin Kamara (13 courses, 71 yards, 1 REC, 38 yards, 1 TD) prend le dessus sur Malcolm Jenkins lors d’un quatrième down qui se transforme en un touchdown de 38 yards (45-7). Insolence maximale ! Dans les derniers instants de la rencontre, New Orleans ajoute un field goal et intercepte Wentz à deux reprises (48-7). Bref, une soirée à oublier pour les Eagles, d’autant plus qu’ils ont été fortement touchés par les blessures (Jordan Hicks, Rasul Douglas, Rick Lovato, Sidney Jones, Jason Kelce, Avonte Maddox).

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
14-Déc à 3:20 KC 1.42 pariez 2.4 LAC
15-Déc à 23:30 NYJ 2.85 pariez 1.3 HOU
16-Déc à 3:20 DEN 1.5 pariez 2.2 CLE
16-Déc à 20:00 ATL 1.18 pariez 3.65 ARI

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une