Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Chicago Bears Minnesota Vikings Résumés

Bears – Vikings (25-20) : la muraille de Chi..cago !

Chicago Bears (7-3) – Minnesota Vikings (5-4-1) : 25-20

Impitoyable. Intraitable. Et décisive. La défense des Bears évolue à un niveau incroyable en ce moment, et les Vikings peuvent désormais en témoigner. Khalil Mack (1 sack, 1 fumble forcé) et ses coéquipiers ont complètement éteint les Vikings, limités à 268 yards et qui n’ont vraiment avancé qu’une fois que le match était joué.

Trois des cinq drives de Minnesota en première mi-temps se sont bouclés par un 3&out. Le quatrième ? Par un fumble. Le dernier ? Une interception. Le temps pour Chicago d’établir des longues séries, en privilégiant le sol, pour inscrire un touchdown et deux field goals. De quoi mener 14-0 à la pause. Mais c’est bien la défense des Bears qui a fait la différence pour de bon, avec une interception de Kirk Cousins (30/46, 262 yards, 2 TDs, 2 int) retournée pour un touchdown par Eddie Jackson à 8mn30 de la fin, histoire de faire passer le score à 22-6.

Les Vikings ont répondu avec deux touchdowns, mais les locaux ont aussi marqué un field goal et recouvert l’onside kick.

Bloqués

Les Vikings ont été trop unidimensionnels pour s’en sortir. Leur jeu au sol a complètement été annihilé. Dalvin Cook n’a gagné que 12 yards en 9 courses, soit un misérable 1,3 yard par tentative. Même moyenne pour Latavius Murray (4 courses, 5 yards). Cousins s’en est donc beaucoup remis à Stefon Diggs (13 rec, 126 yards, 1 TD) et Adam Thielen (7 rec, 66 yards), mais il était trop tard. Surtout, les erreurs de Minnesota ont été fatales. Sur le fumble lâché par Cook dans le premier quart, il était à 14 yards de la end zone adverse. L’interception de Cousins avant la pause a eu lieu sur les 32 yards de Chicago. Celle qui tue le match était juste devant sa propre end zone. Des erreurs stratégiques qui ne pardonnent pas en NFL.

La stratégie était totalement inverse pour les vainqueurs, avec un jeu offensif d’abord tourné vers le sol et le contrôle de l’horloge (34mn29 contre 25mn31). Avec un Mitchell Trubisky (20/31, 165 yards, 1 TD, 2 int) toujours trop irrégulier, notamment en profondeur, ce sont Jordan Howard (18 courses, 63 yards) et Tarik Cohen (7 courses, 27 yards) qui ont produit le gros de l’effort, avec l’aide de Trubisky, lui-même auteur de 10 courses pour 43 yards. Le seul touchdown offensif de Chicago a été marqué par Anthony Miller.

Trubisky a été intercepté deux fois, ce qui ne sera pas gérable si la défense a un coup de mou ou pendant un match de playoffs.

Car oui, avec cette victoire, Chicago continue de s’approcher des playoffs. Les Bears comptent deux victoires d’avance sur Minnesota, et trois sur les Packers.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
17-Déc à 3:20 LAR 1.1 pariez 4.7 PHI
18-Déc à 3:15 CAR 2.85 pariez 1.3 NO

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une