Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Power rankings 0

Power Ranking NFL 2018 – Semaine 13 : Le Grand 8 pour Houston !

Power Ranking NFL 2018 – Semaine 13 : Le Grand 8 pour Houston !

Le mercredi sur Touchdown Actu, c’est le jour du Power Ranking ! 3, 2, 1, go !

Depuis septembre, les Texans n’ont plus goûté à la défaite et intègrent le Top 5 de notre classement pour la première fois de la saison au terme d’une interminable remontée, bien installés derrière un quatuor de tête inchangé. Si les Pats et Chargers retrouvent des couleurs, les Steelers, miraculés une semaine plus tôt, tombent dans le piège des canassons des Rocheuses. Les Seahawks se font une place dans le Top 10 pour la première fois de l’année, en tête d’un groupe de quatre formations à 6-5 qui ne se lâchent pas d’une semelle.

Derrière ce beau monde, les grand perdants des deux dernières semaines : les Panthers. Les Broncos, eux, se mettent à rêver. Philly se rassure et entretient ses maigres espoirs. Cleveland vise une saison dans le vert. Les Bengals sont presque en vacances. Il ne reste plus que 5 matchs à passer sur le banc des Packers pour Mike McCarthy. Loin, très loin, les Bills nous on peut-être bien débarrassé de Blake Bortles pour le reste de la saison. Quant aux Raiders, Niners et Cards, ils nous promettent une lutte acharnée pour le premier choix général de la prochaine draft.

Qui plane ? Qui sombre ? Qui voit s’éloigner ses espoirs de séries ? Qui, au contraire, a plus que jamais les playoffs en ligne de mire ? Qui peut déjà se pencher très sérieusement sur les 5 meilleurs joueurs universitaires ? Voici notre classement. Une hiérarchie qui ne se base pas uniquement sur le nombre de victoires, mais avant tout sur la forme du moment. Si deux équipes sont proches et ne se sont pas affrontées récemment, on se demande laquelle l’emporterait si le match se jouait aujourd’hui. Battre la meilleure équipe ne vous propulsera pas au sommet de ce classement en un claquement de doigts. Perdre contre un des cancres ne vous précipitera pas dans les abysses. On peut gagner et perdre quelques places, s’incliner et grimper de quelques rangs. C’est l’impitoyable loi du Power Ranking !

pr-saints-ok 1. New Orleans Saints (10-1) –
Dan Arnold. Tommylee Lewis. Austin Carr. Parce que gaver les Pro Bowlers Michael Thomas, Alvin Kamara et Mark Ingram de touchdowns c’est rendu d’une banalité sans fin… C’est nettement plus rigolo de faire briller des semi-inconnus non draftés.

pr-rams-ok 2. Los Angeles Rams (10-1) –
Dans la tanière des Lions, les Béliers tenteront de préparer au mieux leur affrontement au sommet chez les Bears dans une semaine. La 2e place de la NFC se jouera peut-être là-bas, dans le froid du Soldier Field.

pr-chiefs-ok 3. Kansas City Chiefs (9-2) –
Un déplacement chez des Raiders au fond du trou, ça ressemblerait presque à une deuxième semaine de congé d’affilé.

pr-bears-ok 4. Chicago Bears (8-3) –
Ils ne l’avaient plus emporté sur les terres d’un rival de la NFC Nord depuis 3 ans. C’était le 26 novembre 2015, à Green Bay (13-17). Fin d’une disette de 8 matchs.

pr-texans-ok 5. Houston Texans (8-3) +2
8 victoires consécutives. En 19 ans d’existence, cela ne leur était jamais arrivé. Et après leurs 3 défaites inaugurales, ça semblait tout simplement impensable.

pr-patriots-ok 6. New England Patriots (8-3) –
– Il fallait 147 yards à Tom Brady pour dépasser les 79 279 yards de Peyton Manning et devenir le quarterback le plus prolifique en yards de l’histoire (saison régulière et playoffs inclus), c’est chose faite. ✅
– Il fallait 4 touchdowns à Tom Brady pour dépasser les 579 touchdowns de Peyton Manning et devenir le quarterback au plus grand nombre de touchdowns à la passe de l’histoire (saison régulière et playoffs inclus), il ne lui en manque plus que 2. ❌

pr-chargers-ok 7. Los Angeles Chargers (8-3) +1
Pour la 11e saison consécutive et la 11e fois de sa carrière, Philip Rivers aura lancé 25 touchdowns ou plus. Le passeur des Chargers rejoint Drew Brees et n’est plus qu’à deux campagnes d’égaler les 13 années record de Peyton Manning.

pr-steelers-ok 8. Pittsburgh Steelers (7-3-1) -3
Nombre de yards cumulés gagnés par Ben Roethlisberger : 470
Nombre de yards gagnés par l’attaque des Broncos : 308

Nombre de ballons perdus par l’attaque des Steelers : 4
Nombre de ballons perdus par l’attaque des Broncos : 0

Gagner un match de football, ça commence en prenant soin du ballon comme de la prunelle de ses yeux.

pr-vikings-ok 9. Minnesota Vikings (6-4-1) –
11 matchs, 3289 yards, 22 touchdowns, 7 interceptions, 71% de passes complétées et un évaluation à 3 chiffres. Dans une franchise qui a vu passer Fran Tarkenton, Tommy Kramer, Rich Gannon, Warren Moon, Daunte Culpepper et Brett Favre, jamais aucun quarterback des Vikings n’avait lancé autant de yards lors des 11 premières semaines d’une saison.

pr-seahawks-ok10. Seattle Seahawks (6-5) +1
Pour la deuxième semaine consécutive, Russell Wilson aura fait parler sa magie en fin de match pour revenir, l’emporter et signer le 17e comeback de sa carrière.

pr-cowboys-ok11. Dallas Cowboys (6-5) +1
Les 6 derniers matchs d’Amari Cooper à Oakland 👎🏼 :
– 22 réceptions
– 280 yards
– 1 touchdown
Les 4 premiers matchs d’Amari Cooper à Dallas 👍🏼 :
– 22 réceptions
– 349 yards
– 3 touchdowns

pr-ravens-ok12. Baltimore Ravens (6-5) +1
Les Ravens auront mis une mi-temps à comprendre que ça serait peut-être plus futé de faire courir Gus Edwards que d’exposer Lamar Jackson à tout bout de champ. Mais l’essentiel est ailleurs, les Steelers ont grillé un joker et l’AFC Nord est plus que jamais à leur portée !

pr-colts-ok13. Indianapolis Colts (6-5) +1
Andrew Luck a beau avoir concédé son premier sack depuis la semaine 5, ça ne l’a pas empêché de signer une 8e rencontre consécutive à 3 touchdowns ou plus dans les airs et un 5 succès de rang inédit depuis 2014 dans l’Indiana.

pr-panthers-ok14. Carolina Panthers (6-5) -4
237 yards et 2 touchdowns. Run CMC aura beau nous avoir fait revisiter ses meilleurs tubes, il n’aura rien pu faire face à Russ et son armée de ninjas.

pr-broncos-ok15. Denver Broncos (5-6) +3
Après les Chargers, les Steelers. À force de jouer leur rôle d’emmerdeurs à merveille et de titiller voire renverser les grands, les Broncos vont peut-être bien finir par gratter un petit quelque chose en fin de saison. Et avec un calendrier ultra abordable (@Benglas, @49ers, vs Browns, @Raiders, vs Chargers), tous les espoirs sont permis.

pr-redskins-ok16. Washington Redskins (6-5) -1
Pour la première fois de la saison, ils auront été incapables d’arracher le ballon des mains des adversaires. Pire, avec 3 turnovers concédés, ils n’auront jamais été aussi maladroit. Face aux Eagles et Giants, ce sont ni plus ni moins que leurs derniers espoirs d’accrocher le wagon des playoffs qui se jouent.

pr-browns-ok17. Cleveland Browns (4-6-1) +5
– 25 matchs. Les Browns n’avaient plus gagné loin de Cleveland depuis le 11 octobre 2015, à Baltimore.
– 64 matchs. Les Browns n’avaient plus enchaîné deux victoires consécutives depuis novembre 2014 et 3 succès d’affilé face aux Raiders, Bucs et… Bengals.

Fin de séries.

pr-titans-ok18. Tennessee Titans (5-6) -2
23 passes tentées, 22 réussies, un pourcentage de réussite lunaire de 95,6%, mais un revers net et sans bavure au bout. Du jamais vu dans l’ère du Super Bowl. Marcus Mariota détrône Derek Carr, son 29/32, son 90,6% de réussite et sa défaite 19-20 face aux Broncos en semaine 2.

pr-eagles-ok19. Philadelphia Eagles (5-6) +2
En attrapant 7 ballons dimanche, Zach Ertz s’est emparé du record de réceptions pour un tight end des Eagles (84). Il lui suffira d’en faire de même face aux Redskins en fin de semaine pour effacer Brian Westbrook (90) des tablettes et s’emparer du record de réceptions pour un joueur de Philly. Welcome to Planet Ertz !

pr-bengals-ok20. Cincinnati Bengals (5-6) -3
Les Bengals ne s’étaient plus inclinés face aux Browns depuis le 3 novembre 2014. 7 matchs et 7 victoires au cours desquelles ils n’avaient jamais encaissé plus de 17 points. À la mi-temps, ils en avaient déjà concédé 28… Andy Dalton sur le flanc pour le reste de la saison, la campagne 2018 est officiellement terminée à Cincy.

pr-packers-ok21. Green Bay Packers (4-6-1) -2
0-8. Aaron Rodgers ne sait plus gagner loin du Lambeau Field. Du jamais vu pour un quarterback des Packers depuis les 9 défaites consécutives sur la route de David Whitehurst entre 1978 et 81.

pr-falcons-ok22. Atlanta Falcons (4-7) -2
Quand ton meilleur coureur n’a couru que 2 fois pour 16 maigres yards et qu’il s’appelle Matt Ryan, tu sais que tu hypothèques sérieusement tes chances de victoire.

pr-dolphins-ok23. Miami Dolphins (5-6) +1
Ryan Tannehill a fait son retour. Ryan Tannehill a bien joué. Mais Ryan Tannehill n’a pas pu empêcher le 5e revers à l’extérieur des Dolphins cette saison.

pr-lions-ok24. Detroit Lions (4-7) -1
Quand ton franchise quarterback se fait surclasser par un mec dont le seul touchdown en carrière remontait à un match pour du beurre sous l’uniforme des Chiefs, à San Diego, le 29 décembre 2013, c’est que quelque chose cloche sérieusement.

pr-buccaneers-ok25. Tampa Bay Buccaneers (4-7) +2
5 saison professionnelles, 5 saisons au delà de la barre des 1000 yards. Et avec encore 5 matchs au compteur et déjà 1073 unités en poche, Mike Evans pourrait bien éclipser ses 1321 yards de 2016 et battre son record personnel.

pr-bills-ok26. Buffalo Bills (4-7) +2
13 courses, 99 yards. En 59 ans d’existence, on avait jamais vu un quarterback des Bills cavaler autant que Josh Allen dimanche après-midi.

pr-giants-ok27. New York Giants (3-8) -1
Saquon Barkley en 1ère mi-temps : 127 yards cumulés et 2 touchdowns
Saquon Barkley en 2nde mi-temps : 15 yards cumulés

Les Giants étaient devant à la pause.
Les Giants perdent sur le gong.

Coïncidence ? On ne crois pas. 🤔

pr-jaguars-ok28. Jacksonville Jaguars (3-8) -3
Heureusement que Josh Allen est une daube et que le reste de ses coéquipiers ne sont qu’une bande de bouses, sinon on ose à peine imaginer le carnage que ça aurait été.

pr-niners-ok29. San Francisco 49ers (2-9) –
Le highlight de Nick Mullens ? L’interception de Ryan Smith qui offre aux Bucs leur première passe volée en 8 matchs et seulement leur 2e de la saison. Quelques minutes plus tard, Isaiah Johnson en ajoutait une 3e. Depuis ses débuts fracassants, le rookie n’a de cesse de régresser. Le dur apprentissage du métier.

pr-raiders-ok30. Oakland Raiders (2-9) –
Si vous voulez redonner une seconde vie à votre carrière ou faire sortir votre franchise de l’impasse, appelez Jon Gruden au 3615 Quel Joueur Voulez Vous ?

pr-jets-ok31. New York Jets (3-8) –
24 victoires, 5 défaites. Jouer Tom Brady après une semaine de repos, c’est presque l’assurance de se faire battre. Loin d’être aussi honteux que les dernières semaines, les Jets enchaînent tout de même un 5e revers de suite.

pr-cardinals-ok32. Arizona Cardinals (2-9) –
10-0 pour commencer. 0-45 pour finir.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
14-Déc à 3:20 KC 1.42 pariez 2.4 LAC
15-Déc à 23:30 NYJ 2.85 pariez 1.3 HOU
16-Déc à 3:20 DEN 1.5 pariez 2.2 CLE
16-Déc à 20:00 ATL 1.18 pariez 3.65 ARI

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une