Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

L'équipe type 0

L’équipe type de la semaine 12 : 4 rookies au top !

L’équipe type de la semaine 12 : 4 rookies au top !

Attaque

Quarterback : Baker Mayfield, Cleveland Browns (19/26, 258 yards, 4 touchdowns)
Battre une équipe en NFL n’est jamais facile, encore moins pour un rookie, mais Baker Mayfield a prouvé que son statut de n°1 de la Draft 2018 n’était pas un hasard. Certes, le quarterback des Browns a encore beaucoup à apprendre, notamment en terme de régularité, mais tous les grands quarterbacks ont fait des erreurs à leurs débuts et c’est ce genre de performance dont la franchise de Cleveland a besoin.

Running back : Sony Michel, New England Patriots (21 portés, 133 yards, 1 touchdown, 2 réceptions, 12 yards)
Voilà un autre rookie qui réussit ses débuts professionnels. Malgré quelques pépins physiques, Michel apporte un plus au poste de running back à New England. Avec un tiers de ses courses résultant en un first down ou un touchdown et 6 plaquages cassés, il a montré beaucoup d’efficacité face aux Jets.

Receveur n°1 : JuJu Smith Schuster, Pittsburgh Steelers (13 réceptions, 189 yards, 1 touchdown)
Avec ce genre de performance, JuJu Smith-Schuster continue de faire mentir ceux qui disaient qu’il ne valait pas un premier tour à sa sortie d’USC. C’était d’ailleurs peut-être vrai à ce moment-là, mais l’ancien Trojan est plus qu’excellent depuis son entrée dans la cour des grands et il n’a même pas terminé sa deuxième saison. Ça sent le débat contractuel du côté de Pittsburgh.

Receveur n°2 : Amari Cooper, Dallas Cowboys (8 réceptions, 180 yards, 1 touchdown)
3 victoires en 12 jours pour des Cowboys qui doivent penser que lâcher un premier tour pour Amari Cooper n’était pas une si mauvaise idée. Évidemment, ce sont plutôt les autres équipes qui doivent penser cela, mais Cooper réussi de très bons débuts avec sa nouvelle équipe et il devra continuer dans ce sens s’il ne veut pas que les critiques affluent de nouveau.

Receveur n°3 : T.Y. Hilton, Indianapolis Colts (7 réceptions, 125 yards)
En plus, d’être l’un des receveurs les plus prolifiques de ces dernières années, T.Y. Hilton sait se montrer dans les moments importants et cela a encore été le cas face à Miami où il a réussi une longue réception en fin de match pour permettre aux Colts d’être en position pour botter le field goal de la gagne.

Tight end n°1 : Zach Ertz, Philadephia Eagles (7 réceptions, 91 yards, 1 touchdown)
Toujours aussi important dans l’attaque des Eagles, Zack Ertz s’impose de plus en plus dans le top 3 des tight ends en NFL et peut-être même mieux que ça sur cette campagne 2018. Il sert souvent de soupape de sécurité à Carson Wentz, mais il sait aussi trouver des zones sur des passes plus longues.

Ligne offensive : Tampa Bay Buccaneers
Jameis Wintson n’a été sacké qu’une fois face à San Francisco, mais il a surtout bénéficié de suffisamment de temps pour distribuer les ballons, ce qui s’est ressenti dans ses statistiques puisqu’il n’a lancé aucune interception.

Défense

Defensive tackle : Shelby Harris, Denver Broncos (3 plaquages, 0,5 sack, 1 interception)
Son interception en fin de match sur Ben Roethilsberger est évidemment sa meilleure action du match, mais il a aussi été très bon dans le pass rush où il a créé du raffut tout au long du match et réussi un sack.

Defensive tackle : Robert Nkemdiche, Arizona Cardinals (6 plaquages, 2,5 sacks)
On espérait voir un monstre à sa sortie d’Ole Miss et ce qu’on a vu en semaine 12 est peut-être une étincelle du potientiel de Robert Nkemdiche. Dans un match où son équipe a été distancée, il a su tirer son épingle du jeu et réussir une très bonne performance personnelle. Il ne reste plus qu’à trouver le moyen d’être efficace chaque semaine.

Defensive end : Joey Bosa, Los Angeles Chargers (3 plaquages, 2 sacks)
Pour seulement son deuxième match en 2018, Joey Bosa est revenu aux affaires comme s’il ne les avait jamais quittées. Quand lui et Melvin Ingram sont sur le terrain, il n’y a pas vraiment de moyen d’arrêter les deux et cette semaine c’est Bosa qui a terrorisé la ligne offensive adverse.

Defensive end : J.J. Watt, Houston Texans (6 plaquages, 1,5 sack, 1 fumble forcé)
J.J. Watt a fait du J.J. Watt comme on aime le voir. Inarrêtable, il n’a pas cessé de mettre la pression sur le pauvre Marcus Mariota, qui soit dit en passant a réussi un superbe match. Watt a également été très bon dans la défense contre la course avec 3 stops défensifs.

Linebacker n°1 : Matt Judon, Baltimore Ravens (3 plaquages, 3 sacks)
3 plaquages, 3 sacks sur seulement 23 snaps de pass rush, le message est plutôt clair. Cette défense de Baltimore possède un très grand nombre d’atout dont Matt Judon fait partie et ce genre de performance permet aux Ravens de rester dans les matches et notamment à Lamar Jackson d’être plus à l’aise pour ses premières apparitions.

Linebacker n°2 : Shaq Thompson, Carolina Panthers (4 plaquages, 1 sack)
Le couteau suisse de la défense des Panthers a été tout simplement exceptionnel en couverture face aux Seahawks. De plus, il a réussi un sack sur le seul blitz qu’il a tenté. Il est vrai que les joueurs hybrides ne parviennent pas toujours à faire la transition de la NCAA à la NFL, mais il ne fait aucun doute que Thompson est une vraie arme pour cette défense de Carolina.

Linebacker n°3 : Roquan Smith, Chicago Bears (11 plaquages, 1 sack)
Un inside linebacker dans le top 10 de la Draft ? Cela peut paraître un peu haut pour certaines personnes. C’est souvent vrai, mais Roquan Smith est une exception. Le linebacker volant des Bears a encore crevé l’écran en semaine 12 que ce soit en couverture, sur le run stop ou sur le blitz.

Cornerback n°1 : Xavien Howard, Miami Dolphins (5 plaquages, 2 interceptions)
Ciblé 5 fois, Xavien Howard a autorisé 2 réceptions pour 15 yards, mais il a surtout intercepté Andrew Luck à deux reprises, ce qui rend sa performance bien meilleure, et l’évaluation de Luck bien moins bonne lorsque le quarterback des Colts a lancé dans la direction du cornerback  des Dolphins. 19, 8 exactement.

Cornerback n°2 : Stephon Gilmore, New England Patriots (1 plaquage, 1 passe déviée, 1 interception)
Josh McCown n’a pas beaucoup dû aimer regarder dans le sens de Stephon Gilmore. En fait, il ne la pas beaucoup fait mais le résultat explique pourquoi. 3 passes, 1 réception des Jets, 1 passe déviée, 1 interception de Gilmore et une évaluation de 1,7. Faut-il vraiment en dire plus.

Free safety : Eddie Jackson, Chicago Bears (3 plaquages, 1 passe déviée, 1 interception, 1 touchdown
Big play Jackson a encore frappé. Que ce soit après un fumble recouvert ou une interception, Eddie Jackson semble presque toujours retrouver le chemin de la end zone. C’est déjà son deuxième touchdown défensif de la saison et il avait déjà réussi un pick six lors de sa saison rookie.


Strong safety : Derwin James, Los Angeles Chargers (7 plaquages, 1 interception)
Très impressionnant dans la boîte face à la course depuis le début de la saison, Derwin James se montre désormais de plus en plus sur la couverture et cela n’augure rien de bon pour les attaques adverses. On sait déjà qu’il bénéficie d’un excellent pass rush et s’il commence à performer autant sur la couverture que sur le run stop, on ne voit vraiment pas où les attaques vont passer.

Équipes spéciales

Punter : Aldrick Rosas, New York Giants (3/3 au field goals, 1/1 aux extra points)
Avec 1 seul field goal manqué depuis le début de la saison (qui était placé au delà des 50 yards), Aldrick Rosas est l’un des meilleurs kickers de cet exercice 2018 et on ne parle quasiment pas de lui. C’est d’ailleurs peut-être la meilleure situation pour un kicker.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
17-Déc à 3:20 LAR 1.1 pariez 4.7 PHI
18-Déc à 3:15 CAR 2.85 pariez 1.3 NO

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une