Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Atlanta Falcons Baltimore Ravens Résumés 0

Falcons – Ravens (16-26) : la défense de Baltimore étouffe Matt Ryan et Atlanta

Grâce à une défense énorme et un jeu de course performant, Baltimore a décroché une victoire capitale à Atlanta.

Falcons – Ravens (16-26) : la défense de Baltimore étouffe Matt Ryan et Atlanta

Atlanta Falcons (4-8) – Baltimore Ravens (7-5) : 16-26

Avant la rencontre de ce dimanche à Atlanta, les Ravens possédaient la meilleure défense de la ligue aux points encaissés et aux yards accordés. Face à l’une des attaques les plus redoutables de la NFL, elle a été fidèle à elle-même en réalisant une performance tout simplement exceptionnelle. C’est simple, les Falcons n’ont jamais vraiment vu le jour face à la pression exercée par Baltimore. Au total, la défense des Ravens n’a accordé que 131 yards et neuf points, tout en scorant un touchdown !

Cette dernière a également été aidée par une attaque qui a accumulé pas moins de 207 yards au sol. Cela a permis aux hommes de John Harbaugh de contrôler l’horloge, avec quasiment 40 minutes de possession. Le plan parfait pour contenir l’attaque d’Atlanta.

Grâce à cette victoire capitale, les Ravens sont aujourd’hui virtuellement en Playoffs. Pour les Falcons par contre, ça semble terminé.

La défense de Baltimore au top, l’attaque pas vraiment

L’attaque explosive d’Atlanta d’un côté, la solide défense de Baltimore de l’autre. Sans aucun doute, la rencontre entre les Falcons et les Ravens représente une belle opposition de styles. Et au cours de la première période, c’est clairement la défense des Corbeaux qui domine. En effet, elle étouffe les Faucons, qui ne totalisent que 87 yards et huit first downs lors des deux premiers quart-temps. Matt Ryan (16/26, 131 yards, 1 TD, 1 fumble perdu, 3 sacks) est souvent sous pression, Julio Jones (2 REC, 18 yards) est bien muselé, et le jeu de course connaît beaucoup de difficultés (34 yards au total sur la rencontre) face à la ligne défensive de Baltimore. Au tableau d’affichage, les Ravens n’accordent que trois points à l’attaque d’Atlanta.

Cependant, cela ne suffit pas pour prendre le contrôle du match, la faute à un fumble de Lamar Jackson (12/21, 125 yards, 1 fumble perdu, 17 courses, 75 yards, 1 TD) dans le deuxième quart-temps. Ce turnover, provoqué par Grady Jarrett, coûte très cher aux Ravens puisqu’il permet à Vic Beasley de trouver la end zone après un retour de 74 yards. Le jeune quarterback de Baltimore avait pourtant très bien débuté le match, avec un premier drive parfaitement mené durant lequel il a marqué un touchdown à la course après plusieurs belles passes. Mais ensuite, il a montré pourquoi il n’était encore qu’un rookie, même s’il a quand même réussi à guider les siens vers un field goal en fin de première mi-temps. 10-10 à la pause.

Les Ravens mangent le chrono et l’attaque d’Atlanta

Au début du troisième quart-temps, les Ravens prennent l’avantage grâce à un field goal (10-13) mais perdent Lamar Jackson sur blessure (protocole commotion). Du coup, c’est Robert Griffin III (2/4, 21 yards) qui se retrouve aux commandes de l’attaque. Suite à un stop défensif rapide, Baltimore réalise un drive de 14 jeux et huit minutes. Durant celui-ci, les Ravens s’appuient beaucoup sur leur duo de running backs, composé de Gus Edwards (21 courses, 82 yards) et Kenneth Dixon (8 courses, 37 yards). Mais ils doivent une nouvelle fois se contenter d’un field goal (10-16).

Incapables de trouver leur rythme en attaque depuis la première série de la rencontre, les Falcons galèrent toujours autant dans le quatrième quart. En face par contre, ça continue d’avancer progressivement en utilisant le jeu au sol. Jackson, de retour sur le terrain, utilise ses jambes à plusieurs reprises et il est bien soutenu par Edwards. Résultat, trois points de plus au compteur grâce au kicker Justin Tucker (10-19). Avec deux possessions d’avance, Baltimore est solidement en tête et prend une grosse option sur la rencontre lors du drive suivant. Le linebacker Patrick Onwuasor sacke Matt Ryan et provoque un fumble, recouvert par Tavon Young qui file dans la end zone (10-26).

Il reste alors sept minutes à jouer. Les Falcons sont dos au mur et la mission s’annonce impossible. Atlanta retrouve certes un peu d’espoir à travers un touchdown d’Austin Hooper (5 REC, 44 yards, 1 TD), mais une conversion à deux points ratée condamne Dan Quinn et ses hommes (16-26). Les Ravens font ensuite le nécessaire pour garder le ballon et faire tourner le chronomètre jusqu’à la fin du match.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
14-Déc à 3:20 KC 1.42 pariez 2.4 LAC
15-Déc à 23:30 NYJ 2.85 pariez 1.3 HOU
16-Déc à 3:20 DEN 1.5 pariez 2.2 CLE
16-Déc à 20:00 ATL 1.18 pariez 3.65 ARI

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu