Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Miami Dolphins New England Patriots Résumés Vidéo

Dolphins – Patriots (34-33) : un miracle à Miami !

Miami Dolphins (7-6) – New England Patriots (9-4) : 34-33

Les actions désespérées à base de passes latérales ne fonctionnent jamais. Ou presque. Le presque vient de tomber sur les Patriots ! Alors que New England semblait avoir fait la différence en rendant le ballon aux Dolphins avec seulement 7 secondes pour remonter 5 points de retard, Ryan Tannehill (14/19, 265 yards, 3 TDs) a trouvé Kenny Stills, qui a ensuite transmis le ballon à Devante Parker, qui a ensuite trouvé Kenyan Drake, qui a transpercé la couverture adverse jusqu’à la end zone !

À la dernière seconde, les Patriots lâchent donc un match qu’ils semblaient pourtant avoir repris en main. Mais à l’image de la physionomie de la rencontre, leur défense les a trahi. Rob Gronkowski (8 rec, 107 yards, 1 TD), précieux en attaque, placé au poste de safety sur cette action, a été dépassé. Incroyable.

Portes ouvertes puis fermées… avant le courant d’air

Les Patriots ont débuté le match avec une attaque équilibrée, bien menée par Tom Brady (27/43, 358 yards, 3 TDs) et Sony Michel (20 courses, 57 yards). C’est James Devlin qui marque le premier touchdown (0-6, xp manqué). Mais Miami réplique immédiatement avec Ryan Tannehill et Kenny Stills (8 rec, 135 yards, 1 TD) (7-6). Après un punt de New England, celui de Miami est bloqué. Et c’est le début d’un western. Tout le monde dégaine ! Attention au chassé-croisé : Julian Edelman (9 rec, 86 yards, 1 TD) (7-13), avant la réponse de Brandon Bolden (2 courses, 60 yards, 2 TDs) (14-13), Cordarrelle Patterson (14-20), Bolden à nouveau (21-20), et finalement Rob Gronkowski (21-27). Cinq touchdowns en cinq séries offensives. Frank Gore (12 courses, 92 yards) ne marque pas, mais il fait mal.

Les choses se calment enfin. Miami punt deux fois avant la pause. New England une fois. Surtout, juste avant la pause, Brady encaisse un sack plutôt que de se débarrasser du ballon sur une 3e et goal. Le chrono s’écoule car son équipe n’a plus de temps. Un field goal facile s’envole. Trois points qui, au final, coûtent cher.

Au retour des vestiaires, les attaques sont de nouveau en échec avec un touchdown de Brice Butler pour remettre Miami devant. Les choses sont plus tendues. Car la défense de Patriots resserre à nouveau les boulons, tout en grattant deux field goals pour passer devant (33-28) à quelques secondes de la fin. Avec plus de 35 minutes de possession, et en limitant Miami à 1/7 sur les troisièmes tentatives, New England avait repris le contrôle.

Cela semblait suffisant. Mais Miami a réussi l’impossible.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Jan à 22:05 NO 1.5 pariez 2.35 LAR
21-Jan à 1:40 KC 1.57 pariez 2.2 NE

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une