Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Tableau noir

Tableau noir : wild card

Touchdown Actu inaugure à l’occasion des playoffs une chronique tactique. Après ce tour de wild card, zoom sur deux jeux en particulier : une course de Darren Sproles contre Detroit, et l’une des dix passes réussies par Tim Tebow lors de l’incroyable victoire des Broncos contre Pittsburgh. Une rubrique pour laquelle nous remercions Profootballfocus.com qui nous autorise à traduire ses textes et à utiliser ses images !

Lions @ Saints (28-45)

La situation :
4ème quart-temps, 9:58 à jouer. 1ère & 10.
Darren Sproles s’échappe en plein milieu. Il accélère et termine 17 yards plus loin, accentuant l’avantage des Saints au meilleur moment, 31-21.

Le jeu :
Sur cette action en milieu de quatrième quart-temps, Sproles va punir Louis Delmas. Le safety des Lions paie cher son indécision et un mauvais angle de poursuite, restant impuissant face à la vitesse du running back des Saints. En amont, le jeu est exécuté à la perfection par la ligne offensive, qui offre à Darren Sproles un boulevard au cœur de la défense.

Les Saints appellent ici deux doubles blocages sur leur ligne. Le guard gauche Carl Nicks et le centre Brian De La Puente vont s’occuper du defensive tackle droit Corey Williams, tandis que le guard droit Jahri Evans et le tackle droit Zach Strief devront gérer Sammie Lee Hill, l’autre defensive tackle des Lions.
De La Puente ayant le contrôle de Williams (avec néanmoins un soupçon de holding), Nicks peut passer sur un autre joueur. A gauche, la protection est verrouillée. A droite, le premier contact de Evans sur Hill est parfait. Il met le DT adverse en retard, et permet à Strief de prendre le relais instantanément. Du coup, Evans peut passer sur le linebacker juste derrière, Stephen Tulloch.
Tout est en place pour que Sproles attaque le trou en milieu de ligne. Mais l’amorce de sa course l’emmènerait sur l’épaule droite de Strief, et donc vers un défenseur. Alors que tout ici indique un cutback (le coureur part dans une direction, et coupe dans une autre), Louis Delmas (flèche rouge) mord à l’hameçon et prend la mauvaise décision.
Darren Sproles coupe à l’intérieur et personne n’est en mesure de l’arrêter. Deux autres defensive backs, Eric Wright et Amari Spievey viennent serrer le côté droit de la ligne des Saints. Si Delmas avait mieux suivi le mouvement de la ligne et celui de ses coéquipiers, il se serait mis entre ses deux linebackers, au milieu, et aurait eu une chance de stopper Sproles avant la ligne des 10 yards.

Steelers @ Broncos (23-29 OT)

La situation :
2ème quart-temps, 4:31 à jouer. 2ème & 7.
Tim Tebow trouve son tight end Daniel Fells pour un gain de 40 yards. L’action cruciale d’un drive qui se terminera par un field goal pour Denver, en tête 20-6 à la pause.

Le jeu :
Sur cette action, Denver appelle un jeu classique, que l’on retrouve dans n’importe quel autre playbook NFL. Mais les Broncos prennent ici le soin de le modifier juste assez pour exploiter l’immense qualité de lecture du jeu de Troy Polamalu à leur avantage.

Denver s’aligne avec un seul receveur écarté à gauche, deux tight ends en bout de ligne à droite, et une formation strong derrière Tim Tebow. Le message donné est clair : ils veulent courir. Mais c’est aussi typiquement l’alignement utilisé en NFL pour se lancer dans un play action (feinte de course, puis passe). Après avoir feinté la transmission à Willis McGahee, Tebow roule hors de la poche sur sa gauche et scanne le terrain.
Les Steelers sont alignés dans leur formation classique, avec pour seul changement la présence proche de la ligne de Ryan Mundy (en surbrillance). Tout le match, le safety est venu se coller à la ligne pour défendre la course. C’est d’ailleurs ce qui sera fatal à Pittsburgh en prolongations. Une fois la feinte de Tebow exécutée, Mundy est hors du coup et l’espace libéré derrière les huit défenseurs de Pittsburgh est immense.
La clé de ce jeu réside dans la combinaison de tracés courus par les deux tight ends. Ils commencent par effectuer le même tracé, que l’on retrouve chez chaque attaque NFL : deux joueurs partent d’un côté puis traversent le terrain horizontalement, l’un à hauteur des 10 yards, l’autre à 15. Daniel Fells coupe intérieur 10 yards après la ligne de scrimmage, pendant que Virgil Green effectue un peu plus loin un tracé jumeau.
Le jeu exploite l’idée que chaque défense dans cette ligue va le reconnaître immédiatement. Troy Polamalu, dont les instincts sont difficiles à prendre à revers, reconnaît le tracé de Fells et réagit rapidement, en tentant de couper la trajectoire d’une éventuelle passe de Tebow. C’est le moment précis que choisi Fells pour effectuer un deuxième cut dans son tracé : droit dans la profondeur, à l’endroit exact laissé vacant par Polamalu.
La passe de Tim Tebow est loin d’être parfaite, mais elle trouve Daniel Fells 30 yards plus loin, en passant juste au dessus de Polamalu et juste avant que William Gay ne puisse l’intercepter. Le vrai génie de l’attaque des Broncos est d’avoir modifié subtilement un jeu standard NFL, pour mieux exploiter la réponse quasi automatisée de la défense adverse.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
12-Déc à 3:30MIA4.25pariez1.1NE
15-Déc à 3:25IND1.92pariez1.6DEN
16-Déc à 23:30DET1.27pariez2.8CHI
17-Déc à 3:25KC1.75pariez1.75
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une