Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Denver Broncos Oakland Raiders Résumés

Raiders – Broncos (27-14) : une dernière victoire en guise de cadeau ?

Oakland Raiders (4-11) – Denver Broncos (6-9) : 27-14

Oakland a calmé les ardeurs adverses au terme de séries chronophages. Pas flashy mais redoutablement efficaces avec des passes courtes et en pilonnant au sol, les Raiders ont rapidement pris le contrôle de la partie en menant de bout en bout. Inoffensif dans le premier quart, ils doivent leur réveil au retour de punt de 99 yard de Dwayne Harris pour le touchdown. Un coup dont les Broncos ne se sont jamais remis.

Incapable de faire avancer son attaque en première période, Case Keenum (23/37, 202 yards, 2 touchdowns, 2 interceptions a eu un court sursaut en fin de troisième quart temps – début du quatrième pour faire recoller son équipe avant de s’écrouler lamentablement et lancer deux interceptions en fin de match.

Opposition historique dans la baie entre deux équipes qui se détestent. Les Raiders jouent peut être leur dernier match à l’Oakland-Alameda County Coliseum et ont à cœur d’offrir un beau cadeau à leurs fans venus en nombre, alors qu’ils restent sur sept défaites de rang en Monday Night à domicile. La saison d’Oakland est faite de paradoxes, le quarterback vedette Derek Carr est en passe de battre son record de yards dans les airs par match (264,1) et son pourcentage de passes complétées (68,4) sur une saison, pendant que sa défense n’a pu infliger mieux que 12 sacks avant le match, troisième plus faible total de la ligue dans l’ère du Super Bowl.

Vance Joseph probablement remercié en fin de saison, les Broncos cherchaient à gagner leurs deux dernières rencontres pour éviter deux saisons négatives consécutives, une première depuis 1971-1972. Pour cela, ils pouvaient compter sur des rookies dominants. Le running back Phillip Lindsay peut battre le record de yards au sol par un rookie non-drafté (1 132) et Bradley Chubb possède le deuxième plus haut ratio de sacks par match (0,86). Mais les deux joueurs ont été bien contenus et en moins productifs que d’habitude.

Des Raiders réalistes

Faute de neige pour ce réveillon, les mouchoirs pleuvent dans la première mi-temps. Sur un terrain gras et en piteux état, les rivaux s’échangent les traditionnelles amabilités typique de ce genre d’affrontement, les Broncos distribuant les cadeaux entre erreurs de lecture et inattention. Pourtant dominateurs dans la possession, ils permettent à Phillip Lindsay ( 46 yards en 10 portées) de franchir la barre des 1 000 yards sur la saison, troisième rookie non-drafté de l’histoire à réaliser cette performance. Mais à ce niveau, la moindre erreur se paie cash. Après une première série stérile et un punt canon de 65 yards, l’équipe spéciale du Colorado veut la jouer fine en remettant le ballon en jeu pour acculer les locaux sur leur ligne des 1 yard. Malin, Dwayne Harris récupère le cuir et prend l’extérieur pour remonter tout le terrain jusqu’au touchdown. Le pied du défenseur semble être légèrement sur la ligne d’en-but synonyme d’annulation de l’action mais les arbitres en décident autrement et valident les premiers points du match (7-0). Très bien payé pour Oakland qui n’a absolument rien produit offensivement pendant un quart temps.

Si Oakland a mis du temps avant d’avancer, Denver n’y arrive pas du tout avec 5 punts et un field goal raté de 58 yards dans ce premier acte. Imprécis mais pas aidé, Case Keenum ne parvient pas à trouver ses cibles au contraire de son homologue qui distribue mieux le jeu, aidé en cela par une bonne entente avec un Jordy Nelson disponible ( 75 yards, 7 réceptions). Plus consistant ces dernières semaines, Derek Carr (19/26, 167 yards) a eu le mérite de privilégier l’efficacité mais a eu besoin de trois possessions avant de rentrer dans son match. Un drive de 89 yards bien maitrisé que Doug Martin en grande forme (107 yards en 21 portées, 1 touchdown) vient conclure victorieusement sur une course de 24 yards (14-0). Le suivant de 55 yards qui ne peut rapporter plus que 3 points (17-0 à la mi-temps). Glaçant de réalisme mais logique malgré un premier acte loin d’être emballant où l’efficacité sur troisième tentative aura fait défaut des deux côtés (4/13 au total). Amorphes, les visiteurs doivent hisser leur niveau de jeu des deux côtés du ballon s’ils ne veulent pas subir un revers humiliant.

Case Keenum s’écroule

Le discours a mis du temps à faire effet, les deux punters se partageant le devant de la scène pour entamer la seconde période. Keenum décide d’enclencher la marche avant et sort enfin un drive digne de ce nom avec notamment une première tentative gagnée au sol sur 3ème et 10. Quelques jeux plus tard en zone rouge, il évite le blitz et trouve DaeSean Hamilton sur un tracé corner pour une touchdown de 7 yards (17-7). Denver croit en sa chance et score un second touchdown par l’intermédiaire de Courtland Sutton (65 yards, 6 réceptions, 1 touchdown) sur une réception de 19 yards avec encore beaucoup de temps à l’horloge. Mais entre temps, Jalen Richard ( 11 yards en 4 portées, 1 touchdown) a accentué l’avantage des Raiders sur une course de 3 yards et s’accorde un bain de foule dans le « Black Hole » pour fêter cela (24-14).

Case Keenum s’est alors écroulé en lançant deux interceptions en fin de match en forçant des passes profondes inutiles directement dans les mains des défenseurs adverses (Marcus Gilchrist et Erik Harris). Carlson rajoute 3 nouveaux points pour prendre deux touchdowns transformés d’avance (27-14), une ultime première tentative obtenue à deux minutes de la fin permis à Oakland de poser genou à terre pour abréger les souffrances de leur rivaux. Victoire logique et méritée dans ce qui est peut être l’une des prestations les plus abouties de la saison des Raiders, ou alors les Broncos n’étaient clairement pas au niveau ce soir à l’image d’une défense peu efficace. Dans tous les cas, Derek Carr repart avec le ballon du match et s’en va remercier les fans présents.

 

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Mar à 1:00 CHA 1.95 pariez 1.87 PHI
20-Mar à 1:30 ATL 3.7 pariez 1.27 HOU
20-Mar à 2:00 MIL 1.09 pariez 7.4 LAL
20-Mar à 2:00 MIN 2.9 pariez 1.4 GSW

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une