Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

NCAA 0

NCAA – Futures stars : demain c’est loin

NCAA – Futures stars : demain c’est loin

Avant d’exprimer leurs talents avec les professionnels, les joueurs NFL se forment dans les universités du pays. La rédaction de TDA vous propose les portraits de ceux qui seront les stars de demain.

Futures stars. Depuis le 30 aout 2018 et Rashan Gary, nous nous intéressons ensemble à ceux qui seront les stars de demain en NFL. Aujourd’hui il s’agit d’avoir un aperçu d’après-demain.

Pour pouvoir se présenter à la draft, les joueurs doivent s’être acquittés de trois années après le lycée au minimum, soit être senior, junior voire redshirt-sophomore. Focus aujourd’hui sur des joueurs ne répondant pas à ce critère : en 2018 ils étaient freshmen, sophomore ou lycéens. Ils sont les stars d’après-demain (et oui, d’ici là bien des choses peuvent changer).

Freshman

Un freshman ou frosh est un joueur en première année universitaire (le terme est utilisé également au lycée). L’écart de niveau entre le football du lycée et la NCAA (surtout dans les conférences majeures) est aussi important que l’écart entre le college et la NFL. Ils sont donc minoritaires ceux qui, dès leur première saison sur le campus, parviennent à être un joueur important.

Trevor Lawrence

Né le 6 octobre 1999 à Johnson City, Tennessee
1m96 pour 92 kilos
Quarterback, Clemson

Celui qui a grandi à Cartersville en Georgie (à 60km d’Atlanta) est en 2018 considéré comme une recrue 5 étoiles. Parmi les 4 sites spécialisés, trois en font leur numéro 1 du pays toutes positions confondues (sauf ESPN qui le classe 2e derrière Fields/Georgia en 2018 et Ohio State en 2019). Mike Farrell du site Rivals déclare :

« J’ai vu beaucoup de grands talents depuis que je travaille à Rivals, de Vince Young à Matthew Stafford mais Lawrence est dans la catégorie au-dessus. Quand je le vois jouer, je pense à Peyton Manning et une version plus athlétique et avec un meilleur bras. Je sais que comparer un lycéen à un tel monument peut paraitre ridicule mais, ceux qui me connaissent, savent que je ne parle pas à tort et à travers. La comparaison est juste selon moi »

Malgré la fanfare, Lawrence arrive sur le campus des Tigers pour y être le remplaçant de Kelly Bryant. Bryant en 2017, sa première saison titulaire (après la draft de DeShaun Watson), signe 2802 yards à la passe et 13 touchdowns. Il ajoute à cela 665 yards et 11 touchdowns à la course ! Ses performances aident Clemson à terminer la saison en étant classé numéro 1 du pays, s’inclinant en playoffs lors de la demi-finale contre le futur vainqueur Alabama. À priori, tout d’un titulaire inamovible.

En septembre 2018 et alors que Bryant est titulaire mais que Lawrence joue quelques drives à chaque match, un journaliste d’ESPN demande à Dabo Swinney, l’entraineur de Clemson, son avis sur qui doit être le titulaire au poste de QB : « Je continuerai à utiliser les deux en matchs, sauf si un des deux se détachent de façon nette ». Arrive le 4e match de la saison, contre Georgia Tech où il partage le temps de jeu avec Bryant, Lawrence y signe un 13 sur 18 pour 4 touchdowns. La semaine suivante il est nommé titulaire du poste.

Kelly Bryant lui, décide de ne plus jouer afin de pouvoir le faire dès 2019* et, annonce qu’il jouera la saison suivante pour l’université de Missouri. *(si un joueur ne joue pas plus de 4 matchs, il peut être transféré et jouer sans être obligé d’attendre un an comme cela était le cas avant 2018).

Trevor Lawrence a tout du numéro 1 de la draft 2021

Lawrence termine la saison avec 2606 yards, 24 touchdowns et seulement 4 interceptions. Trevor Lawrence est le meilleur quarterback universitaire du pays, tout âge confondu. Point.

Quant à la comparaison avec Peyton Manning, on va s’en garder pour l’instant et juste préciser que s’il porte le numéro 16, c’est justement en hommage à son idole. (Manning portait le 16 avec l’université de Tennessee).

Une seule saison et déjà champion universitaire. Le 8 janvier 2019, il réalise une démonstration face à l’ogre de Alabama en finale : 347 yards et 3 touchdowns contre une défense composée de futurs joueurs NFL. Retenez bien son nom : Trevor Lawrence. Rendez-vous en avril 2021.

Mentions : Justyn Ross, WR, Clemson / Patrick Surtain, CB, Alabama / Caden Sterns, S, Texas / Jaylen Waddle, WR, Alabama / Xavier Thomas, DE, Clemson / Rondale Moore, WR, Purdue

Sophomore

Un soph est un joueur de deuxième année. Certains se sont montrés dominants en 2018 et vous en retrouverez quelques-uns dans les mentions. Dans un premier temps, plutôt que d’énumérer une liste, faisons le choix arbitraire de nous intéresser à un coureur.

Jonathan Taylor

Né le 19 janvier 1999 à Salem, New-Jersey
1m80 pour 98 kilos
Coureur, Wisconsin

Deux saisons. Deux. 4171 yards et 29 touchdowns ! Une moyenne de 141 yards par match. Nous parlons pourtant d’un coureur évoluant dans une conférence très physique, la Big 10, affrontant chaque samedi tous les Michigan, Ohio State, Iowa ou Penn State.

Avec son lycée de Salem, il est la star de l’équipe de football avec qui il inscrit plus de 50 touchdowns en carrière. Il est aussi un athlète accomplit et remporte par deux fois le titre de l’état du New-Jersey au 100m (10,49). Pourtant il est évalué comme un prospect 3 étoiles (sur 5) d’une classe de recrutement très forte à cette position et dominée par : Cam Akers (Florida State), Najee Harris (Alabama), Travis Etienne (Clemson), JK.Dobbins (Ohio State) ou D’Andre Swift (Georgia). Après s’être verbalement engagé avec l’université locale de Rutgers, il rejoint finalement le ouïskosen pour jouer avec les Badgers de Wisconsin.

Sa première saison, il atteint les 1000 yards à la course en seulement 7 matchs (1112) ! Une performance rare que seuls 5 coureurs freshman avaient réalisés jusque là. Parmi eux : Emmitt Smith (1987), Marshall Faulk (1991) et Adrian Peterson (2004). Pas une mauvaise compagnie.

En 2018 il remporte le Doak Walker Award récompensant le meilleur running-back universitaire (ainsi que The Blue Pennant Award à cette position). Et s’il est rapide, n’imaginez pas un coureur léger. Il est costaud, très costaud.

Spécialisé en statistiques, ProFootballFocus, crédite en 2018 Taylor de 58 plaquages cassés et de 4,2 yards après contact ! Le site référence que sur les 1989 yards gagnés au sol cette saison, 1175 l’ont été après contact. Ci-dessous une minute et cinquante et une secondes pour vous faire une idée :

Le 27 décembre 2018, lors du bowl game contre Miami, il signe un match à 205 yards lui permettant ainsi de dépasser la barre des 2000 yards en saison.

Mentions : Tua Tagovailoa, QB, Alabama / Jerry Jeudy, WR, Alabama / Grant Delpit, S, LSU / Laviska Shenault, WR, Colorado / Travis Etienne, RB, Clemson / Tee Higgins, WR, Clemson / Andrew Thomas, OT, Georgia / Jake Fromm, QB, Georgia / D’Andre Swift, RB, Georgia / Chase Young, DE, Ohio State

Lycéen

Nolan Smith

Né le 18 janvier 2001 à Savannah, Georgia
1m90 pour 105 kilos
Outside linebacker, IMG Academy

Smith, qui est classé 1e ou 2e selon les sites spécialisés, a signé sa lettre d’engagement avec l’université de Georgia. Choix plutôt logique pour un jeune ayant grandi à Savannah soit à moins de 300 km d’Athens et ses Bulldogs. Georgia réalise en fin d’année 2018 et début 2019, une classe de recrutement considérée comme la 2e du pays (derrière Alabama) avec pas moins de cinq recrues 5 étoiles, dont Smith.

Nolan Smith est un spécialiste du pass rush, plus rapide que costaud, donc davantage bâti pour évoluer dans un système 34 à la manière de ses prédécesseurs à Georgia : Leonard Floyd (Bears) et Lorenzo Carter (Giants). Vitesse et bend* sont ses atouts principaux *(faculté à se pencher pour passer sous les blocs des linemen offensifs). Le 25 mars 2018, il participe à ce que l’on pourrait comparer au NFL Combine du niveau lycée. Sur le fameux sprint du 40 yards, il poste un chrono de 4,55 secondes et une détente verticale de 1,07 mètres !

Athlète accomplit, il va bénéficier d’un staff très compétent, emmené par Kirby Smart, pour confirmer au niveau supérieur. À suivre…

Mentions : Kayvon Thibodeaux, DE, –> Oregon / Derek Stingley, CB, –> LSU / Zach Harrison, DE, –> Ohio State / Trey Sanders, RB, –> Alabama

Futures stars

Rashan Gary / Christian Wilkins / David Edwards / Ed Oliver / Josh Allen / Andraez Williams / Scott Frantz / Devin White / Shea Patterson/ Noah Fant / Greg Little / Jeffery Simmons / Marquise Brown / Justin Herbert / Quinnen Williams + Raekwon Davis + Isaiah Buggs /  N’Keal Harry + JJ.Arcega-Whiteside + Lil’Jordan Humphrey / Benny Snell / Clelin Ferrel + Brian Burns / Elgton Jenkins / Jaylon Ferguson + Gerald Willis / Albert Okbuegbunam / Jerry Tillery / Byron Murphy / Cameron Smith + Germaine Pratt / Wes Hills + Corey Ballentine + Andy Isabella / Zach Allen

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
17 Nov à 20:00 BAL 1.35 pariez 2.6 HOU
17 Nov à 20:00 CAR 1.38 pariez 2.5 ATL
17 Nov à 20:00 DET 3.25 pariez 1.23 DAL
17 Nov à 20:00 IND 1.6 pariez 2 JAX

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une