Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Power rankings 0

Power Ranking NFL 2018 – Semaine 17 : Les Saints partent en croisade !

Power Ranking NFL 2018 – Semaine 17 : Les Saints partent en croisade !

Le mercredi sur Touchdown Actu, c’est le jour du Power Ranking ! 3, 2, 1, go !

La Deuxième Croisade des Saints est plus que jamais lancée. Neuf ans après leur premier sacre et après trois dernières semaines qui auront vu leur domination outrageante être mise à mal, les hommes du pape Drew Brees Ier repartent à la conquête du Saint Graal grâce à un succès sur les Steelers qui sentait bon les playoffs. Une victoire qui leur assure la première place de la conférence et les maintient en tête d’un podium pris d’assaut par la NFC. Vainqueurs par nécessairement flamboyants, les Bears et Rams profitent des faux pas des Chargers et Chiefs. L.A. devra l’emporter à Denver et compter sur un gros raté de KC face aux Raiders pour espérer leur piquer la première place de l’AFC et de toutes les réjouissances qui vont avec.

Les Cowboys sont assurés de la 4e place de la NFC. Les Seahawks sont en feu. Pour la 10e année consécutive, les Patriots sont rois de l’AFC Est. Colts et Titans vont se chamailler pour la dernière place de Wild Card dans l’AFC. Il ne tient qu’aux Vikings de céder l’ultime ticket dans la Conférence Nationale.

Sous la première classe du paquebot NFL, ceux dont la saison est déjà partie rejoindre le Titanic.

Qui jubile ? Qui pleure ? Qui a tiré un trait sur séries ? Qui, au contraire, a raflé son ticket doré ? Qui est déjà tourné sur la prochaine saison ?  C’est bientôt l’heure du bilan. Voici notre classement. Une hiérarchie qui ne se base pas uniquement sur le nombre de victoires, mais avant tout sur la forme du moment. Si deux équipes sont proches et ne se sont pas affrontées récemment, on se demande laquelle l’emporterait si le match se jouait aujourd’hui. Battre la meilleure équipe ne vous propulsera pas au sommet de ce classement en un claquement de doigts. Perdre contre un des cancres ne vous précipitera pas dans les abysses. On peut gagner et perdre quelques places, s’incliner et grimper de quelques rangs. C’est l’impitoyable loi du Power Ranking !

pr-saints-ok 1. New Orleans Saints (13-2) –
13. La dernière fois que les Saints ont décroché autant de succès, les Saints sont tombés au 2e tour. La seule autre fois que c’est arrivé, Drew Brees a fini la saison en brandissant le Trophée Lombardi dans les airs sous une pluie de confettis.

pr-bears-ok 2. Chicago Bears (11-4) +2
La 3e place minimum de la NFC assurée, les Bears s’en iront à Minneapolis avec deux objectifs :
1 – Gagner et espérer un revers des Rams pour s’emparer de la 2e place de la NFC
2 – Ruiner la saison des Vikings

pr-rams-ok 3. Los Angeles Rams (12-3) +2
Une victoire à la maison face aux 49ers et les Rams s’offrent une semaine de repos. Rien d’insurmontable.

pr-chargers-ok 4. Los Angeles Chargers (11-4) -2
Leur seule victoire de la semaine, la défaite des Chiefs à Seattle.

pr-chiefs-ok 5. Kansas City Chiefs (11-4) -2
Leur seule victoire de la semaine, la défaite des Chargers face aux Ravens. Oh et Chris Jones a encore signé un sack pour la 11e semaine consécutive ! C’est presque rendu banal.

pr-seahawks-ok 6. Seattle Seahawks (9-6) +3
Une semaine après le fiasco de Santa Clara, les Seahawks ont composté leur ticket pour les playoffs avec la manière.

pr-ravens-ok7. Baltimore Ravens (9-6) +4
4 victoires, 5 défaites. Avec Joe Flacco, les Ravens battaient de l’aile et il fallait être du genre optimiste pour envisager les playoffs.
5 victoires, 1 défaite. Avec Lamar Jackson, les Ravens sont devenus l’équipe que personne ne veut jouer.

pr-colts-ok 8. Indianapolis Colts (9-6) -1
5-0. Andrew Luck n’a jamais perdu dans le Tennessee. Et ça tombe bien, car les Colts devront impérativement gagner à Nashville dimanche pour se qualifier en playoffs.

pr-texans-ok 9. Houston Texans (10-5) -3
Tête de série numéro 1 ? Ou 2 ? Voire 3 ? Ou peut-être bien 4 ? À moins que ce ne soit 5 ? 6 me dites vous ? Une choses est sûre, les Texans sont en playoffs. À quelle place seront-il dimanche soir ? Toutes les options leurs sont encore ouvertes.

pr-cowboys-ok10. Dallas Cowboys (9-6) -2
Les Cowboys galéraient, Jason Garrett était sur la sellette, Amari Cooper débarque, les voilà champions de la NFC Est et en playoffs. On arrive toujours pas à savoir si c’est une bonne nouvelle.

pr-titans-ok11. Tennessee Titans (9-6) +1
4 victoires consécutives pour s’offrir une finale à la maison et l’opportunité de décrocher une 2e qualification d’affilée en playoffs pour la première fois depuis 2007 et 2008. La vie est belle.

pr-patriots-ok12. New England Patriots (10-5) +1
29-3. Pour la 29e fois en 32 confrontations, Tom Brady a battu les Bills. La routine.

pr-steelers-ok13. Pittsburgh Steelers (8-6-1) –
Big Ben a eu beau sortir la sulfateuse, les Steelers n’ont plus gagné face aux Saints depuis 12 ans et laissent les clés de l’AFC Nord aux Ravens. Et c’est bête, car le titre de la division est l’unique ticket pour les playoffs qu’il leur reste.

pr-eagles-ok14. Philadelphia Eagles (8-7) +1
Depuis 3 ans, entre les Eagles et les Redskins, c’est simple, c’est tout ou rien :
2015 :  vainqueur à l’aller : Redskins / vainqueur au retour : Redskins
2016 :  vainqueur à l’aller : Redskins / vainqueur au retour : Redskins
2017 : vainqueur à l’aller : Eagles / vainqueur au retour : Eagles

Qui a remporté leur premier duel cette saison ? Les Eagles. Comme si le niveau de jeu de Nick Foles dimanche dernier ne suffisait pas à vous faire dégouliner de confiance.

pr-vikings-ok15. Minnesota Vikings (8-6-1) -1
Une première mi-temps épouvantable, un Hail Mary lumineux, puis un second acte parfaitement maîtrisé. Les Vikings ont leur destin entre leurs mains : une victoire face aux Bears et ils iront retrouver les Ours à Chicago 7 jours plus tard.

pr-browns-ok16. Cleveland Browns (7-7-1) –
Ils s’éclatent, ils font le spectacle, ils gagnent des matchs, ils sont donnés gagnant par 2 chiffres pour la première fois depuis 1999. On avait une certaine tendresse pour les anciens Browns loser, on commence à avoir le béguin pour ces Browns qui gagnent.

pr-dolphins-ok17. Miami Dolphins (7-8) –
Ridiculisés dans le Minnesota la semaine passée, affligeants face aux Jags dimanche, on se demande encore comment ils ont bien pu réussir à se faire les Patriots il y a deux semaines.

pr-redskins-ok18. Washington Redskins (7-8) +1
Leur scénario de rêve : battre les Eagles sur le fil alors que dans le même temps les Bears refoulent les Vikings à la mer et regarder les regards bouffis de joueurs et de fans au coeur brisé par la désillusion.

pr-giants-ok19. New York Giants (5-10) +1
Lanterne rouge de la NFC Est pour la 2e année consécutive. Il faut remonter à leur trou d’air géant des années 70 pour trouver trace d’une telle prouesse. Et pourtant, après un début de saison chaotique, la campagne 2018 va s’achever avec un sentiment d’espoir pour l’avenir. Avec de nombreuses questions aussi.

pr-packers-ok20. Green Bay Packers (6-8-1) +3
ILS L’ON FAIT !!!! Après 9 défaites consécutives loin du Lambeau Field, les Packers ont retrouvé la formule de la victoire à l’extérieur in extremis. Ils auront eu besoin d’un comeback made in A-Rod et d’une prolongation pour parvenir à la déchiffrer.

pr-buccaneers-ok21. Tampa Bay Buccaneers (5-10) –
Perdre face aux Cowboys, c’est presque dans leurs gènes. En 41 ans d’existence et 19 face-à-face, ils ne sont ressortis vainqueurs que 4 fois.

pr-broncos-ok22. Denver Broncos (6-9) -4
Ça nous aurait brisé le coeur que Phillip Lindsay rate la barre symbolique des 1000 yards. Touché à la main face aux Raiders, le natif de Denver ne rejouera plus de la saison.

pr-falcons-ok23. Atlanta Falcons (6-9) +3
Devinez qui est venu rendre visite inopinément à Matt Bosher après le match ? Le contrôle anti dopage pardi !

pr-niners-ok24. San Francisco 49ers (4-10) +3
Pendant 30 minutes, ils ont fait trembler les Bears. Puis la défense de Chicago a débranché la prise et coupé le courant de l’attaque des Niners. Une dernière sortie la tête haute au Levi’s Stadium.

pr-jaguars-ok25. Jacksonville Jaguars (5-10) +4
Laissez nous vous raconter une petite histoire : le 3e quart a débuté depuis 6 minutes et 32 secondes. Calais Campbell vient d’arracher le ballon des mains de Brandon Bolden et Jacksonville se retrouve sur les 17 yards de Miami. 5 actions et 2 minutes 16 plus tard, ils sont rendus sur leur ligne de 47. 4e et 46 yards à combler. Et le pire, c’est que ça ne les a pas empêché de gagner.

pr-lions-ok26. Detroit Lions (5-10) -2
Nombre de touchdowns concédés sur des Hail Mary depuis 4 ans : 2
Nombre de victoires en playoffs depuis 60 ans : 1

pr-bengals-ok27. Cincinnati Bengals (6-9) -2
Deux défaites en une saison face aux Browns, ça ne le leur était plus arrivé depuis 2002.

pr-panthers-ok28. Carolina Panthers (6-9) -6
Christian McCaffrey a beau engloutir les yards et péter l’ancien record de réceptions pour un running back détenu par Matt Forte, les Panthers poursuivent tranquillement leur croisière vers le Tartare et enchaînent une 7e défaite consécutive.

pr-raiders-ok29. Oakland Raiders (4-11) +2
Pour ce qui pourrait bien être leur dernier match à Oakland, les Raiders ont bien fait les choses :
– Première victoire de la saison face à un rival de division
– Première victoire au Coliseum un lundi soir depuis 2002

pr-bills-ok30. Buffalo Bills (5-10) -2
– LeSean McCoy : 151 course, 488 yards, 3 courses de plus de 20 yards, 2 touchdowns
– Josh Allen : 80 courses, 536 yards, 6 courses de plus de 20 yards, 6 touchdowns

Quand ton meilleur coureur est le mec qui sensé lancer le ballon, c’est que quelque chose cloche.

pr-jets-ok31. New York Jets (4-11) -1 
341 yards, 3 touchdowns, zéro interception et une évaluation de 128,4. Le match le plus accompli de la jeune carrière de Sam Darnold, un rating record, une razzia de yards jamais atteinte, mais une défaite au bout. Rageant, mais un avenir radieux en perspective.

pr-cardinals-ok32. Arizona Cardinals (3-12) –
– 2013, 10e année de carrière : Larry Fitzgerald tente sa toute première passe dans la NFL
– 2017, 14e année de carrière : Larry Fitzgerald réussit sa toute première passe dans la NFL
– 2018, 15e année de carrière : Larry Fitzgerald lance son tout premier touchdown dans la NFL

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
24-Mai à 2:30 MIL 1.34 pariez 3.6 TOR

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une