Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Portrait 0

La story du vendredi : Cordarelle Patterson à toute vitesse

La story du vendredi : Cordarelle Patterson à toute vitesse

S’ils brillent chaque dimanche, leurs parcours pour atteindre le firmament que représente la NFL sont souvent inconnus du grand public. La rédaction de TDActu vous propose de les découvrir avec cette série consacrée aux acteurs du football américain. 

Cordarrelle Patterson

Né le 17 mars 1991 à Rock Hill, Caroline du sud
1m88 pour 103 kilos
Receveur/coureur, New England Patriots

Rock Hill

Patterson a grandi à 40 kilomètres au sud de Charlotte et ses Panthers. Cette ville de 70k personnes est fièrement surnommé par ses habitants « Football City, USA ». Gene Knight commente depuis presque 20 ans les matchs des trois lycées de Rock Hill et il déclare à sportingnews :

« Vous pouvez dépenser six dollars et voir ces jeunes tous les vendredis soirs ou attendre quelques années et en dépenser six cents »

Cordarelle Patterson mais aussi Jadeveon Clowney et son coéquipier Johnathan Joseph (Texans), Stephon Gilmore (Patriots), Mason Rudolph (Steelers) et Benjamin Watson (Saints) en sont issus, parmi les plus récents. Trois lycées s’y partagent les talents : Northwestern, Rock Hill et South Pointe. Watson est passé par le premier, tout comme Patterson et il confie à Bill Bender en 2013 :

« Je me souviens de mon premier Northwestern vs Rock Hill. C’était comme un petit match universitaire. 6000 personnes dans les gradins et une atmosphère de playoffs » (sportingnews)

Cordarelle y est une star, sur les pelouses, les parquets et les pistes d’athlétisme. En 2008, soit sa dernière année de lycée, il score 18 fois dans la end-zone. Par contre au niveau scolaire il est à la traine. En 2009 il tente sa chance dans une école préparatoire mais ne parvient pas à élever suffisamment son niveau pour intégrer une université de premier plan. Il rejoint alors un Community College dans le Kansas, Hutchinson, utilisant la même voie que prendra quelques années plus tard un autre joueur : Alvin Kamara (Saints).

Hutchinson

Un college communautaire accepte des étudiants avec des notes inférieures au standard requis par les universités et proposent un cursus de deux ans (contre 4 en université). Deux années au cours desquelles Patterson bat tous les records : yards en réception, touchdowns en réception, total de touchdowns et moyenne en retour de coups de pieds (41,9), entre-autres.

En plus du football, il continue de briller sur la piste : 10,33 au 100m et 21,19 au 200m, 6,85m au saut en longueur. Il y expose la fameuse « vitesse de Rock Hill » : au NFL Combine, Stephon Gilmore (South Pointe) court le 40 yards en 4,38 secondes en 2012. L’année suivante Cordarelle poste un chrono à 4,42. En 2014, Jadeveon Clowney (South Pointe) malgré 120 kilos court le 40 en 4,53 secondes !

Une expérience qui lui a aussi permis de grandir humainement :

« Cela m’a appris à devenir un homme. Vivre si loin de ma famille vous enseigne à s’assumer, comme faire sa lessive par exemple (rires) » (ESPN)

En 2012, il est considéré comme la recrue numéro 1 du pays parmi les joueurs de Junior College (devant Denico Autry, 10 sacks avec les Colts en 2018 et des talents de danseur). Son niveau scolaire s’étant également amélioré, il reçoit donc des offres d’une dizaine d’universités de premier plan et il visite cinq campus : Ole Miss, LSU, Georgia, Auburn et Tennessee. Il s’engage avec ces derniers.

Knoxville

Premier match avec les Volunteers et il signe 93 yards et un touchdown en réception en plus de 72 yards et un touchdown à la course. Premier match ! Il dispute douze matchs avec l’université où a été formé Peyton Manning. Douze matchs pour 1858 yards tout compris (réception/course/retour). 10 Touchdowns. 10 étant un bon chiffre sans être exceptionnel pour un joueur universitaire.

Cependant en y regardant d’un peu plus près, son talent particulier apparait dans cette statistique : 5 TDs en réception, 3 à la course, 1 sur retour d’engagement, 1 sur retour de punt ! Une véritable menace multi-facettes. Une seule saison universitaire et il décide de passer professionnel.

Cordarelle Patterson avec l’université de Tennessee

Le 25 avril 2013, les Vikings du Minnesota donnent quatre choix de draft aux Patriots (2e/3e/4e et 7e) contre leur choix du premier tour pour sélectionner Patterson à la 29e position.

NFL

Le 27 octobre 2013, son huitième match professionnel, il récompense sa franchise pour la confiance qu’elle lui a accordé lors de la draft : un retour de coup de pied de 109 yards pour un touchdown contre les Packers de Green Bay. Un record.

La suite, vous la connaissez déjà. Il reste quatre saisons dans le nord puis joue une année avec les Raiders d’Oakland. La saison précédente, les Raiders terminent l’exercice avec un bilan de 12-4 et Cordarelle est enthousiaste à l’idée de jouer avec Carr, Cooper et Marshawn Lynch. Cependant l’équipe ne connait pas le même succès, un bilan de 6-10 et le lendemain de son anniversaire, son agent lui apprend qu’il est échangé.

Le 18 mars 2018, les Patriots de la Nouvelle Angleterre, ceux-là même qui avaient touché un joli pactole en échangeant leur 1e tour de draft en 2013, montent à nouveau un échange avec Patterson comme lot. Dans l’autre sens cette fois et beaucoup moins couteux (5e tour contre Patterson + 6e tour).

« Qui ne serait pas excité à l’idée de venir ici ? Tous ces gars, tout ce talent, cela vous pousse à donner le meilleur de vous-même » (ESPN)

Avec la franchise de Boston, Cordarelle joue sur ses forces : vitesse et polyvalence. Réception, course et équipe spéciale. Ce qui fera déclarer à Mike Zimmer, son ancien entraineur à Minneapolis :

« Honnêtement, ils l’utilisent bien mieux que nous. J’aurai souhaité qu’on le fasse aussi bien »

En 2018 il joue 15 matchs et comme d’habitude ses stats se lisent en plusieurs catégories : *247yards et 3 touchdowns en réception, 228 yards et un TD au sol, 663 yards et un TD en retour de coup de pied. *(statistiques en saison régulière). 42 courses,  21 passes attrapées (sur 28 lancées en sa direction, un seul drop) et 23 retour d’engagement adverse. Comme avec Hutchinson, comme avec l’université de Tennessee, il est un joueur multi-tâches.

Sa mère a bien fait de le pousser à jouer au football : elle cherchait alors un moyen à ce que cet enfant un rien turbulent aille jouer à l’extérieur et non plus dans sa maison. Trois « F » régissent la vie de Cordarelle : foi, famille et football. Et il en ajoute un quatrième :

« Les fans. Mettre un sourire sur leurs visages, surtout chez les enfants, c’est un sentiment incroyable. Qui sommes-nous sans les fans ? »

Avant d’aller affronter les Chiefs en finale de conférence, voici une minute et trente-quatre secondes électrisantes de Cordarelle Patterson à l’université :

 

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
21-Avr à 21:30 4.75 pariez 1.21 GSW
22-Avr à 1:00 ORL 3 pariez 1.4 TOR
23-Avr à 4:30 UTA 2.1 pariez 1.72 HOU
24-Avr à 2:00 PHI 1.27 pariez 3.77 BKN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une