Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Les 14 leçons de la Semaine 17 : les playoffs vont être fous, et les Patriots seront bien là

Les playoffs s’annoncent palpitants

Qui est vraiment favori des playoffs ? La NFL est rarement faite de certitudes, mais c’est plus que jamais le cas cette année. En AFC, qui peut prédire ce qui va se passer lors du premier week-end des playoffs dans les matchs Texans-Colts et Ravens-Chargers. Houston a une ligne qui met en danger Deshaun Watson. La défense de Baltimore est énorme. Les Chargers semblent tituber. Tom Brady et ses coéquipiers ont-ils encore ce qu’il faut pour garder la conférence ? Les Chiefs vont-ils être trahis par leur défense ?

En NFC, les Saints semblent avoir un petit avantage. Mais les Rams ont aussi beaucoup d’armes en attaque et Aaron Donald pour changer les matchs en défense. Les Bears ont une défense d’acier. Les Cowboys et les Seahawks misent sur la puissance. Les Eagles ont le coeur du champion.

Le mois à venir s’annonce fou. Patrick Mahomes, auteur de 50 touchdowns sur la saison, devrait assurer le spectacle.

Les Patriots seront bien là

Faut-il être surpris que New England sorte son meilleur match de la saison en dernière semaine, pour assurer au passage une semaine de repos ? Non. C’était entendu depuis des mois, les Patriots étaient là pour monter en puissance. Leur saison était organisée comme une course de fond dont la ligne d’arrivée est placée début février.

Écraser les Jets ne fait pas d’eux les favoris de l’AFC ou de la ligue, mais la bonne prestation de Tom Brady (24/33,250 yards, 4 TDs) a montré que les quintuples champions seront encore de très gros clients au mois de janvier. Les voilà de nouveau à deux matchs du Super Bowl. Le premier aura lieu sur leur terrain, où ils sont invaincus cette saison.

Kirk Cousins va en entendre parler pendant neuf mois (au moins)

Après une finale de conférence l’an dernier, le recrutement de Kirk Cousins devait être la cerise sur le gâteau des Vikings. Finalement, ils ne joueront même pas les playoffs. Une énorme déception collective doublée d’une déception personnelle.

Avec ses 30 touchdowns pour 10 interceptions, Cousins a été honorable sur le plan statistique. Avec une évaluation de 99,7, il signe sa deuxième meilleure saison en carrière. Mais ces statistiques sont un trompe l’oeil. Minnesota a perdu contre les Rams, Saints, Bears (deux fois), Patriots et Seahawks. Cousins n’a pas souvent été épatant dans ces rencontres. Dimanche, au milieu du second quart, Cousins était à 4/6 pour 27 yards. C’est pourtant pour ces matchs qu’il a été signé.

Cousins n’est pas une exception. Les six quarterbacks les mieux payés de la ligue (Aaron Rodgers, Matt Ryan, Cousins, Jimmy Garoppolo, Matt Stafford, Derek Carr) n’iront pas en playoffs cette saison. Et la ligne des Vikings ne l’a pas aidé. Mais son contrat totalement garanti du printemps dernier était tellement symbolique qu’il va en entendre parler pendant toute l’intersaison.

Les Bills ont de l’espoir

Un quarterback jeune et prometteur. Un coach audacieux qui sait se mettre les joueurs et le public dans la poche en mettant les légendes de la franchise à l’honneur. C’est parfois tout ce qu’il faut à une équipe pour aborder l’intersaison avec le sourire.

Annoncés comme un des pires groupes de la ligue en début de saison, Buffalo termine finalement avec 6 victoires. C’était inespéré, et c’est peut-être le début de quelque chose. La reconstruction semble, en tout cas, plus rapide que prévue. Sean McDermott avait déjà prouvé l’an dernier qu’il peut tirer le meilleur de ses joueurs. Allen est encore loin d’être parfait. Il doit gagner en précision et devenir un meilleur passeur en général. Mais l’espoir est là.

L’éventuelle candidature de Joe Philbin est déjà carbonisée

Joe Philbin avait reçu le soutien de quelques jours ces derniers jours. Mais s’il espérait garder le poste de coach des Packers, ses espoirs se sont probablement envolés dimanche soir, tant la prestation de Green Bay a été terne et molle. De quoi rappeler les matchs dirigés par Philbin avec les Dolphins. Une piqure de rappel nécéssaire pour éviter aux dirigeants des Packers de faire l’erreur de lui donner les clés.

Après cette soirée morose, les recherches du successeur de Mike McCarthy sont plus que jamais lancées.

Teddy Bridgewater reste une énigme

Titulaire contre une équipe des Panthers à l’agonie, Teddy Bridgewater avait l’occasion de se montrer dimanche soir. Finalement, il n’a pas montré grand chose, avec une fiche de 14/22 pour 118 yards, 1 touchdown et une interception. Ce n’est pas faute d’avoir été aidé par un jeu au sol qui a cumulé 184 yards. Michael Thomas était bien là. Mais Bridgewater n’a pas épaté. Il s’est même peut-être coûté quelques dollars en vue de la free agency.

C’est Kyle Allen qui avait l’air du meilleur quarterback dans cette rencontre. Bridgewater ne manquera pas d’offres au mois de mars, tant certaines équipes ont besoin d’espoir au poste de lanceur. Mais l’ancien choix du premier tour des Vikings reste une énigme.

Les Dolphins sont en galère

Miami a le 13e choix de la Draft. Un quarterback moyen. Un coach qui n’a pas fait ses preuves en trois saisons. Et maintenant ? Il n’y a pas de gros quarterback sur le marché des free agents. La cuvée de Draft semble faible. Les coachs disponibles n’apparaissent pas forcément comme des solutions plus dynamiques qu’Adam Gase.

Il va falloir être créatif dans les mois à venir.

Au moins, il y a Kittle

L’an dernier, les 49ers avaient terminé la saison avec la belle impression laissée par Jimmy Garoppolo en fin de saison. Cette année, c’est Greg Kittle qui fait office de bonne note. Et quelle bonne note ! Kittle a carrément battu le record de yards à la réception sur une saison pour un tight end, avec 1336 yards.

Garoppolo a donc une cible de choix pour la prochaine saison. L’idée serait maintenant que tout le monde arrive à jouer en même temps.

En défense, par contre, il va falloir se réveiller. San Francisco n’a volé que 7 ballons en 2018. Jamais, depuis 1960, une équipe n’avait terminé une saison avec moins de 11 ballons volés.

Kyle Allen ne sera pas au chômage à la rentrée

Qui connaissait Kyle Allen avant ce dimanche ? Recrue cinq étoiles à la sortie du lycée, Allen s’était perdu dans les rangs universitaires à Texas A&M puis Houston. Non-drafté, signé par les Panthers en avril, puis coupé. Puis signé dans le practice squad. Puis re-coupé. Puis re-signé le 30 octobre.

Dimanche, en relève de Cam Newton et Taylor Heinicke, Allen a été la bonne surprise de la soirée. Sa fiche de 16/27 pour 228 yards et 2 touchdowns a permis aux Panthers de mettre fin à une terrible série de défaites. Il ne s’agissait que des remplaçants des Saints. Mais dans une NFL toujours prompte à sauter sur les quarterbacks capables de lancer un minimum le cuir, cela pourrait déjà lui assurer une place dans un effectif l’an prochain.

Allen est sous contrat pour 2019 avec les Panthers. Si Carolina décide de le couper, il devrait trouver une place sur un banc ailleurs.

La règle sur le touchdown des coureurs est stupide

Pour marquer un touchdown, un receveur doit capter le ballon, avoir le contrôle, poser deux pieds au sol, maintenir le contrôle jusqu’au bout de sa chute, et pourquoi pas servir un café à la dame du premier rang.

Un coureur ? JETTE TOI ! Et puis c’est tout. Voilà. Tant pis si le ballon s’envole vers la dame du premier rang et son café dans la milliseconde qui suit le passage du premier millimètre de la ligue. Cela n’a pas de sens.

Les Jaguars ont gâché une année

Doug Marrone reste. Dave Caldwell aussi. On repart donc avec la même structure en 2019 du côté de Jacksonville. La même base défensive aussi. Il va juste falloir trouver des solutions pour une attaque désespérément anémique. L’an dernier, il y avait des solutions lors de la free agency (Kirk Cousins), par transfert (Alex Smith) et la Draft. Cette année ? Beaucoup moins d’options. Cette équipe risque de regretter un long moment de s’être accrochée à Blake Bortles une saison de trop.

Il n’y a pas de règles sur le repos des joueurs

Faut-il reposer ses joueurs comme les Saints ? Ou s’offrir une belle victoire en fin de match comme les Cowboys ? Dallas a évité les blessures et la soirée semble leur donner un bel élan pour les playoffs.

Les deux franchises ont prouvé qu’il n’y a pas de règle absolue, puisque tout le monde aborde les phases finales avec le sourire.

Baker Mayfield ne manque pas de vista

La petite feinte de toss ? Baker Mayfield a encore régalé dimanche soir. Le quarterback des Browns en presque un peu trop sur les grigri, mais c’est tellement fun qu’il ne faut pas bouder son plaisir.

Jared Cook n’avait plus envie

Woa. Juste, woa. Il s’attendait à une course. Mais.. woa.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Mar à 1:00 CHA 2 pariez 1.8 PHI
20-Mar à 1:30 ATL 3.7 pariez 1.27 HOU
20-Mar à 2:00 MIL 1.1 pariez 6.7 LAL
20-Mar à 2:00 MIN 3 pariez 1.36 GSW

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une