Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Cincinnati Bengals Pittsburgh Steelers Résumés

Steelers – Bengals (16-13) : Trop peu trop tard pour les hommes d’acier

Pittsburgh Steelers (9-6-1) – Cincinnati Bengals (6-10) : 16-13

Le match du dernier espoir pour les deux formations ennemies de l’AFC Nord. Pittsburgh, privé d’Antonio Brown (WR), jouait pour son ultime chance d’attraper les playoffs après avoir laissé la première place de la division aux Ravens. Plus maîtres de leur destin, ils donnaient aux Bengals l’occasion de jouer le même rôle que l’an dernier avec Baltimore : les dé-faiseurs de rois. Avec une victoire, la franchise de l’Ohio pouvait finir une bien morne saison sur une note positive, mais surtout avoir le bonheur de sortir un adversaire honni de la course au titre. Finalement Pittsburgh a arraché une victoire laborieuse contre une défense redevenue difficile à manœuvrer. Cela leur permet de rêver encore à la post saison. Au bout du suspens…

Des défenses intraitables

La partie démarre sur les lignes défensives. Pittsburgh joue sans risque et travaille au sol ou avec de petites passes. Mais la défensive tigrée s’est bien remise sur pied depuis quelques semaines et la reprise en main par coach Lewis. De l’autre côté, Cincinnati se heurte au mur jaune et noir et se fait submerger par le pressing. Nous avons un match défensif, et les punts se succèdent. Quelques first downs sont bien arrachés de-ci de-là, mais le round d’observation se prolonge jusqu’au début du second quart temps.

Et d’un coup, le match s’anime. A la surprise générale Shawn Williams (S, 8 TKL, 1 PD) surgit devant une passe de Ben Roethliberger (31/45, 287 yards, 1 TD, 1 INT), intercepte le cuir, et relance 58 yards jusqu’à l’en but. Pick Six, 0-7 Bengals. Les Steelers évitent une seconde sanction dans la foulée sur un fumble récupéré de Eli Rodgers (WR, 7rec, 57 yards). Les Tigres sont lancés. Grâce à une connexion Jeff Driskel (12/24, 95 yards) – Alex Erickson (6 rec, 63 yards) efficace, les Bengals ajoutent 3 points avant les deux minutes. 0-10, score inattendu que personne n’envisageait. Finalement les Steelers se lancent, grignotent 33yards dans les dernières secondes, et réduisent l’écart au pied au moment où l’horloge arrive à zéro. 3-10, fin de la première période.

Un accouchement dans la douleur

Au retour des vestiaires les défenses continuent d’avoir le dessus. Nick Vigil (17 TKL) est de tous les plaquages pour Cincinnati, T.J. Watt (7 TKL, 1 sack) et Cameron Heyward (2 TKL, 2 TFL, 2 sacks) mettent la pression pour Pittsburgh. Le troisième quart semble complètement pris dans les échanges de punt, et soudain Pittsburg s’énerve. Trois actions à peine pour avaler 74 yards, JuJu Smith-Shuster (5 rec, 37 yards, 1 TD) à la conclusion sur une passe de 11 yards, et les Terrible Towels recollent au score. 10-10.

Dans leur effort, les Steelers tentent et réussissent une quatrième tentative dans le camp adverse pour conserver l’élan. Mais deux pénalités consécutives les amène à se contenter d’un field goal de 47 yards. Poteau rentrant, les locaux mènent pour la première fois de la partie, 13-10. Une réaction des visiteurs s’impose sérieusement. Joe Mixon (13 courses, 105 yards) allume les boosters et perce pour 41 yards autoritaires. Cameron Heyward puni de nouveau Jeff Driskel pour cette intrusion en zone rouge, mais les Bengals égalisent, 13-13. Alors Pittsburgh repart en avant, pour arracher la décision et sauver sa saison. Jouant sur la faiblesse de KeiVarae Russell (6 TKL, 1 PD) en couverture, ils avancent à portée de points. Un coup de pied de 35 yards remet les hommes d’acier devant 16-13. Il reste deux minutes, les tigres n’ont plus de temps mort, parole à la défense. Un faux départ de la ligne, trois passes ratées par Driskel, un genou au sol, la partie est emballée et tous les yeux se tournent immédiatement vers le Maryland… Les Steelers ont – péniblement – rempli leur part du marché, ils ont encore un avenir.

Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR