Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

L'équipe type 0

L’équipe type de la semaine 17 : Dak Prescott en patron

L’équipe type de la semaine 17 : Dak Prescott en patron

Attaque

Quarterback : Dak Prescott, Dallas Cowboys (27/44, 387 yards, 4 touchdowns)
Pas d’Ezekiel Elliott, pas de problème pour Dak Prescott. Cela n’a pas toujours été le cas pour le quarterback des Cowboys, mais cette fois-ci, Prescott a été quasiment parfait en l’absence de son running back. Il en a également profité pour égaler le record du nombre de matches (24) à plus de 100 d’évaluation sur les 3 trois premières saisons pros.

Running back : Kenneth Dixon, Baltimore Ravens (12 portés, 117 yards)
Avec une moyenne de 9,8 yards par porté, Kenneth Dixon a su percer la défense des Cleveland Browns comme peu de monde l’avait fait depuis plusieurs semaines. En semaine 17, on s’attend souvent à voir des performances de joueurs de seconde zone dans des équipes qui n’ont rien à jouer, sauf que Baltimore jouait une place en playoffs et que c’est malgré tout un second couteau qui a débloqué la situation.

Receveur n°1 : DeAndre Hopkins, Houston Texans (12 réceptions, 147 yards)
Les Texans sont en playoffs et sont l’une des énigmes de cette postseason. Si la connexion Watson-Hopkins se fait comme dans les dernières semaines de saison régulière, personne ne voudra jouer les Texans et ces derniers pourraient bien jouer les troubles fêtes dans une AFC très ouverte.

Receveur n°2 : Julio Jones, Atlanta Falcons (9 réceptions, 138 yards, 1 touchdown)
Dernier match d’une année cauchemardesque pour les Falcons, mais aussi dernière occasion de l’année pour les fans des Falcons (et pour les autres) d’admirer le joueur exceptionnel qu’est Julio Jones. Malgré tous les problèmes offensifs que les Falcons ont rencontrés cette saison, Jones a toujours répondu présent.

Receveur n°3 : Chris Godwin, Tampa Bay Buccaneers (6 réceptions, 114 yards, 2 touchdowns)
Cela doit faire bien quelques années qu’un receveur ne s’appelant pas Mike Evans ou DeSean Jackson ait réussi une telle performance au sein de l’effectif des Buccaneers. Avec les rumeurs de départ de Jackson, les Bucs n’auront peut-être même pas besoin d’aller chercher ailleurs pour trouver leur receveur n°2.

Tight end n°1 : Blake Jarwin, Dallas Cowboys (7 réceptions, 119 yards, 3 touchdowns)
En voilà une surprise de semaine 17 ! Avant ce match, Jarwin en était à 20 réceptions pour 188 yards et aucun touchdown inscrit. Autant dire que le jeune homme a fichu en l’air pas mal de Fantasy Perfect Challenge, mais les Cowboys n’en ont cure.

Ligne offensive : Indianapolis Colts
La ligne offensive des Colts a été excellente face à la bonne défense des Titans et, en n’encaissant qu’un sack, a permis à Andrew Luck de lancer dans un fauteuil. Et on sait ce que ça donne quand Andrew Luck lance dans un fauteuil.

Défense

Defensive tackle : Fletcher Cox, Philadelphia Eagles (4 plaquages, 3 sacks, 1 fumble forcé)
De loin le meilleur joueur des Eagles cette saison, Fletcher Cox a énormément pesé sur la rencontre face à des Redskins, certes, affaiblis, mais il a surtout été l’un des initiateurs de la révolte des champions en titre en milieu de saison.

Defensive tackle : Jarran Reed, Seattle Seahawks (3 plaquages, 2 sacks)
L’ancien du Crimson Tide, drafté plus bas qu’anticipé par les spécialistes, commence à faire du bruit du côté de Seattle. Il commence surtout à faire du grabuge dans les lignes offensives adverses et là encore, on ne peut que saluer le travail de Pete Carroll et de son staff qui a su renouveler son effectif après les départs de nombreux cadres.

Defensive end : Von Miller, Denver Broncos (3 plaquages)
Pas de sack pour terminer l’année pour Von Miller, mais une multitude de pressions sur le quarterback adverse qui concluent une très belle saison du pass rusher qui n’a jamais baissé les bras malgré les difficultés des Broncos en 2018.

Defensive end : Trey Flowers, New England Patriots (6 plaquages, 1 sack, 1 fumble forcé)
Avec sa septième performance à plus de 5 pressions de la saison, Trey Flowers a été l’un des meilleurs pass rushers de 2018 et tout ça sans faire de bruit. Le defensive end des Patriots a continuellement dérangé les quarterbacks adverses et il faudra compter avec lui durant les playoffs.

Linebacker n°1 : Cory Littleton, Los Angeles Rams (4 plaquages, 2 interceptions, 1 touchdown)
2 interceptions dont un pick 6 pour le linebacker des Rams qui réussi, et de loin, sa meilleure saison chez les pros. Le linebacker a explosé dans le second rideau après le départ d’Alec Ogletree chez les Giants et il est difficile de croire que ce mouvement n’avait pas été calculé par les dirigeants de la franchise de Los Angeles.

Linebacker n°2 : Nick Vigil, Cincinnati Bengals (17 plaquages)
Quand on réussi 17 plaquages en un match, quelle que soit l’équipe dans laquelle on joue, on apparaît dans l’équipe type de TDActu. Plus sérieusement, Nick Vigil était partout en semaine 17 et les Bengals savent au moins qu’ils peuvent compter sur leur jeune linebacker pour les années à venir.

Linebacker n°3 : C.J. Mosley, Baltimore Ravens (6 plaquages, 1 interception)
Excellent match en couverture de la part du linebacker des Ravens qui n’a autorisé qu’une évaluation de 39,6 lorsqu’il était ciblé, mais c’est évidemment cette interception en fin de match qui rend sa performance encore plus exceptionnelle et qui envoie les Ravens en playoffs.

Cornerback n°1 : Jimmy Smith, Baltimore Ravens (2 interceptions)
Voilà un autre Raven qui a brillé en semaine 17. Pour le cornerback, ça a plutôt été le cas en début de match lorsqu’il a réussi deux interceptions. Sur le reste de la rencontre, Smith n’a autorisé qu’une réception pour un seul petit yard et a dévié un passe.

Cornerback n°2 : Casey Hayward, Los Angeles Chargers (1 plaquage)
Comme son homologue des Ravens, Casey Hayward n’a autorisé qu’une réception lorsque son adversaire direct était ciblé. De plus, il a réussi un rare pick 2 (interception d’une conversion à 2 points retournée dans la end zone adverse).

Free safety : Adrian Phillips, Los Angeles Chargers (12 plaquages, 2 passes déviées, 1 fumble forcé)
Ciblé 7 fois, Adrian Phillips n’a autorisé que 2 réceptions pour 16 yards et une évaluation de 39,6 au quarterback adverse. Cela constitue au final sa meilleur performance de la saison en couverture. Pile à l’heure pour les playoffs.


Strong safety : Shawn Williams, Cincinnati Bengals (6 plaquages, 1 interception, 1 touchdown)
Avec un pick 6 et seulement 2 réceptions autorisées pour 16 yards au total, Shawn Williams fait aussi partie de ces joueurs que les Bengals devront garder pour construire un effectif plus solide car après un début de saison difficile, Williams est revenu en force.

Équipes spéciales

Kicker: Zane Gonzalez, Arizona Cardinals (3/3 aux field goals, 1/1 à l’extra point)
Zane Gonzalez n’a pas toujours été bon, mais en semaine 17 le kicker des Cards a été parfait avec notamment un 2/2 sur les field goals à plus de 50 yards.

Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une