Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Power rankings 0

Power Ranking NFL 2018 – Le final : Masterchiefs !

Power Ranking NFL 2018 – Le final : Masterchiefs !

Le mercredi sur Touchdown Actu, c’est le jour du Power Ranking ! 3, 2, 1, go !

Portés par le Pharaon Mahomes Ier, les Chiefs achèvent la saison régulière au sommet de l’AFC, et remontent de 3 places pour clore l’exercice 2018 derrière les coiffeurs de La Nouvelle-Orléans. Vainqueurs autoritaires, les Bears, Rams et Chargers font tous les frais de cet ultime bond en avant. Derrière, c’est le statu quo.

Victimes d’une AFC Ouest soudainement redevenue compétitive, les Titans ratent le train des séries. Victimes des Ravens, les Steelers ratent les playoffs pour la première fois en 5 ans. Victimes d’eux-mêmes, les Vikings sont déjà en vacances malgré un bilan positif pour la première fois depuis 2005.

Lanterne rouge il y a un an, les Browns finissent dans la première partie de tableau de notre classement. Les Falcons relèvent la tête en fin d’année. Les Panthers sauvent un tant soit peu l’honneur. Les Packers d’Aaron Rodgers auront vécu une saison pourrie de bout en bout. Les Bills offrent à Kyle Williams une sorti de rêve pour le dernier match de sa carrière.

Qui arrache son ticket in extremis ? Qui dit adieu aux playoffs ? Qui se rassure avant les séries ? Qui inquiète ? Voici notre classement. Une hiérarchie qui ne se base pas uniquement sur le nombre de victoires, mais avant tout sur la forme du moment. Si deux équipes sont proches et ne se sont pas affrontées récemment, on se demande laquelle l’emporterait si le match se jouait aujourd’hui. Battre la meilleure équipe ne vous propulsera pas au sommet de ce classement en un claquement de doigts. Perdre contre un des cancres ne vous précipitera pas dans les abysses. On peut gagner et perdre quelques places, s’incliner et grimper de quelques rangs. C’est l’impitoyable loi du Power Ranking !

pr-saints-ok 1. New Orleans Saints (13-3) –
Une défaite à la maison pour commencer, une défaite à la maison pour finir. Et entre les deux, l’une des saisons les plus accomplies de leur histoire.

pr-chiefs-ok 2. Kansas City Chiefs (12-4) +3
Il y a un an, Patrick Mahomes était encore un beau projet d’avenir réduit à un rôle de doublure, contraint de se contenter d’un match pour du beurre en semaine 17 et dont le véritable niveau restait à prouver.

Un an plus tard, à 23 ans, il est seulement le 3e quarterback de l’histoire à briser la barre des 50 touchdowns, il est le plus jeune membre du club des 5000 yards dans les airs, le titre de MVP lui tend les bras, les Chiefs remportent un 3e titre de division consécutif inédit dans leur histoire et regarderont la première semaine de playoffs bien au chaud dans leur canap. Même Hollywood n’y avait pas pensé.

pr-bears-ok 3. Chicago Bears (12-4) -1
Vainqueurs à l’aller, vainqueurs au retour. Les Bears balayent les Vikings pour la première fois depuis 2011 et retrouveront les playoffs en fin de semaine après 7 longues années de disette.

pr-rams-ok 4. Los Angeles Rams (13-3) -1
13. Avant cette année, en 82 ans d’histoire, les Rams n’avaient décroché 13 victoires qu’à deux reprises. En 1999 (14-2) et en 2001 (13-3). Chaque fois, leur saison s’était achevée au Super Bowl. On vous aura prévenus.

pr-chargers-ok 5. Los Angeles Chargers (12-4) -1
7-1. De toute la saison, les Chargers ne se sont inclinés à l’extérieur qu’une fois, chez des Rams en ébullition en début d’année. Et s’ils veulent que leur saison se prolonge d’une semaine de plus, ils devront encore faire parler leur mojo loin de leurs bases dans le nid des Ravens.

pr-seahawks-ok 6. Seattle Seahawks (10-6) –
Depuis que Russell Wilson est devenu leur quarterback, à chaque qualification en playoffs, les Seahawks ont systématiquement passé au moins un tour. Et dans la foulée d’un dernier mois et demi proche de la perfection à Seattle, les Cowboys ont intérêt à être prêts pour espérer vibrer plus qu’une petite semaine.

pr-ravens-ok 7. Baltimore Ravens (10-6) –
Jusqu’au bout, Baker Mayfield et les Browns auront donné des sueurs froides aux Ravens. Jusqu’au bout, les Corbeaux auront pu s’en remettre à leur défense de fer pour plier l’affaire. Bon courage à Philip Rivers et aux Chargers.

pr-colts-ok 8. Indianapolis Colts (10-6) –
4593 yards, 39 touchdowns, la plus belle évaluation de sa carrière. Après une année blanche, Andrew Luck a retrouvé son niveau stratosphérique de 2014. Cette année-là, les Colts avaient été balayés en finale de conférence par des Pats en route vers le titre.

pr-texans-ok 9. Houston Texans (11-5) –
Surpris à domicile par les Colts début décembre, les Texans devront prendre leur revanche samedi s’ils veulent enfin dépasser le Divsional round pour la première fois en 17 années d’existence.

pr-cowboys-ok10. Dallas Cowboys (10-6) –
Bonne nouvelle : cette année, les Packers ne seront pas là pour barrer la route des hommes de Jason Garrett en janvier.

pr-patriots-ok11. New England Patriots (11-5) +1
Pour la 9e année consécutive, les Patriots s’octroient une semaine de congé avant d’attaquer les playoffs. Inutile de préciser que c’est du jamais vu.

pr-eagles-ok12. Philadelphia Eagles (9-7) +2
On leur souhaite bon courage face à la défense des Bears, mais avec Nick Foles, tout devient possible en janvier.

pr-steelers-ok13. Pittsburgh Steelers (9-6-1) –
5129 yards et 34 touchdowns. À 36 ans, Big Ben aura signé la saison la plus accomplie de sa carrière. Mais pour la 4e fois seulement en 14 ans, les playoffs se joueront sans les Steelers.

pr-titans-ok14. Tennessee Titans (9-7) -3
0-11. Le complexe Andrew Luck a encore frappé les Titans.

pr-vikings-ok15. Minnesota Vikings (8-7-1) –
Incapables de battre des équipes dans le vert, incapables de faire tomber les gros, incapables de briller en primetime, incapables de réaliser le moindre comeback dans le dernier quart, incapables de bien jouer en défense comme en attaque simultanément, ces Vikings n’avaient rien à faire en playoffs.

pr-browns-ok16. Cleveland Browns (7-8-1) –
De pire franchise de l’histoire à candidat crédible aux playoffs l’an prochain. C’est le miracle accompli par les Browns en quelques mois.

pr-falcons-ok17. Atlanta Falcons (7-9) +6
Trois victoires pour finir une saison 2018 ruinée par les blessures en défense avec le sourire. Sauf quand on est coordinateur.

pr-redskins-ok18. Washington Redskins (7-9) –
Les ambitions des Redskins se sont désagrégées en même temps que le genou d’Alex Smith. Leur futur ? Un gigantesque point d’interrogation.

pr-dolphins-ok19. Miami Dolphins (7-9) -2
Capables de battre les Bears et Patriots, pour mieux se faire vaporiser par les Bills ou battre par les Jags. Adam Gase viré, il est peut-être temps pour les Dauphins de laisser Ryan Tannehill rejoindre le large et repartir à zéro.

pr-giants-ok20. New York Giants (5-11) -2
1307 yards au sol + 721 yards dans les airs = 2028 yards. Dans l’histoire, seul deux autres rookies ont effacé la barre des 2000 yards en attaque : Erick Dickerson et Edgerrin James.

pr-panthers-ok21. Carolina Panthers (7-9) +7
Ce n’est pas une victoire face aux remplaçants des Saints qui effacera une campagne 2018 calamiteuse plombée par deux derniers mois hideux et une série de 7 défaites consécutives.

pr-packers-ok22. Green Bay Packers (6-9-1) -2
Finir la saison sur un shutout absolument infecte à la maison et une énième blessure d’Aaron Rodgers. Non, décidément, rien ne se sera passé comme prévu dans le Wisconsin cette année.

pr-broncos-ok23. Denver Broncos (6-10) -1
Avant même d’envisager les playoffs, les Broncos devront probablement trouver une alternative à Case Keenum.

pr-lions-ok24. Detroit Lions (6-10) +2
14. Seuls les Raiders ont forcé moins de turnovers que les Lions. Ça fait tache quand ton nouveau coach est réputé pour son savoir-faire en défense.

pr-bills-ok25. Buffalo Bills (6-10) +5
Des bas très bas. Des haut assez hauts. Un quarterback mieux équipé pour courir que pour lancer le ballon. Une défense intraitable dans les airs. Après une saison riche en émotion, on ne sait toujours pas quoi vraiment penser des Bills.

pr-buccaneers-ok26. Tampa Bay Buccaneers (5-11) -5
Il ne tenait qu’aux Bucs de se débarrasser de Dirk Koetter dès l’année dernière et de s’épargner une 8e place de lanterne rouge de la NFC Sud en 10 ans. Il ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes.

pr-bengals-ok27. Cincinnati Bengals (6-10) –
8-26. Les 16 années de Marvin Lewis à Cincinnati s’achèvent face à une novuelle défaite face aux Steelers. La 7e consécutive.

pr-niners-ok28. San Francisco 49ers (4-11) -4
Leur saison s’est arrêtée dès la semaine 3 et la blessure de Jimmy Garoppolo.

pr-jaguars-ok29. Jacksonville Jaguars (5-11) -4
De toute la ligue, les Jaguars sont les seuls à avoir perdu au moins un ballon dans chaque match. Un modèle de régularité. Dire que cette équipe a échoué à un poil du Super Bowl il y a un an…

pr-raiders-ok30. Oakland Raiders (4-12) -1
Avec trois choix de premier tour et un draft geek comme Mike Mayock en guise de GM, Jon Gruden et les Raiders ont de quoi se bâtir une équipe sur mesure. Reste à savoir où.

pr-jets-ok31. New York Jets (4-12) – 
10-6. 5-11. 5-11. 4-12. Après une première campagne prometteuse, mais sans playoffs, les Jets de Todd Bowles n’auront eu de cesse de régresser. La première tâche du nouveau coach : mieux entourer Sam Darnold.

pr-cardinals-ok32. Arizona Cardinals (3-13) –
With the first pick in the **** NFL Draft, the Arizona Cardinals select… Personne dans l’histoire n’a jamais prononcé cette phrase. La dernière fois que les Cards ont été les premiers à choisir, c’était en 1958 et ils coulaient encore des jours pénibles du côté de Chicago.

Advertisement
tdabanniereunibet
Parier en ligne avec
8 Sep à 19:00 CAR 2.1 pariez 1.55 LAR
8 Sep à 19:00 CLE 1.33 pariez 2.7 TEN
8 Sep à 19:00 JAX 2.45 pariez 1.4 KC
8 Sep à 19:00 MIA 2.6 pariez 1.35 BAL

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR