Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

NFL Divisional: Les Patriots écrasent Tim Tebow et les Broncos

New England Patriots – Denver Broncos: 45-10

Les Patriots ont signé leur premier succès en playoffs depuis 2008 avec la manière. Dominateurs dès le début du match, ils n’ont laissé aucune chance aux Broncos. Tim Tebow (9/26, 136 yards) n’a pas eu l’occasion d’être décisif. Sa défense a lâché bien avant. Un dur retour à la réalité pour le quarterback de Denver et ses coéquipiers.

Dès le premier drive du match, Tom Brady (26/34, 363 yards, 6 TDs, 1 int) a trouvé le chemin de la end zone sur une passe de 7 yards pour Wes Welker (6 rem, 55 yards, 1 TD). Le premier touchdown d’une longue série. Après un fumble de Tim Tebow recouvert par la défense des Patriots, Rob Gronkowksi (10 rec, 145 yards, 3 TDs) a aggravé le score.

Déterminé, Tom Brady a méné les Patriots vers un très large succès.

Le seul petit coup de mou des Patriots est intervenu a cheval sur la fin du premier quart et le début du second lorsque Brady a été intercepté et que Willis McGahee (17 courses, 76 yards, 1 TD) a inscrit un touchdown pour réduire la marque à 14-7.

Ensuite, New England a repris sa domination sans partage. Brady s’est connecté avec Gronkowski, Deion Branch (3 rem, 85 yards, 1 TD) et à nouveau le tight-end pour faire passer la marque à 35-7 à la mi-temps. La fiche de Brady après deux quarts : 18/25, 246 yards, 5 touchdowns et une interception.

Si les Patriots ont été aussi dominateurs, c’est aussi parce que leur défense a largement élevé son niveau de jeu par rapport à la saison régulière. Tebow s’est retrouvé constamment sous pression et a fini les fesses sur le gazon à 5 reprises. Sans compter les fois ou il a été plaqué derrière sa ligne alors qu’il voulait tenter une course. Rob Ninkovich (5 plaquages, 1,5 sacks, 1 fumble forcé), Jerod Mayo (9 plaquages) ou Vince Wilfork (1,5 sacks) se sont fait remarqués par leur efficacité. Mais c’est bien toute la défense dans son ensemble qui a semblé passer la vitesse supérieure en terme d’efficacité et de détermination. Elle a considérablement réduit le rendement offensif adverse. Les Patriots n’ont autorisé que 252 yards au total ce samedi.

Les retours de Patrick Chung et Brandon Spikes ne sont sûrement pas pour rien dans la bonne tenue de la défense.

La seconde mi-temps n’a été qu’une formalité pour les hommes de Bill Belichick. Après un nouveau stop défensif au début du troisième quart, Aaron Hernandez a fait passé la marque à 42-7. A partir de là, il n’y avait plus qu’à gérer. Petite fantaisie, Tom Brady a frappé un punt de 48 yards sur une troisième tentative au cours du dernier drive des Patriots. Une plaisanterie qui n’a visiblement pas mis Von Miller de bonne humeur puisque le rookie a provoqué un violent accrochage après l’action.

Les Patriots sont les premiers qualifiés pour la finale de la conférence AFC. Ils recevront le vainqueur de la rencontre entre les Ravens et les Texans avec l’avantage de ne pas avoir eu à puiser dans leurs réserves ce samedi. Seul point noir de la soirée, la sortie de Aaron Hernandez avec ce qui pourrait être une commotion. Le tight a parfois été utilisé comme coureur au cours du match. Il a terminé la rencontre avec 61 yards en 5 portés.

Pour les Broncos et Tim Tebow, c’est la fin d’une saison aussi étonnante que divertissante. Le parcours de l’équipe a garanti au quarterback d’être toujours titulaire au début de la saison prochaine. En attendant, la Tebow-mania va prendre quelques mois de vacances.

Le film du match
1er quart-temps: 14-0
Les Patriots entament le match tambour battant avec une passe de touchdown de Tom Brady pour Wes Welker, un fumble arraché à Tim Tebow et un nouveau touchdown de Brady pour Rob Gronkowski. En moins de 8 minutes, le score est de 14-0. Le quart-temps se termine de manière mois brillante puisque le numéro 12 est intercepté et Denver ramène le ballon aux 24 yards de New England.

Rob Gronkowski a encore affolé les compteurs en captant trois touchdowns et 10 passes au total.

2e quart-temps: 35-7
Sur la première action de la période, Willis McGahee parcourt 5 yards pour aller inscrire le premier touchdown de son équipe. Après un échange de punts, Brady se connecte avec Gronkowski pour un nouveau touchdown. L’écart repasse à 14 points. La défense des Pats’ serre le jeu, provoque un deuxième 3 and out de suite puis un autre stop. New England récupère le ballon avec un peu plus de 2 minutes à jouer avant la mi-temps. Mais Brady n’a besoin que d’une longue passe pour que Deion Branch ne trouve la end zone 61 yards plus loin. Après un nouveau stop défensif, Brady utilise la minute et les quatre secondes restants pour mener un nouveau drive jusqu’au touchdown. A 2 secondes de la pause, c’est une nouvelle fois Gronkowski qu’il trouve dans la end zone.

3e quart-temps: 42-10
La démonstration des Patriots continue avec une mise en échec de l’attaque adverse puis un nouveau touchdown, cette fois par Aaron Hernandez. Après un fumble de Stevan Ridley, Denver remonte de ses 19 yards jusqu’aux 23 adverses. Matt Prater inscrit un coup de pied de 41 yards.

4e quart-temps: 45-10
Stephen Gostkowski inscrit 3 points sur un coup de pied de 20 yards. Denver s’est approché du touchdown après une passe de 41 yards pour Demaryius Thomas mais la série s’est conclue par un échec sur une quatrième tentative. Plutôt joueurs, les Patriots terminent leur drive suivant à un peu moins de trois minutes de la fin par un punt de… Tom Brady, sur une troisième tentative. Le quarterback réussit un punt de 48 yards ! Von Miller perd ses nerfs après l’action et déclenche une bagarre avec un des lineman offensif des Pats’. Le dernier drive des Broncos ne donne rien.

Le fait du match : Soirée des records pour les Patriots
Avec 363 yards gagnés à la passe, Tom Brady a battu son record personnel en playoffs. Avec 6 touchdowns lancés, il a aussi égalé le record des playoffs. Les Patriots ont gagné 509 yards en attaque. C’est un record de la franchise en phase finale. Les 3 touchdowns captés par Rob Gronkowski égalent aussi un record NFL pour un tight end en playoffs.

La stat qui tue: 14
C’est le nombre d’actions offensives sur lesquelles les Broncos ont perdu des yards. 5 sacks et 9 plaquages pour des pertes de yards.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:30KC1.75pariez1.75
17-Déc à 20:00BUF1.47pariez2.15MIA
17-Déc à 20:00CAR1.55pariez2GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une