Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Texans – Colts (7-21) : Andrew Luck et Marlon Mack découpent Houston

5 janvier 2019 22 h 35 min
vs
7
HOU(#3)
21
IND(#6)

Houston Texans (3) – Indianapolis Colts (6) : 7-21

Il n’y a pas eu de suspense dans la première rencontre des playoffs 2019. Affuté, Andrew Luck (19/32, 222 yards, 2 TDs, 1 int) a méticuleusement découpé par la défense des Texans en première mi-temps. Il a bien été aidé par une ligne offensive qui a neutralisé les pass rushers adverses et un Marlon Mack qui a accumulé les yards au sol.

Indianapolis a rapidement pris l’avantage et n’a jamais été inquiété.

Le moment clé : les Texans laissent passer leur dernière chance

A cinq minutes de la fin du match, les Texans sont menés 21 à 7 et essaient désespérément de remonter le terrain et le score. Ils construisent un drive de 11 jeux et 65 yards, ils sont sur les 25 yards d’Indianapolis. Et ils vont rendre la balle on down aux Colts, ce qui scelle le match. Un sack – le troisième de la partie – puis trois passes ratées de Deshaun Watson (29/49, 235 yards, 1 TD, 1 int) et ce premier match de wild card est plié.

Dans une rencontre menée de bout en bout par les Colts, ce coup de collier de Houston en fin de partie aura été le seul moment d’incertitude.

Le film du match

Les Colts attaquent pied au plancher. Sur leur premier drive, Andrew Luck alerte rapidement T.Y. Hilton (5 rec, 85 yards) pour 38 yards plein centre, puis conclut sur une petite passe à Eric Ebron (3 rec, 26 yards, 1 TD) pour un touchdown de 6 yards. 0-7 en moins de 5 minutes. Puis, défiant la terrible ligne texane, Indianapolis construit au sol et s’appuie sur les jambes de Marlon Mack (24 courses, 148 yards, 1 TD) pour creuser l’écart. 0-14. Kenny Moore intercepte ensuite Deshaun Watson au milieu du terrain, les Colts progressent, mais Brandon Dunn rend la pareille à Andrew Luck dans la zone rouge au moment fatidique. Houston relève la tête et évite le coup de matraque. Mais pas longtemps.

Jadeveon Clowney sort sur commotion, et Andrew Luck recommence à dépecer la défense des Texans. En démonstration, il déroule avec facilité et trouve Dontrelle Inman (4 rec, 53 yards, 1 TD) dans l’en but pour le 0-21. Houston essaie alors d’arrêter les imprécisions pour commencer son match offensivement. Deshaun Watson et DeAndre Hopkins (5 rec, 37 yards) font progresser leur formation sur 65 yards, mais poussés par l’horloge ils tentent le tout pour le tout et rendent le ballon sur une quatrième tentative ratée. Pas de points pour Houston en première mi-temps. Trop de pénalités et de passes ratées pour installer une dynamique.

Au retour des vestiaires les esprits semblent envisager l’inévitable et les deux formations s’échangent des punts pendant toute la troisième période. Indianapolis privilégie la sécurité du sol d’autant que Luck est particulièrement imprécis en deuxième mi-temps. Hopkins est marqué serré par Pierre Désir, Watson ne trouve pas ses cibles et est sous pression. Les deux lignes des Colts contrôlent le jeu, le troisième quart temps s’écoule sans nouveaux points marqués.

Pris à la gorge les Texans entament le dernier quart le dos au mur. Travaillant un drive de 16 actions et 89 yards, ils pénètrent en zone rouge adverse et Keke Coutee (11 rec, 110 yards, 1 TD) est à la conclusion sur un touchdown de 6 yards à l’arrachée. Houston réduit l’écart 7-21. Puis construisant avec les jambes de Lamar Miller (5 courses, 18 yards) et de Watson, Houston joue ses dernières cartes et pousse. Seulement, 3 passes ratées rendent le ballon on down à Indianapolis avec 4 minutes de jeu et 80 yards de terrain à avaler pour tuer l’horloge. Marlon Mack déchire deux fois la défense et devient le premier coureur de la saison à plus de 100 yards contre les Texans. Les Colts étouffent ainsi les secondes et les derniers espoirs de leurs adversaires dans un match qui aura été à sens unique.

Le MVP : Marlon Mack

Le vieil adage qui veut que les playoffs se jouent au sol et en défense a encore été vérifié. Si Andrew Luck a malgré tout mené la charge, les Colts peuvent remercier leur coureur titulaire. Derrière une attaque qui colle 200 yards tous ronds au sol à la redoutée défense des Texans, Mack aligne des stats de star : 148 yards en 24 portés, 1 touchdown, 6 yards sur 2 réceptions. Sa qualité de jeu a été constante pendant la rencontre, et il a permis à sa franchise de boucler la partie dans les dernières minutes. Premier coureur à plus de 100 yards contre la défense de Houston cette saison, il a bien mérité le ballon du match.

Le flop : Deshaun Watson

Le jeune quarterback de Houston s’est battu toute la partie, mais finalement n’aura pas produit suffisamment pour aider sa franchise à passer ce tour de playoffs. Si les statistiques ne sont pas vilaines (29/49, 217 yards, 1 TD, 1 int, 3 sacks, 69,7 rating), il n’a jamais donné l’impression de porter son équipe ou de pouvoir renverser le cours du match. Imprécis sur les moments clés, il fait ses chiffres sur une majorité de petits tracés underneath, contraint qu’il a été par la défense adverse de jouer petit bras. Mais il n’aura pas su relever le défi et vaincre l’escouade adverse. Ses 76 yards amassés au sol en 8 courses sont plus la conséquence de son incapacité à trouver une solution sur les jeux de passe qu’une vision tactique. Son regard sur le banc en dernier quart en dit long… Mais il est jeune et sort d’une belle saison, il porte un bel avenir malgré sa performance du jour.

La stat : 9/14 sur les troisièmes tentatives

Andrew Luck aura fait une rencontre pile et face, brillant en première période, imprécis en seconde mi-temps. Malgré tout les Colts ont su être efficaces au bon moment, en convertissant leurs troisièmes tentatives. Quand en face les Texans trainent un parlant 3 sur 13, Indianapolis a su prolonger ses drives et s’est montré très réaliste en assurant également en zone rouge. Les deux lignes des Colts ont réellement étouffé l’adversaire du jour.

La suite 

Etant tête de série numéro 6, les Colts sont « les moins bien classés » dans la course de l’AFC. A la suite de ce match convainquant, ils vont devoir se déplacer dans le Missouri pour affronter le leader de la conférence, les Chiefs de Kansas City. Un superbe duel en perspective entre deux des meilleurs jeunes talents de la NFL, Andrew Luck et Patrick Mahomes !

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
15 Nov à 3:20 CLE 1.55 pariez 2.1 PIT
17 Nov à 20:00 BAL 1.4 pariez 2.45 HOU
17 Nov à 20:00 CAR 1.35 pariez 2.6 ATL
17 Nov à 20:00 IND 1.55 pariez 2.1 JAX

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR