Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

NCAA

Le journal de la NCAA – Finale : Très fort Lawrence !

Trevor Lawrence a été le grand bonhomme de la finale universitaire.

Alabama (1) – Clemson (2) : 16-44

Surprendre est une chose, confirmer en est un autre. Meilleur prospect du pays à sa sortie de lycée l’an dernier, Trevor Lawrence a démontré toute sa classe lors de cette cinquième finale nationale de l’ère playoffs FBS. Face à la grosse défense d’Alabama, le true freshman de Clemson a été chirurgical, avec une fiche de 20/32, 347 yards et 3 touchdowns. De quoi entrevoir le futur avec confiance du côté des Tigers !

Paradoxalement, c’est la défense qui donne le ton de ce qui va devenir une balade pour les joueurs de Dabo Swinney. Sur la première série offensive du Tide, Tua Tagovailoa (22/34, 295 yards, 2 TD, 2 INT) se fait intercepter dans sa moitié de terrain par le cornerback A.J. Terrell pour un Pick-6 de Clemson (0-7).

Coupable, l’Hawaiien fait preuve de belles ressources mentales et va sonner la révolte pour ‘Bama. Résultat : trois drives systématiquement conclus par des points, dont deux pour des touchdowns. 16 à 14 pour la bande de Nick Saban en début de deuxième quart. Ce dernier ne le sait pas encore mais son équipe ne marquera plus.

Au tour de Lawrence de reprendre le momentum, pour permettre à Clemson de creuser l’écart avant la pause. Impressionnant sur troisième tentative (10/15), le numéro 16 s’appuie sur un solide casting dans les airs mais aussi sur un Travis Etienne (91 yards, 3 TD) des grands jours au sol. Au cours du premier acte, le running back inscrit d’ailleurs trois touchdowns à lui tout seul, deux à la course et un à la réception.

Clemson, secret défense

Tout sourit à des Tigers ambitieux et qui continuent de faire déjouer Tagovailoa en défense. Pour preuve, le cornerback Trayvon Mullen réussit sa première interception de la saison sur une passe trop profonde du quarterback du Tide. Après un 17-0 infligé à son adversaire, Clemson rentre aux vestiaires avec un avantage de 31-16.

La physionomie ne change pas vraiment en deuxième mi-temps. Et la défense des Tigers semble monter en régime au fil des snaps. Sur ses trois premières séries offensives, ‘Bama est irrémédiablement châtié, avec trois turnover on downs de suite, dont un aux portes de l’en-but adverse. Trevor Lawrence finit de porter le coup de grâce avec deux touchdowns plein de sang-froid, dont une longue passe dans le dos de la défense vers Justyn Ross (153 yards, TD) sur une 3e et longue.

C’en est trop pour les champions en titre, qui se voient même drivés pendant 10 longues minutes, sur la dernière série des Tigers. Victoire de Clemson, 44 à 16, pour un troisième titre national et une deuxième couronne en trois ans. La première était déjà contre l’équipe de conférence SEC. Après quatre confrontations en quatre ans, Clemson et Alabama se retrouvent à égalité, avec deux succès de chaque côté. Et une belle, disputée dès 2019, n’est clairement pas à exclure …

Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR