Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Jersey Island – Part 3 : les numéros des maillots

Comment les joueurs NFL choisissent leur numéro ? Ils n’ont pas totalement le choix, justement.

Bien sûr, le ballon est un symbole, le casque est un archétype, mais bien souvent pour le fan de football américain, l’outil du supporter c’est le maillot. Ultra récent ou vintage, moulant ou baggy, pyjama du chien ou exposé sous verre, le maillot permet de célébrer son joueur ou sa franchise préféré, et peut – sous certaines conditions – être un accessoire de mode.

Mais c’est aussi une histoire longue et complexe bien que ses fonctions soient assez simples. Pendant quelques jours, Jersey Island vous emmène à sa découverte.

Déjà publié : Part 1 : les maillots, comment ça marche ? – Part 2 : les noms des joueurs

Les chiffres dans les textes

Les maillots de football Américain donnent une grande importance à la numérotation, qui couvre une grande surface, ce qui est assez exceptionnel dans le sport professionnel. Toutes les équipes arborent de grands chiffres sur le devant et dans le dos de leurs jerseys, et la plupart présentent des rappels plus petits, les « TV numbers », sur les épaules ou sur les manches. Ainsi les joueurs sont constamment identifiables.

Au delà des questions d’arbitrages ou d’identification médiatique, les numéros sont utiles dans le jeux de passe puisque les jerseys chiffrés de 50 à 79 ont interdiction – sauf autorisation arbitrale sur un alignement – d’être la cible d’une passe en avant. Plus anecdotiquement, ils permettent également au quarterback de cadrer ses passes, puisque celui-ci est sensé toucher son receveur « dans les numéros ».

De par la réglementation (Rule 5, Section 1, Article 2 et Rule 5, Section 4, Article 3, Item 3), les joueurs ont le droit de porter des numéros allant de 1 à 99, mais avant l’alignement de 1973 le 0 et le 00 ont été portés, ainsi que le 100 (deux fois). Les numéros formalisés 01 à 09 n’ont jamais été utilisés en football professionnel, mais pourraient techniquement être disponibles.

Egalement, deux joueurs ne peuvent pas être sur le terrain en même temps avec un numéro identique. Cela n’interdit donc pas théoriquement que deux joueurs puissent porter le même numéro.

Une histoire de position

Le système de numérotation en football Américain est basé sur la position « primaire » d’un joueur. La précision est d’importance en attaque à cause de la distinction entre les joueurs éligibles et non-éligibles à capter une passe.

La numérotation des maillots en NFL est hérité des formations « single wing » des années 20-30 et du College Football. Lors de la fusion des ligues NFL et AAFC (All-America Football Conference) en 1950, les deux organisations n’ont pas les mêmes conventions.

Les joueurs AAFC sont autorisés à garder leurs numéros, mais à cause de la confusion créée, la ligue standardise son système en 1952. En conséquence, une partie des joueurs est obligé de changer de numéro en cours de carrière, comme Otto Graham ou Norm Van Brocklin.

Mandatory Credit: Darryl Norenberg-USA TODAY Sports

L’American Football League des années 60 a globalement la même numérotation que la NFL, à quelques exceptions près. Après la fusion de 1970, la nouvelle NFL met en place un système fixe en 1973, avec une clause de conservation pour les joueurs vétérans. Le dernier à profiter de cette clause est le defensive end Julius Adams en 1985.

Depuis 1973, cinq évolutions ont été apportées à la règle :

– En 1979, les linemen défensifs sont autorisés à porter les numéros 90 à 99, et les centres de 60 à 79.

– En 1984, les linebackers peuvent porter une numérotation allant de 90 à 99, pour suivre le développement des défenses 3-4 et des edge rushers.

– A partir de 2004 les receveurs ont la permission de prendre un nombre entre 10 et 19 pour répondre au manque de maillots chiffrés en 80.

– Depuis 2010, les defensive linemen peuvent avoir un numéro allant de 50 à 59, en reconnaissance du rapprochement des postes de linebacker et defensive end.

– Enfin, en 2015, les numéros 40 à 49 peuvent être attribués aux linebackers, cette fois pour valider les joueurs évoluant à des postes hybrides safety-linebacker.

Par ailleurs, des exceptions sont accordées si un joueur change de position en cours de carrière, ou si une équipe n’a plus de numéro disponible. Cependant la ligue refuse des accommodations à titre personnel. En 2006, Reggie Bush s’est vu refusé le droit de porter son numéro 5 universitaire chez les professionnels.

Position Numéros
QB / K / P 1-9 10-19
RB 20-29 30-39 40-49
WR 10-19 80-89
TE / H 40-49 80-89
OL 50-59 60-69 70-79
DL 50-59 60-69 70-79 90-99
LB 40-49 50-59 90-99
DB 20-29 30-39 40-49
LS 40-49 50-59 60-69 70-79 80-89 90-99

Une histoire de disponibilité

Un joueur arrivant dans une franchise peut demander n’importe quel numéro correspondant à sa position, à sa convenance. Généralement l’équipe accèdera à sa demande si le maillot est disponible.

Au fil des années, certaines franchises ont choisit de ne plus utiliser ou de retirer des numéros, afin d’honorer des anciens joueurs qui avaient brillé avec leur équipe. La ligue reconnait cette pratique mais ne l’encourage pas, car un club peut être forcé de « réintroduire » un maillot en cas de nécessité pour équiper un joueur. Lorsqu’une équipe, suite à la signature d’un gros agent libre ou la draft d’un gros prospect, décide de réutiliser un jersey retiré, il y a souvent toute une procédure « d’adoubement », de transmission de flambeau, entre le jeune et l’ancien afin de ne froisser personne. Ainsi dernièrement, Joe Theismann (QB, Redskins) a demandé à rencontrer Dwayne Haskins (QB, Ohio State) avant de l’autoriser à porter son numéro 7, inutilisé pendant trois décennies à Washington.

Un joueur peut également arriver dans une équipe où « son » numéro est déjà attribué. Cela amène souvent à des négociations entre le détenteur et le nouvel arrivant, avec rachat ou compensations possibles. Ces dernières années la tendance a été vers des accords amiables avec versement des contreparties à des œuvres de charité.

(Sources : NFL.com, NFL Shop.com, Reebok.com, Nike.com, Mitchell & Ness, ESPN.com, Uni-Watch, Thumper300zx, kirbyfortyfour, sportscollectorsdigest.com, 20yardline.com, profootballresearchers.org, The Gridiron Uniform Database, NFL Jersey Fan Paradise, SBNation.com, Ebay, Wikipedia)

Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une