Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Indianapolis Colts Kansas City Chiefs Résumés

Chiefs – Colts (31-13) : Patrick Mahomes s’est baladé, Indianapolis s’est écroulé

12 janvier 2019 22 h 35 min
vs
31
KC(#1)
13
IND(#6)

Kansas City Chiefs (1) – Indianapolis Colts (6) : 31-13

Les Chiefs ont facilement disposé des Colts dans un match qui n’a jamais vraiment offert de suspense. Kansas City a profité de l’inefficacité totale d’Indianapolis pour prendre le large dès le début de match. Andrew Luck et ses coéquipiers n’ont jamais réussi à revenir à portée.

Les rouges sont qualifiés pour la finale de la conférence AFC, qui se déroulera dans leur stade face au vainqueur du match entre les Patriots et les Chargers.

Le moment clé :

Difficile de trouver un moment charnière dans un match qui n’a connu aucun virage… Si ce n’est l’échange fumbles en fin de troisième quart temps. Les Colts récupèrent le ballon en bonne position dans le camp adverse, à portée de points, et sont encore en situation revenir dans le match. Le sack fumble de Dee Ford casse l’élan d’Indianapolis et détruit son opportunité de revenir à la marque. L’occasion raté.

Le film du match

Les Chiefs attaquent la rencontre pied au plancher des deux côtés du ballon. Pendant que la défense martyrise la ligne offensive d’Indianapolis d’entrée de jeu (3 passes battées sur les deux premières séries, Andrew Luck à 0/4 en premier quart, quatre 3&out), l’attaque carbure très fort. D’abord sur un drive de 90 yards engloutis en 5 jeux, avec Damien Williams (25 courses, 129 yards, 1 TD) à la conclusion sur une course de 10 yards (7-0).

Puis avec une série de 70 yards conclue par Tyreek Hill (8 rec/72 yards, 1 course/36 yards/1 TD) avec une reverse de 36 yards qui passe en revue tout le backfield (14-0). Les rouges ont à peine besoin des nombreuses pénalités de la défense des Colts pour avancer, Patrick Mahomes (27/41, 278 yards ; 3 courses/8 yards/1TD) n’a aucun mal à alerter ses playmakers dans les intervalles. Quand Indianapolis a l’air fébrile et perdu, Kansas City joue vers l’avant et avec confiance. Les Chiefs tentent et convertissent deux quatrièmes tentatives, ils ont le sourire. Et ils rajoutent trois points sur un field goal de 39 yards pour ouvrir le second quart temps (17-0).

Le premier coup d’éclat pour Indianapolis arrive enfin. Bien aidés par de couteuses pénalités successives des rouges, les Colts forcent le premier punt des Chiefs de la partie. Najee Goode surgit et bloque le dégagement qui est recouvert dans la peinture par Zach Pascal. 17-7 à la surprise générale.

Mais globalement pas de panique à avoir, Kansas City revendique 18 first downs en première mi-temps quand Indianapolis n’en a encore aucun… Mahomes mène d’ailleurs un nouveau drive de 73 yards, et marque lui-même au sol pour porter le score à 24-7. A 1 :30 de la mi-temps Andrew Luck (19/36, 176 yards, 1 TD) lance alors l’attaque no huddle, progresse pour la première fois de la partie, remonte 70 yards, mais échoue à rentrer aux vestiaires avec des points supplémentaires. Adam Vinatieri frappe les montants et la tentative de field goal n’apporte rien. Les temps sont durs pour les poulains du midwest, toutes les statistiques sont largement à l’avantage de leurs hôtes.

Durant le troisième quart les défenses prennent le dessus et les pénalités coupent courts les drives. Kansas City construit de longues séries, mais échoue à accrocher des points. Indianapolis continue de se chercher aussi bien en défense (pénalités) qu’en attaque (efficacité). A l’image du match, Indianapolis récupère le cuir dans le camp adverse grâce à un fumble forcé par Darius Leonard (14 Tkl). Mais c’est pour perdre immédiatement la possession sur un fumble provoqué par Dee Ford (4 Tkl, 1 sack).

Il reste5 minutes de jeu quand Andrew Luck trouve le long de la touche T.Y. Hilton (4 rec/60 yards/1 TD) pour réduire quelque peu l’addition, mais Adam Vinatieri rate cette fois-ci la transformation. 24-13. Alors pour clore le débat, les Chiefs montent un drive au sol. Derrière le travail exemplaire de Damien Williams, Darrel Williams (3 courses/9 yards/1 TD) pousse le dernier yard et inscrit le touchdown de la gagne. 31-13 pour Kansas City, une victoire sans forcer, et sans trembler.

Le MVP : Patrick Mahomes

Cela peut paraitre le choix facile, le choix évident, mais vraiment le jeune Mahomes mérite le ballon du match. Il a su mener son équipe de manière brillante en début de match, et a ensuite été capable de gérer l’avance sans trembler. En plus de qualités physiques et techniques impressionnantes il a montré qu’il était à la hauteur de l’événement.

Le flop : la ligne offensive des Colts

Stigmatiser Andrew Luck serait sévère. Il a manqué de précision, ses statistiques sont un brin vilaines (pour un Andrew Luck) et il n’a pas pu porter son équipe pour aller décrocher la victoire, mais à sa décharge il n’a pas été aidé. Le jeu au sol n’a pas fonctionné pendant une bonne partie du match, ne permettant pas d’enlever de la pression ou de prendre du rythme. Mais également le jeu de passe a souffert très tôt, à cause d’une pression persistante et de passes battées sur la ligne. Les défenseurs rentraient bien trop avant dans la poche, provoquant des sacks, plaquages pour perte ou passes détournées. Cela a bloqué Indianapolis qui n’a pas pu suivre le rythme des Chiefs.

C’est la ligne offensive qui prend, mais les pénalités pour offside de la défense d’Indy tout au long du match sont assez inexcusables en leur genre, et ont couté très cher. Les rushers se sont fait manger au décompte toute la partie. Carton jaune également.

La stat : 180 yards obtenus au sol

Toutes les statistiques majeures sont largement à l’avantage des Chiefs. Yards, temps de possession, first downs, et bien sur points. Le nombre de yards obtenus au sol par les Chiefs ne semble pas leur plus grand accomplissement, et pourtant c’est bien au sol que Kansas City a fait son match. En contrôlant l’horloge, en étirant les drives, en marquant (les 4 touchdowns de KC sont marqués au sol), et en clôturant le match, la course a été le fond de jeu des Chiefs. Plus que le chiffre brut, il faut voir la réussite d’un système de jeu qui aura apporté la victoire.

La suite

Les Chiefs sont tête de série numéro 1. La suite passera forcement par le Arrow Head Stadium. Il ne reste plus qu’à connaître le nom de l’adversaire…

 

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
15 Nov à 3:20 CLE 1.55 pariez 2.1 PIT
17 Nov à 20:00 BAL 1.4 pariez 2.45 HOU
17 Nov à 20:00 CAR 1.33 pariez 2.7 ATL
17 Nov à 20:00 IND 1.55 pariez 2.1 JAX

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR