Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Chiefs – Patriots (31-37) : Tom Brady pour un nouveau monument !

21 janvier 2019 0 h 40 min
vs
31
KC(#1)
37
NE(#2)

Kansas City Chiefs (1) – New England Patriots (2) : 31-37

Dominateurs en début de match puis rattrapés et dépassés par les Chiefs, les Patriots ont finalement réussi à arracher la victoire dans un match fou, marqué par quatre changements de leader dans le dernier quart. Moins de suspense en prolongation, où l’attaque de New England a marqué d’entrée pour tuer le match.

Encore une fois, ils ont compté sur un grand Tom Brady (30/46, 348 yards, 1 TD, 2 int) dans les moments chauds. Le quarterback a été impeccable en fin de match.

Valeureux, Patrick Mahomes (16/31, 295 yards, 3 TDs) a fait tout son possible. Mais il a été lâché par sa défense, sa ligne, et quelques choix de coaching.

Le moment clé : tirage au sort de la prolongation

Pile ou face ? Les Patriots choisissent « face. » Ils gagnent le tirage au sort. Kansas City ne reverra jamais le ballon. Comme il l’a fait lors du Super Bowl LI contre les Falcons, Tom Brady prend les choses en main. Julian Edelman (7 rec, 96 yards) capte un ballon capital sur 3e&10 pour un first down. Puis un autre.

Et c’est Rob Gronkowski (6 rec, 79 yards) qui y va de sa conversion sur troisième tentative. La défense des Chiefs n’en peut plus. Rex Burkhead (12 courses, 41 yards, 2 TDs – 4 rec, 23 yards) l’enfonce une dernière fois pour le touchdown de la gagne au sol.

Le film du match

Le premier drive est un bijou. Sony Michel (29 courses, 119 yards, 2 TDs) et Tom Brady découpent la défense. L’attaque de New England mange plus de 8 minutes sur le chrono et marque le premier touchdown du match. Tout s’enchaine parfaitement avec un stop défensif immédiat et une nouvelle remontée du terrain jusqu’à 1 yard de la end zone adverse. On est déjà dans le deuxième quart et un premier écart se profile… sauf que Brady lance une interception posée dans les mains de Reggie Ragland.

La défense de New England force un nouveau 3-and-out. Mais la machine s’est enrayée, et les Patriots doivent punter aussi. Malgré une belle échappée de Mahomes et une longue réception de Tyreek Hill (1 rec, 42 yards), les Chiefs puntent une troisième fois. Les visiteurs reprennent leur marche. Des courses. Des courses, et une banderille de 29 yards pour Philip Dorsett (1 rec, 29 yards) et le touchdown du 14-0 !

Il reste 21 secondes avant la pause et Patrick Mahomes se fait arracher le ballon. Il recouvre et ne prendra pas de risque supplémentaire. Direction les vestiaires pour la pause. Et le repos fait du bien. Les Chiefs sont de retour ! Un long gain de Sammy Watkins (4 rec, 114 yards) puis un touchdown de Travis Kelce (3 rec, 23 yards, 1 TD) lancent enfin l’attaque (7-14).

La défense se met au niveau et arrête bien les Pats’ dans la foulée. Sauf que Tyreek Hill est gourmand sur le retour et s’enfonce. L’attaque rouge repart de ses 4 yards et ne s’en sort pas. Le punt est bien retourné par Julian Edelman et les visiteurs repartent à seulement 37 yards de la terre promise. Mais KC limite la casse, et New England ne gratte qu’un field goal (7-17).

Sur la série suivante, malgré la pression omniprésente, Mahomes trouve des solutions, fait avancer son équipe et finit par envoyer Damien Williams (10 courses, 30 yards, 1 TD – 5 rec, 66 yards, 2 TDs) au touchdown (14-17) dans les premières secondes de la dernière période

New England répond avec une bonne progression en terrain adverse mais se fait stopper sur une 4e&1 sur les 25 yards des Chiefs. Bill Belichick voulait faire mal, c’est manqué. Mais les Chiefs n’en profitent pas. Ils puntent. On passe alors tout près d’un énorme tournant. Sur le punt, le ballon frôle Julian Edelman, les rouges récupèrent le cuir… mais le ralenti permet aux arbitres de dire que le retourneur n’a pas touché le ballon. La possession reste donc à New England. Pas pour longtemps, car deux actions plus tard, une passe de Brady rebondit sur les mains de ce même Edelman et est interceptée !

Kansas City capitalise deux jeux plus tard, avec un touchdown de 23 yards de Damien Williams qui les met devant pour la première fois du match (21-17). Mais les Patriots ne se laissent pas abattre. Ils remontent 75 yards et Sony Michel marque sur une course de 10 yards pour reprendre la main (21-24). Ballon Chiefs avec 3mn32 à jouer.

Cinq actions suffisent pour remonter 68 yards. Et Williams, encore lui, marque sur une course de 2 yards. Kansas City est de nouveau devant à deux minutes du terme (28-24).

Tom Brady adore ça. Il remonte méthodiquement le terrain. Un hors jeu de la défense annule une interception qui a rebondi sur les mains du Gronk. Et le tight end se rattrape même avec une conversion capitale sur 3e&5.

Rex Burkhead met le point final avec un touchdown (28-31). 39 secondes à jouer. Le match est fou. Spencer Ware gagne 21 yards. Demarcus Robinson 27 de plus. Les rouges égalisent au pied à 11 secondes du terme (31-31). Mais en prolongation, ils n’auront jamais leur chance. La faute à l’efficacité clinique d’un Tom Brady toujours aussi clutch.

Le MVP : Tom Brady (et Julian Edelman) roi(s) du money time

Il y a eu la défense des Patriots en première mi-temps, qui a réussi l’exploit de priver Kansas City de points pendant 30 minutes. Il y a eu Sony Michel pendant une bonne partie du match. Mais à la fin, c’est toujours Tom Brady qui met le point final. Le numéro 12 a été égal à sa légende dans les grands moments. Son drive de fin de match et celui de la prolongation ont été ds modèles de sang froid et de précision.

Le quarterback a bien été aidé par un Julian Edelman toujours là pour capter les ballons chauds.

Le flop : la défense des Chiefs

Quelle défense des Chiefs allait montrer le bout de son nez ? Celle de la saison ou celle du match contre les Colts ? Malheureusement pour eux, avec 524 yards encaissés, c’était plutôt la première. Les Patriots ont dominé les tranchées, avec 176 yards gagnés au sol. De quoi leur permettre de garder le ballon pendant 43 minutes et 59 secondes !

Et dans les moments chauds, Tom Brady n’a pas été impressionné par leur couverture.

La stat : 0

Comme le nombre de sacks encaissés par Tom Brady. Contrairement à son adversaire du soir, le quarterback des Patriots a pu travailler tranquillement.

Car lorsqu’ils avaient le ballon, les rouges ont aussi perdu la bataille des lignes. Patrick Mahomes a passé une bonne partie de la soirée sous pression. Il a été sacké quatre fois. La ligne était aussi dépassée au sol, avec 12 tentatives pour 41 yards.

Le perdant magnifique : Patrick Mahomes

Pour ses passes latérales, sa capacité à tenir dans la poche jusqu’au dernier moment et son calme de tous les moments, Mahomes méritait une mention. Il n’a pas été aidé par sa ligne. Andy Reid aurait sûrement pu mieux impliquer Tyreek Hill. La défense a craqué. Mais Mahomes était là.

La suite

C’est un refrain connu : les Patriots seront au Super Bowl pour la troisième année de suite. Une performance pas vue depuis les Bills au début des années 90 et les Dolphins dans les années 70. Ce sera leur quatrième Super Bowl en cinq ans !

Ils retrouveront les Rams, tombeurs des Saints.

Pour les Chiefs, c’est une intersaison de consolidation qui démarre, notamment en défense et sur les lignes. Mais le franchise quarterback est en place.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
15 Nov à 3:20 CLE 1.55 pariez 2.1 PIT
17 Nov à 20:00 BAL 1.4 pariez 2.45 HOU
17 Nov à 20:00 CAR 1.33 pariez 2.7 ATL
17 Nov à 20:00 IND 1.55 pariez 2.1 JAX

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR