Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Petit dej 0

Le petit dej’ : les Jets ont leur coordinateur offensif, Eric Weddle prêt à déménager ?

L’essentiel de l’actualité NFL du jeudi 24 janvier 2019.

Le petit dej’ : les Jets ont leur coordinateur offensif, Eric Weddle prêt à déménager ?

L’actu chaude

– Cardinals : Larry Fitzgerald rempile pour une saison

Dowell Loggains coordinateur offensif des Jets

Adam Gase ne fera pas le voyage seul. Mercredi, les Jets ont annoncé l’embauche de Dowell Loggains au poste de coordinateur offensif, un poste qu’il occupait déjà à Miami la saison dernière, toujours sous les ordres de Gase.

Les Jets en sont à leur quatrième coordinateur offensif en quatre ans.

Blessures

– Les Patriots n’ont toujours personne sur leur rapport des blessures.

Greg Zuerlein (K, pied gauche) et Blake Countess (S, pied) ne se sont pas entrainés mercredi pour les Rams. Après la victoire en finale de conférence, Sean McVay avait expliqué à la presse ne pas avoir de blessure sérieuse dans son effectif.

Pro Bowl

Jake Matthews (OT, Falcons) a été ajouté au dernier moment au Pro Bowl. Il remplace Trent Williams (OT, Redskins), forfait sur blessure.

Eric Weddle prêt à voir ailleurs ?

Dans la foulée de l’élimination des Ravens, Eric Weddle (S) avait expliqué que ses options pour la saison à venir se résumaient à Baltimore ou la retraite. Finalement, l’envie de jouer – ou de négocier – pourrait être plus forte.

« Je ne sais pas s’il y aura un accord avec Baltimore. Évidemment je veux revenir », a-t-il expliqué à ESPN jeudi au Pro Bowl. « On verra si on peut trouver un accord. Sinon, j’ai apprécié chaque seconde ici. Si on se sépare, on verra si je vais jouer ailleurs ou si je raccroche. »

Weddle est sous contrat pour la saison prochaine à 6,5 millions de dollars.

Steve Spagnuolo à Kansas City ?

Steve Spagnuolo n’était pas en NFL au cours de la saison qui se termine. La dernière fois qu’on l’a vu, il assurait l’intérim de Ben McAdoo à la tête des Giants fin 2017. Mais il pourrait faire son retour à un poste très en vue. Selon ESPN, Spagnuolo serait désormais le favori pour le poste de coordinateur défensif des Chiefs.

Âgé de 59 ans, Spagnuolo a travaillé avec Andy Reid à Philadelphie de 1999 à 2006. Ensuite, il a mené la défense des Giants pendant la conquête du titre de 2007-08. Ses expériences suivantes ont été moins remarquables, mais son expérience pourrait être un atout pour les Chiefs.

Greg Schiano va-t-il intégrer le staff des Patriots ?

Ancien entraîneur de Tampa Bay en 2012 et 2013, Greg Schiano pourrait faire son retour en NFL.

D’après Ian Rapoport de NFL Network, il y a des chances que Schiano rejoigne prochainement le staff défensif des Patriots en lieu et place de Brian Flores, le coach des linebackers qui a dirigé la défense cette année et qui devrait bientôt rejoindre les Dolphins.

Ces dernières années, Greg Schiano était le coordinateur défensif des Buckeyes d’Ohio State.

Deuxième rencontre entre Brian Flores et les Dolphins

Brian Flores et les Dolphins continuent de se rapprocher.

D’après Adam Beasley du Miami Herald, un deuxième entretien était prévu mercredi entre Flores et la franchise floridienne. Etant donné que nous ne sommes pas encore dans la semaine du Super Bowl, Flores peut rencontrer les Dolphins malgré le fait qu’il soit encore avec les Patriots.

Brian Flores est le grand favori pour succéder à l’ancien coach Adam Gase.

P.J. Williams (encore) arrêté en état d’ivresse

P.J. Williams (CB, Saints) a visiblement eu la mauvaise idée d’oublier la défaite grâce à la bouteille. Le New Orleans Advocate rapporte qu’il a été arrêté pour conduite en état d’ivresse mercredi matin. Trois heures plus tard, il a été libéré sous caution.

En 2015, Williams avait déjà été arrêté en avouant avoir bu quelques verres avant de prendre le volant. À la fac, il avait été impliqué dans un accident de voiture avant de quitter les lieux. Le New York Times avait découvert que la police locale lui avait accordé un traitement de faveur, avec seulement deux amendes pour l’incident, alors qu’il avait été déterminé qu’il avait causé l’accident avant de s’enfuir et que deux voitures avaient été détruites. À l’époque, la police n’aurait même pas demandé au joueur s’il avait bu.

Williams doit être libre de tout contrat en mars.

Jaguars : restructuration de contrat à venir pour Calais Campbell ?

Signé pour quatre ans et 60 millions de dollars en 2017, Calais Campbell est actuellement en discussion avec les Jaguars concernant une restructuration de son contrat.

D’après jacksonville.com, le defensive end serait prêt à faire des concessions afin d’aider la franchise à libérer de la masse salariale en vue de la free agency 2019.

DeMarcus Lawrence sur un nouveau contrat : « La balle est dans le camp des Cowboys »

Auteur de deux saisons d’affilée avec plus de dix sacks, DeMarcus Lawrence a fait ce qu’il fallait sur le terrain pour obtenir un nouveau contrat à long terme, lui qui a joué sous le franchise tag cette année. Le defensive end de Dallas attend désormais que les Cowboys s’activent (via le Dallas Morning News).

« Les Cowboys savent où je veux être. J’ai de grands objectifs, non seulement pour moi mais aussi pour l’équipe et la franchise. J’adore être un Cowboy. […] La balle est dans leur camp. »

Stephen Jones, le vice-président exécutif de la franchise, a lui déclaré que les Cowboys étaient désormais « plus à l’aise » à l’idée de lui offrir un contrat à long terme.

Par ailleurs

– Les Steelers ont commencé à discuter avec Ben Roethlisberger (QB) d’une éventuelle prolongation de son contrat. C’est ce qu’a confirmé Art Rooney II, le président de la franchise, à ESPN. Il ne reste plus qu’une saison de contrat au quarterback.

– Les Panthers ont prolongé le defensive end au parcours singulier Efe Obada pour une année supplémentaire. En dix matchs cette saison, il a accumulé huit plaquages, deux sacks, deux passes défendues et une interception.

– Les 49ers ont décidé de décliner leur option sur le tackle défensif Earl Mitchell, qui sera ainsi agent libre non restrictif durant la prochaine intersaison. Il a terminé la saison 2018 avec 28 plaquages en 14 matchs, dont 12 titularisations.

Andre Holmes (WR) a été coupé par les Broncos.

Cole Beasley avance que la direction des Cowboys est un peu trop impliquée

Les Cowboys ont viré leur coordinateur offensif, mais est-ce que cela change quelque chose ? Pas sûr, pour Cole Beasley (WR).

« Honnêtement, la direction pousse pour que le ballon arrive à certaines personnes. De ce côte là, je n’ai pas été une grosse priorité. Peut-être que ça va changer, mais je ne suis pas sûr. Je reçois plus de ballon dans les 2 minute drills quand rien n’est planifié », a expliqué le receveur sur Twitter.

Beasley sera libre au mois de mars. Il a ensuite assuré que sa remarque signifie forcément qu’il veut partir, et qu’il veut simplement une opportunité d’aider. Il a tout de même capté 65 ballons our 672 yards et 3 touchdowns cette saison, en étant ciblé 87 fois, soit 5,4 fois par match, selon Yahoo.

Le receveur a clarifié un peu plus tard que, selon lui, le plan de jeu de toutes les équipes est dicté par la direction. Évidemment, Stephen Jones, le vice-président, a répondu dans le Rich Eisen Show que la direction des Cowboys ne s’implique pas dans le plan de jeu. Cela ne serait clairement pas le genre de Jerry Jones.

Steelers : James Conner n’a pas eu peur de son nouveau rôle

Propulsé titulaire cette saison en l’absence de la star Le’Veon Bell (pour des raisons contractuelles), le jeune running back des Steelers James Conner n’a pas senti de pression particulière dans ce nouveau rôle. Au contraire, il a vu ça comme une grosse opportunité (via le site officiel des Steelers).

« C’est vraiment ce que je voulais. Pas la situation en elle-même, mais l’opportunité d’être un running back titulaire. Je n’ai pas vraiment ressenti de pression car c’est tout ce que je demandais. Je n’ai pas vu cela comme une pression supplémentaire car c’est ce que je voulais. C’était une belle opportunité. »

Avec 1 117 yards à la course, 497 à la réception et 13 touchdowns, James Conner a parfaitement pris le relais de Le’Veon Bell.

Robert Kraft (Patriots) : « J’aime les arbitres »

L’arbitrage est un thème qui revient souvent sur la table en ce moment suite aux Finales de Conférence. Interrogé sur Good Morning America, le propriétaire des Patriots Robert Kraft n’a pas échappé aux questions sur le sujet mais il n’a pas voulu polémiquer (via le Boston Globe).

« Nous avons encore un match à jouer, donc j’aime les arbitres » a-t-il déclaré en plaisantant. « Il y a parfois des erreurs humaines, mais il faut passer à autre chose. C’est malheureux. Nous devons être rigoureux pour essayer de corriger ça. »

La stat du jour : Tom Brady a joué plus de Super Bowls que l’ensemble de l’effectif des Rams

La semaine prochaine, Tom Brady va disputer son neuvième Super Bowl, lui qui a remporté cinq bagues pour trois défaites. Chez les Rams, l’ensemble de l’effectif totalise seulement cinq participations à la grande finale de la saison.

C.J. Anderson, Brandin Cooks, Aqib Talib et Sam Shields sont ceux qui ont déjà un Super Bowl joué à leur actif. Le premier a disputé deux fois la finale, tandis que les autres une fois chacun.

Au rayon des stats folles, Brady a aussi 12 séries offensives pour la victoire en playoffs. C’est deux fois plus que John Elway, le deuxième dans le classement.

« Tu est trop vieux ! »

Julian Edelman (WR, Patriots) sait motiver Tom Brady (QB).

« Tu es trop vieux !!! », lui a-t-il lancé sur le banc pendant le match contre les Chiefs.

Steelers : Maurkice Pouncey croit à une réconciliation avec Antonio Brown

On le sait, il y a de l’eau dans le gaz entre Antonio Brown, Ben Roethlisberger et la franchise des Steelers. Mais pour le centre Maurkice Pouncey, les choses peuvent encore s’arranger (via ESPN).

« Nous sommes des frères. Ça fait longtemps que nous sommes ensemble. Vous n’allez pas me faire croire qu’un bon coup de téléphone ou une discussion ne peut pas régler les choses. […] Ça fait longtemps que je joue au football, et je pense honnêtement que les choses vont s’arranger. »

Même son de cloche du côté du receveur JuJu Smith-Schuster, qui ne veut pas voir un transfert d’Antonio Brown.

« Evidemment, je ne contrôle pas la situation. Mais si je pouvais, je ne voudrais pas que ça arrive. »

La moustache…blonde d’Antonio Brown

Euh, comment dire ?

LA BAGARRE !

Derek Carr (QB, Raiders) a eu la mauvaise idée de regarder l’émission First Take sur ESPN. Le concept de cette télédiffusion est que des intervenants donnent des avis péremptoires et outranciers sur tout un tas de sujets histoire de créer un peu de buzz et rendre heureux les responsables de la chaine en créant beaucoup de reprises sur les réseaux sociaux et You Tube. Merci de ne pas parler de journalisme.

Max Kellerman, un des intervenants en question, a ainsi choisi de remettre en cause l’envie de Derek Carr (QB, Raiders), visiblement sans même le connaitre. Le quarterback d’Oakland n’a pas aimé. Il s’est donc adressé à Dana White, patron de l’UFC.

« Hey, comment je défie certains de ces clowns de la TV ? Je pense que nous pourrions lancer une affaire, où des sportifs professionnels pourraient mettre au défi certains de ces gens pour un combat dans l’octogone jusqu’à ce qu’ils donnent une réponse. Tu ne me connais pas, alors arrête de mentir. »

On vous épargne l’extrait de First Take en question. Et on conseille à Carr de faire la même chose. La publicité gratuite qu’il offre à l’émission est tout ce que demandent Kellerman et ses patrons.

New Orleans n’en finit plus de rager

Entre panneaux d’affichages et procès lancés par des fans, les supporters des Saints vont mettre un peu de temps à se remettre de leur finale de conférence. Histoire de ne pas commencer à affronter la réalité en face pendant encore quelques jours, quelques bars et restaurants de la Nouvelle Orléans ont décidé de diffuser le Super Bowl de 2010 au moment du Super Bowl de cette année. Évidemment, il s’agit de celui remporté par les Saints. C’est ce que rapporte le New Orleans Advocate.

Si les cinq phases du deuil sont bien le déni, l’énervement, le marchandage, la dépression et l’acceptation, New Orleans semble donc toujours coincé entre les étapes deux et trois. Courage.

Textes : Nicolas Meichel et Alain Mattei

Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR