Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Vie de la ligue

NFL Honors : la patte Mahomes !

Patrick Mahomes a crevé l’écran lors de cette 8e cérémonie.

Ce samedi, se tenait la 8e cérémonie des NFL Honors, censée récompenser les meilleures talents de la ligue. Tour d’horizon des principales distinctions du jour.

MVP & JOUEUR OFFENSIF DE L’ANNEE
Patrick Mahomes (Kansas City Chiefs)

Deux récompenses en une. Quelle soirée ! Officiellement, il n’est pas rookie. Mais c’est tout comme. Pour sa toute première saison aux commandes de l’attaque des Kansas City Chiefs, Patrick Mahomes a délivré un récital avec 5 097 yards et 50 touchdowns au compteur, pour 12 petites interceptions. Parfaitement développé par Andy Reid, l’ancien de Texas Tech était tout près d’envoyer la franchise du Missouri au Super Bowl et s’annonce comme une valeur sûre locale au cours des prochaines années.

JOUEUR DEFENSIF DE L’ANNEE
Aaron Donald (Los Angeles Rams)

Pour la deuxième année de suite, Donald est élu meilleur défensif de la saison. Et vu sa progression en 2018, l’inverse aurait été étonnant. Non content d’être un roc sur le run stop, le défensive tackle a réussi le plus grand nombre de sacks, avec 20 et demi au compteur. La présence des Los Angeles Rams au Super Bowl a sans doute un lien avec l’impressionnante production de celui qui a toujours été Pro Bowler depuis son arrivée chez les pros.

ROOKIE OFFENSIF DE L’ANNEE
Saquon Barkley (New York Giants)

Sans trop de surprises, le diamant de la Grosse Pomme est reconnu par ses pairs après avoir marqué de son empreinte la saison 2018. Double menace annoncée, l’ancien de Penn State a affiché des statistiques démentielles, avec 1 307 yards et 11 touchdowns au sol, sans oublier ses 721 unités à la réception, pour 4 catches dans l’en-but adverse. Une jolie revanche pour celui qui a été choisi après l’autre candidat le plus sérieux, Baker Mayfield, lors de la draft.

Nagy a relancé l’attaque des Chicago Bears.

ROOKIE DEFENSIF DE L’ANNEE
Darius Leonard (Indianapolis Colts)

Enfin, le talent de Darius Leonard semble être reconnu à sa juste valeur ! Deuxième tour de la dernière draft, le linebacker des Colts a été la vraie tour de contrôle de sa formation et a d’ailleurs terminé meilleur plaqueur de la ligue, avec 163 « tacles ». Preuve de son étonnante polyvalence : ses 7 sacks, 8 passes défendues et 4 fumbles forcés lors du dernier exercice. Indispensable, vous avez dit ?

COMEBACK PLAYER DE L’ANNEE
Andrew Luck (Indianapolis Colts)

Si J.J. Watt a forcément été un temps dans les discussions, le retour du prophète Andrew Luck à Indianapolis a coïncidé avec le retour en forme des Colts. 4 593 yards, 39 touchdowns et 15 interceptions : c’est l’excellent bilan de l’ancienne star de Stanford, dont l’impact aura été notable pour dominer Houston au premier tour des playoffs. Bonne nouvelle pour le quarterback : la ligne offensive a été développée et pourrait être amené à enfin le protéger efficacement au cours des prochains mois.

COACH DE L’ANNEE
Matt Nagy (Chicago Bears)

Encore une connaissance d’Andy Reid au palmarès 2019. Coordinateur offensif des Chiefs pendant seulement un an, Nagy a parfaitement réussi ses débuts à Chicago, en faisant passer les Bears d’une fiche de 4-12 à 12-4. Au-delà de l’impressionnant niveau de sa défense, bonifiée par Vic Fangio, Nagy aura réussi à faire de Mitch Trubisky une menace crédible dans le domaine aérien, avec une sélection au Pro Bowl pour l’ancien deuxième choix de la Draft.

Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR