Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

New Orleans Saints

Et pendant ce temps à la Nouvelle Orléans, on proteste en musique

La Nouvelle-Orléans est connue pour plein de choses : la musique, la fête, la cuisine, le vaudou, Mardi Gras, l’architecture, le football. Très attachée à son équipe des Saints, elle a très mal vécu l’élimination face aux Rams en finale de conférence. La Who Dat Nation était prête à marcher sur Atlanta avec un seul objectif : gagner sur le terrain du rival historique et ramener le trophée Vince Lombardi à Big Easy, neuf ans après.

Mais une décision arbitrale plus que contestable (ainsi qu’une mauvaise gestion de match il faut l’avouer aussi !) a anéanti tous les espoirs. Pire, la colère est vite montée et un mot est très vite apparu : boycott. En quelques jours, la ville et les supporters se sont mis en branle-bas de combat pour préparer un contre Superbowl, le « Boycott Bowl ». Le moins que l’on puisse dire c’est que ça a marché ! Et en plus, le soleil était de la partie comme si lui aussi voulait participer à la fête.

Par milliers, les supporters se sont rassemblés et ont défilé à Jackson Square ou bien dans le Quartier français. Comme si les Saints étaient au Superbowl ou que le carnaval avait déjà commencé. Un concert a réuni plus de 3000 personnes non loin du Superdome.

Les joueurs ont apprécié ce soutien et l’ont relayé sur les réseaux sociaux, tout en envoyant pour certains quelques piques à leurs bourreaux

Le Times-Picayune, le journal local, a semble-t-il passé beaucoup de temps à confectionner sa Une post-Superbowl !

En plus de se mobiliser dans la rue, la Who Dat Nation avait un autre objectif : ne pas regarder à la télévision ce qui se passait à Atlanta. Au vu des chiffres, le message a été plus que suivi. Normalement, un match (avec ou pas les Saints) obtient un score de 50 ou plus (le Superbowl 2018 avait eu 53) sur le secteur de la ville. On est très en dessous de ça !

Bien évidemment, cela ne changera rien à l’histoire et les Saints auront des regrets éternels quant à cette finale de conférence. Mais à la fois l’équipe tout comme les supporters, ils sont prêts à se relever les manches pour revenir plus forts et franchir cette dernière marche la saison prochaine qui aura une saveur bien particulière car la Nouvelle Orléans pourrait retrouver Miami, là où elle a été sacrée en 2010. Le lien qui existe entre la franchise et ses supporters était très fort, il s’est renforcé encore un peu plus depuis quinze jours et cela n’est pas près de s’arrêter.

 

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR