Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Tampa Bay Buccaneers War Room 0

[Intersaison] War Room : Tampa Bay Buccaneers, le bateau a un nouveau capitaine

[Intersaison] War Room : Tampa Bay Buccaneers, le bateau a un nouveau capitaine

Le dernier match de la saison 2018 vient d’avoir lieu, et dès le 13 mars prochain, la campagne 2019 ouvrira ses portes. Touchdown Actu en profite donc pour vous proposer un tour d’horizon des différentes franchises pendant l’intersaison. Quels joueurs garder et couper ? Quel agent libre prolonger ? Quelles recrues observer ? Voici quelques idées, franchise par franchise. Aujourd’hui, les Buccaneers.

LES TAULIERS

1. Mike Evans (WR)
2. Jameis Winston (QB)
3. Jason Pierre-Paul (DE)

Le grand changement en Floride cette année, c’est l’entraîneur. Le 8 janvier, la franchise a nommé le 12e coach de son histoire : Bruce Arians. L’ancien technicien des Cardinals est considéré comme un maître offensif et il va probablement s’appuyer sur deux pièces centrales de ce côté du terrain. D’abord, Mike Evans. Le receveur fait partie des tout meilleurs joueurs de la NFL à cette position. Depuis 5 ans qu’il est dans la ligue, il a toujours dépassé les 1 000 yards à la réception, terminant la saison 2018 avec 86 passes attrapées, 1 524 yards et 8 TDs. Et ce, même avec des changements incessants au poste de quarterback. Le lanceur, justement, ce sera l’un des grands chantiers d’Arians. Mais lui qui a travaillé avec Peyton Manning, Ben Roethlisberger ou encore Carson Palmer, a déjà annoncé qu’il ferait de Jameis Winston son titulaire pour la saison à venir. Le numéro un de la draft 2015 est prévenu : il sera la pièce centrale du système offensif.

De l’autre côté du terrain, Bruce Arians arrive avec un coordinateur défensif qu’il connait bien : Todd Bowles. La première décision des deux hommes dans ce secteur devrait d’ailleurs être de changer le schéma de 4-3 à 3-4. En tout cas sur le papier, car dans les faits on pourrait assister à un mélange des deux. Quoi qu’il en soit, le staff devrait s’appuyer sur Jason Pierre-Paul. Le pass-rusheur récupéré depuis New York en début de saison est l’un des rares gros noms de cette défense des Buccaneers a avoir livré une année satisfaisante. Sous contrat jusqu’en 2021 avec la franchise floridienne, il fait figure de leader dans cette escouade défensive.

LES INDÉSIRABLES

1. DeSean Jackson (WR)
2. Gerald McCoy (DT)
3. Cameron Brate (TE)

Le premier nom n’est en rien une surprise. Le receveur a annoncé lui-même qu’il voulait jouer ailleurs qu’à Tampa Bay, aux Rams par exemple. Difficile dans ces cas-là de garder un joueur de 32 ans dans son effectif. Bruce Arians a déjà annoncé qu’il souhaitait pouvoir compter sur lui, mais on imagine plutôt le joueur être libéré. Pour Gerald McCoy en revanche, la situation est différente. Le trouver dans cette catégorie pourrait paraître surprenant, mais le voir de nouveau sous le maillot des Buccaneers l’an prochain le serait encore plus. Le défensive tackle sort de l’une des moins bonnes saisons de sa carrière. Le problème est qu’il coûte cher à la franchise. 13 millions de dollars l’an prochain. Mais comme aucun de ces billets ne sont garantis, les dirigeants voient probablement là une bonne opportunité de faire de la place dans le salary cap. Surtout que, on le disait plus haut, m la défense des Bucs devraient changer pour passer en 3-4. Un schéma qui convient bien moins à l’ancien numéro 3 de la draft 2010.

L’autre joueur qui pourrait souffrir du changement de régime est Cameron Brate. Bruce Arians n’est pas du genre à beaucoup faire briller ses tight ends, encore moins quand ils sont deux. En 2019, O.J. Howard devrait revenir et sera certainement le titulaire à plein temps. Ce qui devrait laisser peu de place à Cameron Brate. Là encore, la décision serait financière puisque le joueur a un contrat qui va jusqu’en 2024 à près de 7 millions la saison. Mais seule la saison dernière était garantie et les Buccaneers pourraient faire de la place dans le salary cap à moindres frais en se séparant de Brate.

Bonus : Vinny Cury (DE)

LA PROMOTION INTERNE

Vita Vea (DT)

Retenez bien ce nom, il pourrait bien être le futur taulier défensif de cette équipe pour les années à venir. Le joueur, drafté en 12e position l’an dernier a fait des débuts timides en NFL. Gêné par les blessures, il lui a fallu quasiment la moitié de la saison pour montrer son potentiel. Mais une fois qu’il est arrivé à son niveau, il a été l’une des rares satisfactions de cette escouade défensive. Cette saison, il devrait prendre encore plus d’ampleur et les raisons sont nombreuses.

D’abord parce qu’il y a de très fortes chances que les dirigeants se séparent de Gerald McCoy, ce qui laisserait la place entièrement libre à ce poste pour Vea. Ensuite, parce que ce changement de défense lui permettrait d’être encore un peu plus au cœur de la ligne en tant nose tackle. Avec les nombreux besoins de cette défense à l’intersaison, Todd Bowles doit être rassuré d’avoir un jeune joueur plein de talent sur lequel il va pouvoir s’appuyer.

LES PRINCIPAUX FREE AGENTS (pronostic)

1.  Donovan Smith (OT) IN
2. Peyton Barber (RB) OUT
3. Ryan Fitzpatrick (QB) OUT
4. Brent Grimes (CB) OUT
5. Adam Humpries (TE) IN
6. Kwon Alexander (LB) IN
7. Jacquizz Rodgers (RB) OUT
8. Chris Conte (CB) OUT
9. Ryan Griffin (QB) OUT
10. Cairo Santos (K) IN

Comme l’an dernier, les Buccaneers entament cette intersaison avec beaucoup d’agents libres. La liste présente ici va obliger les dirigeants et surtout le nouveau staff à faire beaucoup de choix. Difficile d’ailleurs de savoir exactement la vision de Bruce Arians et de ses assistants sur tous ces free-agents. Il se pourrait donc qu’il y ait des surprises. En attendant, il y a certains choix que l’on peut imaginer. On peut par exemple annoncer que Donovan Smith sera très probablement un Buccaneer la saison prochaine. Que ce soit via un contrat ou le franchise tag, le tackle gauche sera conservé par les dirigeants, car il est un bon joueur à un poste très compliqué. Il est aussi l’un des rares motifs de satisfactions dans cette ligne offensive.

Pour le reste, la franchise devrait donner un nouveau contrat à Kwon Alexander et Adam Humpries. De chaque côté du terrain, ce sont deux joueurs relativement jeunes qui doivent être des leaders dans cette équipe. Côté sorti en revanche, des joueurs comme Brent Grimes, Chris Conte ou Jacquizz Rodgers devraient avoir à trouver de nouvelles couleurs. Tout comme deux des trois quarterbacks de l’équipe (Ryan Fitzpatrick et Ryan Griffin). Enfin, la grande question se posera aussi pour Peyton Barber, le running back titulaire de cette équipe la saison prochaine. Bruce Arians est-il satisfait de ce qu’il a vu à la vidéo ? Veut-il un autre coureur, meilleur dans le jeu aérien ? Impossible de savoir ce que le technicien a dans la tête. On mise toutefois sur une saison de plus en Floride pour Barber.

LES BESOINS

1. Ligne offensive
2. Edge Rusheur
3. Cornerback/Safety

4. Quarterback
5. Running Back

Beaucoup de ces besoins dépendront forcément des choix à faire du côté des agents libres. Il a toutefois deux secteurs qui doivent être améliorés : les lignes. Qu’elles soient offensive ou défensive, elles ont besoin de renfort. En défense, c’est particulièrement du côté du pass-rush qu’il faudra recruter du personnel. Bruce Arians et Todd Bowles voudront certainement des joueurs capables de s’adapter à leur système défensif.

En dehors de la ligne, l’escouade défensive à besoin de bons joueurs à tous les niveaux. Elle est parmi celles qui ont encaissé le plus de yards et de points en NFL cette saison. Tout apport de talent sera donc le bienvenu, en particulier sur les lignes arrières. Enfin de l’autre côté du ballon il faudra assurer ses arrières en récupérant un ou deux quarterbacks derrière Jameis Winston (pourquoi pas un vétéran et un jeune à la draft). Il faudra aussi ajouter un élément chez les coureurs. Qu’il soit jeune si Peyton Barber reste ou beaucoup plus expérimenté s’il s’en va.

LA CIBLE

Tyrann Mathieu (S, Texans)

Pour l’instant, avec une situation financière compliquée au niveau du salary cap, les Buccaneers ont peu de marge de manoeuvre pour la free agency. Ils ne pourront faire qu’un gros coup. Alors il faudra bien le choisir.

On le disait, les lignes arrières sont l’un des grands chantiers du nouveau staff. La saison dernière, Tampa Bay possédait l’une des pires défenses aériennes du pays. Tout n’est pas à jeter puisque de jeunes joueurs comme Carlton Davis ou Justin Evans sont en train d’éclore, mais on parie que Todd Bowles ne dirait pas non à une star dans ce secteur. Si le poste de cornerback peut être amélioré via la draft, celui de safety pourrait être réglé dès la free agency. Tyrann Mathieu a tout ce qu’il faut pour cette équipe. Il a de l’expérience, il sort d’une très bonne saison à Houston, il est polyvalent, et surtout, il connaît très bien le staff puisque Bruce Arians l’avait drafté en 2013 aux Cardinals. Si Tyrann Mathieu se révélé trop cher ou pas intéressé, les Bucs pourraient se tourner vers Landon Collins (S, Giants). Le style est différent, mais ce serait une addition importante pour l’équipe.

Enfin, Tampa Bay pourrait prendre le contre-pied total. La star de la free-agency pourrait bien arriver en attaque et plus particulièrement au poste de running back. Le coureur est très important dans le système offensif de Bruce Arians, surtout s’il est polyvalent. Le technicien pourrait donc demander à ses dirigeants d’aller chercher un grand nom à ce poste. Le premier qui vient à l’esprit est forcément Le’Veon Bell. Si le Steeler était trop compliqué à signer, d’autres noms pourraient être envisagés (Mark Ingram, Tevin Coleman, TJ Yeldon…)

LE SANG NEUF

Jawaan Taylor (OT, Florida)

Oui, on salt, on vous a dit plus haut que Donovan Smith devrait rester en Floride. Vous vous demandez alors pourquoi les Bucs utiliseraient leur 5e choix de la draft sur un joueur du même poste. Premièrement, parce que Smith pourrait se voir allouer le franchise tag. Ce qui ne le laisserait sous contrat qu’un an, et qui obligerait la franchise à prendre une nouvelle décision l’an prochain. Avoir déjà un joueur à ce poste faciliterait donc les choses.

Ensuite, pour une question tactique. En prenant Jawaan Taylor, les Bucs pourraient se permettre de passer Smith tackle droit, là où beaucoup le trouve meilleur, et ils stabiliseraient encore plus cette ligne offensive.

Toutefois, le nouveau staff pourrait aussi décider de prendre l’un des nombreux pass-rusheur de qualité présent à cette draft.

Autres choix crédibles : Rashan Gary (DE/DT, Michigan), Devin White (LB, LSU), Christian Wilkins (DT, Clemson)

Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR