Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Buffalo Bills War Room

[Intersaison] War Room : Buffalo Bills, Un chantier offensif

Le dernier match de la saison 2018 vient d’avoir lieu, et dès le 13 mars prochain, la campagne 2019 ouvrira ses portes. Touchdown Actu en profite donc pour vous proposer un tour d’horizon des différentes franchises pendant l’intersaison. Quels joueurs garder et couper ? Quel agent libre prolonger ? Quelles recrues observer ? Voici quelques idées, franchise par franchise. Aujourd’hui, les Bills.

On leur promettait l’enfer, finalement les Bills ont fait mieux que prévu. De la combativité, une jeune et bonne défense (2ème défense à encaisser le moins de yards avec 294 yards) et un Josh Allen bien qui a montré des choses intéressantes dans le jeu à la course et dans le jeu en profondeur. Si du côté défensif, les Bills se montrent plutôt sexy, du côté offensif, on est sur l’exact opposé. Un jeu à la passe catastrophique (31e de la ligue), Un quarterback qui a encaissé 41 sacks l’an passé, un corps de receveur qui peine à se mettre en valeur, et un jeu à la course qui est passé majoritairement par Josh Allen. Il y a beaucoup de choses à revoir du côté de Buffalo et avec la pré-saison, un début de réglage pourra être apporté.

LES TAULIERS

1- Josh Allen (QB)
2- Lorenzo Alexander (OLB)
3- Jerry Hughes (DE)
4-Tremaine Edmunds (ILB)
5- Le backfield défensif

Loin d’avoir été le quarterback le plus éblouissant de la draft 2018, et malgré des statistiques peu avantageuses à la passe (10 touchdowns, 12 interceptions, rating à la passe de 67). Josh Allen a néanmoins montré des belles choses, notamment sur la fin de saison. Rapide, très mobile(8 TDs à la course), avec un bon bras, le quarterback des Bills s’est montré plus à l’aise dans la lecture et dans ses choix. Le projet Allen montre des signes très encourageants. Du côté du front seven, Lorenzo Alexander et Jerry Hughes ont été les deux meilleurs sackeurs de l’équipe et avec la montée en puissance du rookie Tremaine Edmunds, les Bills peuvent se constituer un front seven ultra solide. 2e meilleure défense contre la passe et 8e aux nombres d »interceptions, le backfield défensif de Buffalo a été l’un des grands tauliers de la saison avec à sa tête un excellent TreDavious White.

L’INDÉSIRABLE

– LeSean McCoy (RB)

Que ce fut compliqué pour l’ancien running back des Eagles, entre des statistiques en berne, des blessures et problèmes extra-sportifs, la saison de LeSean McCoy était loin de tout repos. Souvent mentionné dans les rumeurs de transfert, notamment du côté de Philadelphie. Son départ pourrait faire économiser près de 8 millions de dollars à la franchise de Buffalo. Dur d’imaginer le joueur sous les couleurs des Bills l’an prochain. Même chose pour un Charles Clay qui a réalisé une saison 2018 en demi-teinte et qui touchera 9 millions de dollars en 2019.

Bonus : Charles Clay (TE), Russell Bodine (C)

LA PROMOTION INTERNE

– Matt Milano (OLB)

Révélation du côté du front seven, le linebacker et ancien de Boston College a réalisé une saison 2018 pour le moins intéressante. Bon contre la course et contre la passe, Milano est le second plus gros intercepteur de l’équipe avec 3 et 3e meilleur plaqueur de l’équipe. Jeune, mobile et avec une bonne vision, Milano peut devenir une pierre angulaire du front seven, si celui-ci se remet de bien de sa terrible blessure au fibula.

Bonus : Levi Wallace (CB), Robert Foster (WR)

LES PRINCIPAUX FREE AGENTS (pronostic)

Ryan Groy (G) IN
Jordan Mills (RT) OUT
Jordan Phillips (DT) IN
Taiwan Jones (RB) OUT
Logan Thomas (TE) OUT
Deonte Thompson (WR) OUT
John Miller (G) OUT
Lafayette Pitts (CB) OUT
Matt Darr (P) OUT

Tout juste dix free-agents et parmi eux aucun gros nom. Si Ryan Groy et Jordan Phillips peuvent être des joueurs de rotations sur la ligne offensive et défensive, aucun autre joueur agent libre du côté des Bills ne semble être un candidat crédible à une resignature.

LES BESOINS

1- Receveur
2- Ligne Offensive
3- Running Back
4- Defensive Tackle
5-Tight End

Il va falloir grandement améliorer l’attaque pour épauler Josh Allen. Si Robert Foster s’est dévoilé pendant la saison et que Zay Jones à lui aussi montré quelques bribes de son talent, aucun ne semble avoir le niveau pour être receveur n°1 et le reste du corps de receveur à besoin de renouveau, tant le manque de talent et de profondeur se fait sentir.

41 sacks encaissés par le quarterback et un jeu à la course qui a eu du mal à trouver des espaces, la ligne offensive à besoin de talent et justement la draft 2019 possédera son lot de prospect et permettra de mieux protéger Allen dans la poche et de créer des espaces pour les coureurs.

Pour pouvoir apaiser et aider Josh Allen, un running back en plus ne serait pas de trop, surtout avec l’incertitude LeSean McCoy et le seul Chris Ivory comme autre alternative.

Peut-être le poste défensif le moins bien fourni du côté de Buffalo, notamment maintenant, avec la retraite de Kyle Williams, le poste de defensive tackle pourrait poser question du côté des Bills. Ceux-ci encaissaient environ 110 yards à la course par match et Star Lotulelei et son gros contrat ne s’est pas montré très convaincant. A voir pour Harrison Phillips, qui a été drafté l’an passé.

Comme pour les receveurs, un Tight End capable de bloquer et avec des bonnes mains ne serait pas de trop pour aider Josh Allen.

LA CIBLE

– Golden Tate (WR)

Probablement le meilleur receveur sur le marché, Golden Tate serait un excellent ajout pour Buffalo. Rapide, bon dans la profondeur, l’ancien des Seahawks et des Lions serait la cible n°1 de Josh Allen et le receveur n°1 des Bills, avec le salaire qui va avec. Avec 78 millions de dollars disponible, Tate pourrait aller chercher un contrat juteux dans le nord de l’état de New York. A moins que les Bills se rêvent à attirer Antonio Brown.

Bonus :  Trent Brown (LT), Matt Paradis (C), Rodger Saffold (G)

LE SANG NEUF

– Jawaan Taylor (OT) Florida

Dans une draft de lineman, Buffalo devra prendre le meilleur offensive lineman disponible. Dans ce sens, Jawaan Taylor semble se démarquer. L’ancien tackle de Florida est grand, puissant, mobile et excelle dans le pass blocking. Un atout idéal quand on a un quarterback qui possède un canon en guise de bras. Si sa technique et son placement de main reste à améliorer, Taylor serait l’ajout idéal dans une ligne qui a bien besoin de sang neuf.

Autres options : Jonah Williams (OT), Christian Wilkins (DT), D.K Metcalf (WR)

Avec du cap et un choix de draft elevé, Buffalo doit en profiter pour poursuivre son processus de reconstruction et entourer Josh Allen. Si les playoffs sont encore bien loin pour les hommes de Sean McDermott, l’ajout de quelques pièces de qualité en attaque pourrait aider à progresser leur jeune quarterback. Et donner des espoirs aux fans des Bills.

 

Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR