Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Philadelphia Eagles War Room

[Intersaison] War Room : Philadelphia Eagles, un philly toujours spécial ?

Le dernier match de la saison 2018 vient d’avoir lieu, et dès le 13 mars prochain, la campagne 2019 ouvrira ses portes. Touchdown Actu en profite donc pour vous proposer un tour d’horizon des différentes franchises pendant l’intersaison. Quels joueurs garder et couper ? Quel agent libre prolonger ? Quelles recrues observer ? Voici quelques idées, franchise par franchise.

Fly Eagle fly…Les Aigles ont survolé la NFL en 2017, beaucoup moins en 2018 cependant, ils ont réussi à se qualifier in-extremis pour les playoffs malgré une nouvelle blessure de Carson Wentz. Pour retrouver la route de la victoire, ils vont certes se battre (Fight Fight Fight) mais doivent surtout faire les bons choix.

LES TAULIERS

1. Fletcher Cox
2. Carson Wentz
3. Lane Johnson

Fletcher Cox est un des joueurs les plus sous-côtés de la ligue, y compris par ses pairs (69e du NFL top 100 en 2018). Ses 46 plaquages dont 10,5 sacks en 2018 rappelle à tous à quel point il justifie amplement son statut de haut choix du 1e tour en 2012 (12e). Aaron Donald et ses stats stratosphériques nous font presque oublier que dépasser les 10 sacks en saison est un exploit pour un joueur intérieur : seuls trois l’ont fait en 2018 (Buckner en plus des deux cités), un seul en 2017 (Donald déjà), aucun en 2016. De plus il n’a manqué que 3 matchs en 7 saisons.

Difficile d’être un taulier depuis le banc de touche cependant son statut de numéro 2 de la draft ainsi que les espoirs qu’il a fait naître en 2017 font de lui, un cadre de l’équipe, celui autour duquel l’équipe construit. Après une saison rookie compliquée, Lane Johnson est devenu est des meilleurs à son poste.

Une équipe qui en tout cas ne manque pas de tauliers. Jason Peters, Malcolm Jenkins et Nigel Bradham méritent également une mention.

LES INDÉSIRABLES

1. Nick Foles (QB)
2. Golden Tate ou Nelson Agholor (WR)

Indésirable voulant dire que l’équipe ne le retient pas. Héros de toute une ville, dirigeants, fans et coéquipiers comprennent qu’à 30 ans (depuis quelques jours), Foles mérite d’avoir sa chance comme titulaire patenté et non en raison de la blessure du starter. Au revoir Nick et merci pour tout.

Dans leur course, couronnée de succès, vers les playoffs, les Eagles ont donné un troisième choix de draft aux Lions de Detroit pour obtenir ses services. Pour seulement une demi-saison ? Plus de 7000 yards en carrière, Tate est polyvalent et peut attraper des ballons à l’extérieur ou à l’intérieur du terrain. Il serait à n’en point douter un ajout précieux pour Carson Wentz mais les Eagles ont la 31e marge salariale de la ligue !

Alshon Jeffery et ses 14M sera de retour et alors se pose le choix de conserver Agholor ou de signer Tate ? L’ancien de Notre Dame est le meilleur joueur alors que le joueur formé à USC est plus jeune de six années. Dans cette classe 2019 d’agent-libres à la position de receveur, Tate est dans le top 3. Nul doute qu’il recevra des offres que les aigles ne pourront se permettre de donner. Sauf si cette rumeur récente se confirme et qu’ils échangent Agholor.

Une coupe de Agholor ne génèrerait pas d’argent perdu (dead money). Un échange pourrait permettre à l’équipe de récupérer un joueur (Howard/Bears ?) ou un choix de draft (3-4e). Il est néanmoins possible que le natif de Lagos au Nigeria soit prolongé pour non seulement le conserver dans l’effectif sur le long-terme mais surtout, pour étaler son contrat et gagner ainsi un peu de marge financière. Une seule chose semble certaine dans l’immédiat : Agholor ne jouera pas à Philadelphie en gagnant 9M de dollars en 2019.

Une autre possibilité, bien que le joueur ne soit pas répertorié en tant qu’indésirable : Michael Bennett. Il doit gagner plus de 7M en 2019 et sa coupe ne génèrerait aucune dead money. Si Chris long revient pour une dernière danse, avec les jeunes Barnett, Hall et Sweat et un choix de draft relativement haut, son départ pourrait être compensé. Il a 33 ans et surtout, il passera devant un tribunal au mois d’octobre après sa conduite lors du Super Bowl 51.

LA PROMOTION INTERNE

TE Dallas Goedert

Dallas ! Non mais comment ont-ils osé drafter un joueur nommé Dallas ? Pas à Philadelphie ! Le père du joueur était un grand fan des Cowboys (ô sacrilège) et là est la raison du prénom de son tight-end de fils. Un fan des Eagles a même lancé une pétition sur le site gofundme afin de récolter des fonds pour encourager le joueur à changer de prénom ! On vous laisse lire l’alternative souhaitée.

Alors pourquoi Howie Roseman a t’il fait cela ? Tout d’abord parce que Goedert est un très bon joueur. Certes il jouait en division FCS avec South Dakota State alors que le niveau universitaire FBS regroupe les 130 meilleures universités. Mais, si l’opposition est parfois à relativiser, il n’est pas rare que des joueurs de cet étage deviennent parmi les meilleurs en NFL (Jerry Rice, Darius Leonard ou Carson Wentz).

Et si son prénom rappelle aux fans l’ennemi juré (avec les Giants), ceux-ci ont été très heureux de non seulement recruter un bon joueur mais peut-être plus encore d’en priver justement les dits Cowboys : les Eagles ont en effet utilisés leur 2e tour (52) plus leur 5e tour (169) en échange du numéro 49 des Colts d’Indianapolis. À votre avis quelle équipe avait le choix suivant ? Oui, Dallas avait le 50. Des Cowboys dont toutes les rumeurs prédisaient avec ce choix la sélection d’un tight-end afin de palier la retraite (momentanée) de Jason Witten.

Okay, on imagine que pour les inconditionnels de la franchise, ce sale tour joué au rival fut plaisant mais qu’en est-il du niveau du joueur ? 334 yards et 4 touchdowns. Plutôt correct sachant que l’option numéro 1 au poste est l’ultra-productif Zach Ertz (116 rec, 1163 yards, 8 TDs). Avec une incertitude au poste de receveur, l’utilisation de Dallas Goedert devrait s’accroitre en 2019 comme l’y encourage sa fin de saison : 2 fois ciblés contre les Rams et deux réceptions, 3 sur 3 contre les Texans puis encore 3 sur 3 contre les Redskins. 1 touchdown en playoffs contre Chicago.

LES PRINCIPAUX FREE AGENTS (pronostic)

1. LB Jordan Hicks (IN)
2. DE Brandon Graham (IN)
3. WR Golden Tate (OUT)
4. RB Jay Ajayi (IN)
5. RB Darren Sproles (OUT)
6. CB Ronald Darby (OUT)
7. WR Jordan Matthews (OUT)
8. TE Richard Rodgers (OUT)

Jordan Hicks est bon. À sa sortie de lycée dans l’Ohio il est considéré comme une recrue 5 étoiles, classé devant des joueurs comme Telvin Smith (Jaguars) et CJ.Mosley (Ravens). Le souci avec lui se situe au niveau des blessures : en quatre saisons avec les Eagles, il joue 43 matchs mais en rate 23. Contrat oui probablement, mais un de courte durée en raison de sa « fragilité ».

Brandon Graham va sans nul doute signer un joli contrat et il jouera ailleurs que dans la ville de l’amour fraternel :

« J’adore Philly mais je me dois d’explorer mes options à la free-agency. Je dois faire ce qui est le mieux pour moi et ma famille »

Et bien NON ! Les Eagles ont trouvé un arrangement et le joueur prolonge :

LES BESOINS

1. Ligne offensive
2. Coureur
3. Safety
4. Receveur
5. Ligne défensive

Beaucoup de conditionnel dans cette catégorie. « Si » Jason Peters prend sa retraite alors le poste de tackle gauche sera une priorité. Sauf « si » l’Australien Jordan Mailata, ancien rubgyman, est l’arme fatale couvée en 2018 (aucun match joué mais présent aux entrainements/salle vidéo etc). Halapoulivaati Vaitai ? Répétez-le trois fois rapidement. Lui a joué en 2018, les seize matchs de saison régulière dont un en tant que titulaire. 4 sacks concédés. 14 en trois saisons. La ligne est déjà fragilisée par la blessure de l’excellent Brandon Brooks, l’équipe a donc besoin de davantage de certitudes pour protéger un quarterback ayant connu par deux fois déjà la blessure. Rarement une mauvaise chose de se montrer néanmoins confiant de façon publique :

« Jordan Mailata, Matt Pryor et Big V (Vatai) ont beaucoup joués, Isaac (Seumalo) aussi. Nous sommes très confiants à leurs sujets » (Doug Peterson, Sidney Morning Herald, Jan 2019)

Jay Ajayi est arrivé en cours de saison 2017, un joli 5,8 yards par course en sept matchs de saison régulière. 9 courses et 57 yards dans le plus important des matchs et un titre. Seulement le natif de Londres s’est blessé en 2018, ne jouant que 4 matchs. Son dynamisme semble mériter un nouveau contrat mais sa blessure appelle à la prudence et il s’agira sans doute d’une signature pour une saison, si signature il y a.

Corey Graham a 34 ans et R.McLeod 29. Ce dernier a raté toute la saison sauf 3 matchs en 2018. Pas moins de 12 joueurs différents ont joué au moins 100 snaps dans leur backfield défensif ! Les blessures sont la raison principale expliquant pourquoi les Eagles ont encaissé plus de 4000 yards dans les airs en saison régulière (26e). Mills, Jones ou Douglas, les joueurs sont jeunes et ont du talent au poste de cornerback. Un safety aux qualités de couverture serait une bonne addition aux côtés de Malcolm Jenkins.

Sans le souhaiter aux fans, est fait ici le pronostic que la franchise ne pourra retenir à la fois Golden Tate et conserver Agholor à ce tarif-là. Jeffery est bon mais cela manque d’alternatives. Hollins a été blessé toute la saison 2018 et Gibson semble un peu vert. Aucun renfort d’impact n’est à prévoir à la free-agency car si le manager utilise un tour de magie avec le salary-cap, l’argent sera utilisé vraisemblablement sur Tate. Plus probable, le renfort d’un mid-round pick de draft, comme par exemple sur celui qui jouait au lycée à 40km de là : David Sills V (West Virginia).

Enfin, la ligne défensive devra être renforcée. À quel point ? Le retour ou non de Chris Long aura une incidence sur leur recrutement. Que faire avec Michael Bennett ? Haloti Ngata lui ne sera plus là et l’équipe n’a pas, pour l’instant, les finances pour le remplacer numériquement avec un joueur de qualité. D’ailleurs, Timmy Jernigan a un contrat trop important pour son rendement. Une restructuration, au minimum, est à envisager. Le jeune Treyvon Hester n’a pas le niveau pour évoluer derrière les titulaires Cox et Jernigan mais plutôt comme quatrième ou cinquième option. Si Dexter Lawrence (Clemson) est disponible avec le choix 25, il serait le bienvenu.

Howie Roseman a peu de marge de manœuvre et ses choix seront avant tout dictés par l’actualité : Jason Peters, retraite ou pas ? La tendance va vers la présence du All Pro dans l’effectif en 2019. Chris Long de retour ? Quid de Michael Bennett ? Hicks, Ajayi, Tate et Agholor, autant de questions attendant réponses.

LA CIBLE

– DT Al Woods

La franchise a comme priorité de conserver ses propres éléments avant même d’essayer de recruter un élément extérieur. Une recrue, oui pourquoi pas, mais pas pour un gros contrat car sinon autant investir cet argent sur B.Graham. Ils vont donc s’employer à restructurer certains contrats (cela a déjà commencé avec R.McLeod), signer leurs joueurs paraissant prioritaires (Tate ? Ajayi ? Hicks ?) avant même de penser à un renfort extérieur. Ici donc, un exemple d’un joueur très peu onéreux pour remplacer Haloti Ngata au milieu de la Dline.

LE SANG NEUF

– S Nasir Adderley (Delaware)

La draft des Eagles sera dictée par l’actualité : besoin de remplacer Jason Peters ? Un linebacker en raison de l’historique de blessures de Hicks ? Enfin le jeu de course aurait besoin d’un coup de boost alors confiance en Jay Ajayi ou draft ? En attendant d’en savoir plus avec la free-agency (13 mars), Nasir Adderley est un joueur prêt à contribuer dès à présent et présente un important potentiel. De plus, il est natif de Philly et forcément, il est un Eagles’ fan donc le midnight green lui irait bien. Après Goedert, une autre bonne pioche venant du niveau FCS ?

Autres choix crédibles : DT Dexter Lawrence (Clemson), OT Greg Little (Ole Miss), DE Montez Sweat (Mississippi State), RB Josh Jacobs (Alabama), WR Marquise Brown (Oklahoma)

Les fans ont toute confiance en Howie Roseman, de façon légitime : Carson Wentz a montré un potentiel important tandis que les signatures de Jay Ajayi, Chris long ou Alshon Jeffery ont porté leurs fruits. Sans oublier le fait d’avoir donner les clés de l’équipe à un entraineur les ayant conduit au graal de ce sport. L’intersaison 2019 est pour lui un autre tournant décisif. Comment le négociera t’il ?

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Mar à 1:00 CHA 1.95 pariez 1.87 PHI
20-Mar à 1:30 ATL 3.7 pariez 1.27 HOU
20-Mar à 2:00 MIL 1.09 pariez 7.4 LAL
20-Mar à 2:00 MIN 2.9 pariez 1.4 GSW

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une