Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft Fiches Draft 2019 NCAA 0

Fiches NFL Draft 2019 : Rashan Gary – Defensive end

Fiches NFL Draft 2019 : Rashan Gary – Defensive end

Jusqu’à la Draft, Touchdown Actu vous propose chaque jour les meilleures vidéos des meilleurs joueurs qui seront sélectionnés les 25, 26 et 27 avril prochains à Nashville.

Cliquez ici pour retrouver toutes les fiches Draft 2019 déjà publiées.

Rashan Gary – Defensive End – 22 ans – Junior – Michigan

Taille : 1m96
Poids : 125 kilos
Position estimée dans la draft : Top 15

Stats 2018 : 38 plaquages (6,5 pour pertes/3,5 sacks) en 9 matchs

Comparaison NFL : Cam Jordan (Saints)

Points forts

– polyvalence/adaptation aux schémas 43 ou 34
– mains violentes
– défend la course et attaque la poche
– vitesse du premier pas, athlète hors-norme

Voici un candidat pour une catégorie : sera meilleur chez les pros qu’il ne l’a été au niveau universitaire. Super athlétique pour son gabarit, sa production modeste en tant que pass rusher est aussi due au système de Michigan, lui demandant avant tout de contrôler un coté (edge setter) et d’y défendre surtout le jeu au sol adverse.

Talent précoce, l’université de Rutgers lui fait une offre de bourse alors qu’il n’a que 14 ans. 4 années plus tard il est considéré comme le lycéen numéro 1 du pays. Et, la plupart des critiques viennent de là. Avec ce statut, tout le monde attendait qu’il domine le niveau universitaire. Il est parfois considéré comme un joueur ayant déçu, les attentes étant très hautes. Pourtant il se montre parfois inarrêtable tant son combo taille/vitesse/puissance lui permet d’attaquer l’extérieur ou l’intérieur de la ligne offensive adverse. Parfois, il ne semble pas peser sur le match. Ou plutôt, il ne récolte pas lui-même les fruits de son travail pourtant, son activité est incessante.

Au NFL Combine, il court vite. Le temps le plus rapide pour un joueur de son poids. Plus bas, une simulcam le montrant courir « aux côtés » de LeVeon Bell et Mark Ingram est fun et démontre des qualités athlétiques hors-norme. Mais ne vous y trompez pas. Si les évaluateurs sont impressionnés par ses qualités naturelles, la raison n’est pas son temps au 40 yards. Son temps lors de l’atelier du 20 yard shuttle bien davantage. Pour ceux peu familier de l’exercice, voici en 14 secondes en quoi cela consiste :

Rashan Gary, 125 kilos, réalise cet exercice en 4,29 secondes ! Bien plus importante qu’un sprint sur 36 mètres et des poussières, est l’explosivité des changements de directions, si précieuse sur le terrain quand il faut réagir à un coureur faisant un cut ou chasser un quarterback mobile sortant brusquement de sa poche. (illustration dans la première vidéo : 55e seconde).

Le caractère d’un joueur est également un facteur important dans l’évaluation et, sur ce plan Gary est irréprochable : aucun incident a déplorer lors de son cursus, ses entraineurs au lycée et à Michigan louent son attitude à la fois humble et de travailleur acharné.

Points faibles

– panoplie de moves à développer
– meilleure position à définir

Après cette description correspondant à un choix du top 5, pourquoi n’est-il pas systématiquement mentionné aussi haut ? En plus de son utilisation à Michigan, ayant servi davantage les besoins de l’équipe que lui-même, se pose également la question de sa meilleure position en NFL. Une équipe en recherche d’un pass rusher extérieur se tournera vers des joueurs plus agiles et souples, une équipe en recherche d’un defensive tackle se tournera vers un joueur plus lourd. Cependant, il possède la panoplie complète du defensive-end, capable de défendre la course et d’attaquer la poche.

Au vu des qualités athlétiques qu’il a, encore une fois démontré au NFL Combine, Gary possède tous les atouts pour jouer dans un rôle comme a su le faire un joueur au gabarit et à la production universitaire comparable : Cam Jordan (Saints). Ce dernier jouait 34DE avec l’université de California et cela semblait devoir être son meilleur poste en NFL. Ses 25 sacks, pour ne parler que de ses deux dernières saisons, en tant que 43DE rend plus qu’envisageable le même positionnement pour le joueur natif du New-Jersey.

 Fit possibles

Raiders, Buccs, Lions, Dolphins, Panthers

Les Raiders ont besoin d’un joueur costaud à l’opposé de Arden Key alors que les Panthers se doivent de remplacer Julius Peppers. Sa polyvalence n’empêcherait pas les Buccs de le drafter bien qu’ils mettent en place une défense 34 avec Todd Bowles. De 4 à 16, voilà la fourchette de sa future sélection à Nashville. Vraisemblablement dans le top 10. Celui qui a le visage de sa maman et de sa sœur tatoué sur son bras gauche ne vous fera pas veiller trop longtemps avant de faire entendre son nom (le 1e tour de la draft commence à 2h du matin heures françaises, chaque franchise a 10 minutes pour faire connaitre son choix).

Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR