Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Les cinq équipes qui doivent réussir leur intersaison

L’intersaison en NFL est longue mais représente le temps nécessaire pour peaufiner le meilleur effectif possible et ainsi bien figurer l’année suivante. Chaque franchise doit trouver le juste équilibre entre besoins sportifs et contraintes budgétaires. Si cette période est charnière pour les 32 équipes, cinq d’entre elles devront se monter convaincantes dans les mois à venir.

Oakland Raiders

Et cela commencera par trouver un domicile pour 2019. Même si les pourparlers continuent avec la ville d’Oakland pour poursuivre l’aventure une dernière année, les hommes de Jon Gruden sont pour le moment sans stade. L’entraineur/manager général officieux a clairement pris le contrôle de l’équipe lors de sa prise de fonction l’an dernier et les décisions prises montrent qu’il veut imposer ses options. En échangeant Khalil Mack et Amari Cooper contre des choix de draft, il était évident que les Raiders se tournerait vers l’avenir pour avoir une équipe compétitive dès l’arrivée à Las Vegas.

Non seulement Oakland doit réussir sa draft en sélectionnant des joueurs prometteurs, capables de performer immédiatement, mais ils doivent se montrer agressif pendant la free agency pour apporter de l’expérience. Les Raiders disposent de quasiment 70 millions de dollars d’argent disponible, peut être plus s’ils libèrent des vétérans sous-performants. Le moment est donc arrivé pour Gruden de laisser opérer la magie.

Green Bay Packers

La fenêtre de tir pour un nouveau Super Bowl se réduit d’année en année pour Green Bay et Aaron Rodgers avec une année 2018 catastrophique. Au bord et en dehors du terrain, le ménage a été fait pour tenter d’offrir une seconde bague à leur numéro 12. Le directeur général Brian Gutekunst a prouvé la saison dernière qu’il allait s’éloigner du mode opératoire de son prédécesseur Ted Thomson en étant plus opportuniste pendant la période « des transferts ». Jimmy Graham, Muhammad Wilkerson et Tramon Williams sont notamment arrivés, bien que les investissements consentis n’ont pas porter leurs fruits. Mike McCarthy remercié en cours d’exercice et remplacé dorénavant par Matt LaFleur, l’équipe dirigeante doit poursuivre dans cette voie en mars et aller de l’avant.

Les Packers ont pris du retard sur leurs rivaux de la NFC Nord Minnesota et Chicago. L’équipe à une bonne base mais trop jeune, elle doit trouver des renforts sur la ligne offensive pour protéger Rodgers mais surtout en défense avec des besoins sur toutes les lignes. La bonne nouvelle est qu’ils ont plus de 34 millions disponibles en vue de la free agency. La mauvaise ? Cela ne sera certainement pas suffisant pour renforcer l’effectif à la fois en quantité et en qualité, un choix devra être fait. Cependant, ils peuvent toujours miser sur les jeunes talents avec 10 choix possibles en avril prochain.

Denver Broncos

John Elway n’a pas attendu longtemps avant de dégainer. Le mois de février n’est pas encore terminé qu’il a déjà offert un nouveau quarterback à son nouveau coach, le premier gros mouvement de cette intersaison avant même que la période officielle ne débute. L’arrivée de Joe Flacco dans les rocheuses est le dernier exemple en date des tentatives désespérées du manager général d’apporter enfin un solution solide à un poste qui n’a pas de titulaire viable depuis la retraite de Peyton Manning. A voir si le choix de Flacco permettra aux Broncos de faire mieux que les six victoires de 2018.

Ce mouvement amorce le début des chaises musicales des quarterbacks dont Case Keenum devrait en être une victime collatérale. Echangé ou libéré, son départ donnerait un peu plus de latitude aux finances de Denver pour recruter. Elway devra ensuite se pencher sur le sort de Derek Wolfe, Emmanuel Sanders et Ronald Leary pour avoir une bonne base de départ pour travailler. Et il n’a plus beaucoup de droit à l’erreur s’il veut conserver sa place.

San Francisco 49ers

Le temps presse du côté de la baie. Le duo Kyle Shanahan (head coah) – John Lynch (general manager) arrive au début de son troisième exercice et les résultats se font toujours attendre. En 2017, l’équipe a remporté six victoires surprenantes avec l’arrivée de Jimmy Garoppolo en cours de saison. L’an dernier, la blessure de ce dernier et celle de Jerick McKinnon n’ont pas permis à la franchise californienne de progresser et les 10 victoires en deux ans ne suffisent pas.

Mais l’avenir n’est pas tout noir, loin de là. Les 49ers sont en pole position pour accueillir Antonio Brown si celui-ci venait à être échangé, ce qui serait une véritable aubaine pour Garoppolo d’avoir enfin un receveur d’élite en plus du tight end George Kittle auteur d’une dernière saison remarquable. Ils ont également plus de 75 millions de dollars à investir dans la free agency et un second choix à la draft. Tous ces éléments permettraient de construire un effectif solide pour l’avenir, à Lynch de faire les bons choix pour donner les bonnes cartouches à son entraineur en chef.

New York Giants

Même si Eli Manning est annoncé de retour pour 2019, cela ne doit pas empêcher les Giants de se tourner vers l’avenir en sélectionnant un jeune joueur pour le futur en avril prochain. Le dilemme Saquon Barkley – quarterback de 2018 refait surface mais ce qui est fait, est fait. Plutôt bien même. Il est grand temps pour les Giants d’aller de l’avant et de se projeter. Cela commencera par éclaircir une bonne fois pour toute les différentes rumeurs d’échange de leur receveur vedette Odell Beckham Junior.

Bien que cela puisse démarrer avec un stratège offensif, le manager général Dave Gettleman a besoin de frapper un grand coup dans la free agency. Limité financièrement (autour de 27 millions de dollars disponibles), New York verra son activité dépendre en grande partie des départs afin de libérer plus d’argent. S’ils s’y parviennent,  à voir si des joueurs haut de gamme sont prêts à prendre le pari de rejoindre une équipe qui sous-performe ces dernières années.

Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une