Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft Fiches Draft 2019 0

Fiches NFL Draft 2019 : Charles Omenihu – Defensive end

Fiches NFL Draft 2019 : Charles Omenihu – Defensive end

Jusqu’à la Draft, Touchdown Actu vous propose chaque jour les meilleures vidéos des meilleurs joueurs qui seront sélectionnés les 25, 26 et 27 avril prochains à Nashville.

Cliquez ici pour retrouver toutes les fiches Draft 2019 déjà publiées.

Charles Omenihu – Defensive-end – 22 ans – Senior – Texas

Taille : 1m98
Poids : 130 kilos
Position estimée dans la draft : 29-60

Stats 2018 : 45 plaquages (dont 18 pour pertes), 9,5 sacks

Comparaison NFL : David Irving (ex Cowboys)

Difficile. Comparer un joueur universitaire à un en NFL n’est jamais un exercice évident. Ed Oliver ressemble à Aaron Donald, par son gabarit et son style de jeu, mais le niveau de jeu stratosphérique du Ram rend la projection difficile. Clelin Ferrell peut rappeler à Brian Flores le Chandler Jones qu’il a connu chez les Patriots, certes mais…Pour ces fiches, cela est fait pour donner une image à ceux ne suivant pas le college football. Rien de plus. Et il faut le prendre comme tel.

Omenihu. De prime abord on pense à Jason Pierre-Paul. Grand, longiligne, long bras etc Cependant le joueur de Tampa semble plus rapide et explosif. Carlos Dunlap ? Là aussi, physiquement la comparaison peut se justifier ainsi que l’apport contre la course et la passe. Mais l’ancien de Florida parait être un talent supérieur au Texan. Finalement, penchons-nous sur l’ex Cowboy David Irving. Comme le fumeur natif de Compton, ce pur Texan pourrait trouver sa place dans la ligue pro en étant un joueur pouvant être utilisé de plusieurs façons sur la ligne d’engagement.

Points forts

– Taille et envergure
– moteur et mains violentes
– très bon plaqueur

Charles Omenihu est grand avec de très longs bras. Avec son gabarit, il peut être aligné à différents endroits sur la Dline de l’extérieur à l’intérieur. Le texan est tout de même l’auteur de 30 sacks en quatre saisons. Au NFL Combine, plus de 300 joueurs sont invités :  sur 300, seul le lineman offensif Martez Ivey (Florida) a des bras plus longs que lui. Cela peut paraitre un détail anatomique mais avoir l’avantage de ce que les boxeurs nomment l’allonge, est important dans les duels sur la ligne de scrimmage. Vous avez tous en tête l’image des linemen, offensifs et défensifs, au moment où le ballon est engagé : les joueurs se redressent et envoies leurs mains en avant vers l’opposant direct. L’avantage de l’allonge n’est pas décisif mais c’est un atout, autant l’avoir. Il l’a.

Et accessoirement, cela peut aussi servir pour contrer des lancers à l’image de ce que font si bien Chris Jones (Chiefs) et JJ.Watt (Texans).

Une envergure séduisante donc pour les general manager. Aussi, il est vif et puissant, en le voyant jouer l’observateur croit souvent voir un joueur pesant 10 kilos de moins. Parfois il ressemble à Jason Pierre-Paul sur certains jeux et parfois moins, dans le sens où il est visible que la possibilité de prendre du poids et être un joueur davantage puissant qu’explosif semble être sa meilleure utilisation chez les pros.

Lui dit progresser en regardant jouer Joey Bosa, tout deux partagent le même « pass rush move » préféré :

En 2018 il est nommé joueur de ligne défensive de l’année dans la conférence Big 12. L’adversaire le plus coriace qu’il a affronté est, selon ses dires, Dalton Risner de Kansas State. Et face à la ligne offensive de Oklahoma, une des meilleures en NCAA, il signe deux plaquages pour pertes dont un sack. Un joueur ne possédant pas une qualité exceptionnelle mais plusieurs de bon niveau.

« Je peux jouer plusieurs positions et mes longs bras me donnent un avantage. J’adore frapper les linemen offensif tel un boxeur et son jab maintenant la distance, et quand ils veulent dégager ma main, c’est à ce moment-là que je les déborde pour attaquer le quarterback » (draftwire)

Points faibles

– Position NFL à trouver
– Irrégulier
– Joue parfois trop haut, en raison de sa taille

Au NFL Combine d’Indianapolis, il confirme ce qui est parfois visible dans ses matchs : un manque de souplesse (not smooth enough) pour changer de direction abruptement. Les attributs, physiques et de connaissance du jeu, sont là et il va falloir les optimiser, tout en réduisant ses défauts. Rien d’insurmontable pour un staff NFL. Se pose ensuite la question d’utiliser son jeu agressif depuis l’extérieur ou, son envergure davantage à l’intérieur ?

Charles Omenihu semble avoir un avenir dans une défense 43 cependant plusieurs observateurs se demandent s’il ne serait pas plus judicieux, pour lui et pour l’équipe qui le choisira, de le laisser prendre un peu de poids afin d’être un 34 DE. Sa vitesse était souvent suffisante pour battre ses adversaires en NCAA, ce sera beaucoup moins le cas en NFL alors que son envergure, elle, pourrait lui permettre d’être efficace face aux joueurs intérieurs, qui sont généralement un peu plus lents.

Fit possibles

Chiefs, Colts, Raiders, Ravens, Cowboys, Patriots

Les pass rushers extérieurs des Colts n’ont pas la taille que le Longhorn pourrait apporter à cette unité. Les Patriots ont perdu Trey Flowers et Adrian Clayborn, et Omenihu semble correspondre au profil recherché si l’on en juge par la présence d’un Michael Bennett ou de Deatrich Wise. Irving n’étant plus que volutes, Charles Omenihu ressemble à la définition même du joueur qu’affectionne Rod Marinelli, le chef défensif des Cowboys, lui qui utilise Tyrone Crawford et parfois même Taco Charlton dans une position de départ intérieure : l’ayant quasiment sous ses yeux car évoluant à Austin (à 300km de Dallas), nul doute que lorsque son avis est demandé dans les réunions pre-draft, le nom de Omenihu fait parti de ceux qu’il évoque.

Changer de schéma défensif nécessite toujours un changement de personnel et les Chiefs de Kansas City ont commencé ce processus en se séparant de Dee Ford ainsi que de Justin Houston. Charles Omenihu de par ses caractéristiques et compétences pourrait faciliter cette transition en complément des recrues Ogbah et Okafor. Le staff d’une franchise ayant remporté trois titres AFL mais aucun Super Bowl depuis la réunification des deux ligues, a rencontré ce joueur lors des fameuses, car si peu accessibles au grand public, interviews du NFL Combine.

9 fois sur 14 lorsque à Philadelphia, Andy Reid a sélectionné un lineman, offensif ou défensif, avec son premier choix de draft. 4 fois sur 6 depuis qu’il est dans le Missouri (en comptant Dee Ford, certes). Alors ne soyez pas surpris si dans la nuit du jeudi 25 avril, un lineman offensif ou défensif est son choix. Parmi les candidats possibles : Zach Allen (Boston College), Garrett Bradbury (NC State), Jaylon Ferguson (Louisiana Tech) et pourquoi pas notre Charles Omenihu.

 

Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR